Test SCUF Reflex – La PS5 a sa manette haut de gamme

8
Membre Actugaming.net

Par

Contrairement à Xbox et ses manettes Elite, la PS5 manque cruellement d’alternatives au niveau de sa DualSense. Avec la SCUF Reflex, la marque rachetée il y a quelques années par CORSAIR, se positionne idéalement pour les joueurs cherchant une manette PS5 premium embarquant plus d’options notamment pour le jeu compétitif de haut niveau. Une prouesse qui a malheureusement un prix étant donné que cette manette se base sur le modèle original de Sony. Elle intègre cependant tout un tas de suppléments que l’on ne retrouve pas sur la DualSense classique.

Conditions de test : Nous avons pris en main la manette pendant près de deux semaines sur PS5 et PC en testant essentiellement des FPS. 

Packaging et design

Scuf reflex test 01 1

Il est tout d’abord bon de préciser que la SCUF Reflex se décline en trois modèles standards : SCUF Reflex, SCUF Reflex Pro et SCUF Reflex FPS. Pour résumer rapidement, la première est la version de base de la gamme tandis que les deux autres sont un peu plus spécifiques. Pour faire simple, votre choix devrait se porter sur la SCUF Reflex FPS si vous êtes amateur d’Apex Legends, Battlefield ou encore Call of Duty Warzone notamment grâce à l’absence de vibrations et le combo gâchettes/bumpers instantanés.

Sachez qu’il est toutefois possible de totalement personnaliser votre manette sur le site de SCUF avant un achat que ce soit au niveau des options mais aussi des coloris. Il est ainsi possible de réaliser de nombreuses combinaisons afin d’obtenir une manette quasi-unique. Le hic est que cela peut rapidement gonfler le prix. Un paramètre qui est son principal défaut d’ailleurs même si la qualité est au rendez-vous. Comptez donc 219,99€ pour la SCUF Reflex, 239,99€ pour la SCUF Reflex Pro et 269,99€ pour la SCUF Reflex FPS. Si vous optez pour une manette « toutes options », la facture peut monter jusqu’à 400€ environ.

Scuf reflex test modeles 2

Le packaging reste simple mais offre un rendu premium. Rien de superflu, on dispose simplement de la manette bien emballée, le câble de recharge USB-C et une paire de sticks supplémentaires (un petit bombé et un long bombé). La manette est bien entendu sans-fil (via bluetooth) et peut s’utiliser également sur PC, iOS, Mac et Android en plus de la PS5.

Elle garde un design quasi-similaire à une DualSense classique bien qu’elle soit un poil plus lourde avec ses 300 grammes (contre 282g pour la manette classique PS5), cependant le poids reste bien réparti et elle fera le bonheur de ceux qui, comme nous, préfèrent avoir quelque chose d’un peu plus lourd en main.

Confort et performances

Scuf reflex test 03 3

A ce prix-là, la SCUF Reflex apporte heureusement un gros gain de confort lorsqu’on la prend en main. Nous avons tout d’abord droit à une texture plus douce sur la façade avant, très agréable au toucher, mais surtout un grip particulièrement efficace à l’arrière. Elle parvient même à faire mieux que la DualSense au niveau des quatre boutons principaux avec une presse plus agréable. Même chose en ce qui concerne les sticks analogiques plus creux et qui épousent bien mieux les pouces. Il ne corrige pas malheureusement la croix directionnelle qui est assez imprécise comme sur son modèle. Autre petit défaut, le bouton home est un peu trop enfoncé, on doit souvent s’y reprendre à deux fois pour accéder au menu.

L’un des arguments phares qui ravira les amateurs de compétitions sur PS5, c’est bien entendu les 4 palettes à l’arrière qui serviront à vos doigts inactifs en temps normal. Il est possible de changer facilement parmi trois profils grâce au bouton à l’arrière de la manette. De base, nous avons une configuration pour les FPS/Battle Royale (lumière bleu), les jeux de sports (lumière rouge) et les jeux de courses (lumière verte), toutefois il est possible d’assigner les palettes vous-même selon vos envies.

En revanche, on regrettera l’absence de logiciel qui aurait permis un remapage des touches ou un calibrage des courbes entre autres. L’autre point qui pourra faire débat, c’est le choix draconien entre les gâchettes haptiques pour profiter des fonctionnalités de l’appareil ou bien les gâchettes instantanées bien plus pratiques sur les FPS notamment. Notre propre choix s’est d’ailleurs porté sur ces dernières et il faut bien avouer que la SCUF Reflex se révèle bien plus efficace pour allier performance et prise en main confortable comme nous avons pu le constater sur des titres tels que Fortnite ou encore Apex Legends.

Tout dépendra des goûts et utilisations mais disons que le plus profitable reste tout de même le duo gâchettes instantanées + absence de vibration (donc la SCUF Reflex FPS) pour avoir quelque chose de radicalement différent. Pour le reste, la personnalisation à la carte reste une option.

Notez que la manette garde une durée d’utilisation sans-fil similaire à la DualSense (10 heures environ) même si l’absence de vibrations pourra faire gonfler un peu plus plus ce nombre. De plus, si vous comptez faire quelques changements de look à l’avenir, sachez que la façade avant est amovible, ce qui vous permet aussi de changer facilement vos sticks au besoin.

Caractéristiques principales de la SCUF Reflex

  • Dimensions : 160 x 105.92 x 66 mm
  • Compatibilité : PS5, PC, MacOS, iOS et Android
  • Poids : 300g
  • Connectivité : Sans-fil (bluetooth
  • Ports : USB-C, Jack 3.5mm stéreo
  • Disposition des joysticks : Symétrique
  • Portée sans-fil : Jusqu’à 12 m
  • Garantie : 6 mois (180 jours)

La SCUF Reflex a bien des atouts dans sa manche et fait office de première manette haut de gamme pour la PS5. Etant donné le coût assez onéreux, on la conseillera surtout aux mordus de compétitions qui voudront de meilleures sensations ou bien aux gros joueurs PS5 qui souhaitent personnaliser l’outil au maximum. Elle pourra également être une excellente partenaire sur PC. Par rapport à une DualSense classique, le gain de confort est indéniable même si l’on regrette quelques manques comme l’absence de logiciel pour affiner les réglages.

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

  • Une personnalisation assez poussée avant l'achat...
  • Une prise en main très agréable grâce au poids et au grip
  • Les gâchettes instantanées + les palettes à l'arrière qui offrent de meilleures performances en jeu
  • De meilleurs sticks que sur la DualSense
  • ... Même si la facture pourra être salée
  • Une croix directionnelle perfectible
  • Manque d'un logiciel pour configurer sa manette en profondeur
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.