Aperçu : Infected Shelter – Du fun et des boyaux

Il ne faut pas pousser pépé dans les orties zombies... Quoique avec sa chaise roulante et son shotgun, il est plutôt efficace.

Infected Shelter est un beat them all édité et développé par Dark Blue Games Ltd, un studio indépendant hongrois. C’est le quatrième titre des développeurs qui, après avoir travaillé sur des jeux assez contemplatifs et posés (sans sang, sans violence), voulaient s’essayer à tout autre chose. Ils se sont inspirés de Mortal Kombat, Dead Cells et Castle Crashers pour proposer une expérience mêlant RPG et rogue-lite dans un univers post-apocalyptique sanglant généré aléatoirement. Le titre est jouable en solo et en co-op. Disponible depuis le 8 mai 2019 sur PC en early access, il devrait également sortir sur Xbox One, PlayStation 4 et Switch avant la fin de l’année.

Mortal Kombat + Dead Cells + Castle Crashers = Infected Shelter

Dans Infected Shelter, vous incarnez le membre d’un groupe de survivants dans un monde post-apocalyptique. Un matin, vous vous réveillez pour découvrir que le refuge est attaqué et que vos compagnons ont été kidnappé pour des raisons inconnues. En quittant l’abri, vous arrivez dans les terres infectées et commencez à chercher les ravisseurs. Votre chemin vous mènera à travers des zones contrôlées par différentes factions ennemies menées par des chefs brutaux et des abris occupés par des créatures infectées.

Le titre s’articule autour de runs, générées aléatoirement. En traversant les différentes zones et en dézinguant les ennemis, les joueurs peuvent retrouver les plans de différents améliorations permanentes (il en existe plus de 150 pour l’instant). Au lieu de vous contenter de collecter du butin pour vous rendre plus puissant au cours d’une seule run, vous débloquez de nouvelles armes, des vêtements, des compétences, des reliques et des améliorations de type RPG qui changent votre façon de jouer dans les runs suivantes.

Un petit air de Golden Axe

Infected Shelter

Comme c’était déjà le cas dans Golden Axe (sûrement une autre source d’inspiration pour les développeurs de Dark Blue Games Ltd), le joueur se balade dans des décors fixes. Certes, les graphismes ne sont pas d’une grande finesse mais ils sont colorés et plutôt jolis. La direction artistique sied assez bien à cet univers gore et déjanté.

Infected Shelter propose une expérience solo assez convaincante mais c’est en coopération locale que le titre se révèle le plus fun. On prend plaisir à dézinguer tout ce qui bouge à l’aide d’une grande variété d’armes : armes à feu, sabres, lance-flammes, bazooka, ou plus simplement, têtes et membres de zombies fraîchement arrachés… Les objets et accessoires sont eux aussi très diversifiés. Le titre est prévu pour être joué avec un joypad. Les commandes sont simples : X pour une attaque simple, Y pour une attaque puissante, A pour sauter, B pour rouler. Ajoutons à cela quelques combos entendus et des capacités spéciales – parfois bien utiles pour nous sortir d’une mauvaise passe. Les combats, nerveux et sanglants, s’enchaînent sans temps mort et les sensations de jeu sont assez grisantes.

Bien que la difficulté soit progressive et suit un processus de « play-learn-die-unlock-improve-repeat », le titre offre un vrai challenge. Il faudra recommencer un certains nombres de fois avant de parvenir à traverser plus qu’une dizaine de zones par uns et à vaincre les boss. La principale faiblesse du jeu – son côté répétitif – est d’ailleurs liée à ce système de progression. Après quelques runs, les zones que le joueur traverse ont tendance à se ressembler fortement. Il est regrettable que cette impression de redondance apparaisse si rapidement malgré la création procédurale des parties.

Des points, obtenus en tuant des ennemis et conservés entre chaque run, permettent de débloquer certaines compétences et améliorations. Le jeu est assez généreux et permet de se faire plaisir. En commençant une partie, deux personnages sont disponibles  : une guitariste et un duo loufoque composé d’un grand-père en charrette et d’une jeune fille. Deux autres personnages, tout aussi timbrés, peuvent être débloqués. Ils possèdent chacun des capacités spécifiques à découvrir.

Déjanté et sans prise de tête

Actuellement disponible au prix de 9,99 € (7,49 € avec les soldes Steam), Infected Shelter est un jeu fun et sans prise de tête bien qu'un peu répétitif. Soutenu par deux développeurs actifs, le titre bénéficie régulièrement de mises à jour. Si ces derniers continuent sur cette voie, Infected Shelter pourrait devenir un très bon titre orienté coopération.

Velaines

Cette preview a été réalisée à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation

La note Bamboo
Actugaming Panda
0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp