Test Swords of Legends Online – Un MMO soigné et complet

7.5
Membre Actugaming.net

Par

L’avis des lecteurs

Partagez votre avis (0)

Après l’avoir essayé lors de sa phase de bêta, nous avons pu prendre en main Swords of Legends Online dans sa version définitive sortie le 9 juillet 2021. L’occasion pour nous de livrer un avis définitif qui conforte à peu de choses près ce que nous avions expérimenté de prime abord.

Conditions de test : Nous avons joué à la version Steam du jeu durant 40h. Nous avons ainsi atteint le rang d’initié 1 et expérimenté tout ce que le titre a à offrir.

La Chine à l’honneur

solo test 07 1

La première particularité qui démarque Swords of Legends Online des autres MMO est son ambiance empruntée à la culture asiatique et plus précisément de la Chine. En jouant à la campagne principale et aux nombreuses histoires annexes (notamment présentent dans les biographies) on y découvre des tonnes de choses sur la mythologie chinoise. Clairement, l’atmosphère sera l’un des arguments qui vous fera préférer celui-ci à un autre, portant souvent sur quelque chose de plus médiévale et héroic-fantasy. D’autant que l’univers est très bien rendu grâce à des graphismes somptueux qui nous immergent dans de nombreux décors de rêve.

Que ce soit la grande ville de Chang’an ou les contrées enneigées du plateau de Baxian, le titre nous accroche immédiatement la rétine avec un niveau de détails assez bluffant. De quoi apprécier d’autant plus la liberté qui nous est offerte de parcourir librement les environnements en volant. Les musiques ne resteront pas gravées dans votre mémoires mais elles ont tout de même le mérite de coller parfaitement à la culture exposée ici. On peut également citer le bestiaire, l’architecture, les costumes ou encore les coins de nature qui offrent un dépaysement total. On regrette ainsi que le déroulement des missions principales et de la campagne soit aussi décousu avec des tas de personnages introduits très brièvement que l’on oublie pratiquement dans la minute qui suit.

Il aurait mieux valu se concentrer sur quelques personnages forts, d’autant que bon nombre de dialogues sont assez creux. Bien que le jeu propose de nombreuses cinématiques impressionnantes, certaines font tâche et n’apportent souvent rien de plus. On aurait pu pardonner ce point en demi-teinte si la qualité de la traduction française n’était pas aussi irrégulière. Les doublages anglais sont assez médiocres et de nombreux dialogues se chevauchent ou se déclenchent presque en même temps. Cependant, précisons tout de même que ces soucis sont réglés progressivement au fil des mises à jour mais cela reste encore un souci.

Même si ce n’est sans doute pas une langue à laquelle vous êtes habitué, le chinois passe particulièrement bien ici pour des raisons évidentes. Parmi ce gloubi-boulga parfois indigeste, on y décèle quand même de petites histoires assez divertissantes.

Classique mais efficace

solo test 09 2

Outre son esthétique accrocheuse, Swords of Legends Online est un MMORPG très complet qui nous laisse évidemment expérimenter les joies sur PVE et du PVP mais aussi de nombreuses activités annexes. A tel point que vous pouvez même vous focaliser sur ces dernières pour profiter du titre. Parmi les activités que nous avons particulièrement apprécié, on retient la pêche, la chasse aux trésors ou encore le jeu de cartes. Il y aura forcément un ou plusieurs hobbies qui vous taperont dans l’œil tant ils sont nombreux. Que ce soit encore les quêtes de factions, des primes ou les métiers, toutes ces choses vous permettront de récolter de nombreux types de « monnaie » qu’il faudra échanger contre différentes récompenses uniques.

Profitons-en d’ailleurs pour confirmer une nouvelle fois que Swords of Legends Online n’est pas du tout Pay To Win. Une fois que vous achetez le jeu, vous avez accès à tout, et ce sans abonnement. La boutique et le battle pass ne contiennent que des éléments de cosmétique. Il faut donc avoir en tête que le titre vous demandera un temps fou et un investissement assez régulier pour que vous puissiez vous « démarquer » de la plèbe. Beaucoup plus qu’avec les MMO bien connus en tout cas.

Certains pourront trouver la progression plutôt lente, mais la grosse phase des 20 premières heures (environ) fait office de gros tutoriel qui va vous apprendre pas à pas chaque élément du jeu. Tout est clair (avec une division en plusieurs catégories) et très bien expliqué, si bien que l’on conseillera aux purs novices du genre de s’y lancer s’ils n’y connaissent vraiment rien aux MMO. Cela passe même par des quizz et un tutoriel exhaustif pour que l’on assimile le système de rôles (tank, DPS et soigneur) lors des instances.

En matière de contenu, il ne déçoit clairement pas. On peut facilement varier ses approches, et compter sur le contenu apporter au compte-gouttes pour renouveler l’expérience. Comme en ce moment avec la période estivale qui nous laisse profiter de la plage ou encore l’ajout récent de son premier grand raid. Grâce à la version chinoise du jeu sortie il y a quelques années, on peut dire que l’apport en nouveau contenu est sécurisé pendant un bon bout de temps.

Des mécaniques solides

solo test 05 3

Autre point fort du MMO, son gameplay dynamique très satisfaisant. Ayant pu jouer avec le mage épéiste durant la bêta puis le faucheur sur la version complète, on peut dire que les 6 classes proposées semblent offrir de belles sensations. Il est en plus possible de basculer à tout moment entre deux styles comme le faucheur qui peut opter pour un kit DPS ou bien un kit de soigneur. On oscille donc entre esquives, et enchainements de sorts pour terrasser ce qui nous tombe sous la faux dans le cas ici présent. Encore une fois, on salue le fait que chaque classe dispose de tutoriels très bien faits pour se familiariser avec les nombreuses compétences.

Ces mécaniques solides nous permettent donc de profiter du PVE et du PVP comme il se doit. Pour ceux qui voudraient privilégier l’un ou l’autre, sachez que le titre sépare astucieusement les deux via l’équipement, mais aussi l’attribution de bonus passifs qui nous indiquent clairement ce qu’ils privilégient. Cela dépendra évidemment des sensibilités de chacun, mais il semble tout de même que l’on prenne plus de plaisir en PVE (en tout cas d’après les retours que nous avons observés chez les joueurs). Swords of Legends Online propose de nombreuses instances que l’on peut même faire seul pour s’entrainer ou avec des compagnons contrôlés par l’IA.

C’est aussi véritablement les seuls endroits où vous pourrez profiter du loot, le reste du jeu n’est en effet pas très généreux sur ce point mis à part des coffres remplis de nourriture. Évidemment, on profite bien mieux de ses instances, et du jeu en général avec une guilde ou avec des amis, et d’après ce que l’on a pu expérimenter, la communauté française est très présente et très accueillante avec les novices (on n’échappe aux trolls dans les chat mais ça, c’est partout).

On termine par « la minute déco » avec le housing que l’on a pu enfin expérimenter. Eh oui, certains joueurs ou joueuses ne jurant que par ça (on a notamment pu le constater sur TESO notamment), on imagine que le MMO chinois a pu créer quelques envies. Le seul bémol est qu’il faut bien avancer dans l’énorme tutoriel évoqué précédemment pour en profiter, mais une fois que vous avez acquis votre petit coin personnel dans les nuages (littéralement), vous découvrez une énorme profondeur dans la gestion de votre résidence. De la terre pour récolter des ressources, des ateliers pour vos métiers, du craft de bâtiments et de décorations, bref vous aurez de quoi faire.

Grâce aux jolis graphismes du jeu et à la culture chinoise, le housing est a ranger dans le tiroir des qualités du soft.

Swords of Legends Online est un MMO qui reste classique dans l’ensemble mais qui a des arguments qui le démarquent des gros noms du marché. Ses graphismes somptueux baignant dans la culture chinoise, son gameplay dynamique, et son contenu pharamineux (le tout sans abonnement et pay to win) jouent clairement en sa faveur. On regrettera quelques soucis (traduction et doublages) qui seront sans doute corrigés dans les semaines ou mois qui viennent, une narration trop indigeste, et un rythme qui pourra être trop lent pour certains. Il prend tout de même le temps de bien expliquer les choses sans être trop lourd ce qui en fait également un parfait premier MMO pour les débutants du genre.

Ce test a été réalisé à partir d'une version commerciale

  • On baigne en plein dans la mythologie chinoise
  • Des graphismes somptueux
  • Combats dynamiques et satisfaisants
  • Une tonne d'activités variées
  • Initiation impeccable aux nombreuse facettes du jeu mais aussi aux MMO en général
  • PVE complet
  • Le housing profond
  • Pas de Pay to Win et d'abonnement
  • L'histoire et les personnages qui se dispersent trop
  • Le doublage anglais
  • Des soucis de traduction
  • Un rythme qui pourra être trop lent pour certains
7.5
  • PC

Swords of Legends Online

A propos de notre notation

L’avis de la rédaction

Membre Actugaming.net

Etant assez friand de culture chinoise, Swords of Legends Online est un MMO que j'ai apprécié découvrir même si je n'aurais malheureusement pas le temps d'y consacrer un peu de mon temps libre à l'avenir. En plus de l'ambiance et du gameplay que j'ai bien aimés, j'ai été agréablement surpris par le soin apporté aux tutoriels et à la première partie du jeu pour vraiment tout assimiler.

Haseo
b
Note du panda
S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.