Test Solasta: Crown of the Magister – Un JDR tactique sympathique mais inférieur aux maîtres du genre

7
Membre Actugaming.net

Par

L’avis des lecteurs

Partagez votre avis (0)

Malgré un réel manque de profondeur dans la narration, une réalisation générale passable et de nombreux soucis de finition (en attendant l’arrivée d’un gros patch venant corriger et améliorer tout ça ?), Solasta: Crown of the Magister est un JDR tactique sympathique, porté par une dimension roleplay riche et maîtrisée ainsi que des combats stratégiques et variés. Si vos attentes concernant le titre de Tactical Adventures sont modestes, vous vous amuserez. En revanche, si vous espérez avoir entre les mains un digne successeur à Divinity: Original Sin II et concurrent potentiel à Baldur’s Gate III, passez votre chemin.

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

  • Campagne principale assez plaisante à suivre…
  • Dimension roleplay dense et maîtrisée
  • Combats intéressants, variés et stratégiques…
  • Maps bien conçues et différentes les unes des autres…
  • Éditeur de donjons présent…
  • Univers plutôt bien exploité
  • Expérience de jeu aussi bien pensée pour les néophytes que pour les fans de JDR (tutoriels, personnalisation de la difficulté)
  • Bonne durée de vie
  • Doublage audio satisfaisant
  • Quelques musiques sympathiques
  • … Même si, de manière générale, l’écriture n’est pas au niveau de celle des références du genre
  • … Malgré quelques aberrations de game design
  • … Mais offrant trop peu d’interactions avec l’environnement
  • … Mais toujours en phase bêta au lancement
  • Quêtes secondaires oubliables
  • Rejouabilité décevante pour le genre
  • Réalisation générale passable
  • Pas de coopération locale ni online
  • Pas mal de bugs (corrigés au lancement ?)
7
  • PC

Solasta: Crown of the Magister

A propos de notre notation

L’avis de la rédaction

Membre Actugaming.net

Malgré ses défauts, j’ai pris du plaisir à parcourir les Badlands au côté de mon groupe de quatre aventurières constitué d’une guerrière demi-elfe, d’une humaine roublarde, d’un paladin nain des collines et d’une magicienne appartenant au peuple Halfelin des îles. Certes, Solasta: Crown of the Magister n’arrive pas à la cheville des maîtres du genre du JDR tactique sur bien des aspects mais il a quand même quelques arguments à faire valoir concernant le roleplay et les combats. Une découverte sympathique sans être exceptionnelle.

PikaDocMaster78/PikaDoc42
b
Note du panda
S'abonner
Me notifier des
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires