TEST. Soul Axiom – Dans les méandres de l’âme !

6
Membre Actugaming.net

Par

L’avis des lecteurs

Partagez votre avis (0)

Le jeu débute de manière sèche et un peu brutale, où l’on se voit chuter d’une hauteur vertigineuse pour enfin atterrir sur… Un bateau volant ! L’atmosphère est lugubre, pesante, presque angoissante, et le joueur se demande bien ce qu’il fait là !

Elysia, où tu voudras quand tu voudras !

soul-axiom.jpg (8)

Les premières minutes de Soul Axiom nous donnent une légère sensation anxiogène en ne nous dévoilant pas son scénario ni son univers. Vous êtes seul, et c’est tout aussi seul que vous devrez découvrir les mystères de votre environnement. Qui êtes-vous ? Que faites-vous là ? Pourquoi ? Autant de questions dont il faudra trouver les réponses par vous-même, en élucidant les différentes énigmes qui viendront vous barrer la route.

C’est en progressant que l’on y voit plus clair, car tout ce méli-mélo un peu étrange se rassemble autour d’une société énigmatique : Elysia. D’après ce que l’on apprend très tôt dans le jeu, celle-ci aurait trouvé le moyen de créer un appareil permettant de voyager au sein de son âme, ce qui laisse à l’utilisateur la possibilité de revivre à loisir les meilleurs moments de sa vie (ou les pires). Pourtant, ce qu’on remarque d’emblée, c’est que tout ne semble pas s’être passé comme prévu. Débute alors les paris : on se surprend à imaginer un scénario hypothétique pour expliquer notre présence dans ce lieu virtuel particulier.

Le titre propose des énigmes nombreuses et variées très appréciables !

Car un des premiers points à aborder avec l’histoire de Soul Axiom, c’est que le fil rouge qui dirige le scénario n’en a de fil que le nom. En effet, il est si invisible et si mystérieux qu’il est bien difficile de théoriser la fin du soft. Cette intention et bien entendu volontaire, et joue son rôle à la perfection, puisque nous ne sommes jamais sûr de rien lorsque nous avançons, à tâtons, sans savoir ce qui va nous arriver.

Cependant, pour percer les secrets d’Elysia, vous aurez dans votre manche plusieurs atouts. Le premier que l’on met à votre disposition est le pouvoir de « remplir » ou de « vider » la matière de certains éléments avec vos mains, afin de dégager une voie ou de construire une nouvelle route (entre autre). Très vite le pouvoir de la vidéo se débloque lui aussi, et vous permettra de faire « avancer », « reculer » ou « mettre sur pause » un élément mobile du décor, comme une plateforme.

Vous l’avez compris, plusieurs autres viendront fleurir vos compétences et vous permettront d’élucider de nouvelles énigmes, de plus en plus compliquées (dont certaines très alambiquées, je vous préviens). Ces dernières sont, pour la plupart, très bien fichues, et font triturer les méninges à la bonne dose, comprenez par là qu’elles ne sont ni insurmontables, ni simplistes.

Une réalisation titubante

soul-axiom.jpg (1)

J’annonce tout de suite, l’univers de Soul Axiom est pour le moins… Neutre ! Cela plaira à certains et en rebutera d’autres. Pour ma part, j’ai accroché. Mais, parce qu’il y a un « mais », si le background du jeu et son scénario sont très intéressants à suivre, la réalisation globale du titre m’a laissé plus que perplexe, à commencer par les déplacements de notre avatar. En effet, on sent très bien manette en main qu’il y a une inertie très étrange dans la façon qu’à notre héros de se mouvoir. Cela m’a laissé une impression de « pas fini », ou plutôt de « mal peaufiné ». Les zones sont assez grandes, pour la plupart, ce qui fait qu’à certaines occasions, la sensation nous prend de nous croire dans un simulateur de marche.

Certes, on peut facilement targuer que cela est dû au fait que l’on voyage dans ses souvenirs, dans l’âme des gens, que l’inertie est différente et patati et patata, mais dans les faits, si c’était vraiment volontaire, nous ne l’aurions pas remarqué (car bien implémenté au jeu). Je pense que la vue à la première personne que propose le jeu n’est pas étrangère à ce phénomène car, de fait, ce genre de petit détail se remarque d’autant plus.

Soul Axiom reste dans un « entre deux » un peu particulier, entre le brillant et le plat !

Concernant la direction artistique, et comme cité un peu plus haut, l’univers de Soul Axiom ne sera pas du goût de tous, ainsi sont les choses. En soi, l’univers proposé est cohérent avec le scénario (et avec lui-même), et la bande son qui sert le titre renforce vraiment cet effet de « voyage introspectif » avec une touche de psychédélique qui fonctionne assez bien.

Attention, il faut toutefois voir le titre comme un jeu plutôt expérimental, il faut donc le choisir en connaissance de cause (et surtout la connaissance qu’il puisse ne pas vous plaire). Concrètement, il faut bien l’avouer, d’autres jeux utilisent ces codes narratifs d’une meilleure manière. L’originalité de Soul Axiom vient du fait d’utiliser les méandres de l’âme comme scène de théâtre, rien de plus, rien de moins.

Si vous êtes un curieux des jeux indépendants un peu loufoque, vous pouvez vous laisser tenter par ce titre, mais je ne suis pas convaincu, même en ayant l’esprit très ouvert, qu’il saura combler vos attentes. Qui sait ?

Soul Axiom se positionne comme un OVNI un peu particulier. D’un côté, nous avons un scénario intriguant, des énigmes accrocheuses et un univers qui fonctionne très bien, et de l’autre, nous avons une réalisation globale un peu bâclée, un personnage mou et une gestion pas toujours optimisée des grands espaces qui, pour le coup, demeurent vides. Une chose est sûre, son public est de niche et ne satisfera pas la masse populaire, et même si on peut au moins porter à son crédit sa tentative intéressante de vouloir proposer quelque chose d’atypique, le tout reste mal exploité dans l’ensemble.  

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

  • L'univers attrayant
  • Le scénario qui se dévoile peu à peu
  • Les différents "pouvoirs"
  • Les énigmes intelligentes
  • Une réalisation un brin bâclée
  • Mauvaise gestion des grands espaces
  • Les déplacements de l'avatar
6
  • Wii U
  • PC
  • PlayStation 4

Soul Axiom

A propos de notre notation

L’avis de la rédaction

Membre Actugaming.net

Pourtant curieux de ce genre d'expérience atypique, Soul Axiom est trop titubant pour espérer me laisser tomber dans ses filets. Certes, ce n'est pas le jeu le plus mauvais du globe, mais il est d'une maladresse récurrente qui m'a fait reposer les pieds sur terre à chaque fois que je voulais m'envoler avec lui. les énigmes sont pourtant intéressantes et plutôt bien pensées dans l'ensemble. Malheureusement, cela ne sauvera pas Soul Axiom de son côté trop "imparfait".

Jibenc0
c
Note du panda
S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.