Test Little Orpheus – Un voyage au centre de la Terre qui surprend à défaut de se renouveler suffisamment

6.5
Membre Actugaming.net

Par

L’avis des lecteurs

Partagez votre avis (0)

Little Orpheus pourrait parfaitement être la petite surprise indé de la rentrée. Même si certains pourraient lui reprocher sa faible durée de vie (parce qu’on en veut encore), son manque de difficulté et le peu de renouvellement dans ses mécaniques au fil de l’aventure (sûrement dû à la disponibilité sur mobile d’abord), son format parodique, épisodique, sous forme de série télévisée, son humour détonnant sans être trop poussif et le charisme de ses deux personnages principaux, qui parviennent à nous tenir en haleine, font de lui une vraie réussite narrative. Mention spéciale également aux décors et à la direction artistique, colorés, agréables à l’œil et ne souffrant pas du tout du portage, montrant qu’un véritable travail d’adaptation a été fait. En somme, un jeu façon « vintage-cathodique » qui ne se prend pas du tout au sérieux et, sans se mentir, cela fait terriblement de bien, surtout à petit prix.

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

  • Le format épisodique, façon série télévisée qui fonctionne très bien
  • Un humour très présent mais savamment dosé
  • Une direction artistique très soignée et agréable à l'œil
  • Une mise en scène particulièrement travaillée
  • La bande-son appliquée et adaptée aux situations
  • Le travail de voix-off sur les personnages très qualitatif
  • Un petit prix très abordable (15€)
  • Pas de VF !
  • Une durée de vie qui aurait pu être gonflée par l'ajout de pans de scénario
  • Les mécaniques de gameplay ne se renouvellent pas assez
  • Une difficulté pas toujours au rendez-vous
6.5
  • iOS
  • PC
  • PlayStation 4
  • PlayStation 5
  • Switch
  • Xbox One
  • Xbox Series X | S

Little Orpheus

A propos de notre notation

L’avis de la rédaction

Membre Actugaming.net

J'ai été plutôt agréablement surpris par ce Little Orpheus. Autant, j'aurai préféré pouvoir vivre davantage de situations différentes avec des mécaniques de gameplay se renouvelant suffisamment pour ne pas retomber dans les mêmes travers que certains jeux du même genre, je me ne suis pas du tout ennuyé et ai même fini par m'attacher à ce Ivanovitch maladroit, un peu mythomane sur les bords mais au charisme évident. Je n'oublie pas la qualité visuelle de cette petite production (sans être péjoratif), qui chatouille la rétine à de nombreux moments, ainsi que l'humour, potache et pas très fin mais qui fait très souvent mouche.

FloRizzo
a
Note du panda
S'abonner
Me notifier des
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires