Test The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel II – Une suite directe réussie ?

Voir la note

Après The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel que l'on considère comme l'un des meilleurs J-RPG de ce début d'année 2016, c'est donc à la fin de cette même année que l'on voit The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel II, sa suite directe, débarquer chez nous. Déjà disponible en magasin depuis le 11 Novembre, voici notre verdict sur la qualité de cette suite afin de voir si elle peut elle aussi être considérée comme faisant partie des plus gros J-RPG de 2016 !

Avant de commencer ce test, on vous invite à lire notre test complet de The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel premier du nom sorti en début d’année sur PS Vita et PlayStation 3 à cette adresse.

Le test qui suivra sera composé de beaucoup de spoils provenant du premier opus et il est donc véritablement nécessaire de jouer au premier jeu avant de se lancer dans cette suite et de lire nos écrits… 

La légende des héros continue donc avec cette suite directe qui ne clôturera pas la trame scénaristique puisque rappelons-le, les Trails of Cold Steel sont une trilogie et le dernier opus pourrait même… être exclusif à la PlayStation 4 et ce, pour notre plus grand regret. On vous expliquait cela dans cet article. On espère en tout cas que la série continuera sur PlayStation 3 et ce, tout simplement pour les joueurs souhaitant terminer l’aventure et connaître le fin mot de l’histoire sans avoir à débourser une grosse somme pour obtenir la PlayStation 4… De plus, avec la possibilité d’utiliser la sauvegarde du précédent du jeu, on trouve cela bien plus simple !

Mais aujourd’hui, ce n’est pas The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel III qui va recevoir notre jugement prématuré mais plutôt The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel deuxième du nom qui va nous raconter les nouvelles péripéties de la classe VII.

L’aspect dirigiste oublié

The Legend of Heroes Trails of Cold Steel II 2

The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel est une trilogie qui se veut évolutive et ce, aussi bien dans le gameplay que dans le développement des personnages. En effet, la première aventure vous faisait vivre les péripéties de la classe VII ayant pour leader le mystérieux Rean Schwarzer qui vous servira une nouvelle fois de héros charismatique. Si vous aviez pu vivre une aventure extrêmement dirigiste à l’académie de Thors qui était sans monde ouvert, avec de nombreux examens à passer, des missions d’entraînement à l’extérieur sur le terrain ou encore, l’exploration du mystérieux manoir de l’école, The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel II change la donne.

Petit aparté avant d’aller plus loin, si vous ne voulez vraiment pas jouer à The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel ou que vous souhaitez vous remémorer l’histoire du premier opus, vous remarquerez sur la page d’accueil une option Back-Story. Cela permet de revivre les lignes d’écriture agrémentées d’Artworks relatant les événements de Trails of Cold Steel et ce, du début jusqu’à sa toute fin. Néanmoins et pour les nouveaux joueurs, on conseille (une dernière fois ? rires) d’aller vous procurer de toute urgence Trails of Cold Steel premier du nom avant de lire la suite de ce test !

Si nous avions seulement souligné l’aspect dirigiste du premier opus sans le compter comme un défaut, c’est parce que l’épisode en question s’occupait de mettre en place l’histoire, le développement de nos héros de la classe VII, le monde d’Erebonia, le système des combats et bien d’autres choses encore et on peut dire que le jeu le faisait bien. Effectivement, avec le lourd travail d’écriture, un scénario surprenant pour une fin qui se terminait en cliffhanger, certes, mais qui nous mettait une véritable claque scénaristique, on peut dire que The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel méritait son 9/10 que c’est avec des jeux comme cela que l’on comprend notre petite analyse sur le critère des graphismes pour les tests de jeux vidéo (voir dossier ICI).

Ainsi, l’évolution du gameplay et des personnages est omniprésente et dans The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel II, on découvrira ce qu’est la liberté ! Effectivement, la classe VII n’est plus une classe à proprement parlé et il n’y aura plus d’obligation de se rendre à l’académie de Thors chaque jour pour suivre les cours donnés par la belle et craquante Sara. De plus, tous les personnages de la classe VII auront droit à un nouveau style qui les rend tous aussi mignons les uns que les autres. Enfin, si le premier opus vous limitait à l’intégralité de la classe VII et à quelques Guest qui rejoignaient temporairement votre équipe, cette suite laissera quelques surprises et rendra réels tous nos rêves les plus fous en terme de personnages jouables. Du coup, on retrouvera Rean Schwarzer, notre héros, Alisa Reinford, Elliot Craig, Laura S. Arseid, Machias Regnitz, Jusis Albarea, Emma Millstein, Fie Claussell et Gaius Worzel ! Parmi les surprises, on aura droit à Toval Randonneur, Elise Schwarzer, Claire Rieveldt et bien d’autres encore que l’on vous laissera le soin de découvrir. Mention spéciale à la nouvelle tenue de Claire qui la rend franchement craquante !

The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel II, la classe VII devient maîtresse de son destin

Ainsi, c’est un mois plus tard que l’on retrouve Rean Schwarzer à côté de Valimar. Effectivement, notre héros a fait un long dodo et le réveil est des plus désagréables puisque forcément, il a laissé bien malgré lui ses amis de la classe VII lors de la bataille finale du premier opus… C’est donc entre remords et inquiétudes qu’il va, avec Céline la chatte, tenter de retrouver ses amis s’étant sacrifiés pour lui à travers le monde d’Erebonia.

Tout d’abord, sachez que si les dialogues sont toujours très présents, The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel II passe la seconde en terme de rythme scénaristique puisque forcément, les bases ont été posées par la première aventure et que désormais, Rean est bien plus maître de ses actions et de ses choix. Ainsi, on arpentera la région d’Ymir, les contrées inconnues de Nords et bien d’autres encore que nous n’avions pu découvrir lors de nos premiers pas pendant les entraînements sur le terrain que nous confiait Sara dans Trails of Cold Steel premier du nom. On redécouvrira donc de nombreux lieux connus et la trame scénaristique est intelligemment posée par dessus.

Les surprises seront nombreuses et c’est avec nostalgie que l’on voyagera à travers le charme incontestable du monde d’Erebonia sous ses airs Steam Punk. Si la direction artistique fait toujours son effet, on notera quand même que l’évolution graphique n’est pas au rendez-vous, que l’on aura droit à un Rean qui est tantôt doublé, tantôt pas et à des sous-titres encore une fois, uniquement disponibles en anglais. De plus, les voix japonaises sont encore une fois oubliées…

Si les défauts précédemment cités en rebuteront certains, il serait franchement dommage de passer à côté de cette licence qui a le don de lancer divinement les choses dans cette suite ! Le prochain paragraphe va d’ailleurs un petit peu vous spoiler, alors, gare à vous, vous êtes une nouvelle fois prévenus.

Erebonia dans la tourmente

The-Legend-of-Heroes-Trails-of-Cold-Steel-II_screen E3 7

Les sujets abordés dans The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel servaient au développement des personnages et à l’évolution de ces derniers dans une guerre mondiale qui se préparait petit à petit. Le coup d’état de la fin du jeu nous laissait sans voix et bel et bien impatient d’en découdre avec les nouveaux ennemis insoupçonnés qui révélaient leur vraie nature.

Ainsi, on remarquait que l’un des sujets imminents de la précédente aventure était celui des classes sociales et plus précisément, celui de la noblesse. Dans Trails of Cold Steel II, le sujet prend tout son sens puisque la guerre a éclaté et que cette dernière a été orchestrée par ce que l’on appelle l’Alliance des nobles. Vous allez ainsi devoir peu à peu réunifier la classe VII et enfin, vous lancer au coeur de ce fameux conflit.

Comme on le disait, cela a pour effet de vous envoyer dans une trame scénaristique bien plus rythmée qu’auparavant avec des possibilités bien plus nombreuses. Pour exemple, il y aura des donjons annexes, des mini-jeux inspirés de grands J-RPG comme le snowboard (Final Fantasy VII), la possibilité de voyager avec la moto orbitale d’Angelica et même avec un aéronef personnalisable ! Au final, Trails of Cold Steel II continue de surfer sur ce que faisait de mieux le premier épisode ce qui était, on le rappelle, reprendre tous les codes qui ont fait les succès des plus grosses licences de J-RPG comme Persona, Final Fantasy ou encore, Suikoden. D’ailleurs, en parlant des influences, on en notera une nouvelle sur Suikoden avec un système de Q.G et de recrutements à travers le monde d’Erebonia – un peu comme si vous étiez à la conquête des 108 étoiles de la destinée (rires) – et ce dernier aura pour effet de rajouter des éléments à votre belle petite base mais on en dit pas plus… Un peu de surprise quand même !

The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel II, l’un des meilleurs J-RPG depuis ces dernières années

Autrement, avec le transfert de sauvegarde, vous obtiendrez quelques récompenses pour faciliter votre évolution dans cette suite mais ce n’est pas tout. En effet, toutes les relations que vous aviez dans le premier opus seront plus ou moins conservées et vous obtiendrez des scènes exclusives avec des personnages avec lesquels vous avez noué des relations profondes. Les clins d’œil seront donc nombreux, le fan service remplira parfaitement son rôle et comme on le disait, l’histoire s’avérera passionnante et comme d’habitude, elle sera très émouvante.

Concernant le système de combat, sachez qu’il est inchangé et qu’il utilise toujours le fameux système du tour par tour avec la technologie ARCUS. Nous n’expliquerons pas les bases que vous connaissez donc déjà et que vous pouvez redécouvrir dans le test de The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel à cette adresse si vous avez besoin d’un petit rafraîchissement de mémoire. Néanmoins, il y a des nouveautés qui viennent peaufiner tout cela et elles s’avèrent franchement bien pensées.

Quand la technologie ARCUS s’améliore

The-Legend-of-Heroes-Trails-of-Cold-Steel-II_screen E3 6

Et bien oui, toutes les bases sont là et on retrouve donc les Master Quartz, les huit slots pour placer des quartz, les techniques Craft et S-Crafts, les Combat-Links, le crafting d’armes et tous les autres éléments qui ont fait le succès du premier Trails of Cold Steel. Néanmoins, on compte pas mal de nouveautés qui ont été implantées de la meilleure des manières.

Tout d’abord, sachez que pour coller à l’esprit suite, vous allez démarrer l’aventure au niveau quarante et que les huit slots de vos Arcus seront débloqués pour tous les personnages. Néanmoins, les niveaux des Master Quartz et les Quartz que vous aurez en stock ne seront pas conservés. De plus, les Master Quartz verront leur niveau retourner à un et il faudra donc tout recommencer. Si au premier abord, on peut se dire que cela n’est pas forcément cohérent, on oublie vite le problème et on se laissera aisément prendre par le côté addictif des combats et ses nouveautés implantées. Clairement, la recette fait toujours mouche et bon sang, mais quel plaisir de replonger dans cet univers !

Bref, commençons donc avec la première nouveauté qui concerne le système des Combat-Links et plus précisément en français, des liens et attaques entre les personnages pendant les combats. Ainsi, ce nouvel élément de gameplay porte le nom d’Overdrive et au début de l’aventure, seul Rean peut l’activer avec le personnage avec lequel il est relié. Pour activer l’Overdrive, il faudra remplir une petite jauge en donnant et recevant des dommages aux ennemis.

Les effets sont simples : Récupération de points de vie et de CP et vos personnages entrent dans une phase de transe où tous les coups qu’ils utiliseront perceront les défenses adverses afin de provoquer un déséquilibre de l’ennemi. Cela a pour effet de stocker un point d’attaque lié et au bout de trois et de cinq points, vous pourrez comme auparavant lancer respectivement un rush ou une attaque Burst. Lors de l’activation de l’Overdrive, les art works des héros concernés seront mis en avant et l’environnement de la zone de combat changera histoire de montrer l’impact de la nouvelle fonction.

Si on précisait que seul Rean pouvait activer l’overdrive au début de l’aventure, c’est parce qu’un nouveau genre de coffre a été implanté dans cette suite. En effet, des coffres bleus seront disposés un peu partout et ils pourront être ouverts seulement si vous possédez les deux personnages requis. Les ouvrir lancera un combat avec les deux protagonistes concernés et vous ferez face à des monstres très puissants. Une fois l’épreuve réussie, vos deux personnages pourront activer l’Overdrive lorsqu’ils seront liés et vous obtiendrez aussi des récompenses très intéressantes comme par exemple, des Quartz ! D’ailleurs, à ce sujet, on note l’apparition de tout nouveaux S-Crafts, de Crafts, mais aussi de Master Quartz et de Quartz. Une bonne chose donc.

On vous parlait précédemment des slots de vos ARCUS qui sont tous débloqués afin de rester cohérent avec le scénario ? Et bien sachez que la technologie a été améliorée grâce à la famille d’Alisa, les Reinford, et que désormais, de toutes nouvelles possibilités sont de la partie. Effectivement, chaque slot peut désormais être amélioré jusqu’à deux fois. Cela aura pour effet d’augmenter le niveau maximal en terme d’EP – points nécessaires pour utiliser les arts -. De plus, certains Quartz ne pourront être équipés que si vous avez une ou deux améliorations sur votre slot. En somme, vous pourrez ainsi équiper des Quartz rares ou supers rares ! Pour les renforcer, cela fonctionne toujours de la même manière et il faudra dépenser des Sepith pour chaque emplacement. Comme vous vous en doutez, les niveaux deux seront bien plus onéreux ! Autrement, au niveau des activités, on retrouvera aussi la pêche et la cuisine avec toujours plus de poissons et de recettes à découvrir.

Enfin, si Trails of Cold Steel nous avait proposé beaucoup de missions annexes auprès des élèves de l’Académie de Thors à Trista, vous pourrez découvrir tous les élèves dispersés à travers le monde afin de prendre de leurs nouvelles. Une fois de plus, cela apporte souvent une bonne dose de nostalgie, d’humour et surtout, cela montre à quel point Nihon Falcom apporte de l’importance à des personnages se voulant secondaire.

The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel II, une intrigue et des personnages passionnants

Attention, gros spoil en approche mais la fin de Trails of Cold Steel nous donnait un aperçu des pouvoirs de Valimar, le mecha que Rean a le pouvoir d’invoquer. Cette suite met en avant les combats de mecha une bonne fois pour toute et cela apporte un véritable vent de fraîcheur. Ainsi, les combats sont également au tour par tour et vous devrez attaquer vos ennemis en choisissant une partie de leur corps. Chacun en possède trois et le point faible qui vous permettra de les déséquilibrer sera différent selon leur posture. A vous de bien observer et d’attaquer les bons endroits. Toucher les points faibles vous fera obtenir des points un peu à la manière des déséquilibrages provoqués avec les attaques liées. Une fois que vous aurez trois ou cinq points, vous pourrez lancer une attaque dévastatrice ! Comme d’habitude, une très jolie animation sera là pour donner le sentiment de puissance nécessaire à votre mecha !

Autre nouveauté pour les combats de mecha, les attaques liées ! Et bien oui, vous pourrez vous linker avec vos héros favoris – celui avec lequel vous avez le plus d’affinité sera choisi par défaut – et par moment, ils pourront vous aider en déclenchant des Arts ! Que ce soit les arts en question ou les crafts activités par Valimar, un soin a été apporté aux animations et on ne va pas s’en plaindre. A noter que l’attaque à cinq points s’effectue en partenariat avec le personnage avec lequel vous êtes linké.

Autrement, les phases d’école avec le calendrier rappelant fortement Persona 3 sont toujours plus ou moins présentes. Effectivement, vous obtiendrez toujours des notes et diverses récompenses selon les missions annexes réussies et les choix que vous effectuerez pendant les missions. Vous obtiendrez donc toujours des Bonding Points à utiliser pendant vos jours de liberté et vous pourrez déclencher des discussions avec les personnages de votre choix afin d’améliorer vos liens. Comme d’habitude, choisissez bien afin d’orienter vos relations et votre relation amoureuse avec les héros qui vous sont chers ! Encore un bon facteur pour donner envie de recommencer l’aventure… (rires). On notera au passage que l’on a trouvé les scènes événements pour ces relations encore meilleures que dans le premier opus.

Concernant les musiques, vous retrouverez les somptueuses mélodies du premier opus dont certaines comme celle des mini-boss qui sera un petit peu remasterisée. Autrement, il y a tout un lot de nouveaux morceaux et qu’on se le dise, les thèmes sont un véritable bonheur auditif et on souligne encore une fois la qualité de ces derniers. En effet, ils accompagnent magistralement tous les événements qui se produiront et ce, qu’ils soient tristes ou joyeux et une fois de plus, c’est dans ces moments-là que l’on se rend compte que le critère des graphismes a une bien moindre importance…

Enfin et pour finir, la durée de vie est toujours à la hauteur des espérances et promet de très longues heures de jeu en attendant l’opus final qui viendra conclure cette trilogie :  Trails of Cold Steel III. A noter qu’entre les donjons annexes, les possibilités d’exploration beaucoup plus vastes et les nombreux éléments ajoutés, le temps de jeu nous a paru bien plus long que le premier opus et ce, sans compter ceux qui voudront tenter l’expérience new game plus…Sachez aussi qu’avant chaque événement qui fait avancer l’histoire, vous recevrez un message vous indiquant que toutes les quêtes annexes non finies seront définitivement perdues ! A vous donc, de retourner en arrière au cas où vous auriez laissé une requête de côté. Un excellent moyen et rappel pour ne pas passer à côté de bonnes petites récompenses donc.

The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel II est une suite réussie est vraisemblablement, elle permet très clairement à la licence Trails Of de se hisser au rang des meilleurs J-RPG de ces dernières années. En tout cas, si le premier opus servait à poser l’histoire à coup de très nombreux dialogues, le rythme de cette suite est beaucoup plus rapide et les dialogues, bien que fortement nécessaires, laisseront place à un peu plus d’action. Parmi les défauts, on notera un Rean qui continuera à ne parfois pas être doublé pendant les phases de dialogues où les autres personnages le seront… De plus, l’absence de voix japonaises et l’unique possibilité de jouer au jeu avec des sous-titres en anglais rebuteront pour les anglophobes.

Néanmoins, mise à part ces quelques points, The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel II lance véritablement la suite de cette épopée avec une liberté bien plus présente et où l’exploration sera véritablement de la partie. Les graphismes pourront, certes, rebuter mais le charme est bien présent et les personnages sont toujours aussi attachants et charismatiques. De plus, le soft sait toujours aussi bien utiliser les codes qui ont fait le succès des plus grands J-RPG et le gameplay accompagné de ses quelques nouveautés fonctionne toujours aussi bien. Bref, vous l’avez compris, The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel II est un excellent cru qui respecte fidèlement les bases posées par le premier opus et on a hâte maintenant de découvrir l’acte final de The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel III en espérant qu’il ne soit pas exclusif à la PlayStation 4 !

L'avis de l'auteur

La suite du J-RPG qui avait fait vibrer mon cœur est de sortie avec The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel II et franchement, que dire si ce n'est que je ne suis pas déçu. On retrouve nos personnages favoris, de nouvelles révélations, un scénario complètement fou et une liberté dû au fait que nous ne sommes plus de simples étudiants. Ainsi, les quêtes annexes sont nombreuses, on oublie la linéarité du premier qui était en soi logique et on se retrouve avec un second épisode qui est la crème de la crème. Vivement le 3 pour le dénouement de l'aventure de Rean et de la classe VII.

Alexandre Mistral Play4Fun
s
Note du panda
9 10

The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel II

Points positifs

  • Personnages charismatiques, travaillés et attachants...
  • Une liberté accentuée et cohérente avec le scénario...
  • .... Pour un rythme plus rapide
  • Le nouveau style vestimentaire de nos légendaires héros
  • Les personnages jouables
  • L'histoire toujours aussi passionnante
  • Le fan service avec l'univers
  • Implante encore les codes des grands noms du RPG
  • Gameplay toujours aussi riche, efficace et stratégique
  • Les nouveautés avec les combats de robot et l'Overdrive
  • Les mini-jeux
  • Des environnements plus vastes
  • La nostalgie !
  • Vivement The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel III

Points négatifs

  • ... Mais des graphismes qui pourront encore rebuter
  • Rean parfois ENCORE non doublé...
  • Pas de voix japonaises
  • Uniquement sous-titré en anglais
0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp