Test Gigabyte Aero 15 v8 – On tend vers la perfection ?

    Voir la note
    La dernière version en date du laptop ultra portable de Gigabyte.
    Temps de lecture : 4 min.

    Nous avions déjà eu le Gigabyte Aero 15X entre nos mains en février 2018. Pour toutes les informations à son sujet, n’hésitez pas à aller lire le test. Si l’appareil présentait de grandes qualités, il restait des points à améliorer pour espérer concurrencer les plus grands. Après plusieurs semaines d’utilisation, il apparaît clair que Gigabyte évolue dans le bon sens.

    Gigabyte Aero 15 v8

    Gigabyte Aero 15 v8

    Pour commencer, cette version 8 de l’ordinateur lui apporte la mise à jour la plus simple et logique : le passage à un processeur Intel Core i7 de huitième génération, le i7-8750H pour être précis. Les principales différences entre le i7 de septième génération équipant l’ancien modèle et ce i7 de huitième génération sont une fréquence en mode turbo plus haute et surtout deux cœurs physiques et donc quatre cœurs logiques de plus. Dans les caractéristiques plus pointues, le nouveau processeur supporte également une fréquence de RAM plus élevée : le DDR4-2666MHz et dispose de 9Mo de cache au lieu des 6Mo de l’ancien modèle.

    Niveau puissance générale, le Gigabyte Aero 15 v8 reste cependant très proche de son grand frère puisqu’il reste sur les mêmes composants à savoir :

    • Carte graphique Nvidia GeForce GTX 1070 Max-Q
    • 16Go de RAM en DDR4
    • SSD M.2 de 512 Go

    Cette puissance se retrouve en jeu avec un laptop qui est capable de faire tourner sans difficulté les jeux les plus récents comme Forza Horizon 4 en ultra sans trop de difficulté. L’expulsion de la chaleur se fait via l’arrière de l’ordinateur. La gestion interne est telle que si on sentira la chaleur vers le bouton power, le clavier et le pad de cet Aero 15 resteront à température ambiante, ce qui permettra de jouer avec un confort optimal durant les longues sessions. Naturellement, si on peut jouer à des titres gourmands avec très peu de compromis, les ventilateurs de l’Aero se montreront malheureusement très bruyants pour expulser la chaleur émise. Ils resteront cependant en-dessous de la nuisance sonore moyenne des PC de cette gamme et ralentiront très vite une fois le jeu arrêté.

    Les périphériques

    Gigabyte Aero 15 v8 côté

    On retrouve pour la plupart les entrées et sorties de la dernière version de l’Aero. Si le pad et le clavier sont très confortables, le clavier reste moins précis qu’un clavier mécanique, ce qui peut entraîner des pertes de lettres. Les touches multimédia et fonctions sont cependant bien placées et bien illuminées par le rétroéclairage du clavier, ce qui permet de jouer agréablement même quand la luminosité ambiante laisse à désirer. Rappelons cependant qu’il vaut mieux éviter de jouer dans le noir pour éviter de s’abîmer les yeux. Le pad est assez grand pour être pratique d’utilisation, même s’il n’atteint pas la qualité d’un pad de MacBook. Il faut noter une petite zone morte en bas du pad qui pourra en déranger certains.

    Pour ce qui est de l’écran, on retrouve avec joie le superbe écran à bords ultra-fins de l’Aero 15X. Presque tout l’espace est occupé par la dalle, ce qui est très agréable à l’œil. La luminosité et le taux de contraste de l’écran permettent de faire du graphisme et de l’édition vidéo avec une grande précision et la dalle mat permet un très large angle de vue. Le grand point d’amélioration ne concerne cependant pas ces qualités mais le taux de rafraîchissement de l’écran qui passe de 60 à 144 Hz, une valeur qui s’impose de plus en plus comme la norme de tout écran qui se veut adapté aux jeux.

    Si le passage du 60 au 144 Hz n’est pas particulièrement perturbant, le passage de 144 à 60 Hz donne l’impression de passer du 1080p au 240p : injouable et crispant. Seul bémol de cet écran : les bords fins empêchent de placer la webcam au-dessus et on se retrouve avec une caméra qui ne filmera au final que nos mains dans une qualité assez médiocre, autant ne pas mettre de webcam du tout et économiser un peu d’argent. Le son, sans être vraiment bon reste correct mais il est vivement recommandé de jouer avec un casque pour une immersion vraiment agréable, tout en couvrant le bruit des ventilateurs.

    Ce Gigabyte Aero est un concurrent très sérieux dans le monde des laptop gaming compactes. S’il n’ira aucunement concurrencer un Predator 21X, on le voit cependant facilement opposé à un RoG Zephyrus. Les quelques défauts de cet ordinateur comme sa webcam ou son clavier sont des détails comparés à son écran et sa puissance, et, si on peut reprocher à Gigabyte de réitérer certaines erreurs, les améliorations sont également présentes et bienvenues.

    La note de l'auteur

    Pas vraiment fan des PC portables gros et lourds, j'ai beaucoup apprécié ce Gigabyte Aero 15 qui a su où faire des concessions et où briller. C'est un plaisir de jouer ou travailler sur cette machine et si j'avais le budget nécessaire, c'est probablement vers ce modèle que se dirigerait mon choix.

    Albert
    s
    Note du panda
    9 10

      Points positifs

      • Superbe écran
      • 144 Hz
      • Qualité de construction
      • Batterie de 94 Wh
      • Evacuation de la chaleur

      Points négatifs

      • Le placement de la webcam
      • Clavier à membrane
      • Design peu inspiré

      Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

      A propos de notre notation

      0 Partages
      Partagez
      Tweetez
      WhatsApp