TEST. We Are The Dwarves – Quand le hack’n slash se mélange à la stratégie

Voir la note

Incarner des nains dans un hack'n slash, ça n'a vraiment jamais été fait, qu'on se le dise. Et pourtant, c'est aujourd'hui que les développeurs indépendants de Whale Rock Games nous sortent enfin un jeu de ce type. Après avoir atteint 310.091 $ sur les 120.000 $ demandés sur Kickstarter, puis validés sur Steam Greenlight, We Are The Dwarves est enfin disponible mais qu'en est-il de ce mélange intriguant ?

Oui, We Are The Dwarves est bel et bien un jeu tout droit sorti de Steam Greenlight – accompagné bien entendu par une campagne Kickstarter ayant atteint largement son objectif -, et a donc été validé par la communauté Steam afin que ce dernier puisse finalement débarquer en version finale pour notre plus grand bonheur.

Dans ce test par ailleurs, nous allons bien évidemment voir si ce mélange de hack’n slash et de stratégie est finalement une bonne idée, et surtout si le jeu est plutôt bien équilibré ou non.

We Are The Dwarves… en eaux profondes !

2016-02-26_00004

On s’en doute, We Are The Dwarves commence avec une cinématique d’introduction nous racontant l’histoire de trois royaumes des Nains vivant dans des grottes, et illuminées par trois étoiles que sont les étoiles Rouge, Bleue et Jaune. Seulement voilà, les étoiles commencent à mourir à petit feu, et menacent l’extinction de la race des Nains.

Pour éviter cette cruelle catastrophe, trois nains de chaque royaume sont envoyés pour aller faire une petite expédition dans les eaux profondes des grottes, afin d’y trouver une étoile pouvant sauver les trois royaumes.

We Are The Dwarves nous permet enfin d’incarner des nains dans un univers original !

Nous n’allons pas forcément nous attarder sur le scénario du soft, pas très profond et surtout classique, mais il faut bien avouer le background employé est fort bienvenue, et puis, entre nous, incarner des nains, c’est plutôt la classe !

L’une des seules choses qu’on pourrait regretter, c’est le level-design au final pas très recherché, et dont les teintes finissent par toutes se ressembler à notre plus grand regret…

Hack’n Slash et stratégie, un bon mélange ?

2016-02-24_00009

C’est sans doute la question qui fâche, est-ce que le mélange de hack’n Slash à la Diablo et de Stratégie est de bonne facture ou pas ? Et bien, sur le papier oui, mais dans la pratique, on peut dire que ça reste clairement limite, limite.

Dans We Are The Dwarves, vous pouvez en premier lieu  incarner trois nains en vue 3D isométrique – avec possibilité de contrôler la caméra avec le clic gauche de votre souris -, et vous pourrez switcher avec les trois simultanément un peu plus loin dans l’aventure une fois réunis, étant donné qu’au départ vous les incarnez séparément.

Faisons d’ores et déjà un petit point sur les trois nains que vous contrôlerez – d’ailleurs, en raison d’une difficulté aberrante, nous n’avons pas pu tester le dernier nain, mais nous allons tâcher de tout de même vous l’énumérer :

  • Forcer : Une classe bourrine disposant d’un fusil à pompe pouvant repousser ses ennemis, d’un lance grenades pour faire plus de dégâts, mais aussi d’un objet bruyant pour distraire ses adversaires et d’un arc.
  • Smashfist : Là, on part sur une classe un peu plus orientée corps à corps, et ayant la capacité d’étourdir ses ennemis, d’effectuer un enchaînement au corps à corps, de pousser un cri pour renvoyer les ennemis en arrière et enfin de charger les méchantes créatures pour leur faire énormément de dégâts.
  • Shadow : Sans surprise, le Shadow est une classe de nain orientée infiltration, et à la capacité de se rendre invisible au yeux de ses adversaires, et de faire également des assassinats meurtriers, tout en ayant la possibilité de se déplacer à la vitesse de la lumière.

Vous l’aurez compris, les classes de Nains sont en soi plutôt complémentaires, et une fois que vous contrôlerez les trois, vous devrez clairement établir des stratégie pour passer certains niveaux avec ces trois nains à incarnerez simultanément.

Vous allez vous arracher les cheveux avec la difficulté de We Are The Dwarves

2016-02-26_00003

De la stratégie il y en oui, car We Are The Dwarves dispose de son aspect stratégique avec la pause active. Mais qu’est-ce donc ? D’une simple pression sur la touche espace, le soft se mettra en mode super ralenti, et cette pause active vous permettra de programmer vos attaques à l’avance, ou alors vous sortir par exemple de situations extrêmement périlleuses. Cette fonctionnalité est vraiment sympathique, mais ce qui gêne la progression de We Are The Dwarves c’est sa seule difficulté de base, vraiment tarabiscotée.

L’autre point à noter de We Are The Dwarves, ce sont les arbres de compétences de vos Nains. Ces derniers pourront être activés via des pierres magiques que vous ramasserez dans les niveaux.

En sus, vous pourrez de fait améliorer ou réparer vos armures via des ressources que vous ramasserez également dans les niveaux, mais il faut bien admettre que même en améliorant ces dernières, votre jauge de vie descend également à vitesse grand V… Et pour les arbres de compétences, c’est un peu le même topo, dans le sens où vous n’obtiendrez en aucun cas de nouvelles compétences pour vos Nains, et que ces fameux arbres ne sont au final que de simples compétences passives pour vos alliés…

Nous arrivons bientôt à la conclusion de ce test, avec la réalisation technique de We Are The Dwarves. Non pas que le titre développé par Whale Rock Games soit clairement moche loin de là car le jeu reste agréable à l’œil graphiquement, mais malgré tout correct, sans être beau non plus. En effet, le soft se dote de textures grossières et le il est franchement daté qu’on se le dise que ce soit sur les décors ou les modèles 3D, et We Are The Dwarves se paie le luxe de se taper quelques bugs énervants comme le fait passer à travers le décor sans aucune raison.

Dernière chose, la bande-son de We Are The Dwarves doit elle aussi passer au crible. Si les voix sont de bonne facture comme toutes V.O. se respectant, le jeu est vraiment vide et creux au niveau de ses musiques, et nous avons pu d’ailleurs remarquer que la traduction en français au niveau de l’interface et des sous-titres est tout simplement catastrophique, nous laissant presque croire que We Are The Dwarves a été traduit sous Google Traduction…

En conclusion, We Are The Dwarves avait de belles promesses sur le papier, mais Whale Rock Games n’a pas réellement su les mettre en pratique. Autant, dans un certain sens le mélange prend diablement bien, mais clairement ce qui bousille un peu le soft, c’est sa difficulté clairement mal dosée, et vous passerez plus de temps à vous arracher les cheveux pour passer à certains endroits du jeu. En supplément, il y a aussi des choses qui font que l’expérience de jeu est loin d’être une promenade de santé, entre les bugs et I.A. plutôt limite, les conditions sont réunies pour faire de We Are The Dwarves un jeu juste « moyen ». Néanmoins, le titre se dote de qualité, mais ce n’est pas assez suffisant pour que vous puissiez y mettre 15 € pour environ 15h de souffrance à travers les 18 niveaux du soft. 

L'avis de l'auteur

Oui, je peux aisément dire que We are The Dwarves m'a particulièrement agacé au plus haut point, et c'est la première fois qu'un jeu me fait autant sortir de mes gonds. Pourtant, issu d'un projet kickstarter à la base, le jeu m'avait attiré par sa direction artistique et son mélange de stratégie et hack'n slash mais finalement, le tout est pour moi une grosse déception. Je n'ai pas apprécié son aspect graphique grossier, sa difficulté très mal dosée qui vous incite à mourir des milliards de fois - ou dans ce cas, autant faire un Dark Souls directement -, et je ne parlerais pas des bugs et des crashs que le jeu peut se taper... Très franchement, des jeux de ce type, il y en a des bien meilleurs donc vous pouvez passer votre chemin pour celui-ci.

Matheus
e
Note du panda
5 10

We Are The Dwarves

Points positifs

  • La pause active, très pratique
  • La possibilité d'incarner les trois nains simultanément
  • Assez long - 15h de jeu pour finir les 18 niveaux environ -
  • Les arbres de compétences pour nos chers nains...
  • Techniquement correct...

Points négatifs

  • Difficulté mal dosée
  • Caméra pas franchement ergonomique
  • Quelques crashs...
  • IA hasardeuse pour l'aspect infiltration
  • Une traduction catastrophique en français !
  • ... manquant de profondeur
  • ... avec des textures grossières et des bugs

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation

0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp