Notre résumé de la Japan Expo Sud 8ème vague

Japan Expo Sud 8ème vague

Avec ses 18.000 m² et ses 200 exposants, c’est donc cette année que prend de nouveau place la Japan Expo Sud qui en est tout de même à sa 8ème édition en cette année 2017. Voyons ce que cette convention a proposé cette année avec cette Japan Expo Sud 8ème vague.

Une diversité dans les animations et les stands

Stand Japan Expo Sud 8ème vague 1

Un peu comme l’année dernière finalement, la Japan Expo Sud revient donc dans un dispositif avec trois salles. Bien évidemment, il faut savoir que, comme l’année dernière encore une fois, le Hall 1 était consacré uniquement à la scène principale Ichigo, réunissant tout ce qui est concours de Cosplay – cosplay show, le World Cosplay Summit 2017, qui n’est autre qu’un concours de qualifications pour permettre à des cosplayeurs français de pouvoir concourir pour un concours mondial au Japon ! -, mais également quelques showcases j-pop et R’n’B Japonais avec respectivement Umi Kuun et Ilu Grace, ou bien encore des shows sur scène avec en l’occurrence Voxmakers, voire même le film 3 de la trilogie Noob diffusé pour ceux qui ne l’avaient pas encore vu !

Côté animations dans le Hall 1 donc, il y avait qu’on se le dise globalement de quoi faire, même si nous en aurions bien entendu aimé voir un petit peu plus, et viens ensuite la Hall 2, bourré également d’animations comme de stands assez variés. En effet, même si dans un premier temps nous retrouvons également une mini-scène Yuzu qui faisait venir notamment Marcus défiant la Japan Expo Sud sur Soulcalibur V notamment, Voxmakers une nouvelle ou bien encore diverses conférences questions/réponses voire des talks-show, pas mal de stands étaient également sur place. Au menu de ces derniers, nous avions forcément de la vente de jeux vidéo, divers mangas papiers comme en DVD et Blu-Ray – les affaires paraissaient en tout cas de notre point de vue plutôt intéressantes en soi -. Evidemment, il y avait finalement dans ce Hall 2 tout ce que l’on retrouve typiquement dans une Japan Expo qu’on se le dise, soit également en sus des mangas, quelques goodies, des figurines, des bijoux et t-shirt à l’effigie de mangas, jeux vidéo, films et série plutôt connues – du Sherlock, Breaking bad – , et étonnamment un tout petit peu de comics.

C’est tout ce que l’on pouvait clairement trouver dans ce hall 2 en globalité, et concernant le Hall 3, on retrouvait pratiquement la même chose, à peu de choses près cependant. Si, comme dans le précédent hall, nous retrouvons également une nouvelle mini-scène portant le doux nom de Sakura cette fois-ci composée principalement de Live avec les divers invités – nous ferons un point sur ces derniers dans un autre paragraphe, ou encore de conférences et démonstrations. Tout comme le Hall 2, le Hall 3 avait par ailleurs quelques stands vendant un peu la même chose que dans le Hall 2, en sus de produits forcément issus de la culture Japonaise comme des habits, et bien d’autres joyeusetés. On notera également quelques animations d’art martiaux – du Kendô, de l’Aikidô etc… -, des ateliers de calligraphie ou bien même des stands de dessins fait par des exposants, rien que ça !

Bien évidemment, la dernière chose à voir dans cette troisième salle, c’est également le petit côté jeu vidéo, mais quand même encore un peu décevant cette année, même si l’on sent de la bonne volonté pour proposer un maximum de choses. Si les visiteurs ont pu retrouver avec joie un stand rétrogaming, mais aussi quelques titres récents comme Street Fighter V ou encore Naruto Shippuden : Ultimate Ninja Storm 4. Une nouveauté à signaler également, c’est la présent du VR avec quatre petits stands où il était notamment possible de tester le HTC Vive pour les gamers les plus curieux. C’est à peu près tout ce qu’il y avait à se mettre sous la dent pour les gamers venus en masse sur cette Japan Expo Sud 8ème Vague, et c’est d’ailleurs bien dommage car il y avait à la rigueur peut-être un peu la place pour tenter de mettre des jeux encore plus récents dans cette convention, voire même pourquoi pas quelques petits jeux à tester en avant-première, ce qui aurait pu être assez sympa en soi. Bon, au moins, il y aura néanmoins un petit stand pour faire du Just Dance, ou encore un sympathique coin pour faire du jeu de rôle.

On ne va pas se mentir du coup, cette Japan Expo Sud 8ème vague propose indéniablement un contenu assez convivial – notamment un petit stand Mario Kart grandeur nature plutôt sympa -, mais également varié pour que l’on ne s’ennuie clairement pas. Par contre, les habitués de cette convention resteront peut-être sur leur faim, car il y trouveront à peu de choses près, pratiquement la même chose que l’année passée. Mais bon, outre cela, il y avait assez de choses variées pour passer un agréable moment.

Les interviews que nous avons pu avoir

Marcus

Bien évidemment, en tant que journalistes vidéoludiques, nous avons eu la chance de pouvoir nous entretenir avec divers invités, et vous retrouverez toutes ces interviews très prochainement, en espérant qu’elles vous plaisent.

Au programme, que pourrez-vous lire comme interview ? Et bien, d’ores et déjà, nous commencerons fort car nous avons pu nous entretenir une petite vingtaine de minutes avec une personnalité vidéoludique que l’on ne présente plus tant il est très connu, il s’agit de Marcus ! Cela fait depuis pas moins de cinq ans qu’il n’était plus venu à la Japan Expo Sud, et donc forcément que cela nous faisait plaisir de le revoir enfin dans cette convention. Vous retrouverez du coup notre entrevue très sympathique dans pas si longtemps que cela.

Ensuite, nous avons eu également Arnaud Laurent et Bruno Méyère. Si vous ne les connaissez pas, il s’agit de comédien du doublage tout simplement, dont le premier est connu notamment pour avoir doublé Natsu dans Fairy Tail, puis le second est par contre directeur artistique du doublage sur de nombreux animes notamment. Pour la petite anecdote par ailleurs, Arnaud Laurent a pu d’ailleurs nous teaser l’arrivée prochaine d’une série sur Netflix, dont le scénario lui avait beaucoup plu comme il a pu nous le dire.

Nous avons eu également une troisième interview avec inthepanda et pour ceux qui ne savent pas qui il est véritablement, il s’agit d’un youtubeur, qui est notamment connue pour une série traitant quelques productions cinématographiques, Unknown Movies. Il fait en parallèle quelques critiques cinéma sur les dernières sorties, et son interview sera disponible à l’écrit et peut-être en vidéo prochainement.

La toute dernière interview qu’il nous a été permis d’ailleurs, c’est tout simplement une entrevue relativement agréable avec deux membres du groupe de musique reprenant divers jeux vidéo et films en musique, la Neko Light Orchestra. Nous étions accompagnés d’Alex « McFly » Bertrant, guitariste et chanteur ainsi que Florent Soler, bassiste du groupe.

Une multitude d’invités

Mamoru yokota

En supplément des interviews, la Japan Expo Sud 8ème vague avait également accueilli une tripotée d’autres invités en sus de ceux que nous avons cités précédemment. En effet, la convention accueillait d’autres invités en dédicace comme Shigefumi Shingaki, qui n’est autre que le directeur de la série One Piece mais également chara-designer sur le film One Piece Strong World Episode 0. Soit une bonne occasion pour les visiteurs fan de l’animé de rencontrer cet invité prestigieux.

Une autre personnalité dans l’univers du manga, c’est-à-dire Mamoru Yokota, ayant notamment apporté sa petite touche à Death Note et Naruto Shippûden. De quoi attiser la curiosité des visiteurs et des fans des deux mangas éponymes.

Sinon au niveau des autres invités, Japan Expo Sud 8ème vague avait le plaisir d’accueillir d’autres personnalités Youtube comme LeChefOtaku et Hippo. On notera, comme chaque année, la présence de Noub qui présente leur film de la trilogie Noob.

Les cosplays

Cosplay Warhammer

La Japan Expo Sud 8ème Vague, ce n’était pas seulement une palanquée de stands et d’animation, c’était évidemment le nombre de cosplays que l’on pouvait croiser dans les diverses allées du festival. Si vendredi, nous avons pu constater la présence de peu de cosplays, samedi et dimanche les divers costumes se sont multipliés.

Comme vous pourrez observer ci-dessous, la diversité et qualité des cosplays étaient clairement au rendez-vous. Entre du Samus Aran de la licence vidéo-ludique Metroïd, en passant par un costume sortant de l’univers Warhammer franchement bien foutu, il y en avait vraiment pour tous les goûts.

Sans plus tarder, nous vous laissons forcément apprécier toute la qualité de ces cosplays via ces images ci-dessous.

Après avoir fait le tour du propriétaire de cette Japan Expo Sud 8ème vague, que peut-on finalement en conclure globalement ? Clairement qu’on se le dise, on passe vraiment un bon moment dans cette convention car comparé à l’année dernière, il y a franchement du mieux avec encore plus d’animations variées et de stands à perte de vue. Cette Japan Expo Sud était d’ailleurs plus espacée pour permettre aux visiteurs de se promener tranquillement dans les allées mais malheureusement, c’est un bon point comme un moins bon point. Effectivement, cela donne peut-être une légère impression de vide dans certains endroits du festival. Mais, cependant, il n’y avait pas vraiment de quoi s’ennuyer avec pas mal de cosplays de qualité, du jeux vidéo, du manga, des concerts sympathiques. Il y en avait vraiment pour tous les goûts, et on espère bien évidemment encore plus de contenu pour l’année prochaine. 

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.