Test NBA 2K21 – Blessure au genou en attendant la nouvelle génération

6.5
Membre Actugaming.net

Par

L’avis des lecteurs

Partagez votre avis (0)

Comme chaque année, 2K propose à la rentrée de septembre son édition annuelle de la simulation de basketball, devenue incontournable depuis maintenant une dizaine d’années. Cette année, on reprend les mêmes et on ressort une nouvelle version avec peu de changements, transition entre les générations de console oblige. C’est quelque chose que l’on retrouve également sur différents jeux de sport comme ceux signés EA Sports. La chose amusante par contre, c’est que NBA 2k21 sorte en pleine période de play-off, qui, en raison de la crise sanitaire actuelle, ont lieu en ce moment.

Une année particulière pour les amateurs de la discipline, ayant vu le décès du Black Mamba Kobe Bryant en janvier dernier, puis la sortie de l’excellentissime série documentaire The Last Dance autour de la saison 97-98 des Chicago Bulls.

Conditions de test : Nous avons joué à NBA 2k21 sur PlayStation 4 comme chaque année, en faisant un gros tour du propriétaire pour voir les nouveautés et le fonctionnement de chaque mode de jeu. En terme d’expérience pure, nous avons passé davantage de temps sur le mode MaCarrière mais également le MonEquipe qui a subi une refonte complète, sans oublier de faire quelques matchs en plus par-ci, par-là pour pouvoir tester les quelques nouveautés de gameplay. Si vous avez une édition de 2K20, assez peu de nouveautés sont véritablement présentes, mais on vous en parle maintenant

Dunk à une main fainéant

NBA 2K21 20200908151809 1

Cette année, NBA 2K21 a décidé de ne pas trop se renouveler comme nous le disions. On retrouve donc les mêmes modes de jeu à l’identique de l’édition 2k20. Si vous le souhaitez, vous pouvez aller lire notre test du titre toujours disponible sur le site. Mais il y a quand même quelques petits trucs qui ont changé, et ce test va se concentrer davantage sur ces nouveautés.

A commencer par le classique mode MaCarrière qui propose depuis l’implantation du mode MonQuartier une partie scénarisée plus limitée. Cette fois-ci on incarne un certain Junior qui devra se faire une place dans la NBA en passant par la case lycée et université. L’originalité du scénario, c’est que l’ombre du père de Junior, ancien grand joueur de la NBA, plane et Junior se doit d’être à la hauteur.

Eh bien c’est dommage que cette dernière idée, pourtant intéressante, ne soit à aucun moment exploitée, que ce soit dans le jeu comme dans les cinématiques du mode. Il y a en tout et pour tout cinq phrases de dialogue qui en parlent. Si nous avons pu critiquer la qualité d’écriture d’un épisode à l’autre, nous avons peut-être ici atteint les sommets en terme de fainéantise, avec aucune ligne de dialogue qui fait mouche, aucun personnage charismatique. Il y a bien la copine de Junior à l’université qui est sympa, nous donnant envie de tout quitter pour finalement l’incarner dans un jeu de soccer mais il paraît qu’ici, c’est de basketball dont on parle.

Et une fois passé le draft qui n’est même pas mis en scène dépendant de votre rang, vous vous retrouvez dans la même chose que l’an dernier avec votre menu de joueur, la possibilité de faire vos matchs, d’aller traîner dans le Quartier. MonQuartier qui prend ici place sur la plage, avec la même chose que l’an dernier mais avec un skin un poil différent. Encore une fois, le mode MaCarrière se repose par la suite énormément sur vos performance, mais encore plus sur les VC, où il faudra sortir le portefeuille et remettre des sous dans le jeu pour s’assurer une évolution plus rapide dans le jeu et moins galérer pendant une ou deux saisons.

Encore une fois, quelque chose de très dommageable et que l’on dénonce chaque année. Mais comme vous vous en doutez, 2K n’a pas grand-chose à faire de nous. Il faudra donc s’attendre, tout comme pour NBA 2K21, à avoir l’an prochain un NBA 2K22 avec encore une fois une dimension de micro transactions poussée.

MonEquipe revient en force

NBA 2K21 20200908224316 2

Le second mode que l’on tenait à mettre en avant cette année, c’est MonEquipe. Après une première refonte lors du NBA 2K19, c’est cette année que l’équipe du jeu semble proposer véritablement leur vision du mode de jeu. Le principe de cette nouvelle version, c’est véritablement l’ajout de saisons qui viennent faire tenir dans la longueur le mode. On retrouve les affrontements Triple Menace qui sont uniques à chaque saison, où le but sera de cumuler les victoires pour obtenir de nouvelles récompenses à chaque palier de nombre de succès.

La volonté ici est de créer quelque chose de plus dynamique, que ce soit avec le Triple Menace, le Domination ou le MonEquipe limitée. Et s’il est beaucoup trop tôt pour estimer le mode dans la longueur, nous avons l’impression que 2K a peut être trouvé ici une formule perfectionnée pour son MonEquipe. Si vous ne jurez que par ce mode, NBA 2K21 possède un vrai intérêt ici. On pourra également mentionner le système Ascension, changeant le principe de récompense dans le jeu, et va proposer, en plus des classiques paquets, un choix de récompenses façon draft ouvert caché.

En parlant d’ailleurs plus en détail du principe de MonEquipe Limitée, c’est un mode qui est hebdomadaire disponible uniquement du vendredi à dimanche, proposant des affrontements en 5v5 online. A chaque semaine des nouvelles règles et conditions, et au final, une bague de champion de la semaine. Un mode sur le papier vraiment intéressant et promettant des week-ends vraiment sympathiques pour les personnes intéressées et disposant du online. Encore une fois, difficile d’en parler davantage que de le présenter, étant donné que le jeu n’est sorti qu’il y a peu de temps.

Quoi qu’il en soit, et même si nous ne nous prononceront pas aujourd’hui concernant la réussite du mode, sur le papier, tout ce qui est proposé et ce que nous avons pu brièvement essayé du mode MonEquipe fonctionne vraiment bien et repose sur un déroulé et un rythme beaucoup plus intéressant, permettant aux joueur un rendez-vous. Pour le reste, on retrouve des choses déjà parues dans les anciennes éditions comme le MonEquipe illimitée, arrivé avec NBA 2K19, les fameux échanges ou encore les cartes évolutions qui étaient arrivées l’an passé.

Comment qu’on marque déjà ?

NBA 2K21 20200907170645 3

Le dernier changement en date est à regarder du côté du gameplay pur du jeu. Car oui, NBA 2K21 propose une toute nouvelle façon de tirer avec un nouveau sens du timing. Cette fois, c’est une barre qui se met en haut de votre joueur, vous demandant donc d’avoir un bon sens du timing pour simplement apporter une pression de la bonne durée pour marquer vos deux ou trois points. Très perturbant pour les habitués des éditions précédentes, il vous faudra plusieurs matchs pour vous habituer au nouveau timing, davantage précis et tatillon qu’avant.

Cela va également avec le nouveau système de commandes pro, vous proposant d’utiliser le stick droit de différente façon :

  • Stick droit vers le bas : tir en suspension
  • Stick droit vers la gauche ou la droite : dribbles de dégagement
  • Stick droit vers le haut : sizeups personnalisés
  • Appuyer sur le stick droit : dribbles 1 contre 1 rapides
  • Appuyer sur le stick droit tout en appuyant sur la touche de sprint : dribbles de momentum rapides

Pour le coup, ces ajouts sont plutôt bienvenus car au bout de 4-5 matchs, on se retrouve avec des attaques plus efficaces et dynamiques et on se plaît de nouveau à faire des dribbles contre l’adversaire, de faire la passe à un joueur démarqué qui pourra faire son tir en suspension pour marquer un trois points à trois secondes de la fin du quart temps. Visual Concepts a tout de même pensé aux joueurs n’adoptant pas ce système de commandes pro, et propose de retrouver ce que l’on avait l’an dernier au cas où.

Du contenu à foison

NBA 2K21 20200907170506 4

Nous disions en début de ce test que cet épisode 2021 de NBA 2K se voulait un peu fainéant, mais il ne faut tout de même pas oublier qu’en terme de contenu pur, NBA 2K21 reste une belle mine d’heures de jeu. Les modes de jeu MonGM et MaLigue, s’ils n’ont pas évolué d’un quota, restent une source de dizaines et dizaines d’heures de jeu. On retrouve maintenant d’ailleurs la possibilité de pouvoir faire une saison complète avec la ligue WNBA, play-off inclus ce qui est une belle correction par rapport à l’an dernier.

Et que dire du nombre d’équipe disponible, entre la NBA, la WNBA, les équipes All-Star, et les équipes de légendes… Pour jouer entre copains, hors ligne comme en ligne, il y a toujours de quoi faire dans NBA 2K21. Maintenant, reste à savoir votre rapport à la série, quels épisodes vous possédez, et pensez-vous acquérir rapidement la nouvelle génération de console.

Car oui, un des intérêts de cette version est qu’elle vous permettra d’avoir gratuitement la version next-gen de ce NBA. Par contre, il ne faudra pas changer de crémière pour pouvoir avoir votre nouvelle version.Votre progression du MyTeam sera d’ailleurs transférable, une bonne nouvelle pour les adeptes de la simulation.

Mais si vous comptez changer de console pour la prochaine génération, est-ce une bonne idée de prendre maintenant la version current gen sur votre console, ou plutôt d’attendre quelques mois pour avoir la version next-gen sur la console que vous aurez choisie ? C’est une bonne question que l’on aimerait répondre à votre place, mais étant donné que ces consoles ne sont pas sorties, nous ne pouvons pas trop vous parler du contenu de ces versions next-gen de NBA 2K21. Le rendez-vous est dans tous les cas donné pour dans quelques mois afin de vous proposer un retour sur ces nouvelles versions lorsqu’elles pointeront le bout de leur nez.

Comme on pouvait s’y attendre, NBA 2K21 est un épisode de transition. Un épisode où l’on améliore certains contenus, on laisse stagner certains modes, et on prépare en coulisse la nouvelle génération. Cette note ainsi que ce test reflètent uniquement les versions current gen du jeu, en attendant donc l’arrivée de la PlayStation 5 et de la Xbox Series S/X. Très clairement, à moins d’être un acharné du genre, on vous conseille d’attendre ou de récupérer une plus vielle édition en attendant la nouvelle génération.

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

  • Le mode MonEquipe vraiment bien amélioré et pensé
  • Le système de commandes pro, plutôt sympathique
  • Un contenu toujours aussi dantesque
  • Pouvoir faire une saison complète en WNBA
  • Un épisode en attendant la nouvelle génération
  • Le mode carrière en retrait total
  • MaLigue/MonGM identique à la ligne près
  • Toujours des microtransactions et des microtransactions qui amputent la progression globale
6.5
  • PlayStation 5
  • PlayStation 4
  • Stadia
  • Xbox One
  • Xbox Series X | S

NBA 2K21

A propos de notre notation

L’avis de la rédaction

Membre Actugaming.net

J'aime bien jouer à NBA chaque année, mais là, eh bien on peut pas dire qu'ils se soient foulés la cheville. Les modes sont quasiment identiques, le mode carrière est très clairement en retrait. Seul le mode MonEquipe vaut vraiment le coup cette année. J'attends de voir ce que Visual Concepts proposera avec la next gen pour le coup.

Antoinerp
c
Note du panda
S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments