Test H1Z1 – L’un des précurseurs du Battle Royale, signe son entrée sur console

  • PC
  • PlayStation 4
  • Xbox One
Voir la note

Vous avez déjà entendu ce nom quelque part, pourtant, vous jouez tous les jours à des tonnes de titres farcies au Battle Royale. Ce mode doit beaucoup à H1Z1, longtemps resté dans l'ombre depuis l'arrivée des concurrents. Il revient désormais avec plus d'un tour dans son sac. Son arrivée sur PlayStation 4 permet de donner un bon coup de poussière à la licence, mais n'est-il pas trop tard pour espérer faire TOP1 face à des adversaires aussi coriace que Fortnite et PUBG ?

Aujourd’hui, chaque joueur qui se respecte, a forcément mis un pied un jour en plein cœur d’un Battle Royale. Cette mode est devenue un incontournable, au point même que toutes les plus grosses licences vont venir implanter ce mode au sein de leur jeu (Call of Duty Black Ops IIII, Battefield V…). Les vétérans du genre sont devenus les jeux les plus joués, les plus visionnés et avec des records abattus de jour en jour. Un véritable tournant dans notre univers du jeu vidéo et il en existe à toutes les sauces. Malheureusement pour lui, le titre édité et développé par Daybreak, n’a pas connu la même réussite. Le titre était présent sur la ligne de départ mais se retrouve désormais loin derrière avec quelques lacunes dont il traîne depuis plusieurs années. H1Z1 décide de franchir le cap et d’étendre sa licence sur les consoles de salon, support sur lequel figurent déjà quelques concurrents, qui auront réussi à s’imposer outre la plateforme PC. Alors, qu’en est-il aujourd’hui de ce vieux papy du Battle Royale, à l’heure de sa sortie sur la console de Sony ? Ce test a été réalisé sur PlayStation 4 Pro à l’aide d’une version fournie par l’éditeur.

Parachuté sur console de salon !

H1Z1

Après être sorti en phase de test à l’aide d’une bêta, le titre de Daybreak dévoile enfin sa version finale. Les joueurs PlayStation se sont rués sur le champ de bataille atteignant pas moins de 10 millions de joueurs lors de la bêta. Un départ hallucinant pour ce jeu, bien en dessous de sa fréquentation sur PC. Le vrai enjeu pour le studio après un tel engouement autour du titre, c’est de fidéliser les joueurs mais cela semble encore compliqué au vue de ce que propose H1Z1. L’avantage, c’est que des titres comme PUBG ne figure pas encore sur cette console, c’est le moment d’en profiter afin de faire mouche auprès d’un autre public. Dans sa globalité, le jeu n’a pas vraiment changé, il reste le même que ce soit sur le plan technique ou bien visuel. Le changement se trouve surtout dans la forme, le jeu dispose désormais d’un Battle Pass et de quelques nouveautés prévues spécialement pour la sortie de l’édition définitive sur PlayStation 4.

Le titre en phase de test depuis tant d’années, n’atterris pas sans problème sur la dernière console de Sony

Il est vrai que nous aurons un peu plus d’intérêt à jouer sur le long terme avec l’arrivée de ce Battle Pass. Avant, il fallait forcément gagner des crédits afin de pouvoir les échanger contre des skins d’armes ou d’équipements. Et honnêtement, cela demandait énormément de temps pour peu de récompenses possibles. Aujourd’hui, H1Z1 prend exemple sur d’autres titres du genre, afin de proposer un Battle Pass, qui fonctionne exactement de la même façon que Fortnite. Il sera remis à zéro lors du début de chaque nouvelle saison et celui-ci dispose de trois catégories : Gratuit, Premium et PlayStation Plus. Chaque catégorie récompensera le joueur en fonction de ses abonnements. Il faut savoir que l’achat d’un Battle Pass donne accès aux récompenses Premium et ne coûte que 5,49€.

Le prix reste convenable, vu que le jeu est disponible gratuitement et sachant que ce pass ne donne accès à aucun avantage in-game. Pour monter les nombreux niveaux de votre Pass, il suffira de gagner des médailles de combat. Il existe deux possibilités, vous pouvez en recevoir en gagnant de l’expérience à force de jouer, tuer des adversaires ou même remporter des parties. Mais il sera aussi possible d’en remporter grâce à des défis quotidiens comme simplement trouver une arbalète ou ouvrir une caisse depuis le menu.  Le système économique est vraiment intéressant même si certains cosmétiques ne sont disponibles seulement à l’achat et restent extrêmement chère. Il sera possible néanmoins de se voir récompenser par des caisses en jouant à des matchs de façon totalement aléatoire.

Loin d’être TOP 1

H1Z1

Ce free-to-play dispose d’un large choix cosmétique dans son catalogue, les fans de la personnalisation vont être ravis. On pourra changer nos différents équipements d’armure comme le casque, le gilet mais aussi notre sac à dos. Les vêtements ne sont pas en reste, et il est possible de changer totalement chaque élément visuel sur votre personnage, cela donne lieu à des duels hauts en couleur. C’est un vrai plus apporté par le titre du studio Daybreak, beaucoup de joueurs aiment passer du temps à personnaliser leur personnage. Jouable seulement à la troisième personne, les fashions victimes pourront admirer le travail à chaque seconde passée sur le jeu.

Autre élément important du jeu, se trouve au niveau du contenu. L’arsenal proposé, ainsi que les nombreux véhicules disponibles à la sortie sont conséquents. Il sera possible de s’affronter avec différents pistolets, fusil d’assauts, mitraillettes, sniper et même une arbalète. Toutes seront personnalisables visuellement à l’aide de skins à débloquer. Les armes seront équipées pour la plupart d’une lunette non changeable, un choix des développeurs, qui permet de catégoriser les armes à plusieurs utilisations propres. Le catalogue d’armes est extrêmement varié et les joueurs trouveront forcément une arme pour chaque situation. Votre personnage pourra porter plusieurs armes en fonction du sac à dos trouvé lors de la partie, pouvant aller jusqu’à quatre armes simultanées. La sensation de tir offerte par le titre, n’est pas mauvaise en soi mais facilite grandement les moins bons tireurs, la hitbox semble correct mais plutôt large. Deux nouvelles armes ont été implantées à l’occasion de la sortie de la version PlayStation 4, un lance-roquette ainsi qu’un sniper longue portée. Le contenu est vraiment important sur le plan personnalisation, cependant, le titre n’offre qu’une seule carte. Celle-ci reste la même que la version PC et n’a pas été modifiée depuis bien longtemps.

Pour les joueurs venant de se réveiller d’un long sommeil et n’ayant jamais entendu parler de H1Z1, nous allons rapidement résumer le but d’une partie. Pas moins de 100 joueurs seront directement parachutés sur ce vaste étendu de jeu, de façon totalement aléatoire. Une fois les pieds au sol, vous devez rapidement vous équiper et surtout trouver un véhicule afin de rejoindre rapidement les différents largages. Vous êtes entouré d’un nuage toxique qui va tranquillement se réduire au fur et à mesure que la partie avance, avant de finir par totalement se refermer. Le but étant d’être le dernier survivant en vie et ainsi gagner la partie.

Pour la map, même si le level-design de celle-ci n’est pas mauvais, on a vite fait le tour et cela peut rapidement donner une impression de lassitude. Néanmoins, cette carte est gigantesque et les parties peuvent parfois sembler longue si vous ne possédez pas de véhicules, avant que le nuage toxique réduise la zone. Pour contrer cela, le jeu largue très souvent des caisses proposant de l’équipement bien meilleur que celui sur le terrain. Un premier largage déposera des armes de rareté vert, puis bleu avant de passer à l’or. Il est forcément évident que cet équipement devient vite indispensable au fur et à mesure que la partie progresse. Et c’est donc sur ces zones de largage que les combats se feront bien souvent. Un gameplay propre à la licence et qui propose une réelle motivation pour aller affronter vos ennemis.

Parti pour durer ?

H1Z1

Depuis la sortie définitive sur PlayStation 4, il est possible de voir un nouveau type de véhicule. Celui-ci est bien connu des joueurs, puisqu’il s’agit du célèbre Humvee, véhicule de l’armée américaine à quatre roues. Bien souvent utilisé dans les films et même dans l’univers des jeux vidéo, ce 4×4 militaire débarque dans H1Z1. Les véhicules ont un rôle important dans ce Battle Royale, vous vous en rendrez vite compte, lorsque vos parties se termineront avec plusieurs véhicules se tournant autour, sur quelques mètres de pelouse. Une manière de varier le gameplay avec cet ajout, car ce nouveau bolide aura la particularité d’être très résistant mais extrêmement lent (on ne peut pas tout avoir). Cependant, vous pourrez y accueillir toute votre équipe avec un joueur posté sur le toit, prêt à tirer sur tout ce qui bouge. Ce monstre de guerre pourra être livré par les avions, de la même façon que les colis avec l’équipement et les armes. Pour les véhicules en général, on remarquera que la physique des quads ou même des voitures, reste perfectible. Par exemple, en quad il suffira d’un simple trottoir pour finir à enchaîner un triple salto arrière.

Un autre point vient noircir le tableau, celui-ci concerne les modes de jeu. Il en existe aucun tout simplement, les joueurs s’opposeront seul ou en équipe pour finir le dernier combattant debout. Aucune variante n’est disponible à sa sortie, là où les autres jeux du genre proposent aujourd’hui de nombreux modes afin de varier les plaisirs. Le jeu aurait vraiment pris en intérêt avec quelques modes originaux. Il faudra patienter, les équipes de développement ont promis d’implanter des modes temporaires via le fameux mode Arcade, toujours grisé depuis la bêta. On relèvera tout de même, la présence d’un mode Entraînement au combat, permettant aux joueurs de pouvoir s’affronter sur un espace réduit avec des réapparitions illimitées. Une bonne initiative, très demandée par les joueurs et pas toujours présent.

Le catalogue d’armes est extrêmement varié et les joueurs trouveront forcément une arme pour chaque situation

Malheureusement pour lui, le titre en phase de test depuis tant d’années, n’atterrit pas sans problème sur la dernière console de Sony. On notera pas mal de problèmes techniques, parmi lesquels, l’application qui se met à crasher assez souvent. En effet, un message survient avec écrit fermeture de l’application et direction le menu PlayStation sans vous demander votre avis, c’est frustrant. Cela est arrivé assez fréquemment pour être cité ici, même si les développeurs devraient régler ce problème rapidement. Sauf que ce bug, c’est bien loin d’être le seul sur cette version dite définitive. Votre joueur pourra devenir invisible, seulement sur votre écran, mais cela reste vraiment gênant. On rajoutera les armes au sol, qui elle, volent à quelques centimètres du terrain. Plus gênant, c’est lors de la visée qui passe la caméra directement de la 3eme personne à la vue FPS, du moins le temps que vous visez, cette interaction rencontre quelques ralentissements. Ce sont des problèmes techniques mineurs, ne nuisant pas à l’expérience des joueurs et pouvant être réglés rapidement à l’aide de patch. Cependant, le jeu n’est plus tout neuf et cela devient moins pardonnable après autant de temps en accès anticipé et bêta.

Il est impossible de dire que H1Z1 est un bon ou mauvais jeu, il possède de réels défauts mais permet tout de même aux joueurs de s’amuser. Il est une bonne alternative pour les joueurs PlayStation, qui aimeraient se lancer dans l’arène d’un Battle Royale. Malheureusement, le titre semble avoir du mal à évoluer avec le temps et reste loin derrière ses concurrents. Si aucun changement parvient rapidement, alors, il finira par tirer sa révérence sans aucun doute. Il faut savoir que des licences comme Realm Royale ne vont pas tarder à pointer le bout de leur nez et mettre la pression à H1Z1, qui peine déjà à s’imposer sur un support ne présentant que très peu de concurrence. On surveillera l’évolution du titre dans les prochains mois, mais le studio devrait rapidement penser à rafistoler son bébé et à élargir les possibilités offertes aux joueurs.

L'avis de l'auteur

Je joue souvent à la version PC du titre depuis plusieurs années maintenant. Sans être vraiment fan, j'aime y passer du temps quelques fois. Précisons aussi que je n'aime pas vraiment Fortnite, et donc, lorsqu'une envie de jouer à un Battle Royale me prend, H1Z1 vient calmer mes pulsions. Je pense que beaucoup comprennent ce que je veux dire par là. Il faudra attendre l'arrivée des triples A dans la cour du BR pour se rendre compte de la qualité offerte par le titre de Daybreak. Si les rouleaux compresseurs réussissent leur entrée dans la danse, alors il y a fort à parier que H1Z1 finira par rejoindre les nombreux autres jeux n'ayant pas réussi à s'imposer. Cependant, son modèle économique est vraiment intéressant pour les joueurs PlayStation aujourd'hui. Je recommande donc fortement de venir tenter d'accrocher le TOP 1, mais il ne faudra pas s'attendre à des merveilles.

DubZ
b
Note du panda
6 10

H1Z1 : King of the Kill

Points positifs

  • Un autre Battle Royale sur PlayStation 4
  • Un pass de combat interessant
  • Nombreuses personnalisations possibles
  • Facile à prendre en main
  • Les parties sont nerveuses et pas trop longues
  • Présence d'un mode entraînement

Points négatifs

  • Manque cruel de mode de jeu à sa sortie
  • La physique des véhicules
  • Un autre terrain de jeu aurait été le bienvenu
  • Une jouabilité quelque peu rigide
  • Mérite quelques corrections techniques

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation

0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp