Test Serious Sam: Siberian Mayhem – Sam en Sibérie, c’est un chouïa mieux

5.5
Membre Actugaming.net

Par

L’avis des lecteurs

Partagez votre avis (0)

Non, Croteam ne semble pas encore en avoir fini avec la licence Serious Sam. Après le fiasco que fut Serious Sam 4, voilà que Serious Sam: Siberian Mayhem, qui prend ici la forme d’une extension totalement autonome, est disponible depuis le 25 janvier dernier sur PC. Le stand-alone nous emmène dans une Russie assiégée par les forces de Mental, que Sam va devoir une nouvelle fois combattre. Et il faut le dire, cette extension est finalement légèrement meilleure que Serious Sam 4, même s’il n’y a toujours pas de quoi s’enflammer.

Conditions de test : Nous avons terminé les cinq niveaux de Serious Sam: Siberian Mayhem en cinq heures de jeu en mode normal et en faisant un ou deux objectifs secondaires maximum. Le titre a été testé sur PC avec 16 Go de RAM, une GTX 1070 et un i5 cadencé à 3.8 Ghz.

Le froid glacial de la Sibérie, c’est séduisant

Serious sam siberian mayhem test 1 1

Si Serious Sam: Siberian Mayhem est un stand-alone et que vous n’avez ainsi pas besoin de posséder Serious Sam 4 pour y jouer, il n’en reste pas moins canon avec ce dernier. Effectivement, il faut savoir que cette extension nous place en pleine Sibérie, mais dans une timeline différente par rapport au précédent opus. Ici, Sam va devoir poursuivre le général Brand à travers la Russie et les hordes de Mental, celui-ci s’était emparé du Saint Graal. Evidemment, notre héros va devoir le mettre hors d’état de nuire.

Bien entendu, ce n’est certainement pas pour le scénario que l’on jouera à un Serious Sam. Cela dit, le grand n’importe quoi de cette licence qui enchaîne aussi les voyages temporels a toujours de quoi faire sourire dans le bon sens, comme les répliques de Sam d’ailleurs. Paraissant moins réussies dans Serious Sam 4, ces dernières sont ici mieux trouvées. Qui plus est, étant donné que nous avons Timelock Studio qui épaule cette fois-ci Croteam sur le développement, le level-design de ces cinq niveaux s’en tire mieux.

Après la redondance évidente du quatrième opus, et ne sachant pas trop où aller, Timelock Studio semble avoir fait des miracles sur la construction des niveaux de Siberian Mayhem. Le tout est ainsi plus cohérent, certaines séquences sont diablement cools, idem pour les nombreux easter eggs, et l’apparition des ennemis par dizaines de milliers est aussi mieux gérée. Si on regrette les deux derniers niveaux un peu moins réussis, le charme des trois premiers en Sibérie est pour le coup rafraichissant et fait son petit effet.

Des nouveautés légères, un meilleur rythme… mais les défauts sont encore là

Serious sam siberian mayhem test 2 2

Au rayon de ce qu’apporte cette extension, nous aurons de nouvelles armes et ennemis. Tout d’abord, vous retrouverez la AK 47, qui remplace le fusil d’assaut du jeu original. Vient ensuite un fusil laser très efficace contre de nombreux groupes d’ennemis ainsi qu’une arbalète, qui peut tirer des flèches lasers et faire un maximum de dégâts, voire tuer la plupart des monstres de Mental en un seul coup. Pour le reste, on nous met à disposition des armes classiques, mais il faut avouer que ces trois nouvelles pétoires ont le don d’être super jubilatoires à manier.

Concernant ensuite les ennemis, vous en aurez grosso modo trois nouveaux. En plus de retrouver les créatures iconiques de la franchise et les nouvelles déjà introduites dans Serious Sam 4, vous aurez le droit à des « microsauteurs » prenant l’apparence de grenouilles mutantes, une forme évoluée du pyromane avec le flambeur, ainsi que des tours sentinelles. Cela force donc le joueur à adopter de nouvelles tactiques pour venir à bout des hordes d’ennemis qui lui arriveront dessus. D’ailleurs, force est de constater que l’effet de masse des adversaires vous fonçant dessus est toujours satisfaisant et impressionnant, mais on regrettera que ces « nouveautés » soient faméliques, et n’apportent rien de plus.

Côté gunfights, Serious Sam: Siberian Mayhem s’en tire infiniment mieux. Le rythme est beaucoup plus soutenu, et les sensations de shoot sont un peu plus frénétiques, funs et jouissives, que ce soit dans des combats en arène ou dans des endroits plus vastes. En clair, c’est mieux maitrisé. En mixant quelques mécaniques à la DOOM avec les dalles vous faisant sauter plus haut ainsi que le terrain de jeu immense façon Serious Sam, cette extension maitrise mieux son sujet, et s’offre même un boss de fin plus excitant que l’opus de base.

Malheureusement, même s’il y a du mieux sur cet aspect, le matériau de base est toujours aussi peu engageant. On retrouve forcément les objectifs secondaires relativement inutiles et n’apportant rien de plus comme les compétences de Sam qui, finalement, sont toujours aussi anecdotiques. L’apparition de PNJ contrôlés par l’IA sur les deux derniers niveaux n’est également pas une bonne idée, et cela nuit plus à l’expérience de jeu qu’autre chose. De plus, si les terrains de jeu sont grands, ils paraissent encore vides, tout en manquant de vie. D’ailleurs, les soucis ne s’arrêtent pas là…

Pas mieux fini que Serious Sam 4

Serious sam siberian mayhem test 3 3

Comme Serious Sam 4, l’optimisation du titre est totalement aux fraises. Le soft se paie le luxe de se taper des chutes de framerate violentes, des freezes à répétition même en plein gunfights, mais aussi des bugs de collisions parfois hallucinants, ternissant significativement l’expérience. Des problèmes de scripts qui peinent à se déclencher sont aussi de la partie et entérinent la qualité désastreuse du soft dans sa stabilité.

On retrouve ainsi les mêmes soucis que sur Serious Sam 4, comme son aspect graphique qui est encore daté. Le Serious Engine commence sérieusement à prendre de l’âge au niveau des textures, des animations et des modèles 3D, qui souffrent plus que jamais en matière de détails. Indéniablement, c’est beaucoup trop vieillot sur bien des aspects.

Au moins, la bande-son tient toujours la route sur cette extension. De nouveaux thèmes musicaux font leur apparition pour donner encore plus de punch aux gunfights, et les doublages restent dans les clous de la licence. Même si le trop plein d’ambiance sonore peut parfois nous amener à un mixage de l’enfer, le sound design est pour le moins correct.

Cette extension de Serious Sam 4 est un peu plus réussie que le jeu de base, mais avec beaucoup de nuances. Si le travail achevé par Croteam et Timelock studio concernant la construction des niveaux et des gunfights est beaucoup plus convaincant, Serious Sam: Siberian Mayhem traine hélas les nombreuses casseroles de Serious Sam 4. Que ce soit dans son optimisation, ses nombreux bugs, en passant par les différentes mécaniques de gameplay peu engageantes voire des maps vides et un moteur graphique vétuste, ce n’est toujours pas la joie pour la franchise de Croteam. Il serait donc temps de clôturer la franchise avec un éventuel ultime opus avec peut-être Croteam ou Timelock, ce dernier pouvant sûrement proposer du sang neuf sur la franchise Serious Sam, qui est de plus en plus en perdition totale.

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

  • Un level design mieux fignolé...
  • Les décors sibérien séduisants...
  • Quelques nouvelles armes sympathiques
  • Un peu plus pêchu, tendu et surtout mieux rythmé que le précédent opus
  • Défourailler des ennemis en masse, toujours jouissif
  • La bande-son déchire toujours autant
  • Des séquences en méchas et en véhicules mieux équilibrées
  • L'humour de Sam, meilleur sur cette extension
  • ... même si certaines mécaniques gadgets de Serious Sam 4 n'ont rien à faire là
  • ... mais avec des maps qui font trop vides
  • Les objectifs secondaires, toujours aussi dispensables
  • Trop peu de nouveautés
  • Optimisation exécrable - bugs, freezes... -
  • Un peu trop court vu le prix
  • Quelques scripts qui peinent à se déclencher
  • Toujours aussi vieillot techniquement
5.5
  • PC

Serious Sam: Siberian Mayhem

A propos de notre notation

L’avis de la rédaction

Membre Actugaming.net

Si tout n'est pas parfait une fois encore, je vois d'un bon œil qu'un studio passionné comme Timelock vienne épauler un Croteam perdu afin de tenter de redorer le blason de Serious Sam, sali avec Serious Sam 4. Il faut dire que cette extension fait des merveilles sur sa construction globale, et offre des gunfights mieux ficelés que sur le quatrième volet. Mais évidemment, j'ai l'impression que le matériau de base a voulu absolument être conservé même si pour moi, cela n'était pas nécessaire. L'optimisation est elle aussi raté, ce qui a eu le don de m'agacer à plusieurs reprises. Il y a donc vraiment à boire et à manger sur cette extension, qui peut se faire mais à un tarif un peu plus réduit. Et puis qu'on se le dise, le résultat est déjà plus encourageant sur cette extension que sur toute la campagne solo de Serious Sam 4, et c'est déjà un signe fort.

Matheus
c
Note du panda
S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.