Test Sony Bravia X95J 4K – Un téléviseur qui excelle pour jouer

9
Membre Actugaming.net

Par

Avec l’arrivée des consoles de nouvelle génération il y a un peu plus d’un an, il est fort probable que l’achat d’une nouvelle télé fasse partie de votre programme. Déjà bien présent dans le secteur, Sony a développé sa gamme Bravia ces dernières années. Pour coïncider aux performances de la PS5, le constructeur nippon a d’ailleurs optimisé ses Bravia XR pour la console : ce n’est donc pas très surprenant de découvrir un label « Perfect for PlayStation 5 » sur les dernières TV de la société.

Lors du CES 2022, Sony a présenté sa nouvelle gamme, avec notamment les séries A95K, A90K, X95K et Z9K qui seront disponibles plus tard dans l’année. En attendant leur commercialisation prévue dans plusieurs mois, nous avons eu l’opportunité de tester le Sony Bravia X95J LED dans son format 65 pouces, sorti il n’y a pas si longtemps. Retour sur ce téléviseur exceptionnel, qui promet de très belles choses pour l’avenir.

Conditions de test : Nous avons pu tester le téléviseur X95J en 65″ pour une utilisation professionnelle et domestique pendant environ 3 semaines suite à un prêt d’une durée limitée de Sony. Nous avons principalement joué sur PlayStation 5 en conditions réelles, mais avons également testé les autres consoles du moment et visionné plusieurs films et séries, en blu-ray et en streaming. Les images de cet article ont été mises à disposition par Sony et illustrent le modèle en 85 pouces.

Une TV de qualité

sony x95j screenshot 12 e1641983972392 1

Le choix d’un téléviseur n’est pas toujours évident : c’est un achat souvent onéreux et il faut dire que les termes techniques sont de plus en plus nombreux. HDR, Dolby, HDMI 2.1, LCD, OLED… Tout cela peut paraître un peu nébuleux. C’est pourquoi on vous invite à lire notre guide comment choisir son téléviseur gaming si vous avez quelques doutes ou avez simplement besoin d’un rafraichissement.

Pour en revenir au téléviseur que nous avons testé, cette TV issue de la gamme X95J est indéniablement un excellent produit. Nous reviendrons sur ses performances un peu plus bas, et allons d’abord nous focaliser sur l’ouverture du packaging : disponible en 65, 75 et 85 pouces, la télé commence déjà à être une sacrée bête. Comme conseillé sur la notice, il est préférable d’être deux pour la manipuler, y compris à partir du format 165 centimètres que nous avons reçu.

Sorti de son emballage, le téléviseur montre tout de suite qu’il est situé vers le haut du milieu de gamme. Avec sa dalle robuste et ses courbes agréables, le produit dispose d’un joli design avec une bordure métallique plate. Les bords, un peu moins d’un centimètre, ne se voient que très peu et comptez environ six centimètres d’épaisseur. On est sur quelque chose d’assez épuré et la première vraie bonne surprise réside dans les pieds ajustables à trois positions (deux pour le modèle 65 pouces).

On peut ainsi les positionner soit au centre (pour les modèles 75 et 85 pouces), soit aux extrémités avec deux variantes : de façon surélevée, pour avoir un peu d’espace en-dessous (pour une barre de son par exemple) ou à plat, pour que le téléviseur s’aligne parfaitement à votre meuble. En plus d’être solides et finalement assez discrets, les pieds soutiennent parfaitement le poids du téléviseur sans trembler. Ce multi-positionnement est une excellente initiative que l’on ne peut que saluer. On est cependant un peu plus dubitatif sur la face arrière, qui reste jolie et bien construite, mais le plastique a une certaine flexibilité. Pas de vraie gestion de câble également, si ce n’est un panneau qui vient couvrir les entrées.

Qualité d’image et performances

sony x95j screenshot 3 e1641984431992 4

Téléviseur 4K avec rétroéclairage LED, le Sony X95J est un écran qui offre d’excellentes performances visuelles : après plusieurs semaines de test, nous nous étions déjà habitués à profiter de cette qualité d’image, surtout en jeu, où il excelle, par exemple, en jouant à la PlayStation 5. On a ainsi pu tester Spider-Man Miles Morales, Ratchet & Clank Rift Apart, Control ou encore Ghost of Tsushima, et le résultat est très positif. Même une courte session sur Forza Horizon 5 sur Xbox Series nous a bluffé.

Les premières impressions ont donc été très bonnes : les couleurs sont riches, le HDR semble avoir un résultat plus que satisfaisant, on a un bon taux de contraste, tout est fluide et la luminosité semble également faire partie des atouts. Cette série X95J embarque le dernier processeur en date du constructeur, le Cognitive Processor XR, qui analyse les éléments pour les retransmettre de la façon la plus fidèle possible.

Un petit bijou équipé sur la dernière gamme en date, qui inclut également le XR Surround, destiné à développer l’immersion sonore. La spatialisation des sons est d’ailleurs excellente, bien que les haut-parleurs intégrés ne rendent pas honneur à la technologie : le son manque d’impact, de variations et de répondant. On conseille grandement l’ajout d’une barre de son pour profiter pleinement de l’immersion.

Parfaite pour la PS5 ?

sony x95j screenshot 10 5

Maintenant que les premiers essais ont été réalisés, il est temps de s’attarder plus en détail sur les différentes performances qu’offre la dalle : la série X95J dispose d’un système de rétroéclairage Full Array LED, qui lui permet de varier en fonction du besoin et offre une bonne luminosité. C’est aussi vrai en SDR qu’en HDR. D’ailleurs en parlant du HDR, le téléviseur est compatible avec les formats HLG, Dolby Vision et HDR 10, avec de beaux dégradés en affichant une palette de couleurs convaincante.

Pour ces dernières, Sony utilise divers moyens pour les améliorer, avec notamment la Technologie Live Colour et le XR Triluminos Pro. La TV propose de très beaux dégradés de couleurs, avec une balance des blancs excellente dans l’ensemble. Toujours sur l’affichage des couleurs, la gamme n’évolue pas significativement depuis la série X90J mais fait tout de même quelques efforts, avec des coloris plus réalistes et de meilleures nuances. On aurait simplement aimé des noirs un peu plus profonds pour approcher la perfection sur la partie couleur.

Le téléviseur apporte aussi de bonnes performances au niveau des mouvements. Équipé du XR Motion Clarity avec la prise en charge du 120 Hz, la TV affiche une excellente fluidité dès que ça bouge : appréciable pour le sports, on a aussi beaucoup aimé regarder le Grand Prix de F1 d’Abu Dhabi. La captation des mouvements fonctionne à merveille, avec des images fluides et arrière-plans qui ne sautent pas.

sony x95j screenshot 13 e1641994698333 6

Une qualité d’autant plus appréciable en jeu vidéo puisqu’il est possible d’afficher du 120 images par seconde sur les jeux qui le permettent, en plus d’avoir un très bon temps de réponse. On s’est tout simplement régalé à faire plusieurs courses sur F1 2021 ou à se déchaîner sur DOOM Eternal avec ce taux de rafraichissement. D’ailleurs, la série X95J est idéale pour jouer sur nouvelle génération et le label « Perfect for PlayStation 5 » n’y est pas anodin : les performances en jeu sont excellentes et embarquent tout ce qu’il faut : la possibilité de jouer en 4K, le 120 fps et bien sûr, la prise HDMI 2.1 pour profiter pleinement des possibilités. Seule ombre au tableau, l’absence du VRR. Promis dans une mise à jour future, cela se fait toujours attendre et aurait pu permettre de définitivement conforter ce label « Parfait pour la PlayStation 5 ».

En visionnage plus traditionnel, pour un film ou une série en famille sur le canapé, le téléviseur a aussi d’autres arguments. La dalle ne présente que peu de reflets et dispose d’un très grand angle. La petitesse de notre pièce d’accueil pour la bête ne nous a pas permis de faire de nombreuses et longues sessions à tester le téléviseur dans des angles éloignés, mais en étant assis face à l’écran ou de l’autre coin du salon, il nous semblait avoir une qualité d’image très propre, avec peu de reflets et des performances toujours là.

Fonctionnalités

sony x95j screenshot e1641995499291 7

Avec sa série X95J, Sony passe sur Google TV et c’est une très bonne nouvelle. Pas encore aussi efficace que le système d’exploitation de LG, mais cela reste une nette avancée en termes d’expérience utilisateur. On y retrouve la commodité des téléviseurs d’aujourd’hui, avec une interface épurée, permettant facilement l’accès aux applications comme Netflix, YouTube, Apple TV, Bravia Core ou d’autres que vous pouvez télécharger, avec un catalogue assez riche à l’instar de Crunchyroll ou Wakanim par exemple.

Les assistants vocaux Google et Alexa sont aussi présents, permettant de lancer un programme ou de faire une requête spécifique, telle qu’une recommandation. En connectique, le produit fait aussi le job, et répartit ses entrées à la fois sur une partie latérale, et une autre en bas. On y retrouve 4 entrées HDMI – une eArc et une autre 2.1 – un total de trois ports USB, un port Ethernet, un port antenne, une sortie optique numérique mais aussi une sortie audio pour casque. Certains auraient peut-être préféré d’autres ports HDMI 2.1 pour éviter d’interchanger régulièrement les consoles nouvelle génération, mais on reste dans du très convenable pour la connectique, avec une mention honorable pour la prise casque.

Pour la télécommande, on reste sur une conception classique que la précédente gamme connaissait déjà : la disposition des boutons est simple, espacée et réussie, avec la présence de commandes pour se rendre directement sur les applications phares – Netflix, YouTube, Disney+ et Prime Video, la possibilité d’activer la reconnaissance vocale et toutes les autres options à portée de doigt. Agréable en main, bien répartie, relativement robuste, bref, cette télécommande fait le job.

Bravia Core, un service de streaming premium

sony bravia core 8

Pendant la période de prêt du X95J, Sony nous a également fourni temporairement un accès à un compte Bravia Core. Service de vidéos à la demande proposé par la société nippone, celui-ci regroupe des contenus issus des studios Sony Pictures. Avec des films disponibles au téléchargement ou en SVoD, Bravia Core est offert pour une période limitée à tous les acheteurs d’une TV issue de la gamme Bravia XR, pendant une durée de 1 à 2 ans en fonction de l’offre.

On a ainsi pu profiter de plusieurs longs-métrages sur le service de streaming : Jumanji, Venom, Spider-Man Far From Home, de nombreux blockbusters de la firme sont présents. Mais en résulte un catalogue (très) réduit, la faute à la chronologie des médias d’une part, mais aussi à une liste encore bien mince : quelques centaines de films sont listés, là où les concurrents directs comme Netflix en répertorient plusieurs milliers.

Le second problème de Bravia Core, c’est son modèle : si l’on y retrouve des titres présents dans l’offre illimitée, visualisables sans restriction donc, d’autres films peuvent être achetés. L’achat se fait sous la forme de crédit, où un crédit permet de récupérer un long-métrage. L’achat complémentaire d’un film pour le télécharger sur une plateforme de SVoD n’a rien de nouveau puisqu’on retrouve un procédé relativement similaire sur Prime Video, mais ici, le fonctionnement est plus obscur, où certains téléviseurs achetés nous offrent un nombre de crédits. Passé l’achat de 5 ou 10 films, les crédits sont épuisés, bloquant l’achat de films au téléchargement et l’on bascule sur la partie streaming illimité.

Qu’à cela ne tienne, Bravia Core a tout de même une force majeure : la qualité vidéo. Passée la découverte de l’interface, certes fluide mais encore un peu brouillonne avec des absences de fonctionnalité, la belle surprise réside dans la puissance visuelle des images : quel régal de profiter d’un film en 4K, en IMAX et avec un son immersif en DTS. On redécouvre presque certaines productions, avec une qualité pas si éloignée du blu-ray.

Pas grand-chose à redire sur la partie visuelle, qui est quasiment impeccable, et bien au-delà des espérances. Bien sûr, cela nécessite obligatoirement une (très) bonne connexion internet. De notre côté, les tests ont été effectués avec une connexion fibrée à quasiment 1 Gbps, bien au-delà du prérequis demandé par Sony. Ainsi, ce Bravia Core est surtout une offre premium, dédiée aux acheteurs d’un modèle Bravia XR et qui voudraient se faire plaisir le temps de quelques films en très bonne qualité.

Avec sa gamme Bravia et sa série X95J, Sony nous prouve une nouvelle fois son savoir-faire en matière de téléviseur. Certes, pas si différent des X90J, le modèle que nous avons pu tester correspond parfaitement aux attentes pour un produit situé entre le milieu et le haut de gamme. Il reste un peu faiblard pour son tarif sur la qualité sonore et légèrement en retrait sur l’intensité des noirs face à certains de ses concurrents mais avec sa qualité d’image exceptionnelle en 4K, ses très belles couleurs, son traitement d’image impressionnant et l’arrivée de la norme HDMI 2.1, le X95J ne démérite pas son label « parfaite pour la PlayStation 5 ». Espérons que le constructeur poursuive sur sa lancée avec la prochaine fournée 2022.

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

  • Une qualité d'images exceptionnelle
  • Des couleurs riches et naturelles
  • Le HDR au poil
  • Excellent temps de réponse
  • Bons angles de visionnage
  • Prise en charge HDMI 2.1
  • Produit à la fois beau et robuste avec plusieurs positions de pieds
  • L'arrivée de Google TV avec suffisamment de fonctionnalités
  • La qualité sonore, un peu en déca du reste
  • Pas encore de VRR
  • Des scènes sombres pas toujours très uniformes et des noirs qui auraient pu être plus intenses
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.