Test Madcatz S.T.R.I.K.E. 4 – Un retour en demi-teinte pour la marque

    Voir la note

    Après un retour réussi sur les souris, Madcatz s'attaque aux claviers mécaniques avec le S.T.R.I.K.E 4.

    Le Madcatz S.T.R.I.K.E. 4 est le premier clavier que propose la marque depuis sa renaissance, après que Logitech l’ait sauvé de la faillite. Après les souris R.A.T 4+ et R.A.T 8+ assez convaincantes, nous étions donc assez curieux de voir ce que cela allait donner dans une autre domaine des périphériques PC. Verdict.

    Un look sobre et un corps solide

    Test Madcatz S.T.R.I.K.E. 4 - Un retour en demi-teinte pour la marque 1

    Visuellement, le clavier filaire n’impressionne pas au premier abord et s’éloigne des designs gaming un peu plus fantaisistes. Pourtant sa sobriété apparente est pour nous l’un des premiers points forts, les finissions sont corrects mais ce premier contact visuel se concrétise au toucher avec son châssis en aluminium.

    Un bon gros bloc de métal qui nous promet une solidité à toutes épreuves. Malgré tout, il reste assez léger et peu imposant. On doit aussi cela à une absence de touches supplémentaires maccro et médias, on reste donc sur quelque chose de très classique mais efficace (bien que ce manque pourra en déranger certains).

    Malheureusement, quelques ombres viennent obscurcir ses bonnes qualités. Tout d’abord, il ne dispose pas de port USB, ce qui est dommage au vu de son prix. Le plus dérangeant reste tout de même l’absence de repose-poignets, cela se ressent particulièrement lors de longues sessions de jeu. Car oui, le Madcatz S.T.R.I.K.E. 4 s’utilisera surtout si vous êtes un joueur PC.

    On ne dirait pas avec ce look, mais c’est justement ce contraste qui nous plaît. En outre, on note que chaque touche bénéficie d’un éclairage RGB, ce qui est plutôt sympathique il faut l’avouer. Autant dire que nous avons une vraie guirlande de Noël, surtout la nuit. Il est possible d’augmenter ou de ralentir la vitesse des éclairages facilement avec la touche FN + « – » ou « = ».

    Performances et personnalisation

    Test Madcatz S.T.R.I.K.E. 4 - Un retour en demi-teinte pour la marque

    Le clavier ne déçoit pas au niveau des interrupteurs puisqu’il embarque des Cherry MX Red, ce qui donne ainsi de bonnes sensations au niveau de la réactivité et de la pression des touches. On apprécie également que celles-ci s’enlèvent facilement pour ceux qui aiment le nettoyage régulier. Au niveau des performances en jeu, le tout est plutôt agréable (sauf pour ce que l’on a signalé précédemment) et l’anti ghosting sera un gros plus pour joueurs compétitifs qui utilisent très souvent des combinaisons de touches.

    En revanche, et ce malgré les promesses de la fiche produit, il est beaucoup trop bruyant, même pour un clavier mécanique classique. Sa structure métallique aura eu raison du silence à cause d’une résonance trop prononcée. En outre, on ne comprend pas du tout la disposition de la touche « * » trop prédominante par rapport à la touche « entrer ». Il faut donc un temps d’adaptation non négligeable pour s’habituer à ce paramètre.

    En outre, le gros point noir reste quand même son logiciel peu intuitif et peu ergonomique. Ce dernier vous permet de créer vos propres macros et de personnaliser l’éclairage. Si l’on est un joueur exigeant qui aime tout gérer à sa sauce, vous serez certainement déçu. Cependant, on peut y voir une certaine cohérence avec le manque de touches multimédia puisqu’un joueur « classique » dirons-nous, ne verra que le côté simple et pratique du clavier.

    Cliquez ici pour acheter le clavier Madcatz S.T.R.I.K.E. 4 sur Amazon

    Si vous êtes un joueur régulier, mais qui n’est pas trop à cheval sur la personnalisation, ce Madcatz S.T.R.I.K.E. 4 sera sans doute intéressant car il reste sobre et fonctionnel. Il répond aux standards de qualité avec son corps métallique et ses touches Cherry MX Red, cependant le bruit gênera sans aucun doute votre entourage. En outre, il y a de nombreux manques (repose-poignets, port USB). On peut dire que le retour de la marque est plutôt calme dans ce domaine, mais c’est loin d’être une catastrophe. C’est encourageant pour la suite tout de même.

    6 10

      Points positifs

      • Une structure métallique solide
      • Léger et peu encombrant
      • Un design sobre
      • Des interrupteurs Cherry MX Red de qualité
      • Du RGB sur chaque touche (et personnalisable)
      • Anti ghosting

      Points négatifs

      • Pas de repose-poignets
      • Trop bruyant malgré les promesses
      • La touche "*" disposée bizarrement
      • Logiciel pas du tout pratique

      Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

      A propos de notre notation

      0 Partages
      Partagez
      Tweetez
      WhatsApp