TEST. TASTEE: Lethal Tactics – De la tactique au tour par tour qui fonctionne ?

Voir la note
Que les hardcore gamers se rassurent oui, il y a encore bel et bien des jeux qui mélangent tactique et stratégie au tour par tour de nos jours, et TASTEE: Lethal Tactics en fait bien évidemment partie. Qu'on se le dise, le soft n'a pas particulièrement été très loquace à son sujet au plus grand dam des férus du genre, et nous allons voir d'ailleurs si ce titre, apparu dans le top 36 des jeux indépendants de cette année 2016, est un jeu tactique et de stratégie au tour par tour qui fonctionne parfaitement bien ou non.

Le titre développé par SkyBox Labs à qui l’on doit quelques jeux de stratégie remastérisés tels que Age of Empire 2 HD : The Forgotten, ou encore Rise of Nations : Extended Edition, soit des jeux de stratégie en temps réel, se penche cette fois-ci sur de la stratégie/tactique au tour par tour avec TASTEE: Lethal Tactics. Avons-nous là un jeu de qualité pour un titre indépendant ?

L’équipe TASTEE à la rescousse !

TASTEE : Lethal Tactics 1

Quand nous commençons à lancer TASTEE: Lethal Tactics, on ne sait pas trop à quoi s’attendre au niveau de son scénario. Et d’ailleurs, en parlant de ce point là, on ne peut pas véritablement dire qu’il y en ait un à proprement parler.

En effet, une fois le didacticiel passé et vous apprenant accessoirement les bases du jeu, vous avez le choix entre le mode multijoueur – nous le détaillerons plus tard -, et ce fameux mode missions, soit l’équivalent de la campagne solo du titre.

Le jeu de SkyBox Labs propose un titre à la fois solide, fun, mais également frustrant avec ses côtés stratégie et tactique punitifs.

Après une cinématique plus ou moins correcte, on y apprend que vous dirigez une équipe nommée TASTEE, et le but de votre escouade composée de mercenaires est très simple : mettre hors d’état de nuire une bonne fois pour toute le Cartel de la drogue, via pas moins de trente missions, rien qu’ça !

La chose que l’on regrettera dans TASTEE: Lethal Tactics, c’est son scénario qui n’évolue plus du tout une fois lancé via une cinématique, car vous ne ferez qu’enchaîner les missions. Mais, sachez toutefois qu’à chaque mission terminée, vous recevrez à chaque fois des mails de mercenaires avec lesquels vous collaborerez, et notez que vous déverrouillerez ces derniers à la fin desdites missions. Mais clairement, au delà de ça, vous pouvez outrepasser son scénario totalement inexistante, et ne faisant qu’office de prétexte finalement… Dommage, surtout qu’il y avait sûrement la place pour faire un background avec des personnages charismatiques mais bon, pour cela, on repassera…

TASTEE: Lethal Tactics, une tactique bien huilée ?

20160915183242_1

Comme le titre de cette partie le laisse entendre oui, TASTEE : Lethal Tactics prend bel et bien la forme d’un jeu mélangeant tactique certes, mais également de la stratégie, le tout au tour par tour s’il vous plaît ! Dans le mode solo, nous vous avions dit qu’il n’y a pas moins de trente missions à parcourir, et pour réaliser ces dernières, vous disposerez de vaillants mercenaires qui seront prêts à en découdre avec le Cartel de la drogue.

Tout juste avant de commencer votre mission, vous devrez choisir quatre mercenaires à emmener avec vous car oui, vous ne pourrez emmener dans toutes les missions que quatre protagonistes.

D’ailleurs, il faut savoir que vous n’aurez que seulement quatre mercenaires au début, mais vous débloquerez les huit autres au fur et à mesure que vous effectuerez des missions et par ailleurs, ces mercenaires seront répartis en quatre classes distinctes, c’est à dire :

  • Commando : Incontestablement, nous avons là la classe assaut du jeu, et votre personnage ne jurera que par son fusil à pompe pour se défaire de ses ennemis. L’un des trois mercenaires aura d’ailleurs une capacité pour défoncer les passages bancals par sa seule force.
  • Tireuse/Tireur d’élite : Il n’y a vraiment pas besoin de décrire cette classe, car le tireur d’élite se servira de son sniper à distance pour éliminer ses cibles. Une classe support en clair.
  • Pistolero : De ce côté là, nous avons une classe beaucoup plus combat rapproché, et ce dernier sera armé de son pistolet, d’où le nom de cette classe.
  • Grenadier : Evidemment, il y a aussi la classe la plus bourrine du jeu, et celle-ci ne jure que par ses grenades pour poutrer ses ennemis.

Vous l’aurez compris, il y aura trois mercenaires pour chaque classe, et ce qui est globalement intéressant en soi, c’est que chaque personnage dispose d’une habileté qui lui est propre, histoire de varier les plaisirs, même s’il aurait tout de même été plus préférable d’opter pour un système de progression ou pourquoi pas un arbre de compétences, histoire d’améliorer ses personnages.

Vous aimez les mercenaires ? Vous adorez le tactique ? Alors TASTEE: Lethal Tactics est un jeu fait clairement pour vous avec son gameplay ultra pointu qui ravira les hardcore gamers !

Sinon, vous vous demandez comment cela se passe en jeu globalement ? Et bien, vous enchaînez trente missions ayant des objectifs spécifiques, mais relativement répétitifs en soi – capturer des zones, ramasser des colis de drogue, pulvériser des camions du Cartel etc… -, et pour ce faire, vous contrôlerez quatre mercenaires dans ces missions, où vous pourrez donner des ordres à ces derniers.

Pour faire clairement simple, c’est de la stratégie/tactique au tour par tour dans le sens où vous organisez votre propre tactique en faisant avancer vos protagonistes, et en leur assignant un chemin qu’ils vont prendre puis, leur assigner des ordres via un menu déroulant. Celui-ci est le même pour tous vos mercenaires, et vous pouvez leur donner les ordres suivants à savoir feu à volonté, s’accroupir, sprinter – cela augmentera son chemin qu’il vont faire une fois que vous aurez validé le tour -, surveillance – un peu l’équivalent de l’ordre vigilance dans XCOM 2 où dès qu’un ennemi est dans le champs de vision de votre personnage, celui-ci ouvre le feu -, ainsi que stopper à vue – permet à votre mercenaire d’accroître sa visée -. Tous ces ordres, vous pourrez les donner sur les points où s’arrête votre chemin prédéfini et vous pouvez en mettre pas mal, en fonction de la tactique pour laquelle vous allez opter contre l’IA en mode campagne, ou un joueur en mode multijoueur. A savoir qu’il vous est également possible de prévisualiser les actions que vous allez effectuer ce qui est en soi pratique, même s’il faut savoir que ce système n’aura pas tout le temps raison sur ce qu’il pourrait réellement se passer dans la mesure où si vous êtes aux prises avec votre adversaire, sa réaction peut être absolument imprévisible !

En somme, le gameplay est il faut bien l’avouer ultra pointu et très bien adapté au clavier souris, et à noter que vous pouvez pendant votre tour jouer un peu avec la caméra afin d’avoir un bon angle de vue sur l’action qui va se produire. Par contre, bien qu’elle soit utile pour son côté stratégie/tactique au tour par tour, cette caméra est affreusement énervante à manier, et vous allez à chaque fois perdre du temps à tenter de trouver le bon angle pour visualiser le contexte actuel de la partie comme il faut… En somme, cela n’est vraiment, mais alors vraiment pas du tout ergonomique, dommage…

Au niveau de l’IA et des combats, c’est le chaud et le froid. L’IA est clairement bien foutue car elle arrive assez souvent à vous surprendre, et si vous faites la moindre erreur sur votre stratégie de départ, vous pouvez perdre assez facilement un ou deux valeureux soldats, ce qui pourrait mettre à mal votre mission s’il ne vous reste que deux mercenaires. C’est d’ailleurs plutôt regrettable que le soft ne se dote pas de modes de difficulté, car cela aurait pu bien aider les néophytes du genre, qui vont certainement s’arracher les cheveux pour arriver à passer une mission, en sachant que le titre est punitif à la moindre erreur !

Ah oui, le dernier point, ce sont les combats, et autant dire que c’est plutôt le froid. Si le côté stratégique est bon sur ce point, on peut dire que le rendu de l’action après avoir validé votre tour n’est pas foncièrement très dynamique, et tend plus vers le mou du genou hélas… Enfin, dernière petite précision concernant lesdits ennemis sur la carte, il faut savoir que sur votre mission en cours, il faudra faire preuve de prudence car ces derniers ne sont pas vraiment affichés explicitement sur la map, ou du moins partiellement dans le sens où vous ne verrez que la dernière position connue de ces derniers, ce qui fait que vous devrez souvent vous attendre à ce qu’ils viennent vous faire face de front ou par derrière, et cela vous forcera à rester tout le temps vigilant !

Du multjoueur vous dites ?

20160915161910_1

Et bien oui, un mode multijoueur est de la partie, en sachant par ailleurs que le mode solo proposant trente missions, se dote d’une durée de vie difficile estimer étant donné qu’elle peut varier d’un joueur à l’autre.

Première chose sur laquelle on pourra pester, c’est qu’il est tout bonnement impossible de créer une partie personnalisée privée, et les serveurs dédiés ne seront pas de la partie, ce qui vous forcera à chercher soit une partie rapide, ou bien de défier n’importe quel joueur en ligne sur le jeu pour pouvoir créer une partie, et ainsi attendre que ledit futur adversaire accepte votre défi de jouer contre lui.

Sinon, au menu de ce multijoueur, vous n’aurez malheureusement qu’un seul mode de jeu de ce que nous avons pu en voir, à savoir éliminer l’équipe adverse. Le contenu à ce niveau là est un peu chiche même si le soft dispose tout de même de dix maps sur ce mode multijoueur, mais à noter que la bonne idée de ce TASTEE : Lethal Tactics néanmoins, est de proposer des missions journalières, ce qui n’est pas un mal même s’il aurait été préférable de proposer un éditeur de niveaux, en espérant que cela soit à l’ordre du jour dans les mois à venir on sait jamais…

Graphismes moyens mais bande-son fabuleuse ?

TASTEE : Lethal Tactics 4

Si vous vous attendiez à jouer au titre de SkyBox Labs pour ses graphismes, et bien sachez que c’est raté. En effet, vous pourrez pousser le soft au maximum au niveau des graphismes avec une résolution de malade, ce n’est pas pour autant que le titre brillera par sa qualité graphique, vraiment aux fraises. Alors si le soft paraît en premier lieu passable de loin, on peut dire qu’en zoomant, nous pouvons dire bienvenue aux textures baveuses, et au moteur graphique qui a de l’âge. De même pour les animations qui ne sont pas au top qu’on se le dise. En revanche, on peut dire que les développeurs ont mis le paquet sur le level-design du soft, bien sympathique et qui force à réfléchir forcément. Autant dire que c’est globalement ce point là qui vaut le coup et non les graphismes, que l’on aurait aimé un poil plus beaux c’est un fait.

A contrario, l’ambiance sonore de TASTEE: Lethal Tactics parvient littéralement à nous combler. En clair, les musiques sont globalement excellentes en soi, mais il est en revanche assez surprenant de voir que seules les cinématiques sont doublées alors qu’il y avait sûrement la place pour au moins doubler les quelques dialogues en début de mission en ingame… Mais bref, on peut supposer que c’est un manque de budget, mais en tout cas c’est dommage…

TASTEE: Lethal Tactic est difficile, punitif et vraiment frustrant, mais c’est un jeu qui garde néanmoins des bases très solides, et qui nous propose là un bon jeu de stratégie/tactiques au tour par tour avec des mécaniques de gameplay bien huilées. Le titre est un pur bonheur à jouer, et il y a fort à parier que vous pousserez souvent des soupirs de satisfaction lorsque vous terminerez à chaque fois une mission. La production de SkyBox Labs a forcément des défauts avec sa caméra très énervante ou son aspect graphique vraiment dépassé mais qu’à cela ne tienne, TASTEE: Lethal Tactifs est un jeu tactique très pointu qui va sûrement ravir les férus de stratégie et de tactique au tour par tour justement, tout comme les hardcore gamers, toujours à la recherche de la moindre difficulté. Alors évidemment, le soft ne sera pas à mettre entre toutes les mains de par sa difficulté corsée c’est un fait – et oui il manque des modes de difficulté…-, mais pour les autres et pour 14.99 € en sachant que sa durée de vie est plus que convenable avec encore du monde sur les serveurs et avec ses missions journalières, nous vous le conseillons malgré ses quelques défauts, qui ne sont pas pour autant rédhibitoires. 

La note de l'auteur

TASTEE: Lethal Tactics, un autre jeu de tactique au tour par tour que je n'attendais pas forcément qu'on se le dise, mais que j'ai grandement apprécié au final. En soi, c'est vrai que le titre a pas mal de défauts c'est un fait, mais finalement, son gameplay tactique punitif et plutôt bien calibré arrive à pardonner pas mal de défauts que le jeu se tape, parce que oui, c'est pas joli joli graphiquement, ça manque de modes de difficulté, la caméra ce n'est pas ça et clairement, les objectifs sont plutôt répétitifs. Mais qu'à cela ne tienne, j'ai passé un agréable moment sur ce jeu, c'est immédiatement fun avec une jouabilité qui demande de la patience et non de la précipitation.

Matheus
a
Note du panda
7.5 10

TASTEE: Lethal Tactics

Points positifs

  • Les diverses capacités des mercenaires qui se complètent
  • Un jeu d'une tacticité poussée à l'extrême
  • Assez hardcore pour les amateurs du genre
  • Un mode multi pour prolonger l'expérience
  • Musicalement sympathique
  • Pas mal de mercenaires à débloquer en mode campagne solo
  • Très punitif, mais c'est pour ça qu'on l'aime
  • Les missions journalières
  • Une durée de vie plus que convenable comparé au prix proposé - 14.99 € -
  • La prévisualisation de vos actions très pratique

Points négatifs

  • Les objectifs très répétitifs en solo
  • La caméra pas toujours évidente à manier
  • Il manque des modes de difficulté
  • Techniquement aux fraises
  • Scénario où est-tu ?
  • Les combats manquent un peu de dynamisme
  • Pas de serveurs dédiés sur le multijoueur...

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation

0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp