TEST. Surgeon Simulator : Experience Reality – Une expérience VR oubliable

Dans les diverses simulations existantes, on peut souvent en trouver des peu communes, en l’occurrence Surgeon Simulator. Après sa sortie en 2013 sur PC puis en 2014 sur PS4 avec une édition Anniversary, le titre revient dans une version VR via Surgeon Simulator : Experience Reality. Est-ce une expérience VR qui vaut réellement le coup avec des nouveautés ?

C’est donc le 3 Décembre dernier qu’est sorti Surgeon Simulator : Experience Realité sur le PSVR, puis le 5 Décembre dernier HTC Vive et Oculus Rift. Nous l’avons testé, et voyons via ce test notre verdict sur l’utilité ou non de posséder cette mouture VR.

N.B. : Le test a été réalisé sur la version PlayStation VR du soft. 

Un énorme copier-coller de la version non-VR de Surgeon Simulator…

Surgeon Simulator: Experience Reality_1

Décidément, on ne peut pas vraiment dire que la plupart des jeux déjà sortis et s’offrant une version VR proposent finalement quelque chose de nouveau à chaque fois. Effectivement, Surgeon Simulator : Experience Reality ne déroge pas à la règle lui non plus car il s’agit exactement du même contenu qu’un certain Surgeon Simulator : Anniversary Edition…

En clair, même interface et même mode opérations seront mis à votre disposition, et contiennent pour le coup seulement cinq pauvres opérations – transplantation du cœur, des reins, du cerveau, des yeux et des dents -, jouables dans trois lieux différents – salle d’hôpital, dans une ambulance ou bien littéralement dans l’espace, rien qu’ça ! -. C’est tout ce que vous aurez l’occasion de faire dans ce Surgeon Simulator : Experience Reality qui ne présente pas d’autres modes de jeu pour à la rigueur étoffer un peu plus le contenu… Sachez que le tout devra vous prendre quelques petites heures tout au plus pour en faire le tour, mais pas sûr que vous retoucherez au soft par la suite, si ce n’est pour l’ambiance fun et barrée qu’il procure et encore…

Concrètement, Surgeon Simulator est incontestablement une version VR que les possesseurs des titres originaux peuvent d’ores et déjà outrepasser, dans la mesure où cette dernière n’apporte strictement rien, si ce n’est une VR un peu légère mais ça nous y reviendrons bien plus tard dans ce test. Pour 19.99 €, vous aurez donc là une redite de Surgeon Simulator avec quasiment aucun changements importants, et autant dire que l’investissement sur ce titre est plus que remis en question pour le coup.

Un gameplay qui change un chouïa, mais ce n’est toujours pas la joie ? 

Surgeon Simulator: Experience Reality - 2

Au niveau du gameplay que propose Surgeon Simulator : Experience Reality, il n’est pas bien compliqué. Nous sommes tout simplement en face d’une « simulation » de chirurgien, ou presque. Car comme vous pourrez le comprendre, le titre de Bossa Studios n’est autre qu’un jeu qui ne se prend clairement pas au sérieux, et qui parodierait presque le milieu. Le soft vous envoie d’ailleurs d’emblée dans un écran titre immersif puisque vous êtes dans votre bureau, et vous pouvez interagir avec tout et n’importe quoi, comme utiliser un lecteur de disquette pour avoir des infos sur comment appréhender certaines opérations que vous devrez effectuer, répondre au téléphone, ou bien encore dessiner sur votre calepin voire jeter des boules de papier dans la corbeille si l’envie vous en prend. Il y a donc un paquet d’interactions sympas comme rigolotes de ce côté-là comme dans les diverses opérations que vous enchaînerez certes, mais le gameplay n’est pas surprenant ni exceptionnel.

Concernant justement la jouabilité, vous pourrez y jouer soit à la manette, ou via deux PS Move. Et que dire si contrairement à un certain Hustle Kings VR, nous vous conseillerons cette fois-ci le gameplay au Move tant le tout est plus facilement maniable qu’à la manette étonnamment, dont les contrôles ne sont pas vraiment ergonomiques. La petite nouveauté est au passage que vous ne contrôlez pas vraiment chaque doigt touche par touche comme dans la version Anniversary, mais plusieurs en même temps pour pouvoir chopper les divers objets à votre portée, que ce soit à la manette comme au Move. Il faut reconnaître dans un premier temps que le tout répond bien en utilisant la touche Move et T pour chopper les objets, c’est plutôt fun, jusqu’à ce que les problèmes arrivent.

Surgeon Simulator : Experience Reality a énormément de défauts de gameplay, une VR oubliable, et est un copier-coller de sa version non-VR… Autant passer son chemin pour 19.99 €…

En effet, le principal problème que nous avons pu constater dans le soft notamment sur la version PlayStation VR, soit celle que nous avons testée, c’est le calibrage totalement foireux via la PlayStation Camera. Clairement, et à contrario des versions Oculus Rift voire même HTC Vive qui ne rencontrent pas vraiment ce problème, le titre arrive à se taper sans arrêt des problèmes de calibrage tout simplement affreux qui nous obligent à chaque fois à orienter comme on peut la PlayStation Camera pour que nous puissions mener à bien notre mission. En sus de ce soucis qui ternit bien comme il faut l’expérience du soft déjà pas fameuse, il y a aussi ce gameplay bourré de bugs de collisions totalement ridicules en tout genre qui nous font juste criser…

Après pour le reste, rien de bien exceptionnel si ce n’est que le but sera à chaque fois d’enlever des reins, un cerveau ou un coeur et pouvoir les remplacer par les mêmes organes tout beau tout neuf, comme le but d’un chirurgien tout simplement. Vous aurez d’ailleurs à disposition tout une panoplie d’instruments médicaux allant de la perceuse médicale, à la seringue d’adrénaline, le scalpel et j’en passe, afin de mener à bien vos opérations. Il faudra par ailleurs faire attention à ne pas vous louper sous peine que votre patient perde beaucoup de sang et une fois le tableau de bord que vous pouvez voir ci-dessus tombe à 0 en ml de sang, c’est le game over et vous devrez recommencer. Mais bref au-delà de ça, c’est répétitif et puis les soucis que nous avons évoqués plus haut ne font pas de Surgeon Simulator : Experience Reality une expérience agréable, même si le titre est fait pour ne pas se prendre au sérieux. En tout cas, ces soucis de gameplay évidents ne nous font pas rire.

La VR, plus qu’anecdotique ? 

Surgeon Simulator: Experience Reality_3

Pour la VR, on sent quand même les efforts fait par Bossa Studios afin de rendre Surgeon Simulator sympathique dans l’immersion. Malheureusement, malgré une immersion plaisante dans un premier temps, on se rend vite compte que celle-ci n’est finalement qu’anecdotique et n’apporte vraiment pas quelque chose d’exceptionnel en soi. Dans un second temps, la réalisation graphique de Surgeon Simulator : Experience Reality est globalement la même que sa version Anniversary, soit une technique particulièrement correcte sans pour autant sauter au plafond. Et contrairement aux divers jeux VR que nous avons pu tester jusqu’à présent, ce titre là nous gratifie d’un aliasing assez prononcé en VR, ce qui a le don de ternir le tout. Qu’on se le dise, ce n’est pas avec des graphismes corrects malgré tout que Surgeon Simulator : Experience Reality va relever le niveau, surtout qu’il présente énormément de bugs en sus de cela, et également un moteur physique plus que risible qui peut faire capoter une opération en cours… On ne parlera pas également de certaines textures assez grossières qui n’arrangent pas les affaires de la production de Bossa Studios.

Dernière chose à voir et ce sera très rapide histoire de terminer cette version VR très décevante, soit l’ambiance sonore du soft. Musicalement ça passe bien même si on finit par oublier les diverses musiques qui se comptent sur les doigts d’une main, tandis que les bruitages sont corrects mais sans plus.

Bon, que peut-on dire en définitive de Surgeon Simulator : Experience Reality ? Qu’il s’agit tout simplement d’une redite de Surgeon Simulator avec ses nombreux défauts et ses petites qualités, avec la VR en plus. C’est en effet la seule chose que l’on pourra constater avec cette nouvelle version qui a légèrement revisité son gameplay, mais qui se dote des mêmes défauts, en plus d’un calibrage totalement cataclysmique sur PlayStation VR, en supplément de quelques bugs et d’un moteur physique nauséabond. Avec un prix totalement abusif qui plus est – 19.99 € -, oui vous pouvez totalement passer à côté de ce titre qui n’est qu’un piètre copier-coller de son aîné en version non VR, et nous vous conseillons vivement de dépenser ses 19.99 € pour un titre VR un peu plus prestigieux. Sinon pour sa version non-VR déjà disponible et pour que vous ayez un petit aperçu de sa qualité globale, vous pouvez rajouter un ou deux petits points à ce test. 

La note de l'auteur

Décidément, depuis que le PlayStation VR est sortie, j'ai le sentiment que l'on retrouve un peu de tout et n'importe quoi, dont des jeux déjà sortis en version non-VR à la base. Là, avec Surgeon Simulator : Experience Reality, les contrôles sont mieux au PS Move certes, mais le calibrage a eu le don de me faire péter un câble à de nombreuses reprises sur le PSVR. Sur le HTC Vive par exemple il n'y aura pas de soucis avec les capteurs, mais avec la caméra du PSVR non ce n'est juste pas possible, c'est mal foutu... Je compterai aussi le fait que ce soit la même chose que sa version non-VR, et du coup vous obtenez juste un jeu avec un gameplay au Move, et une immersion VR qui ont été ajoutées ni plus, ni moins... Ça aurait pu être fun mais ce n'est pas le cas, car le jeu m'a complètement agacé.

Matheus
e
Note du panda
3 10

Surgeon Simulator : Experience Reality

Points positifs

  • Plus facile à manier avec les deux Move...
  • Assez fun en soi
  • Complètement déjanté
  • Beaucoup d'interactions rigololes

Points négatifs

  • ... Mais à la manette, c'est imbuvable
  • Tout simplement une horreur à calibrer correctement sur PSVR
  • Énormément de bugs absurdes
  • L'implémentation de la VR anecdotique
  • Peu d'intérêt pour ceux possédant déjà le jeu d'origine car c'est le même contenu
  • Pas exceptionnel graphiquement
  • Moteur physique hasardeux
  • Trop cher pour une redite de Surgeon Simulator - 19.99 € !! -

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur