Test Marvel vs Capcom Infinite – La standardisation d’une formule ?

Voir la note

Parmi toutes les sorties de jeux de combat 2D ayant eu lieu ces deux dernières années, une licence manquait à l’appel. En effet, Marvel Vs Capcom n’était pas revenu sur nos chères consoles depuis le 3e épisode et sa version Ultimate. Aujourd’hui, Capcom revient avec un nouvel épisode de la saga, en chamboulant un peu l’ensemble. Vous êtes prêts ?

Purement arcade dans sa conception, la licence Vs. Capcom a débuté son existence dans les années 90, avec des titres arcades tels que X-Men Vs. Street Fighter ou SNK Vs. Capcom. Les années passent, et les titres de la séries s’enchaînent. Plus récemment, nous avons eu l’occasion de pouvoir jouer à l’excellent Tatsunoko Vs. Capcom et Marvel Vs. Capcom 3. A l’occasion du PlayStation Experience du mois de décembre 2016 a été annoncé pour la première fois Marvel Vs Capcom Infinite, nouvel épisode prenant suite au 3e épisode de la série principale de Capcom.

Partons à la recherche des pierres d’infinités !

Marvel vs. Capcom Infinite trailer gameplay images 1

Aussi ridicule que cela puisse paraître, oui, l’histoire de ce Marvel Vs Capcom, en plus de mixer les univers, s’avère au final très simpliste : plein de personnages se retrouvent pour combattre des méchants qui sont potes avec un Ultron Sigma. Pour cela, les héros vont chercher les pierres d’infinités pour sauver une nouvelle fois les différents univers. Ce scénario sera donc la justification du mode histoire du jeu qui, en plus d’être assez caricatural et pas vraiment bien rythmé, il ne s’avère au final à aucun moment vraiment intéressant. Il est clairement dommage de voir un ensemble scénaristique aussi cliché, alors que nous sommes aujourd’hui capable d’avoir des histoires dans les jeux de combats passionnants, Injustice et Blazeblue en tête.

Un des problèmes découlant du scénario est le choix de personnages issus des deux univers. Exit les X-men, exit certains personnages iconiques tel que Akuma, et bienvenue à… Nova ou Jedah. C’est toujours compliqué de passer de quasiment cinquante personnages à une petite trentaine, mais on pourra reprocher une telle limitation supposément liée aux contrats possédés de la Marvel et du cinematic Universe. En effet, à l’exception de Nova, l’ensemble des personnages sont ou seront dans les différentes productions filmiques. Pourtant, Capcom ne possède pas les droits de l’exploitation des designs des films, mais seulement ceux des comics. On peut d’ailleurs pour le détail repérer que le design de Gamorra est le même que celui que vous pouvez voir dans la production Telltale liée aux Gardiens de la Galaxie et donc des comics. C’est vrai qu’on aurait aimé que certains personnages reviennent dans le casting tels que Phoenix Wright, ou même Viper, mais il faudra se contenter pour le moment du roster actuel, en attendant les futurs DLC qui vous proposeront de nouveaux personnages.

Un gameplay rafraîchi ?

Marvel vs. Capcom Infinite trailer gameplay images 4

Marvel Vs Capcom dans sa conception est une série de jeu de combat que l’on pourrait qualifier de nerveux. Utilisant 4 boutons d’attaque principaux, le jeu se base également sur un système de tag dynamique permettant ainsi de passer d’un personnage à l’autre en milieu de combos et ainsi enchaîner les différentes combinaisons, pouvant devenir infinies. Cet épisode ne déroge au final pas vraiment à la règle, mais la formule a été grandement chamboulée. En enlevant tout d’abord un personnage dans son équipe, ce qui est d’après nous vraiment dommage car la formule 3 contre 3 était au final plutôt bien équilibrée, mais également en ajoutant ces pierres d’infinités. Les pierres permettent d’octroyer un bonus temporaire, dépendant de leur effet. Elles peuvent ajouter un gain de puissance d’attaque, de défense, ou même ajouter par exemple une recharge automatique et rapide de la barre d’EX. Cette barre permet, tout comme dans les autres épisodes, de permettre aux héros d’effectuer de grosses attaques de type super.

Les combos dans leur ensemble ont été assez simplifiés, avec le passage des quatre boutons en poing et pieds légers et fort. Globalement l’ensemble des possibilités de jeux ont été simplifiés en terme d’accès. Il est dommage je trouve, que Capcom n’ait pas adopté une accessibilité comme le fait Arc System Works, qui permet d’avoir une maniabilité facile d’accès et une maniabilité plus ardue. Les amateurs de jeu de combat pourront ainsi reprocher au jeu d’être peut-être trop facile d’accès et manquant de profondeur et d’équilibrage au final. En effet, passé quelques heures de combat et d’apprentissage, il vous suffit de prendre le combo Dante/Spiderman pour vous retrouver quasiment invincible, Dante pouvant quasiment faire un combo infini si on connaît les combinaisons.

Marvel Vs Capcom Infinite est un jeu de combat au final très (trop) accessible

Si sur le fond, Marvel Vs Capcom Infinite est un jeu manquant de véritable profondeur pour les férus de versus fighting, la forme elle, manque également à l’appel. Il ne faut pas se leurrer, mais autant les décors sont jolis, autant la modélisation des personnage sont véritablement ratés. Que ce soit dans la direction artistique ou dans la modélisation pure des personnages, tout paraît beaucoup trop lisse et avec au moins cinq ans de retard. C’est d’ailleurs sans compter les effets visuels vraiment décevants créant une bouillie visuelle, notamment lors de l’activation des gemmes.

Et si l’on parle de contenu, le jeu fait de son côté un travail plutôt conventionnel. En plus du mode histoire, vous pourrez bien entendu vous affronter avec vos amis en local comme en ligne. Un mode arcade est également disponible, ainsi qu’un tutoriel plutôt complet. Au final, on aurait aimé que le mode histoire soit plus original, et que l’ensemble propose quelques originalités.

Au final, Marvel Vs Capcom infitnite est un jeu de combat assez lambda, qui est à l’image de l’ensemble des productions de Capcom en matière de jeu de combat actuel. Doté d’une réalisation alternant le bon et le mauvais, on a l’impression que Capcom n’a plus grand-chose à dire dans le genre. Le mode histoire en est un terrible exemple, manquant d’originalité et de punch, à l’instar de ce qui avait été proposé avec Street Fighter V également. Il reste un jeu agréable à jouer, mais que vous oublierez très rapidement.

L'avis de l'auteur

Sur l’ensemble des jeux de combat sortis cette année, Marvel Vs Capcom Infinite est le moins bon du genre sur l’ensemble. Entre son mode histoire, son gameplay sans profondeur, j’ai rapidement eu la volonté de retourner faire quelques parties sur Ultimate Marvel Vs Capcom 3 plutôt que rejouer à cet épisode Infinite.

Antoinerp
d
Note du panda
5 10

Marvel vs. Capcom Infinite

Points positifs

  • Efficace
  • Accessible
  • Excellent mode online
  • Système de gemmes plutôt bien fait

Points négatifs

  • Visuellement limite
  • Manque de profondeur
  • Déséquilibré
  • Du DLC, encore du DLC
  • Mode histoire limite complètement raté

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation

0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp