TEST. Naruto Shippuden : Ultimate Ninja Storm 4 Road to Boruto

Voir la note
Un an après la sortie de Naruto Shippuden : Ultimate Ninja Storm 4, les développeurs nous offrent l'extension Road to Boruto, une histoire complémentaire qui permettra de faire le point entre les deux animes.

Disponible depuis le 5 février dernier, Naruto Shippuden : Ultimate Ninja Storm 4 nous avait particulièrement conquis et nous le considérons encore aujourd’hui comme l’un des meilleurs opus de toute la franchise. Bandai Namco et CyberConnect2 nous avaient concoctés depuis plusieurs contenus téléchargeables et aujourd’hui, ils nous proposent Road to Boruto, l’ultime extension du jeu.

Attention cependant aux éventuels spoilers. Si nous ne ferons qu’effleurer l’histoire de Storm 4 et celle de Road to Boruto, il n’est pas à exclure quelques informations sur le manga en lui-même, notamment sur qui est Boruto.

La relève est assurée !

RoadtoBoruto

Avant de commencer, sachez que cette nouvelle extension, Road to Boruto, est disponible au prix de 19.99€. Celle-ci n’est pas comprise dans le Season Pass et vous serez donc obligés de ressortir le porte-monnaie pour en profiter. C’est un peu dommage pour les joueurs des premières heures, mais Bandai Namco a bien compris que celui-ci se rentabiliserait assez facilement… Alors pourquoi se priver me direz-vous ?

Road to Boruto se déroule directement après la fin des événements du jeu de base, qui s’était clôturé sur le dernier arc de l’oeuvre de Masashi Kishimoto. L’extension se focalise sur l’histoire du film Boruto : Naruto le Film et servira de transition entre le manga Naruto que tout le monde connaît et la nouvelle génération de ninjas qui arrive prochainement. Vous l’avez bien compris, cette fois-ci, Naruto ne sera pas la star mais c’est son fils qui prendra la relève.

Road to Boruto, une extension à la hauteur du jeu de base

Une fois l’extension installée, un nouveau choix apparaît à l’écran titre de Naruto Shippuden : Ultimate Ninja Storm 4. Tout se déroulera ainsi dans ce nouveau scénario. Très rapidement, on sera plongés en plein cœur de l’action, dans un combat opposant Sasuke Uchiwa à Kinshiki Otsutsuki. Bien sûr, et encore une fois, les personnes n’ayant pas vu le film auront donc plusieurs indices sur ce qui se déroulera dans celui-ci puisque le jeu se base entièrement dessus. On retrouve par ailleurs quelques cinématiques directement prises du long-métrage pour agrémenter la magnificence du titre. C’était l’une des forces de Storm 4 et l’on retrouve ce même procédé ici. Le jeu est plus authentique que jamais et les animations magnifiquement réalisées permettent de prononcer ce sentiment.

Très rapidement, une fois l’aventure lancée, on remarquera que la trame scénaristique n’est pas agencée de la même manière qu’auparavant, c’est-à-dire, divisée en chapitres. Cette fois-ci, Boruto se déplacera directement dans le village de Konoha. Il n’y a aucune sélection de missions sur un écran titre, ce sera à vous de voyager avec votre personnage et vous rendre à un lieu précis pour entamer la suite. C’est assez plaisant de se balader dans les rues et d’apercevoir au loin le Monument Hokage.

Ce sera moi le meilleur ninja !

Ce petit tour dans Konoha est également l’occasion d’introduire quelques quêtes secondaires. Les villageois auront en effet plusieurs missions à vous confier. Il ne sera donc pas rare d’en effectuer quelques-unes au détour des chapitres du scénario principal. Vous devrez parfois aider quelqu’un à s’entraîner à travers un combat loyal alors que d’autres habitants réclament simplement un coup de pouce à effrayer quelques oiseaux. Il y a pas mal de missions secondaires, le souci étant qu’une bonne partie d’entre elles n’ont aucun intérêt. On en effectuera quelques-unes entre deux allers-retours mais je doute sincèrement que les joueurs ayant bouclé l’intrigue principale reviennent terminer ce qu’il reste à faire.

Le seul contenu annexe vraiment intéressant, ce seront les quelques quêtes que les personnages secondaires importants vous donneront. On retrouve notamment un sorte de centre de recherche tenu par Shikimaru qui vous proposera d’effectuer des combats de plus en plus difficiles. Ces simulations sont en fait des affrontements que l’on a pu connaître dans l’aventure de base, comme l’affrontement des différentes équipes de Chuunin en passant par le trio Obito/Kakashi/Rin et j’en passe. C’est indéniablement un moyen de rallonger quelque peu la durée de vie tout en apportant des combats supplémentaires mais il s’agit ici ni plus ni moins, d’un enchaînement de combats sans véritable objectif particulier.

Et c’est ce que l’on regrette le plus au niveau du contenu annexe. Cette possibilité de se balader librement à Konoha et autres endroits clés de l’histoire – la forêt de la mort, le camp d’entraînement ou l’académie, aurait pu être mieux exploité. On a bien des missions qui vous demanderont d’aller sillonner les différents lieux mais cela reste bien trop léger contrairement aux missions où Boruto doit effrayer des corbeaux…

Ce nouveau contenu est toujours aussi éblouissant !

En se recentrant sur la trame principale, on précisera que le tout se termine assez rapidement. Si l’on se contente de celle-ci sans se soucier du contenu annexe, l’aventure est bouclée en même pas deux heures de jeu. Bien sûr, vous pourrez toujours arpenter Konoha pour les autres missions ou faire et refaire les combats pour obtenir le Rang S, mais pour une extension vendue tout de même 19.99€, on aurait pu en attendre davantage.

Road to Boruto tente également de diversifier un peu les objectifs des principaux chapitres. En plus de pouvoir se balader entre chacun d’entre eux, on notera que l’examen de Chuunin dispose de deux petites particularités. La première étape propose un quiz écrit où l’on devra répondre à dix questions d’affilée sans se tromper, le tout dans un temps limité. Le problème est que l’on pourra glaner les informations sur notre route avant de passer l’examen et c’est bien trop facile. Quelqu’un qui connaît l’univers n’aura même pas besoin d’indices, tandis que les plus néophytes d’entre vous n’auront qu’à demander aux passants sur le chemin et le tour est joué. En plus, les dix questions seront toujours les mêmes, vous n’avez qu’à retenter encore et encore si vous vous trompez. Quant à la seconde étape, c’est une course de drapeaux, où vous devrez passer sur le plus de banderoles pour obtenir le plus de points dans les rues de Konoha.

A côté de cela, de nouveaux personnages sont bien sûr rajoutés au casting, qui était déjà très conséquent. Boruto, Mitsuki, Sasuke et Naruto adultes, le roster s’étoffe encore et se diversifie une nouvelle fois. Quelques-unes des attaques sont magnifiques et c’est un nouveau spectacle qui s’offre à nous. Tout comme Naruto Storm 4, tout ce que l’on voit à l’écran nous en met plein les yeux. C’est un véritable festival d’effets spéciaux, d’animations en tout genre et le cachet visuel est une nouvelle fois particulièrement réussi. Cela ne fait qu’une nouvelle fois confirmer le fait que l’on tient là la meilleure adaptation d’un manga/anime en jeu vidéo. C’est beau. C’est magnifique. Et on en veut toujours plus. Et la bande-son, toujours aussi fidèle à l’oeuvre originale, est bien évidemment un régal.

L’oeuvre de Masashi Kishimoto est une nouvelle fois sublimée avec cette extension Road to Boruto. Apportant un nouveau scénario fichtrement fidèle tant sur le plan artistique que scénaristique, ce nouveau contenu saura plaire à tous les fans de l’univers de notre ninja blondinet. Dommage que les quelques prises de risque sont si peu exploitées et que le prix, un peu onéreux pour sa durée de vie, entachent la production. Notons également l’absence de sa présence dans le Season Pass qui frustrera forcément les possesseurs. Si cela ne vous dérange pas, foncez, vous passerez un bon moment avec Boruto !

La note de l'auteur

Tout comme le jeu de base, Storm 4, j'ai pris un pied de fou à partager cette aventure avec Boruto. Ayant survolé le film, j'ai pu y retrouver toutes les références par rapport à celui-ci et les développeurs ont encore une fois fidèlement reproduit ce que l'on a dans l'anime. Impétueux, Boruto est resté aussi un très bon personnage principal et j'espère avoir de nouvelles adaptations en jeux vidéo de cette trempe à l'avenir. Vraiment dommage que ce DLC soit aussi onéreux pour son contenu, à la limite d'être chiche.

Julien
a
Note du panda
7.5 10

Naruto Shippuden: Ultimate Ninja Storm 4

Points positifs

  • Une adaptation fidèle
  • Profite des excellentes bases de Storm 4
  • Un festival d'animations et d'effets à l'écran
  • Quelques nouveautés...

Points négatifs

  • ... malheureusement mal exploitées
  • Un peu cher pour son contenu - et absent du Season Pass

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation

0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp