TEST. Shaq Fu : A Legend Reborn – Shaquille revient, avec quelques têtes en guise de ballons

Voir la note

Après une apparition milieu des années 90, Shaquille revient dans Shaq Fu : A Legend Reborn, afin de nous proposer un petit Beat’em all bien bourrin. Mais que vaut donc cette nouvelle version des aventures musclées de l’ancien basketteur professionnel ?

A l’origine, les aventures de Shaquille O’Neal en format jeu vidéo remontent à 1994. A cette époque, sortait Shaq Fu, sur Super Nintendo et Megadrive. Tentative désespérée d’amener de la concurrence sur le marché du jeu de combat. Bien que porté, par la suite, sur Game Boy, Game Gear, ou encore Amiga, il n’a jamais réussi à s’imposer. Pari risqué, et perdu, face à des monstres comme Street Fighter et tous les autres titres emblématiques du genre. Malgré tout, cette année 2018 nous vaut le retour de l’ancien joueur des Lakers, dans Shaq Fu : A Legend Reborn. Mais que vaut cette nouvelle production ? C’est ce que nous allons tenter de découvrir ensemble.

Shaq Fu : A Legend Reborn, un retour sous peau neuve

Pour vous contextualiser un peu l’affaire, car cela fait toujours du bien, ce jeu ne voit le jour que grâce à une campagne sur Indiegogo. Preuve indéniable que nombre de joueurs désiraient revoir Shaquille fouler le sol du marché vidéoludique. A destination de la PlayStation 4, de la Xbox One, de la Switch et des PC, votre mission sera simple. En effet, vous aurez à aider l’ancienne superstar de la NBA à conquérir Hollywood en distribuant pléthores de claques à tous ceux qui se dresseront en travers de votre route. Mais ce n’est pas tout, car vous pourrez aussi utiliser katanas, shurikens, voire même quelques transformations. De quoi foutre de belles mandales au visage de quiconque voudrait s’interposer. Et ne vous en faites pas, les fous à vouloir s’y essayer seront légions. Alors faites quelques pompes et plongez-vous dans cette nouvelle aventure !

Très fluide, une exécution des ordres très rapide, le soft se révèle plaisant à prendre en main et plutôt intuitif.

Alors que son ancêtre se rapprochait plutôt d’un Double Dragon loupé, les développeurs avait fort à faire pour combler les attentes des quelques 1 300 donateurs. Et les quelques petites surprises commencent dès l’instant où vous lancez le jeu. En effet, ce dernier se caractérise directement par sa jouabilité. Très fluide, une exécution des ordres très rapide, le soft se révèle plaisant à prendre en main et plutôt intuitif. De plus, ce sont trois modes de difficulté qui vous sont proposés : facile, moyen et difficile. De quoi satisfaire tous les potentiels intéressés.

Bémol malgré tout, les sous-titres français, bien que de la partie, se révèlent être d’une qualité décevante. Déception rapidement évincée par les points positifs du soft, comme son humour mordant, ainsi que sa direction artistique décalée et assumée.

Vous reprendrez bien un crochet du droit ?

Shaq Fu : A Legend Reborn

Mais les quelques aspects profitables de cet opus ne s’arrêtent pas là. Certes, bien que le genre Beat’em all présente une répétitivité indéniable, Shaq Fu : A Legend Reborn tente de gommer cet aspect. Le procédé employé, pour cela, est plutôt simple : les ennemis sont présents en nombre, de plusieurs types, et les possibilités proposées pour les mettre K.O. sont variées. Néanmoins, ne vous faites pas trop de faux espoirs, car le côté rébarbatif du genre finira par refaire surface assez rapidement.

Cependant, votre aventure se fera au rythme de délicieuse musiques, collant à la perfection avec le style. La composition principale du jeu est, d’ailleurs, de grande qualité. Le doublage, quant à lui, est correct, sans pour autant être bluffant. En gros, c’est suffisamment bon pour que l’on s’y intéresse. De plus, il est réconfortant de savoir que la bande-son se laisse écouter, puisqu’elle vous suivra tout au long des quelques heures que dure l’aventure. Durant ce temps, vous parcourez six niveaux, échangerez des coups avec sept boss… mais seulement en solo ! En effet, aucun mode multijoueur n’est présent sur la galette.

Vous parcourrez six niveaux, échangerez des coups avec sept boss… mais seulement en solo !

Enfin, il semble intéressant de revenir rapidement sur les graphismes, ainsi que la jouabilité. Dans le cas des premiers, il faut savoir que les cinématiques sont réalisées, un peu, à la manière d’un dessin animé. Ces dernières sont, par ailleurs, de très bonne facture. Sans parler de l’aspect graphique ambiant, qui colle bien à la production. Léger désappointement, néanmoins, pour ce qui est des décors, qui restent un peu en dessous du lot. Pour ce qui est de la jouabilité, cette dernière se résume à se déplacer, sauter, et distribuer des coups avec les trois autres boutons. Les attaques spéciales de Shaquille sont, elles aussi, plutôt sympathiques et originales.

Finalement, Shaq Fu : A Legend Reborn se révèle être un titre tout ce qu’il y a de plus correct. Sans vraiment parvenir à enflammer le joueur, il ne l’ennuie pas pour autant. Amusant, divertissant pour de courtes sessions, cette version 2018 des aventures de Shaquille O’Neal peut compter sur sa direction artistique un peu décalée et son aspect défouloir pour attirer quelques consommateurs avides de distribuer des gnons.

 
La note de l'auteur

Si vous êtes à la recherche d'un titre pour vous servir de défouloir, n'hésitez pas, Shaq Fu : A Legend Reborn peut très bien combler votre désir. Loin d'être parfait, ce soft présente quelques qualités qui sauront se montrer appréciables. Une direction artistique accrocheuse, une fluidité de gameplay appréciable et moult ennemis à déboiter, cette production vidéoludique a su m'occuper quelques heures. Néanmoins, ne vous attendez pas à y passer plusieurs nuits blanches, car vous seriez déçus. Une poignée d'heures suffira pour que vous parcouriez l'ensemble du titre.

Ludvig
b
Note du panda
6.5 10

Shaq Fu: A Legend Reborn -PS4

EUR 19,90

Acheter

Shaq Fu: A Legend Reborn

Points positifs

  • Se révèle être un bon défouloir...
  • Présence de sous-titres en français...
  • Suffisamment de boss pour rentabiliser le prix
  • Prix qui n'est, d'ailleurs, pas excessif
  • Direction artistique décalée, qui colle bien au jeu

Points négatifs

  • ... Qui présente, cependant, quelques soucis de hitbox
  • ... D'une qualité, malheureusement, assez faible
  • Pas de mode multijoueurs
  • Se termine un peu trop vite, même pour un titre à prix correct

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation