TEST. Thunderobot ST-Plus – Le nouveau venu du PC gamer

Thunderobot nous propose l’un de ses premiers ordinateurs à destination de l’Europe avec le Thunderobot ST-Plus. Promis comme étant un PC gamer performant à moindre prix, voyons maintenant ce qu’il nous cache.

Marque encore inconnue chez nous, le fabricant asiatique Thunderobot souhaite conquérir le marché européen avec l’un de ses premiers produits d’appel : le Thunderobot ST-Plus. Destiné principalement aux joueurs, le PC souhaite s’imposer parmi les autres pionniers du milieu tels que MSI, Asus et bien d’autres. Pari réussi ?

Plus classique qu’il ne le dit

thunderobot-st-plus (3)

Entamant doucement son arrivée en Europe, Thunderobot est pour le moment basé en Espagne. Une assistance technique à distance est d’ailleurs annoncée 24H/24 et ce même centre propose un stock local de pièces de rechange. C’est peut-être une précision futile pour certains mais quand une marque débarque dans nos contrées occidentales, il vaut mieux s’assurer tout de même qu’un minimum de support technique est proposé. Ici, c’est bien le cas, bien que l’on peut tout de même regretter qu’il n’y ait pas encore de support français.

Mais passons au vif du sujet et commençons le déballage du produit. Au moment où l’on commence alors à ouvrir le paquet, on se retrouve avec un second carton de même acabit pour protéger un peu plus le produit. Tout est de couleur noir et respire clairement le classique avec le nom et le logo de la marque, ni plus ni moins. Le packaging reste sobre et le revêtement agréable et même s’il n’aura rien de transcendant, ce sera bien suffisant pour nous faire plaisir lors du déballage.

Une fois ouvert le second carton, on se retrouve enfin avec le contenu que l’on souhaite découvrir avec deux compartiments, l’un avec le PC et l’autre avec les autres objets. On peut notamment compter sur la fameuse machine, un manuel, le chargeur et le câble d’alimentation. Pile ce qu’il faut pour avoir le nécessaire. D’ailleurs, c’est un détail mais c’est agréable de voir un vrai manuel bien épais avec une partie entièrement traduite en français.

Le Thunderobot ST-Plus est proposé dans un unique coloris gris assez sombre qui lui va pour le mieux. Le logo de la marque arbore très bien la coque avec une couleur orange qui s’incruste très bien. Sans révolutionner le design des ordinateurs portables, il faut avouer que le ST-Plus est particulièrement joli, alliant la classe avec la sobriété. Il n’en fait pas trop mais il fait ce qu’il faut pour plaire. Bien sûr, tout est une question de goût. D’ailleurs, sur le côté écran, tout est de coloris noir et l’esthétique fait mouche. Mais il n’est pas dépourvu de défauts pour autant.

Après tout, les bords côté écran sont un peu épais, ce qui fait qu’avec la couleur noire, cela ressort pas mal. Les quelques formes anguleuses restent assez inégales et on ne sait pas trop si c’est un parti-pris du constructeur ou si le design a vraiment été fait comme ça. Pour ce qui est des matériaux et de la qualité en général, le PC dispose d’un revêtement agréable au toucher. On peut palper un plastique dur qui inspire plutôt confiance et il semble solide à première vue. Autour de l’écran, on dispose d’un alliage entre métal et aluminium. Enfin, concernant les ports et autres périphériques entrants, le tout est de bonne facture. Précisons aussi qu’au vu des matériaux embarqués, il pèse environ 2.4kg ce qui est vraiment respectable.

Un point caractéristiques

thunderobot-st-plus (16)

Tarifé au prix de 1299€, il faut se douter que les composants du Thunderobot ST-Plus doivent être tout de même à la hauteur, surtout que le fabricant considère son produit comme un très bon compromis pour les joueurs qui ont un budget similaire.

Voici quelques informations sur ce qu’il embarque :

  • Système d’exploitation Windows 10 Home
  • CPU Intel Core Intel Core I7-7700HQ
  • Chipset Intel HM175 Express Chipset
  • RAM :  8Gb avec capacité maximale 32Go
  • Type de mémoire DDR4 2400MHz
  • CPU Cache 6MB
  • Intel HD Graphics 630
  • SSD 128 Go
  • Stockage : 1Tb
  • Carte graphique : Nvidia GTX 1050 Ti

A côté de tout cela, sachez que l’on retrouve la technologie Bluetooth, un appareil photo 1.0M full HD, de la connectique audio en 2×1, trois ports USB 3.0, une carte WLAN 802.11ac et qu’il fait 15,6 pouces au niveau de la taille de l’écran. Comme vous pouvez le remarquer sur nos photos, vous remarquerez que le ST-Plus propose un rétroéclairage. En RGB multicolore, il n’a rien de sensationnel et se contente du strict minimum.

Performances et confort au fil des jours

thunderobot-st-plus (32)

Au vu de son prix, nous sommes en droit de réclamer un minimum de qualité et de bonnes performances. Qu’à cela ne tienne, le ST-Plus propose de bonnes prouesses sans pour autant être hallucinantes. La plupart des jeux tournent sans problème dessus et peuvent tourner en High. Il faudra cependant pousser un peu pour espérer de l’Ultra et il faudra faire des compromis pour garder tous les paramètres au plus haut. Cela n’empêche pas de faire tourner des titres comme The Witcher 3 ou GTA V en résolution maximale et l’on peut tâter les 40, 50 voire 60fps selon le jeu si l’on opte pour une configuration élevée sans tout mettre en ultra.

Bon point également du côté de la chaleur puisque le Thunderobot ne chauffe quasiment pas. En jouant dans un environnement sain (évitons les draps) et sans trop forcer, l’ordinateur reste relativement à température correcte. Le système fait du bon boulot malgré un ventilateur qui brase de l’air vers le haut, et donc derrière l’écran. Du coup, l’air remonte et ce n’est pas ce qu’il peut y avoir de mieux pour la longévité du PC.

Et justement, la longévité d’un PC, c’est aussi une question de confort utilisateur. Les touches sont bien espacées et l’on aura peu de raté aux premiers essais. La prise en main est quasiment immédiate et l’on appréciera le confort des touches. Par contre, le bat qui blesse, c’est assurément le pad. Le pavé tactile est rugueux et la glisse est désagréable. Ne parlons même pas des clics qui deviennent un véritable calvaire sur du long terme. Le plaisir du clavier est contrebalancé par un pad catastrophique et digne d’un ordinateur low-cost. Encore un mauvais point et c’est dommage.

Concernant le son embarqué, il reste vraiment décevant. Pas catastrophique non plus mais à ce prix-là, les enceintes laissent vraiment à désirer. Certaines tonalités passent mal et le son n’est pas convaincant en peinant dans les graves et les aigus. Enfin, dernière information et pas des moindres, l’autonomie du ST-Plus reste relativement basse et fait moins bien que ces concurrents au même prix. Certes, on ne pouvait pas s’attendre à des merveilles mais nous sommes tombés à plat même pas après deux heures d’utilisation, jonglant entre session en jeu et pour simplement rédiger ici.

Cliquez ici pour acheter le PC Thunderobot ST-Plus au meilleur prix

Bof. C’est le sentiment général que dégage le Thunderobot ST-Plus. On sent bien là que c’est le premier produit du fabricant à fouler le sol européen et qu’il n’a sans doute pas proposer les meilleurs arguments pour la vente. Loin d’être mauvais, il profite de bonnes performances en jeu et d’une puissance respectable mais les trop nombreuses maladresses viennent baisser sa qualité générale. Il vaut son prix, ni plus ni moins, et devra convaincre le public avec une autre gamme plus aboutie.

5 10

Thunderobot ST-Plus

Points positifs

  • De (très) bonnes performances en jeu
  • Un design sobre et un premier bon sentiment
  • Bonne mobilité (assez léger et écran 15,6")
  • Peu de chauffe

Points négatifs

  • Les hauts-parleurs d'une qualité négligée
  • Le pavé tactile, une horreur
  • Qualité des matériaux assez inégale
  • Trop de maladresses pour un résultat contrasté

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur