TEST. The King of Fighter XIV – Le retour de SNK sur le ring ?

Voir la note
2016 sera considéré à juste titre comme le retour en puissance du jeu de combat. Après l'excellent Guilty Gear, le convaincant cinquième épisode de Street Fighter et l'arrivée prochaine de l’événement Tekken 7, SNK Playmore sera-t-il combler les fans et bien se placer sur le marché des jeux de combat avec The King of Fighter XIV ?
Temps de lecture : 6 min.

La série King of Fighter, si elle n’est pas des plus connues du grand public aujourd’hui, reste culte pour tout fan de jeux de combat ou de joueurs d’arcade des années 90. Les amateurs de ces fameuses bornes d’arcade et les chanceux qui possédaient une Neo-Geo se souviennent avec nostalgie des épisodes 95 et 98 de la série de SNK.

Figure de proue du milieu à l’époque où le seul rival sur la scène était un certain Street Fighter, épisodes deux et trois, King of Fighter a néanmoins perdu de sa superbe (de même que son concurrent) face à l’arrivée en force du jeu de combat 3D avec Tekken, Virtua Fighter ou encore Soul Calibur.

Ce quatorzième épisode tente de renouer avec le succès de l’age d’or de la série mais après un épisode treize qui a déçu les fans et la communauté entière du jeu de baston, il va être difficile de convaincre à nouveau et ce ne sont pas les premiers trailers qui l’ont aidé avec un rendu visuel se rapprochant plus d’une PlaysStation 2 que de celui équivalent le niveau technique d’une PlayStation 4.

Burn it to fight !

THE KING OF FIGHTERS XIV_20160825212610

Le premier rapport sur The King of Fighter XIV se fait du coup un peu dans la difficulté, le jeu étant pour le coup un peu compliqué à apprécier visuellement. Et malgré les améliorations depuis les premiers trailers, on voit bel et bien qu’il aurait pu sortir il y à cinq ou six ans. Mais passé cette déconvenue, The King of Fighter XIV reste lisible lors des différentes parties et c’est ce qu’on demande à un jeu de combat, être capable d’être clair afin de proposer au joueur un confort de jeu parfait.

Il est d’ailleurs appréciable de noter tout d’abord que ce quatorzième épisode est en français et ce, tout en gardant ses voix japonaises originales. L’interface de nouveau volet est d’ailleurs clair nous dévoilant les modes disponibles qui s’offriront à vous : histoire, versus, online, mission, tutoriel et entraînement.

Le mode histoire est pour le coup plutôt sympathique et il est doté de dix combats différents dont deux affrontements de boss. Une fois ces derniers battus, ils rejoindront le roster des personnages jouables. On trouve ensuite le célèbre versus qui quant à lui permet d’affronter ses amis lors de combat en team d’un ou trois personnages.

Enfin, le mode Online permet de son côté de s’affronter dans des salons de façon amicale ou bien tenter de gravir les échelons et devenir le meilleur joueur au monde. Il est original de voir également l’arrivée d’un mode entraînement en ligne, permettant de s’entraîner avec un ami sans se prendre la tête et progresser davantage.

Petit bémol, il est dommage de constater que le mode mission ne nous propose que de jouer avec un seul personnage plutôt qu’avec une équipe complète de trois. En effet, vous retrouverez le classique mode défi qui vous permettra de vous entraîner aux combos des personnages ainsi que des modes contre la montre et un autre pour la survie. On ne comprend pas trop l’utilité de forcer l’utilisation d’un personnage unique pour ces deux derniers mode car au final, cela restreint la feature d’utilisation de trois combattants seulement pour le mode histoire… Dommage d’imposer de telles limites aux joueurs.

Un gameplay féroce

THE KING OF FIGHTERS XIV_20160825212848

The King of Fighter XIV est de base un jeu de combat 2D dont son originalité est dans l’utilisation, pendant les combats, de trois combattants de chaque coté. En effet, il vous faudra vous débarrasser de chaque personnage de l’équipe adverse pour être vainqueur. Pour cela il vous faudra comme dans tout jeu de combat utiliser différents coups, combos et techniques spéciales.

Le jeu utilisant seulement quatre boutons : deux pour les poings et deux pour les pieds, il reste plutôt accessible pour le grand public et les amateurs du genre qui ne cherchent pas à devenir des joueurs professionnels. D’ailleurs, The King of Fighter XIV a crée un combo appelé Rush, permettant aux débutants de simplement marteler le bouton Carré pour effectuer un combo qui, s’il il touche son adversaire, est inarrêtable.

Néanmoins, cette nouvelle itération de la licence est de plus original dans sa conception du gameplay. En effet, si la plupart des jeux de combat possèdent une jauge où l’adversaire pourra être étourdi après avoir encaissé trop de coups (comme dans Street Fighter), le cas de King of Fighter est différent puisque il n’est pas possible d’être étourdi.

Par contre, on peut néanmoins casser la garde de l’adversaire et cela permet de forcer le joueur à attaquer l’adversaire et de ne pas rester trop longtemps sur la garde, sous peine de se faire punir rapidement. Ce gameplay permet vraiment à King of Fighter de s’inscrire comme étant l’un des jeux de combat le plus dynamique du moment. Il doit ce statut grâce à un système de combos assez efficace permettant aux affrontements de s’enchaîner.

Vous pourrez par exemple effectuer un cancel (annulation) pour continuer le combo en utilisant une furie. Qu’est qu’une furie ? C’est une attaque consommant de l’énergie représentée par une barre. Enfin, vous pouvez consommer cette dernière pour activer une technique spéciale (furie) ou un boost temporaire du personnage. Petite parenthèse, si les termes techniques que j’emploi vous intéresse et que vous désirez en connaître davantage, n’hésitez pas à consulter mon dossier à ce sujet à cette adresse, il vous apprendra beaucoup de termes compétitifs utilisés dans le milieu eSport.

Et si on joue longtemps ?

THE KING OF FIGHTERS XIV_20160825212345

De plus, The King of Fighter XIV possède une capacité de rejouabilité assez importante, en solo comme en multijoueur, grâce au nombre de personnages disponibles. On compte pas moins de 50 personnages, issus des différents épisodes de la série, un régal. En plus, si l’on ajoute à cela le nombre de modes proposés, ainsi que le multijoueur en ligne, cela devient clairement colossal.

Concernant le dit mode online, s’il vous permet de jouer sur des serveurs sans trop de problème comme en souffrait un certain Street Fighter V, une trop grosse permissivité des personnes préférant quitter le combat en cours ayant trop peur d’assumer une défait font vraiment fureur et ternissent l’expérience de jeu. On espère donc qu’un patch arrivera rapidement pour corriger le problème.

Mais la question que l’on peut se poser en jouant à King of Fighter XIV est : pendant combien de temps allons-nous réellement jouer à ce titre ? Du coté des jeux de combats, il est difficile d’estimer la durée de vie d’un titre en particulier car il dépend le plus souvent de plusieurs facteur parfois indépendant au soft en lui-même.

En effet, le temps que vous allez passer dessus va être fortement impacté par son public et il sera dépendant du nombre de personne disponible en ligne. Si nous n’avons pas eu besoin d’aborder ce point précédemment avec le test de Guilty Gear, c’est parce que c’est une licence bien établie dans le monde des jeux de combat actuels.

Ainsi, le risque de The King of Fighter XIV est de ne pas avoir le succès nécessaire pour posséder une communauté suffisante pour s’amuser en ligne. Il en dépendra donc de vous et de votre appréciation du soft en lui-même. Si vous l’aimez et que vous continuez de prendre du plaisir dessus, alors, cette mythique scène du jeu de combat pourra vivre au travers de vos matchs !

The King of Fighter XIV est un bon retour de la série de SNK sur le devant de la scène ! En effet, la série culte revient donc en force et ce, sur nos plateformes actuelles. Si le jeu est accessible et plutôt généreux en contenu, on se questionne sur la capacité de ce dernier à plaire a un public qui est pour la plupart déjà partie vers Street Fighter V et Gulty Gear Xrd. Pourtant, The King of Fighter XIV s’avère vraiment excellent et si vous êtes un amateur du genre, vous pouvez foncer en fermant les yeux ! 

La note de l'auteur

Le dernier King of Fighter que j'avais véritablement joué en profondeur était le cultissime KOF 98. Quel plaisir de retrouver la série avec un épisode de qualité, malgré des graphismes véritablement en retard.

Antoinerp
a
Note du panda
7 10

The King of Fighters XIV

Points positifs

  • un gameplay efficace et profond
  • Du contenu offline solo conséquent
  • Un online plutôt agréable
  • Le 3v3 toujours aussi unique et plaisant
  • 50 personnages jouables

Points négatifs

  • En retard techniquement
  • Pas de sanction pour les rage-quit
  • Manque de mode jouable en 3v3 (un peu un comble)
  • Pas de mode arcade
0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp