TEST. Rise of the Tomb Raider : 20 Year Celebration – Un beau cadeau pour cet anniversaire ?

Voir la note

Fier du reboot plus ou moins réussi en 2013 de la licence Tomb Raider avec une Lara Croft toute jeune, Crystal Dynamics continue dans sa lancée avec un deuxième opus nommé Rise of The Tomb Raider. Nous ferons le point sur la version PS4 qui est arrivée avec son lot de nouveautés (également disponible sur PC et Xbox One via une mise à jour). De plus, nous fêtons les 20 ans de la franchise, ce qui n’est pas rien !

Rise of the Tomb Raider était d’abord une exclusivité temporaire de la Xbox One sortie le 11 novembre 2015, vous pouvez d’ailleurs retrouver le TEST ici. C’est en cette année 2016, qui marque également les 20 ans de Tomb Raider, que les joueurs PS4 peuvent enfin profiter du titre tout en gagnant du contenu supplémentaire.

Ce qu’apporte cette édition des 20 ans

rise-of-the-tomb-raider-20y-05

Cette version PS4 est évidemment la plus complète qui soit, elle inclue déjà tous les DLC sortis à ce jour. Notamment Baba Yaga : Le temple de la sorcière (également testé par nos soins ici), 2 tenues, 7 armes, 35 cartes d’expédition, le mode endurance et Réveil Glacial. On ne se réjouit qu’à moitié de cet état de fait étant donné que ces contenus, sortis très vites sur Xbox One, étaient vendus excessivement chers. En bref, nous avons le jeu complet comme il aurait du être au départ, mais nous n’en dirons pas plus à ce sujet puisque c’est un problème qui ne concerne pas uniquement ce titre.

Les nostalgiques seront ravis d’apprendre que 5 skins classiques ont été ajoutés, ainsi on peut jouer avec l’apparence des anciennes Lara, même celles toutes carrés. Nous avons aussi droit à une tenue en hommage à Tomb Raider III quand elle était en Antarctique. Pour ceux voulant encore plus de challenge dans le mode aventure, un nouveau niveau de difficulté fait son apparition, « Survivant ultime ». Réservé aux plus chevronnés, vous aurez moins de tout, c’est à dire, moins de points de sauvegarde, moins de santé, moins de munitions et moins de ressources pour les crafts.

La version Playstation 4 est sans conteste la version la plus complète

Si les joueurs Xbox et PC connaissaient déjà le mode endurance qui vous embarque dans de la survie hardcore, vous pouvez maintenant partager ce plaisir à deux puisqu’un mode coopération est désormais de la partie. Un petit plus qui change tout puisque ce mode est beaucoup plus agréable à deux qu’en solo. N’oublions pas aussi que les classements mondiaux peuvent vous motiver à tenir le plus longtemps possible sans mourir de faim, de froid ou par les différents prédateurs.

Le Manoir des Croft

rise-of-the-tomb-raider-20y-03

Le Manoir des Croft est surement le contenu le plus intéressant, mais il ne ravira pas les fans d’action. L’aventure dans cet endroit mythique qui, rappelez-vous, a servi notamment de didacticiel pour les premiers Tomb Raider, nous propose d’en apprendre plus sur Lara et sa famille. Depuis la mort de son père, le manoir est en péril puisque aucun testament n’a été apparemment laissé. Notre héroïne va donc tout faire pour garder le domaine familial menacé par son oncle qui a clairement une dent contre les Croft. Les secrets de famille sont d’ailleurs le cœur de cette petite enquête nommée « les liens du sang ». On en apprend un peu plus sur les motivations de son père à propos de ses recherches sur l’immortalité. Le lien avec le jeu principal est intelligemment amené, mais les révélations ne s’arrêtent pas là puisque nous avons également droit à pas mal d’anecdotes sur la jeunesse de la jeune fille. Attendez-vous à ramasser énormément de reliques (dont certains qui sont clairement des clins d’œil pour l’anniversaire), des documents, et même résoudre quelques petites énigmes.

Grâce aux « liens du sang », on en apprend plus sur Lara et la famille Croft

L’autre périple de Lara à l’intérieur du Manoir est beaucoup moins calme que le précédent puisqu’il s’agit de jouer à une sorte de Survival Horror dénommé « Le cauchemar de Lara ». Comme avec le mode endurance, vous pouvez assigner des cartes pour donner différents malus ou bonus à notre aventurière. Toutefois, on peut également dire que ce mode est aussi un cauchemar pour les joueurs. Déjà que durant l’intrigue principale, les gunfight dans les endroits cloisonnés étaient vraiment laborieux, nous retrouvons ici ce défaut avec d’autres qui viennent s’ajouter. Le but de se balader dans le manoir et de détruire trois crânes démoniaques tout en évitant les hordes de zombies éparpillées un peu partout. C’est là que le bas blesse, car le peu d’espace rend la discrétion pratiquement impossible, ainsi vous être constamment repéré et pourchassé. Cette petite escapade horrifique est courte, certes, mais on oublie très vite cette expérience négligeable, et ce n’est pas le pitoyable boss de fin qui fera une différence. Tomb Raider n’est pas un jeu d’horreur, on préfère largement que notre chère Lara continue de vivre des aventures épiques.

Rise of the Tomb Raider possède également son expérience en réalité virtuelle, à découvrir sur le casque de Sony, le PlayStation VR. Il s’agira ici d’explorer le manoir de Croft avec notre protagoniste et d’y chercher des indices pour avancer dans le lieu-dit, un endroit souvent cité mais rarement explorer, notons-le.

L’immersion est réelle et il faut l’avouer, le rendu est plus que bon. On se sent vraiment dans la peau de Lara Croft et découvrir tous les recoins de son manoir est une expérience unique. Si l’on ressent une technique maîtrisée mais quelque peu en peine, le gameplay est bien différent ici : on ne se retrouvera pas avec le côté action que l’on connaît avec la franchise mais davantage une partie exploration et un aspect narratif fort présent. Plein de petits clins d’œil sont là et l’on en apprends bien plus sur la famille de notre héroïne, et c’est un vrai bonheur. On parcourra ainsi avec joie ce manoir, manette en main, où vous devrez vous déplacer tranquillement en mode libre ou vous téléporter avec le mode confort.

Rise of the Tomb Raider : 20 Year Celebration est une excellente perle du genre que l’on attendait avec impatience sur PS4 et nous ne sommes pas déçu. Nous savions déjà que le titre était très bon dans l’ensemble même s’il mériterait de se démarquer un peu plus. Certains ajouts sont bons et d’autres moins mais tout cela n’est que du bonus bon à prendre au final. Et le fait de pouvoir jouer avec l’apparence des anciennes Lara nous donne une bonne dose de nostalgie. Bref, un très bon anniversaire pour la franchise Tomb Raider.

8 10

Rise of the Tomb Raider: 20 Year Celebration

Points positifs

  • D'abord un excellent jeu d'aventure
  • Les DLC inclus
  • Le mode endurance en coop
  • Les skins "old school" de Lara
  • "Les liens du sang" très intéressant

Points négatifs

  • "Le cauchemar de Lara", un cauchemar pour les joueurs
  • De la VR histoire de mettre de la VR
0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp