TEST. Flip Wars – Une bagarre de territoire

Puisant ses inspirations des mécaniques de Bomberman, Flip Wars propose une aventure sympathique sur la Switch.

Flip Wars, anciennement nommé Project Mekuru, est sorti le jeudi 6 juillet 2017 sur la Nintendo Switch. Que vaut ce petit party game, disponible sur l’eShop pour une dizaine d’euros ?

Du Bomberman aux couleurs de Splatoon

Flip Wars

Lorsque vous lancez le jeu, il vous est proposé un petit didacticiel afin d’apprendre les bases avant de vous lancer dans la partie. Vous comprenez rapidement alors que le but du jeu est de sauter sur des dalles pour les faire changer en votre couleur. Et évidemment, le joueur qui domine de par sa couleur, remporte la partie. Cependant, il ne suffira pas simplement de sauter sur les dalles pendant le temps imparti. Vous aurez à disposition des objets et des maps différentes aux caractéristiques particulières afin de corser le tout.

Sur le menu, vous aurez accès de nouveau au didacticiel avec Comment jouer, aux Paramètres, à Réalisation, qui sera disponible prochainement, et Combat. Avant de se lancer dans le combat, il est bon de jeter un œil aux paramètres. Ces derniers vous permettent de régler la musique de fond ainsi que les effets sonores, mais également les vibrations ressenties dans les Joy-Cons, et la langue. Ça y est tout est réglé, vous êtes prêt à entrer dans l’arène.

Après avoir sélectionné Combat sur le menu, il vous est proposé trois sortes de combats, ainsi que le classement. Ce dernier ainsi que le combat local étant indisponible pour le moment, nous avons uniquement accès à Combat Total ainsi que Combat aléatoire via internet. Le premier vous permet de jouer contre l’I.A. et de choisir son niveau, entre 1 et 3, ou même de choisir de jouer à deux, trois ou quatre joueurs. Evidemment vous ne pouvez pas choisir de jouer seul, aucun intérêt de sauter sans personne à ses côtés non ?

Lorsque les adversaires sont prêts, il va vous falloir choisir la durée de la partie, entre 30 secondes et 5 minutes, ainsi que le mode de jeu parmi :

  • Combat de dalles : pour ce mode classique, il faudra tout simplement finir la partie avec le plus de dalles de votre couleur pour espérer atteindre la plus haute place du podium.
  • Combat d’expulsions : ce mode de jeu consiste à éjecter le plus de fois vos adversaires de la plateforme.
  • Combats de vies : avec trois vies, essayer d’éliminer celles de vos adversaires avant qu’ils n’éliminent les vôtres.

Il ne vous reste plus qu’à choisir la plateforme sur laquelle la bataille aura lieu. Vous avez le choix entre trois environnements différents composés chacun de 4 terrains, allant du plus classique au plus complexe. Il y a les terrains normaux, en vert, qui n’ajoute aucune difficulté ; les plateformes bleues quant à elles font des vagues pendant les parties, ce qui vous oblige à sauter au bon moment afin de ne pas être secoués et ne pas perdre quelques précieuses secondes à vous en remettre ; et enfin les plateformes jaunes électrisent certaines dalles durant la partie, attention à bien les repérer au risque d’être électrocuté et également perdre quelques secondes. Cependant, si vous ne savez pas quel terrain choisir, vous avez la possibilité d’opter pour l’aléatoire, l’environnement ainsi que le terrain seront choisis pour vous.

Sympathique mais un tantinet limité

flip-wars

La partie commence, chaque adversaire est placé dans un coin de la plateforme. Vous pouvez vous déplacer avec le stick du Joy-Con et appuyer sur A pour faire un saut d’expulsion et retourner les dalles à proximité et les changer en votre couleur en formant le signe « + ». Lorsque vous vous déplacez sur votre couleur, vos déplacements sont plus rapides, et heureusement. Le personnage contrôlé a du mal à se déplacer tellement les mouvements sont lents. Heureusement, des objets surgissent lors des parties. En effet, lorsque des dalles sont retournées, certains objets apparaissent dont Accélérateur, qui vous permet d’aller plus vite, l’Augmentation de portée, qui augmente le nombre de dalles retournées à chaque saut d’expulsion, etc. Ces objets font la taille d’une dalle et on une image au dessus pour représenter ce que c’est. Cependant, c’est petit, on a du mal à savoir ce qu’on prend, de plus, lorsqu’on voit apparaître un objet, on se fiche un peu de ce que c’est, on se précipite pour essayer de l’avoir avant les autres. Surtout qu’il n’y a pas d’objet « poison » à la Bomberman.

Afin d’exclure un adversaire de la partie, il faut qu’il soit situé sur les dalles qui se retournent en votre couleur. Le joueur exclu réapparaît là où il a commencé la partie en étant invulnérable pour environ trois secondes, puis sera de nouveau la cible de ses adversaires. En cas d’expulsion, vos objets ramassés seront perdus, et vous recommencerez du début. Cependant, les dalles de votre couleur ne disparaissent pas.

D’autres déplacements sont également possibles. Vous pouvez « glisser », c’est-à-dire faire un saut d’expulsion avec A, mais au lieu d’atterrir sur la dalle d’où vous avez sauté, vous pouvez bouger le stick dans la direction que vous souhaitez, gauche, droite, haut ou bas, et atterrir sur la case d’à côté. Egalement, lorsque vous appuyer sur A suivi du bouton B, cela annule votre saut. Idéal pour tromper vos adversaires.

Lorsqu’une partie est terminée, vous pouvez choisir entre rejouer, où la partie sera la même que la partie précédente, aller à l’inscription, c’est-à-dire choisir l’I.A. ainsi que son niveau, ou accéder au menu principal. Vous ne pouvez pas, après une partie, aller directement au choix des plateformes, tout du moins en solo.

Pour ce qui est des combats en ligne, vous pouvez choisir entre accéder à une partie sans se soucier des réglages, ou alors les régler vous – même et attendre que des joueurs rejoignent votre partie. Cependant, il a fallu plusieurs minutes pour enfin trouver un adversaire. Alors certes, si les serveurs semblent stables, c’est particulièrement dommage qu’ils soient vides, surtout quelques semaines après sa sortie. Sur le long terme, Flip Wars risque bien de devenir un véritable désert…

Flip Wars est un party game accessible et sympathique pour les sessions de jeu entres amis. Cependant, les joueurs solo ne passeront pas leur journée dessus, la faute à un manque de véritable accroche. Alors que tout le contenu n’est pas encore disponible, on ne peut que conseiller à ceux qui souhaitent se le procurer d’attendre une promo ou un peu plus de contenu. Car si vous jouez seul, 9.99€, vous les sentirez passer. Ceci dit, pour des soirées funs, c’est une bonne pioche.

La note de l'auteur

J'ai trouvé ce jeu vraiment sympa. Cependant, j'attends de nouveaux modes de jeu pour étoffer un peu le tout. De plus, lorsque j'ai souhaité jouer en ligne, il m'a fallu plusieurs longues minutes pour enfin trouver un adversaire, que ce soit en créant une partie ou en en rejoignant une, malheureusement la partie n'a duré que quelques secondes suite à un problème de connexion... Vous imaginez bien, si c'est le cas à chaque partie, l'envie de jouer disparaît vite...

Capucine
b
Note du panda
6 10

Flip Wars

Points positifs

  • Contrôles simples à prendre en main
  • Fun, à plusieurs
  • Concept sympathique

Points négatifs

  • Contenu famélique vu son prix de lancement (9.99€)
  • Les personnages manquent de rythme
  • Manque d'accroche

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur