Test The Dark Pictures Anthology : Man of Medan – L’expérience interactive à son apogée ?

  • Xbox One
  • PC
  • PlayStation 4
Voir la note

Suppermassive Games nous livre le premier épisode de The Dark Pictures Anthology.

Premier épisode d’une saga de jeux horreur/narratif, The Dark Pictures Anthology : Man of Medan est très attendu par les fans du genre. Après le très bon Until Dawn, sorti en 2015 en exclusivité sur PlayStation 4, Supermassive Games a décidé de collaborer avec Bandai Namco afin que ce dernier titre voit le jour sur plusieurs plateformes.

Le jeu sera donc disponible le 30 août sur Playstation 4, Xbox One et PC. Alors, Man of Medan est-il le digne successeur de son grand frère à grand succès ?

Man of Medan se présente ici comme un jeu d’horreur interactif, qui nous met dans la peau de 5 jeunes (Fliss, Julia, Conrad, Brad et Alex) qui décident de s’offrir une petite virée en bateau sur les eaux de la Polynésie française. Mais après une rencontre qui tournera vite au vinaigre, ces vacances vont devenir un cauchemar. Nos jeunes compagnons vont alors vivre un véritable calvaire sur mer.

Ce test a été réalisé sur PlayStation 4 standard. Une première mise à jour ayant pour but de corriger certains bugs, d’améliorer la fonction de sauvegarde, et d’avoir une meilleure optimisation de la performance du jeu a été installée. La première run a été complétée en environ 6h, et deux autres ont ensuite été réalisées afin de voir les différents choix et fins proposés par le titre. Une dernière run a été faite partiellement, afin de tester le mode soirée télé.

L’horreur interactive

man of medan

Man of Medan est, comme cité plus haut, un jeu d’horreur interactif. Notre aventure se jouera donc à base de QTE et d’interactions avec le décor, ces dernières nous permettant de dégoter plus d’informations sur les mystères qui planent sur les eaux du Pacifique Sud, ou encore, mettre à notre disposition des éléments nécessaires à notre survie.

Car oui, Supermassive Games reprend les codes de son précédent titre et nous oblige à faire attention au moindre détail afin d’assurer la survie de nos personnages. Le titre interactif ne possédant pas de Game Over, il faudra alors toujours être attentif au moindre choix que vous déciderez de faire tout au long de votre aventure.

Nous aurons ici droit à des phases d’exploration dans des zones fermées qui feront parfois place à des moments d’action et de panique, nous demandant d’enchaîner des QTE frénétiques pour la plupart. QTE qui demandent d’ailleurs une grande attention et une réactivité instantanée car certains d’entre eux (souvent celles se déroulant aux moments primordiaux) ne nous laissent que quelques secondes pour presser la touche !

Le gameplay de Man of Medan varie entre phases d’exploration parsemées de petits QTE et grands moments de stress avec de l’action à gogo. Un rythme plutôt bien soutenu donc, qui laisse le joueur s’imprégner de l’ambiance avant de le mettre dans des situations d’inconfort total.

Mais tout n’est pas parfait. Les phases d’explorations avec votre personnage peuvent vite devenir des exercices de psychomotricité tant ce dernier est rigide dans certains de ses déplacements. Par exemple, il est possible d’orienter la torche de votre protagoniste afin de regarder dans différentes directions. Et cela peut s’avérer difficile avec une maniabilité un peu trop rigide, qui vous fera tourner la tête dans tous les sens avant d’enfin regarder où vous le désiriez.

Pareil pour les demi-tours ou encore pour passer une simple porte ne se trouvant pas droit devant vous. La personne que vous contrôlerez peinera à se mouvoir sans foncer la tête droit dans le mur.

Des choix qui sauvent la vie

man of medan

Encore une fois, le studio nous demandera d’être réfléchi et de faire les bons choix si l’on désire garder tous nos personnages en vie durant toute la durée de l’aventure. Il faut donc penser à toutes les situations possibles et prévoir toutes les potentielles conséquences de nos actes. Certaines de nos décisions changeront le cours de l’histoire et permettront (ou non) à nos personnages d’avoir la vie sauve. Ces choix actualisent notre trajectoire et nous sommes prévenu à chaque fois que l’un de ceux-ci a été fait.

Afin de prévoir ces décisions si importantes, le jeu met à notre disposition des petits indices. Un peu à la manière de Until Dawn avec les Totems, des cadres nous révélerons des brides de l’avenir. À nous joueurs de prendre ces prédictions en compte afin d’éviter ces événements ou non.

Autre aspect à ne pas négliger, il s’agit des relations entre nos personnages. En effet, même cela peut avoir de grandes conséquences sur l’avenir de notre groupe de jeunes. Il faut donc apprendre à connaître chacun de nos amis et savoir comment agir en fonction de la personne en face de nous.

Pour nous aider à connaître nos compagnons, nous avons à disposition les caractéristiques de base de ceux-ci. En fonction de la manière dont vous allez jouer, les caractéristiques peuvent changer. Il est donc, par exemple, possible pour vous de rendre l’un de vos personnages plus courageux que ce qu’il ne l’était au départ.

Un film interactif

man of medan

Man of Medan opte la plupart du temps pour des plans fixes (avec des angles parfois originaux qui fonctionnent très bien) ou pour de très légers mouvements de caméra. Et cela combiné au gameplay fait réellement penser à un film interactif. Rajoutez à cela le casting composé d’acteurs connus et vous aurez l’impression d’être devant votre film d’horreur du jour.

Mais le bémol ici se situe au niveau des expressions de visage de nos protagonistes. Certaines d’entre elles ne sont pas du tout adaptées aux situations présentes, et d’autres sont vraiment trop exagérées voire ridicules. Les transitions entre les plans sont également parfois mal gérées. On se retrouve avec des plans de caméra très bizarres voir incompréhensibles qui peuvent casser l’immersion.

À noter également que le jeu à beaucoup de chute de frame rate en début et fin de chapitre, en général. Il y a également pas mal de problèmes de textures à l’écran lors de plans très proche.

Le jeu d’acteur est par contre quant à lui très bon, et la VF autant que la VO est toujours dans le juste. Par contre, les différents choix que vous réaliserez, ne menant pas aux mêmes conclusions posent ici quelques problèmes de transitions. Si, par exemple, vous réalisez un choix par rapport à un autre personnage, et que celui-ci réagit à ce dit choix, il se peut que la réaction postérieure ne coïncide plus avec ce qu’il s’est passé précédemment. Encore un petit détail qui peut vite nous sortir de l’immersion.

Le scénario de Man of Medan conté par le conservateur d’histoire est original, mais pas complètement fou. On sent que celui-ci prend quelques raccourcis et s’offre de temps à autre des facilités scénaristiques. Mais rien de choquant, l’histoire se raconte et on y croit. Ceci dit, malgré ces petites imperfections, l’ambiance est au rendez-vous. Les plans de caméra donnent constamment l’impression d’être espionné et nous mettent mal à l’aise. Sans oublier les effets sonores qui vous mettrons la boule au ventre et les jump scare très efficaces !

Un plaisir partagé

man of medan

Le titre nous propose ici plusieurs modes de jeu. Le mode solo, dans lequel vous contrôlerez chacun des personnages à tour de rôle. Vous seul aurez le destin de ceux-ci entre vos mains. Il est également possible de jouer en mode  » soirée télé « . Dans celui-ci vous pourrez jouer jusqu’à 5 joueurs. Chaque personne choisit son personnage et il suffit alors de faire tourner la manette en fonction du personnage jouable. Un écran prévient à chaque fois qu’il faut changer de joueur. L’aventure sera donc différente puisque chaque personne fera ses propres choix à tour de rôle.

Et enfin, le mode coopération. Ce dernier propose de jouer à deux en ligne. Chacun des joueurs contrôlera au même moment un personnage différent. Mais il ne sera pas possible de voir les choix et actions de votre partenaire. Ce mode ajoute un peu de piment à l’histoire, puisque vous ne saurez pas comment se déroule l’aventure du côté de votre coéquipier, vous verrez juste les conséquences de ses actes.

Ces modes de jeu permettent une grande re-jouabilité pour Man of Medan. Il est toujours intéressant de savoir comment les décisions prises vont varier d’un joueur à l’autre, et arriver au bout de l’aventure en ayant eu l’expérience de plusieurs personnes en même temps.

Cliquez ici pour acheter Man of Medan sur Amazon

En conclusion, Supermassive Games nous propose avec Man of Medan un jeu narratif d’horreur dont l’ambiance colle parfaitement à l’univers. Avec un rythme bien ficelé qui varie entre phase d’explorations et action, le jeu nous tient en haleine tout du long.

Mais il faut tout de même noter les quelques défauts, qui peuvent vite casser l’immersion. Entre les dialogues qui sont parfois très étranges en fonction de nos réponses, et les problèmes technique, Man of Medan perd un peu en crédibilité.

Bien que ces tares soient présentes, le jeu reste tout de même très appréciable et donne envie de connaître toutes les possibilités scénaristiques possibles !

L'avis de l'auteur

Man of Medan propose une ambiance au rendez-vous, avec des personnages hauts en couleurs. Les choix apportent de réelles conséquences quant au déroulement de notre histoire et le rythme qui varie entre action et exploration est très bien géré. Même si le jeu à de réels défauts, surtout sur l'aspect technique, ce premier épisode de The Dark Pictures Anthology annonce du bon pour la suite.

ohkammy
b
Note du panda
7 10

The Dark Pictures : Man of Medan

Points positifs

  • Une ambiance au rendez-vous
  • Des choix aux réelles conséquences
  • Une vraie rejouabilité
  • Des personnages aux caractères différents
  • Graphiquement super...

Points négatifs

  • ... Mais a améliorer au niveau technique
  • Des expressions faciles pas toujours réussies
  • Quelques problèmes de faux raccords

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation

Copy link