Test The Dark Crystal: Age of Resistance Tactics – Le tactical qui méritait mieux

  • PC
  • PlayStation 4
  • Switch
  • Xbox One
Voir la note

The Dark Crystal: Age of Resistance Tactics est disponible depuis le 4 février dernier sur PC, PS4, Xbox One et Switch. Comme vous avez pu vous en douter, il s’agit du jeu officiel de la série Netflix. Et qu’on se le dise, c’est surtout un prétexte pour surfer de surcroît sur le très bon accueil de la critique à l’égard du show Netflix, tout bonnement féerique et époustouflant.

Pour en revenir au jeu, il prend la forme d’un tactical au tour par tour à la X-COM développé d’ailleurs par BonusXp, qui avait officié sur le correct Stranger Things 3: The Game. Mais malheureusement, il semblerait bien que le studio n’ait pas bénéficié d’un énorme budget dans le développement du soft. Par conséquent, cela nous conforte dans l’idée que les séries ou films adaptés en jeux vidéo de manière général, ça ne fait pas bon ménage sauf exceptions.

Conditions de test : Nous avons terminé The Dark Crystal: Age of Resistance Tactics entre 12 et 15h de jeu en jonglant entre le mode histoire et normal. Le jeu a été testé sur PC avec 16 Go de RAM, une GTX 1070 et un i5 cadencé à 3.8 GHz.

Le monde de Thra se meurt

The Dark Crystal: Age of Resistance Tactics cinématique

Que vous ayez regardé la série éponyme ou non, The Dark Crystal: Age of Resistance Tactics suit de toute façon la trame du show sur Netflix. Effectivement, le monde de Thra est en proie à l’obscurcissement, un mal qui possède toutes les créatures de ce monde jusqu’à l’arbre sanctuaire. Autant dire que Thra est mal en point notamment à cause du cristal de vérité, brisé par les Skeksès qui gouvernent le monde de Thra, et dont les gelflings et les podlings n’en sont hélas que les serviteurs voire les esclaves.

Et pour arrêter toute cette folie causée par les Skeksès, les gelflings dont Deet, Rian et Brea sont choisis pour arrêter les plans machiavéliques des Skeksès en unifiant les clans. Qu’on se le dise, la fidélité à la série Netflix est d’ores et déjà intacte, avec même quelques petits passages qui ont été rajoutés pendant la série histoire d’épaissir un peu la narration de-ci de-là. BonusXp a fait du bon boulot en somme. Par contre, il est regrettable que les cinématiques ne proposent pas de doublages pour nous immerger et nous attacher surtout aux protagonistes comme dans la série.

Si le background et l’histoire sont respectées, la direction artistique manque d’un certain charme. Certes, nous retrouvons bien entendu les décors et personnages iconiques de la série directement reconnaissables au premier coup d’œil. Cependant, force est de constater que le niveau de détail proposé dans les graphismes est d’une faiblesse sans nom. Nous avons l’impression que le soft a été développé pour être joué sur smartphones, ce qui donne un rendu dans les graphismes et l’habillage artistique un côté moins accrocheur et terne, en dépit d’une variété des décors exemplaire.

Le tactical sympa au début…

The Dark Crystal: Age of Resistance Tactics combat marais

Comme vous pouviez vous y attendre, The Dark Crystal: Age of Resistance Tactics n’est ni plus ni moins qu’un jeu de stratégie au tour par tour à la sauce X-COM. Effectivement, chaque personnage a le droit d’avancer puis d’effectuer son attaque ou sort. En sus, plus vous avancerez dans la trame narrative du soft, et plus vous gagnerez de nouveaux compagnons qui feront gonfler votre groupe de combattants.

C’est classique mais efficace au premier abord, comme l’affichage des statistiques avant chaque attaque. Cela vous autorisera à voir les chances de faire un coup critique, si vous avez des bonus d’avantage en fonction de votre hauteur, et j’en passe. La progression, toujours comme dans un X-COM, se fera également via une map du monde de Thra. Lorsque vous terminez une mission, vous passez à la suivante qui sera indiquée via un petit point violet. Des missions de confrontation seront quant à elles indiquées en bleue, et servent pour le levelling.

Finalement  en premier lieu, le système n’est pas si vilain que ça. Les combats sont agréables, accessibles et avec un tutoriel bien expliqué au début du jeu. Malheureusement plus on avance, et plus on commence à voir la répétitivité flagrante et sans inspiration des missions, les quelques imprécisions de gameplay dans la sélection des cases, mais aussi la caméra qui est certes bien foutue et maniable, mais qui n’est pas non plus super optimale. La faute à un level-design des zones assez mal calibrée à notre grand dam.

Evidemment, la déception ne s’arrête pas là. Il y aura de quoi rester bougrement amer sur le visuel des animations en combat non seulement vétustes, mais manquant aussi de dynamisme pour vraiment nous impressionner. Du coup, nous aurons déjà de quoi s’ennuyer ferme sur les missions comme sur les combats, que l’on subira plus qu’autre chose. Encore dommage, puisque le début partait bien et que le côté tactical restait sympathique à jouer. De plus, le jeu arrive à sortir de sa léthargie sur la fin en proposant des objectifs plus variés, sauf qu’il est déjà trop tard…

… Mais maladroit tout le long

The Dark Crystal: Age of Resistance Tactics interface métiers

Le côté maladroit de The Dark Crystal: Age of Resistance Tactics continue avec son aspect purement RPG. Outre un système de boutique classique – où il est impossible de vendre le surplus d’équipements… – et de loot à chaque fin de mission – où vous recevrez perles, armes, armures et babioles -, il y aura tout un côté customisation de vos personnages. Vous pourrez en effet leur équiper une nouvelle arme, armure et babiole. Cela aura pour conséquence de lui augmenter ses statistiques en attaque, défense, point de mana, récupération, coup critique et j’en passe.

Si cette première mécanique de jeu marche bien, elle n’en reste pas moins trop édulcorée. On aurait aimé avoir plus de choses à personnaliser sur notre protagoniste comme les hauts de forme ou chaque membre, mais il n’en est rien. Par rapport à ce qui se fait en tactical/RPG, c’est extrêmement minimaliste et trop faible. Surtout la personnalisation de l’équipement de chacun des personnages ne se voit ni visuellement, ni au niveau des armes…

Cependant, BonuXp a eu la bonne idée d’inclure une mécanique de métiers dans The Dark Crystal: Age of Resistance Tactics. Autrement dit, il s’agira de changer de classe via un arbre à compétences que l’on débloque petit à petit.

En montant de niveau votre personnage, vous faites automatiquement gagner un niveau à votre métier primaire – soldat, réparateur, éclaireur, sage roncier etc. -, et ainsi lui faire débloquer une nouvelle capacité comme une attaque spéciale ou un sort. Car en effet, vous pouvez choisir un métier primaire et secondaire, et de ce fait choisir trois capacités pour le premier, et deux pour le second.

L’aspect modulable de changer de métier à chaque personnage comme bon nous semble est grisant et de bonne facture au premier abord. Ceci dit, on voit vite la maladresse des développeurs sur ce système. Grosso modo, si vous mettez votre métier à faire évoluer en secondaire, vous devrez attendre 5 niveaux afin que celui-ci puisse atteindre un seul niveau.

En somme, la mécanique est trop vite enrayée, mal pensée surtout et on ne comprend pas pourquoi il n’était pas plus simple de faire évoluer ne serait-ce qu’un petit peu le niveau de métier secondaire en même temps que le primaire. Sûrement pour encourager au farm artificiel totalement long et barbant, ce qui est totalement stupide…

On l’aura vite compris, la dimension jeu de rôle de The Dark Crystal: Age of Resistance Tactics n’est finalement pas si bien pensée. La déception est immense comme pour son interface bien trop vieillotte et confuse pour s’y retrouver convenablement. On notera au passage que le soft se termine en 15h en normal, ce qui reste faible pour un jeu du genre. Un new game+ sera là pour prolonger l’expérience, mais pas sûr que les joueurs veuillent souffrir plus que ça.

Un manque de budget évident

The Dark Crystal: Age of Resistance Tactics combat

On revient rapidement sur les graphismes, puis aussi la bande-son de The Dark Crystal: Age of Resistance Tactics pour finir. Tout d’abord, la partie graphique, comme nous avons pu l’évoquer plus haut, est totalement obsolète. Que ce soit dans les décors, les modèle 3D comme les effets de lumière, tout est à des années-lumière de ce qui se fait actuellement. La faute à un manque de budget évident, sans compter que le jeu ose parfois freezer lors de certains combats lorsqu’il y a trop de choses à afficher. Qui plus est, sur une grosse configuration PC.

Rien à ajouter de plus, le titre reste trop moyen visuellement pour que l’on puisse rester émerveillé tout comme les cinématiques en illustration, qui auraient méritées un meilleur sort. Pour la bande-son enfin, c’est juste correct. Hormis l’absence de doublages dans les cinématique ce qui est un pur scandale, les musiques restent fidèles à la série.

Néanmoins, elles sont peu nombreuses et tournent en boucle… Quant aux bruitages sans commentaire car ce n’est ni convaincant, ni au niveau. C’est juste délirant d’avoir un si faible budget pour ce titre alors que Netflix aurait très bien pu filer un coup de main même s’il n’est pas l’éditeur du jeu vidéo officiel de la série.

Si The Dark Crystal: Age of Resistance Tactics ne nous avait pas laissé nécessairement une mauvaise image à la gamescom, il faut croire que nous avons été grossièrement entourloupés. Certes, on ne peut que louer la fidélité intacte à la série éponyme mais pour le reste, BonusXp a encore d’énormes lacunes dans le développement d’un tactical au tour par tour de qualité. L’aspect RPG est très mal ficelé, beaucoup d’idées de game design auraient dû être mieux amenées comme approfondies et même le gameplay, sympa au début, devient vite lassant, répétitif et surtout daté. En clair, le titre accuse le coup à cause d’un budget très faiblard, ce qui se ressent tout le long du jeu. Sauf si vous êtes un immense fan de The Dark Crystal et que vous avez vraiment apprécié la série de bout en bout, nous conseillons aux autres joueurs de passer leur chemin même s’il n’est proposé pas très cher.

L'avis de l'auteur

Y' a pas à dire, le jeu officiel de la série m'a vraiment laissé de marbre comme beaucoup contrarié. Je me suis ennuyé tout le long, le jeu est ultra répétitif, le système des métiers totalement mal branlé au possible... Mis à part la fidélité intacte à la série chose que j'apprécie étant donné que j'ai adoré la série Netflix, le reste m'a paru beaucoup trop faible pour être un bon tactical à la X-COM. Même s'il est à 17,99 € non je ne le conseille pas, il y a bien mieux à ce prix là.

Matheus
d
Note du panda
4.5 10

The Dark Crystal: Age of Resistance Tactics

Points positifs

  • Le système de métiers primaires et secondaires...
  • Un aspect RPG classique et efficace...
  • Les musiques officielles...
  • L'aspect tactical néanmoins plaisant...
  • La boutique d'équipements...
  • De rares objectifs de mission qui sortent du lot...
  • Ultra fidèle à la série Netflix dans la narration
  • Les bonus sur certaines missions qui apportent un peu de stratégie
  • Les cinématiques en illustrations qui reprennent les scènes clés

Points négatifs

  • ... Exploité de manière maladroite
  • ... Qui manque un peu de profondeur cela dit
  • ... Au détriment de bruitages vomitifs et de doublages absents
  • ... Avec des animations archaïques
  • ... Où il est impossible de vendre
  • ... Car le reste est trop répétitif
  • Le jeu aurait pû être joli s'il était sorti sur mobiles
  • Des missions trop courtes avec une conception des niveaux exiguë
  • Interface de jeu vétuste

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation

Copy link