Test Les Royaumes d’Amalur : Re-Reckoning – 8 ans pour ça ?

5.5
Membre Actugaming.net

Par

L’avis des lecteurs

Partagez votre avis (2)

Alors que l’opus original est sorti depuis maintenant 8 ans, THQ Nordic vient tout juste de proposer une version remaster des Royaumes d’Amalur intitulée Re-Reckoning. Anciennement jouable sur PS3, Xbox 360 et PC, cette nouvelle version vous permettra de profiter de l’univers du fantasy-RPG sur PS4, Xbox One et bien entendu sur PC. Cette nouvelle version embarque le jeu original mais également les DLC La Légende de Kel le Mort et Les Dents de Naros et est disponible au prix de 39,99€.

Plutôt agréablement accueilli par la critique lors de sa sortie en 2012, Les Royaumes d’Amalur fait donc peau neuve et compte embarquer aussi bien les nouveaux joueurs que les anciens. Les quelques défauts pointés du doigt par la critique de l’époque sont-ils encore présents ? 8 ans après, votre épopée dans Amalur vaut-elle encore le coup d’être vécue ? Les améliorations apportées seront-elles suffisantes pour justifier l’achat de Les Royaumes d’Amalur : Re-Reckoning ? Ce test va tenter de répondre à cette question !

Conditions de test : Test réalisé sur un PC (en mode ultra) possédant une mémoire vive de 16 Go, une carte graphique GeForce RTX 2060 et un processeur AMD Ryzen 5 3600X. Les quêtes principales des DLC ont également été abordées. Le jeu original avait été abordé en totalité en 2012 par l’auteur du test, DLC exclus.

Mais au fait, c’est quoi Les Royaumes d’Amalur ?

Les Royaumes d'Amalur Re Reckoning

Directement placé dans la case RPG, Les Royaumes d’Amalur vous plonge dans l’univers fantasy d’Amalur, peuplé de monstres en tout genre où vous incarnez un jeune héros, prêt à tout pour maîtriser sa destinée (quitte à la modifier à tout va). Fraîchement remis sur pied par des nains, vous n’aurez qu’un seul objectif : traquer les ennemis responsables de votre sort, histoire de faire pencher la balance du côté du bien.

Par l’intermédiaire de quêtes (principales ou secondaires) ainsi que de tâches diverses, Les Royaumes d’Amalur reprend les codes très classiques des RPG du genre. Le petit plus de celui-ci : son univers unique et des combats assez dynamiques. Ajoutez à cela les deux DLC qui viendront se greffer dans le remaster Re-Reckoning, et vous obtiendrez un titre dépassant très largement la centaine d’heures de jeu, avec les deux trames principales des extensions. Une belle bête malgré tout pour un prix relativement bas.

Via cette trame principale et les objectifs secondaires, vous progresserez de niveau grâce à une jauge d’expérience et pourrez débloquer de nouvelles compétences, qu’elles soient passives ou actives, vous permettant d’obtenir notamment de nouvelles techniques en combat ou de nouveaux sorts. Vous pourrez également choisir une destinée qui vous permettra d’obtenir de nombreux bonus, histoire d’aborder le jeu avec encore plus de facilité et d’imposer votre style de jeu.

Que vous soyez branché sorcellerie ou bien finesse, vous trouverez facilement chaussure à votre pied parmi les nombreuses possibilités qui vous seront offertes. Le tout dans un monde semi-ouvert, votre progression n’est pas limitée mais les différentes zones seront accessibles via des couloirs. Le saut étant également absent, sauf dans quelques zones dédiées, le sentiment de liberté n’est pas complet.

Un remaster paresseux

Les Royaumes d'Amalur Re Reckoning

Alors qu’à l’époque de sa sortie, le RPG tenait relativement bien la route au niveau des graphismes (notamment la version PC), on peut s’attendre à obtenir une vraie claque visuelle presque 8 ans plus tard avec le remaster Les Royaumes d’Amalur : Re-Reckoning.

Et quelle déception dès les premières minutes de jeu, que ce soit au niveau des cinématiques ou bien de l’expérience de jeu en elle-même. Même en graphisme ultra sur PC, la qualité n’est pas au rendez-vous, on serait presque au niveau de la version PC de l’époque, c’est pour dire ! Les effets de lumière sont un tout petit peu plus qualitatifs, le tout a été lissé pour essayer de plaire aux joueurs actuels

Les joueurs de l’époque qui s’y étaient essayés sur PS3 ou Xbox 360 y retrouveront malgré tout une amélioration, les graphismes de ce remaster se rapprochant plutôt de la version PC du jeu original. En prenant ça comme un bundle avec le DLC, sans vraiment s’attendre à quelque chose de fou, l’investissement vaut peut-être le coup. Les nouveaux joueurs peuvent également se lancer les yeux fermés, le titre restant malgré tout qualitatif de base. Mais si vous aviez joué sur PC lors de sa sortie en 2012, clairement ça ne vaudra pas le coup de réinvestir à nouveau.

Ce remaster sent clairement le réchauffé, voire même le ré-réchauffé (vous l’avez ?). Les défauts pointés du doigt au niveau du jeu original par les critiques, que ce soit au niveau de la gestion de l’inventaire poussive, du clipping très présent ou bien de la narration des quêtes loin d’être passionnante, tous ces défauts sont encore de la partie dans Les Royaumes d’Amalur : Re-Reckoning. Aucun effort n’a été fait de ce côté pour permettre au joueur d’obtenir une expérience vidéoludique magnifiée, ce qui aurait pu être quelque chose pour ce RPG au ressenti unique lors de sa sortie en 2012.  Petit point positif malgré tout, les temps de chargement ont largement été raccourcis depuis l’époque.

Si vous comptiez redécouvrir l’univers d’Amalur dans ce remaster, vous en sortirez presque déçu à coup sûr. On tient là un remaster paresseux, qui semble être uniquement là pour tenter de faire remonter la hype de l’époque pour pouvoir vendre un maximum d’unités de la future extension, prévue pour 2021. C’est dommage, le potentiel des Royaumes d’Amalur était élevé et, même si l’attente n’était pas forcément là, le jeu étant encore relativement récent, le faire découvrir avec les graphismes actuels à des nouveaux joueurs auraient pu être une très bonne idée. Malheureusement, c’est loin de faire mouche.

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

  • Le come-back d'Amalur
  • Les DLC intégrés
  • La dynamique des combats et de la progression
  • Un prix correct
  • Des graphismes très en dessous
  • Des quêtes pas franchement passionnantes
  • Aucune innovation
  • La caméra très souvent aux fraises
5.5
  • PC
  • PlayStation 4
  • Xbox One

Kingdoms of Amalur: Re-Reckoning

A propos de notre notation

L’avis de la rédaction

Membre Actugaming.net

Clairement, j'avais joué aux Royaumes d'Amalur à sa sortie sur PS3 et j'en étais ressorti conquis. Autant vous dire qu'en voyant qu'un remaster pointait le bout de son nez, je n'avais qu'une seule envie : sauter dessus et replonger dans cet univers bien particulier. Malheureusement, la paresse aura largement pris le dessus dans Les Royaumes d'Amalur : Re-Reckoning ... Peu d'améliorations au programme, voire quasiment aucune. Les graphismes ont été légèrement revus à la hausse mais cela semble tellement minime qu'on a clairement l'impression de jouer au jeu de l'époque. Quel dommage alors que le titre avait un potentiel fou, notamment sur une nouvelle frange de joueurs, trop jeune lors de la sortie du jeu original en 2012. Pari manqué pour THQ Nordic.

Baylou
d
Note du panda
S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 Commentaires
plus de votes
plus récents plus anciens
Inline Feedbacks
View all comments
Keil
Keil
18 jours plus tôt

Purée, ce test me fait tellement mal au cœur tellement il met le doigt sur tout ce que je craignais. Amalur est l’un de mes jeux préférés et j’étais à la fois surpris et heureux de voir une réédition. Mais voilà, pour moi qui l’ai fait à l’époque sur PC, j’ai peur de me replonger dans quasi exactement le même jeu. Vraiment, vraiment déçu.