Test Acer Predator Helios 700 – La puissance avant tout

    Voir la note

    Comme chaque année, Acer nous propose avec ses différentes gammes des produits de qualité. La gamme Helios fait partie des Acer Predator les plus excitants avec les Tritons car elle propose de véritables monstres de puissance tout en alliant sur de plus en plus de modèles, de véritables innovations et tentatives de renouveau, dans un monde de l’ordinateur portable assez conventionnel au final. Aujourd’hui, nous avons pu essayer le Acer Predator Helios 700 qui ajoute un twist à une configuration franchement séduisante.

    Conditions de test : A l’occasion de ce test, nous avons eu pendant plusieurs semaine le Acer Predator Helios 700. Il a été testé avec un écran Acer de 24″, une souris Lexip Pu94 et un clavier Razer Blackwidow en plus du clavier de l’ordinateur et de son pavé. Concernant la partie son, l’ensemble a été principalement utilisé avec des enceintes stéréo classiques et un casque Plantronics Backbeat 2 Pro. Pour les manettes, nous avons utilisé principalement la Nacon Revolution Unlimited.

    Mais ça coulisse ?!

    Que l’on en parle dès maintenant, le twist de cet ordinateur portable est qu’il est possible de faire coulisser le clavier et le pavé tactile, rendant visible un set de deux ventilateurs ainsi qu’une vitre visuellement rétroéclairée. Cela a deux intérêts : le premier étant d’améliorer tout simplement la ventilation de l’ordinateur. comme nous allons le voir par la suite, il y a un vrai besoin concernant cet aspect-là.

    Le second intérêt est un peu plus subtil : cela incline le pavé tactile, créant autour de lui, une sorte de support à nos poignets, permettant pour certains joueurs et utilisateur, un confort différent de nos doigts sur le clavier. Si on utilise un clavier externe, cela n’a pour le coup pas d’intérêt. Mais, du fait de la philosophie de ce Acer Predator, vous n’allez principalement utiliser qu’une souris en plus en périphérique supplémentaire.

    Pour le coup, que ce soit pour la 1re ou la 2de idée derrière, l’idée du clavier coulissant est vraiment intéressante et ajoute un confort supplémentaire à l’ensemble. Mais que l’on soit clair, la raison principale est qu’il faut bien ventiler l’ensemble !

    Un véritable monstre de puissance

    Acer predator helios 700 7 3

    Car oui, ce n’est rien de moins qu’un combo Intel i9 et Nvidia Geforce RTX 2080 que l’on retrouve dans ce Acer Predator Helios 700 ! Un combo d’une puissance monstrueuse, nécessitant donc en plus d’une grosse puissance, une grosse respiration à l’ensemble. Si de nombreux endroits de respiration sont pensés tout autour de la bête, l’ajout de ces deux ventilateurs par le haut de votre ordinateur semblent nécessaire lorsque vous jouez aux jeux les plus récents demandant une grosse config.

    Bien entendu, le principal impact et défaut à ceci est que ce Acer Predator est bruyant, très bruyant. Nous vous recommandons ainsi d’utiliser assez fréquemment un casque avec pour éviter ce genre de soucis. Bien entendu, ce bruit est présent lorsque vous surcadencez les ventilateurs ce qui fonctionne parfaitement pour le coup ici.

    Au niveau de l’écran, on se retrouve ici avec un 17,3″ qui, s’il ne propose d’un 1080p/full-HD en terme de résolution, propose un taux de rafraîchissement à 144 Hz. Pour le coup, en terme de confort de jeu, on a quelque chose de vraiment intéressant ici.

    Une connectique complète

    Acer predator helios 700 3 4

    Bien entendu, un des aspects importants de la bonne réussite en terme de conception d’un ordinateur portable est également les connectiques. Concernant cet aspect-là, le Acer Predator Helios 700 se dote de petites spécificités plutôt sympathiques. A commencer par la présence en tout et pour tout de 3 ports USB 3.1, mais aussi 2 ports USB-C. L’intérêt derrière ces deux ports là, c’est que le premier permet de sortie vidéo supplémentaire, et le second est compatible Thunderbolt 3.

    On retrouve ensuite les très classique ports Ethernet, HDMI, et Display Port. Au niveau casque, on retrouve les doubles fiches casque et micro. Pour le coup, c’est peut être le seul bémol car les casques aujourd’hui sont globalement soit créés avec un seul port casque ou via USB. On peut donc se retrouver un peu dans la panade selon les périphériques que vous avez à côté, et vous devrez acheter un autre accessoire en plus pour regrouper le port casque et micro en un seul port.

    Un clavier réussi

    Acer predator helios 700 5 5

    Une des très grandes forces de ce Acer Predator Helios 700, c’est son clavier. On peut tout d’abord remarquer que les touches ZQSD et fléchées proposent une forme différentes du reste du clavier, pour des soucis visuels mais aussi de confort. Cela permet d’accrocher un peu plus, évitant un poil certaines fausses manipulations. Si cela vous dérange, Acer a eu l’excellente idée d’ajouter des touches de rechange, avec un petit kit pour les démonter facilement. Encore une fois, c’est le genre de chose que l’on voit plutôt uniquement sur des claviers que l’on achète à part donc une excellent initiative.

    Autre originalité de ce clavier, on retrouve en haut plusieurs touches programmables, que l’on peut paramétrer via le logiciel Predator lié à l’ordinateur, plutôt ergonomique et bien conçu. En dehors de cela, on retrouve un clavier assez classique que l’on retrouve sur tout pc portable. Le truc en plus restant pour celui-ci ergonomiquement et en terme de confort sa dimension coulissante, ajoutant un repose poignet ainsi.

    Des performances au rendez-vous

    Acer predator helios 700 11 6

    Mais comme vous vous en doutez, il faut bien tester ce Acer Predator Helios 700 dans des conditions extrêmes. Que l’on soit clair, on a affaire à une bête dont nous ne verrons ses limites techniques que dans quelques années. Doom Eternal se porte comme un charme et peine à faire souffle l’ensemble, un Forza Horizon 4 est également de toute beauté et se porte comme un charme lui aussi.

    Nous avons eu l’occasion également de tester l’ordinateur sur du graphisme ou encore de la MAO et il a tout encaissé comme un grand. Très clairement, le Acer Predator Helios 700 fait partie de ces investissements pour le long terme, un ordinateur que l’on ne transporte quasiment jamais (quasiment 5 kg d’ordinateur et 2 kg de batterie), mais qui vit très bien sa vie. On pourra par contre regretter, ce qui est logique avec ce type de configuration, une autonomie faible (2h en bureautique), mais c’est au final assez logique.

    Le Acer Predator Helios 700 est une véritable machine de guerre. En terme de configuration, on à face à nous de la puissance brute. L’idée ergonomique originale de celui-ci est un véritable plus pour une utilisation bureau d’un tel PC. Reste que le prix est pour le coup très élevé, et que nous avons un PC pouvant être bruyant en utilisation, mais aussi au démarrage. Pour le reste, on est sur du quasi sans faute !

    8 10

      Points positifs

      • Une bête de course
      • Une idée ergonomique vraiment intelligente
      • Le taux de rafraichissement à 144 Hz
      • Un clavier vraiment bien pensé
      • Connectique complète...
      • Suite logicielle Predator

      Points négatifs

      • ... Le double port casque/micro un poil daté
      • Un ordinateur bruyant...
      • ... En overclocking et au démarrage
      • Pas très transportable cette bête-là

      Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

      A propos de notre notation