Test AOC CQ32G1 – L’écran incurvé gaming idéal ?

    Voir la note
    On fonce sur l'incurvé ?
    Temps de lecture : 4 min.

    Parmi l’ensemble des outils nécessaires au bon fonctionnement d’une configuration gaming, l’écran est devenu un des choix les plus cornéliens. AOC a toujours proposé des écrans de qualité, et il nous propose aujourd’hui le AOC CQ32G1, un écran gaming incurvé de 31.5″ proposant un temps de réponse record de 1 ms et un taux de rafraichissement de 144 Hz, le tout pour un tarif d’entrée de gamme du côté de la catégorie des écrans incurvés. Est-ce que justement AOC réussira le pari de proposer un tel écran à ce prix-là (400 €) sans lésiner sur la qualité ?

    Un premier contact séduisant

    AOC-CQ32G1

    Dès l’ouverture, de l’immense carton, nous ne pouvons qu’être impressionné par la taille du AOC CQ32G1. C’est simple, nous avons rarement vu un écran pour ordinateur de cette taille-là. L’aspect incurvé ajoute du poids, notamment pour stabiliser correctement l’écran, mais dès que tout est installé, que l’on se pose devant, on est impressionné par le résultat final. Sans parler encore d’aspect plus technique, on se retrouve avec une belle image précise sur l’ensemble de l’écran. Une des grandes forces de l’incurvé est d’avoir une belle immersion en jeu comme en film sur l’ensemble de notre champ de vision. Pour l’occasion nous avons testé l’écran en jeu à la fois sur PC mais aussi sur console. Nous avons ainsi essayé sur Apex Legends, Sekiro : Shadow Die Twice, mais aussi sur God of War et Horizon : Zero Dawn. Du côté cinéma, nous avons eu l’occasion de pouvoir à la fois regarder des films et séries via différents Blu-Ray et Netflix (via les applications console et PC) et le résultat est sans appel, avec une qualité d’image pour le coup vraiment réussie. Seule ombre au tableau, provenant très clairement de la philosophie incurvée de l’écran : il est plus difficile d’utiliser un tel écran du côté création graphique, que ce soit sur du graphisme ou du montage vidéo. Cela reste une question de goût bien entendu, mais un écran droit reste tout de même mieux pensé pour ce genre d’utilisation.

    Avant de parler un peu plus technique, voici justement les caractéristiques précises du AOC CQ32G1 :

    • Diagonale : 31,5 pouces
    • Temps de réponse : 1 ms (en réalité autour des 9 ms)
    • Gamme de couleur : NTSC 103% / sRGB 124%
    • Définition : 2560 × 1440 @ 144Hz (via le display port et le port HDMI #2) / 2560 × 1440 @ 75Hz (via le port HDMI #1)
    • Couleurs : 16,7 millions
    • Entrées : 2 ports HDMI 1.4 , 1 port DisplayPort 1.2
    • Aucun haut-parleurs

    L’AOC CQ32G1, quel rendu final ?

    AOC-CQ32G1

    Partons maintenant sur des aspects beaucoup plus techniques. Lors de notre première installation du produit, nous avons pu remarquer un réglage colorimétrique d’usine perfectible. Pour les personnes cherchant une fidélité colorimétrique totale, on vous conseillera de faire quelques réglages d’équilibre, notamment au niveau des rouges et des bleus. Bien entendu, vous pouvez télécharger un correctif réalisé par AOC. Du côté de l’interface de l’écran, on retrouve une ergonomie assez classique, vous demandant d’utiliser les boutons sur la tranche basse de l’écran. Cela manque peut-être d’un petit joystick, mais c’est quelque chose qui est ici réservé pour des écrans plus chers. Comme vous l’avez vu du côté des caractéristiques, l’écran n’est pas doté de haut-parleurs, permettant justement d’économiser sur cet aspect-là en terme de construction et de possibilités du AOC CQ32G1.

    Du côté de l’écran, sachant que l’AOC CQ32G1 propose une dalle VA, on retrouve les forces et défauts de ce type d’écran. Malgré l’aspect freeSync plutôt efficace, l’écran va souffrir de rapidité d’affichage. Rien de bien choquant, mais cela fera que vous pourrez voir quelques effets de ghosting sur l’écran (certaines traînées d’image, dues au changement de couleur). A ce prix-là, c’est quelque chose qui reste tout à fait logique et pas choquant car cela ne va au final pas corrompre totalement votre confort en jeu ou en film. Au final le temps de latence est plutôt autour de 8-10 ms en fonction des jeux, ce qui reste au final convenable en terme de jeu.

    Le AOC CQ32G1 est pour le prix un très bon écran gaming incurvé. Avec un confort d’écran optimal avec ses 31,5 pouces, une ergonomie classique mais efficace, et une bonne retranscription des couleurs, l’écran est au final aussi confortable en jeu qu’en film, en utilisation PC comme console.

    8 10

      Points positifs

      • Taille très correcte
      • Finitions réussies
      • Configuration assez classique
      • Peu de retard d'affichage
      • Espace couleur précis (DCI-P3 pour les films)

      Points négatifs

      • Dalle VA avec un temps de réponse en deça
      • Réglages usine aléatoires

      Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

      A propos de notre notation

      40 Partages
      Partagez
      Tweetez
      WhatsApp