TEST. The Lion’s Song Episode 3 : Derivation – Place à la Mathématicienne Emma Recniczek !

Alors que l’épisode deux nous laissait prendre le contrôle du peintre Franz Markert, un artiste peintre assez tourmenté, ce troisième chapitre nous emmène dans le monde des mathématiques avec Emma Recniczek, une femme Mathématicienne, qui elle aussi manque d’inspiration pour prouver une théorie au yeux des hommes. Encore une fois, ce troisième épisode fait bien plus que nous satisfaire !

Plus de quatre mois après la sortie de l’excellent épisode deux de The Lion’s Song, voilà enfin l’épisode trois disponible, et se nommant Derivation. Autant annoncer la couleur tout de suite, ce nouvel épisode est encore une fois de qualité, et vous allez voir pourquoi dans notre test !

Emma Recniczek, une mathématicienne en manque d’inspiration pour prouver sa théorie !

The Lion's Song Episode 3 Derivation 1

Alors que les deux derniers épisodes s’attaquaient aux mondes de l’art et de la musique, c’est donc maintenant les mathématiques qui sont mises en avant, et vous incarnerez la mathématicienne Emma Recniczek. Cette dernière va elle aussi manquer cruellement d’inspiration, car cette dernière va vouloir en fait tenter de prouver une théorie. Mais laquelle ? Et bien, la théorie du changement pardi ! En fait, tout le long du jeu, notre protagoniste devra trouver enfin un moyen de prouver sa théorie devant des mathématiciens assez sexistes, et ayant à l’idée  qu’une femme ne peut pas être mathématicienne et prouver des choses sensées, en l’occurrence un certain Zahler.

Franchement, une fois encore, cette nouvelle histoire avec un nouveau personnage est juste maîtrisée. Tout le long de ces épisodes, The Lion’s Song avait à chaque fois cette capacité à nous procurer vraiment de l’empathie pour chaque personnage à chaque fois, et c’est bis repetita pour ce nouvel épisode, avec une mathématicienne encore vachement plus tourmentée que Franz Markert pour le coup. Le seul problème de l’histoire en elle-même en fait c’est qu’elle commence assez fort émotionnellement parlant, et qu’elle se dote par la suite d’un léger moment de flottement, jusqu’à ce que l’on trouve de nouvelles pistes intéressantes sur la fameuse théorie d’Emma Recniczek, avec un final vraiment sympathique en soi. Le rythme est donc peut-être un peu en dent de scie à la base, mais après, ça va beaucoup mieux, définitivement.

Ce troisième chapitre revient encore plus fort avec une narration toujours plus forte en émotion, avec pas mal de choix qui assurent la rejouabilité.

Sans trop spoiler, The Lion’s Song Episode 3 : Derivation touche également à des thèmes comme l’égalité des sexes entre hommes et femmes, ainsi qu’à la sexualité et l’identité de soi-même. Indéniablement, ces thèmes-là sont abordés d’assez bonne manière, et puis cet épisode est bourrée de morales bienvenues. Au niveau des clins d’œil qui plus est, il est à noter que l’on retrouve une fois de plus les divers personnages que nous avons déjà incarné dans les épisodes précédents, avec notamment Franz Markert et Wilma qui sont présents, mais en coup de vent. Il est vraiment génial que les développeurs aient vraiment tout fait pour que les personnages se croisent à des endroits précis, lors de certaines scènes que nous avons déjà pu avoir dans l’épisode un & deux.

Sinon, concernant les choix de dialogues, ils sont assez nombreux une fois encore, même si on peut reprocher sur cet épisode un peu plus linéaire que son prédécesseur par exemple, qui se permettait une petite liberté sur la progression. Là, en globalité, vous ferez des choix qui vous permettront de voir les réactions différentes de certains personnages en face de vous en fonction de votre réponse. Et comme toujours, vous pourrez voir en fin de partie les choix que vous avez effectués, ainsi que le nombre de personnes en pourcentage qui ont effectué vos choix. Soit un peu la même chose que les précédents épisodes, et ce petit côté communautaire est toujours sympathique pour voir le nombre de personnes qui ont fait vos choix. Donc une petite pointe de déception sur ça, même si cette histoire-là est aussi forte émotionnellement comme l’épisode deux. Du coup, nous avons assez hâte de voir comment va se dérouler cet épisode quatre, qui devrait réunir tous les personnages que nous avons incarné jusque-là.

Direction artistique toujours efficace, et quelques nouveautés de gameplay

The Lion's Song Episode 3 Derivation 2

Avant d’aborder très rapidement la direction artistique du soft, The Lion’s Song Episode 3 : Derivation se dote de quelques nouveautés de gameplay. Effectivement, ce troisième chapitre nous fait certes revoir cette fameuse carte vous permettant de choisir votre endroit où aller, mais une autre particularité fait son apparition. Par le biais de quelque chose qui s’est produit au début de l’histoire sans trop vous spoiler, notre chère Emma aura la possibilité de se déguiser en homme, notamment pour accéder à un endroit en particulier. Donc oui, elle aura la possibilité de se déguiser en homme, ou de l’enlever, tout simplement et ce, par le biais de la carte, ou directement dans son appartement. C’est une petite nouveauté assez anecdotique, mais qui a le mérite d’être là, surtout car c’est le contexte de l’histoire qui le demande en fait.

Sinon, la véritable autre nouveauté que nous avons pu voir sur ce troisième épisode, ce sont des énigmes très, très légères. Ces dernières, pour aider Emma à continuer à trouver l’inspiration dans la recherche complète de sa théorie sur le changement, devra cette fois-ci dérouler des espèces de courbes mathématiques, et choisir la bonne pour pouvoir enfin avoir le déclic et continuer à écrire sa thèse mathématique, tout simplement. En général, ces phases-là interviennent uniquement après avoir parlé à certains personnages qui créeront un déclic chez notre protagoniste, et qui feront apparaître lesdites courbes. Bon c’est très léger vous en conviendrez, mais l’intention chez Mipumi Games de mettre en place de petites nouveautés pour varier un peu les plaisirs est louable. Sinon, pour le reste c’est toujours pareil, ça reste du point’n click vous pouvez cliquer sur les endroits cliquables, et déplacer votre personnage en cliquant sur votre souris.

Sinon, concernant le reste du soft, on reste sur la même qualité que les précédents épisodes, à savoir un direction artistique toujours aussi flamboyante. Bien entendu, nous retrouvons à peu de choses près les mêmes lieux et décors que l’épisode précédent – sauf trois nouveaux lieux -, mais cela est clairement justifié par le fait que les personnages que vous contrôlez ces trois épisodes durant, se croisent tout simplement. Et c’est justement cela que les développeurs veulent mettre en avant, et de tout façon, artistiquement parlant, ça fait toujours le boulot, comme les musiques, ainsi que style pixel art toujours aussi détaillé et sympathique. A noter enfin que cette fois-ci, la durée de vie de cet épisode est légèrement plus longue, soit 1h30 pour en voir le bout, ce qui est pas mal, surtout quand nous savons que le jeu vaut 3.99 € seul, et 9.99 € si vous voulez prendre le season pass avec tous les épisodes. Puis bon, il faut savoir que la rejouabilité peut être assurée avec les autres nombreux choix de dialogue à découvrir, ce qui en soi n’est vraiment pas plus mal.

Un peu comme l’épisode deux, The Lion’s Song Episode 3 : Derivation nous raconte une nouvelle fois une histoire particulièrement captivante, et sublimée une nouvelle fois par ce design pixel art franchement accrocheur. Très franchement, on retrouve là un épisode aussi bon que l’épisode deux, avec qui plus est quelques petits ajouts de gameplay pas déplaisants et qui ont le mérite d’être là, saupoudré d’une narration touchante, dotée de quelques thèmes vraiment bien abordés. Puis honnêtement, qu’il est plaisant de voir que les développeurs ont pensé à tout pour que l’on croise les précédents personnages que nous avons incarnés ! C’est vrai par contre que le soft est peut-être un peu plus linéaire sur la progression mais qu’à cela ne tienne, cet épisode trois nous présente une empathie sérieuse envers les divers protagonistes, et une histoire un peu plus longue que ses prédécesseurs. Si vous avez déjà fait les deux précédents chapitre, jetez-vous sur celui-ci, car il vaut lui aussi le coup. On attend avec grande hâte l’épisode quatre ! 

La note de l'auteur

Comme l'épisode deux, The Lion's Song Episode 3 : Derivation a eu le don de me surprendre une nouvelle fois par sa qualité, tout simplement exceptionnelle. Direction artistique et bande-sonore ne changent pas d'un iota, c'est toujours de qualité, puis franchement quelle narration splendide. Tout est vraiment maîtrisé, il y a sensiblement plus d'émotions, puis certains thèmes abordés sur cet épisode sont globalement intéressants de bout en bout. Les quelques nouveautés que j'ai pu apercevoir sont vraiment bienvenues, et la rejouabilité est plus qu'assurée avec les différents choix à faire, minimes pour la plupart certes, mais qui ont le mérite d'être présents. Aussi, quel pur bonheur de recroiser les protagonistes des épisodes précédents même si c'est en coup de vent ! Clairement, si vous avez 9.99 € à dépenser pour le season pass, allez-y car vous en aurez pour votre argent, surtout si vous adorez les jeux narratifs/contemplatifs tout en point'n click.

Matheus
s
Note du panda
8 10

The Lion’s Song Episode 3 : Derivation

Points positifs

  • Un tout petit peu plus long que son prédécesseur -1h30 -...
  • Le style pixel art toujours aussi bien foutu
  • Quelques nouveautés bienvenues
  • Pas mal de choix de dialogues
  • Encore des caméos des précédents personnages plus qu'agréables !
  • L'histoire d'Emma est juste magnifique et pleine de morale
  • Bande-son maîtrisée
  • On est toujours dans le point'click
  • On attend l'épisode 4 avec grande hâte !
  • Le prix toujours abordable - 9.99 € ou 3.99 € par épisode -

Points négatifs

  • ... Même si ça reste encore un tout petit peu court
  • Beaucoup de parlottes forcément, qui peut rebuter certains joueurs
  • Un peu plus linéaire

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur