TEST. LEGO Les Indestructibles – C’est l’heure de casser des briques en famille

Voir la note

Une famille incroyable, des super-pouvoirs, des briques à casser : un décor idéal pour un jeu LEGO.

On ne les présente plus. Depuis des années, TT Games nous propose de retrouver de nombreuses séries en jeu Lego. Que ce soit Marvel Super Heroes 2, Jurassic World, Ninjago, Harry Potter, les adaptations ne se comptent même plus. Cette fois-ci, les développeurs ont profité de la série du film Les Indestructibles 2 pour nous pondre… LEGO Les Indestructibles, tout simplement.

Ma famille d’abord

LEGO LEs Indestructibles

Avant toute chose, restez sereins. On ne fera aucun spoil sur les films et nous ne ferons que survoler le scénario. Mais il est bon de noter que le jeu LEGO Les Indestructibles est sorti un peu avant le film en Europe (pour coller à la diffusion américaine) et évidemment, y jouer avant de voir le long-métrage risque de vous spoiler. C’est d’ailleurs pour cette raison que notre test arrive en décalé, histoire de connaître le film avant de partir à la conquête des briques.

Le jeu va nous faire revivre les aventures des films Les Indestructibles. Directement plongé au début de cette suite sortie cette année, on retrouvera alors notre famille de super-héros. Violette, Elastigirl, Flèche, Monsieur Indestructible et même Jack-Jack, tout le monde est là. L’histoire reprend quasiment trait pour trait les événements du film et ajoute bien sûr quelques folies pour meubler un peu. La petite surprise, c’est que si l’on a pas trop suivi l’actualité du jeu, celui-ci nous propose l’histoire du premier film Les Indestructibles une fois le second terminé. Pas très logique chronologiquement parlant, cela nous permet de retrouver les deux productions Pixar sur une seule et même galette.

La trame principale n’a rien d’exceptionnelle. On retrouve le cheminement habituel des jeux de la série avec les événements du film repris par chapitre dans lesquels il faudra avancer dans un ou plusieurs niveaux et résoudre diverses énigmes tout en récoltant des pièces. L’intrigue se termine assez rapidement. Divisée en une douzaine de chapitres d’une petite demie-heure, la campagne reste relativement plus courte que certaines adaptations. Bien sûr, on pourra tout de même compter sur une grosse rejouabilité avec tous les niveaux à refaire au moins une fois pour tout récolter et pas mal de choses à faire à côté. Mais cela concernera surtout les amateurs de 100%.

Le passé c’est le passé darling

TEST. LEGO Les Indestructibles

Toujours aussi accessible, LEGO Les Indestructibles sait parfaitement viser le public auquel il s’adresse. Fun, amusant, parfois trop facile, il est idéal pour des sessions en famille ou en soirée entre ami(e)s. Il n’empêche que les habitués de la licence n’y verront absolument aucune grosse nouveauté. Les mécaniques sont reprises des précédents jeux LEGO et cet épisode ne tente absolument pas l’innovation. Si certains de ses prédécesseurs essayaient d’apporter leur touche personnelle, ici, on reprend quasiment les mêmes et on recommence. Et on espère que LEGO DC Super-Vilains, qui apporte une véritable originalité sur le papier, saura remonter le niveau.

Ceci dit, l’une des plus grosses forces du titre, ce sont les nombreux pouvoirs de nos protagonistes. Avec un casting varié, allant de Frozone aux nouveaux super-héros des Indestructibles 2, il y a clairement de quoi faire. On a devant nous une véritable palette de possibilités qui plaira assurément aux fans. Mieux encore, les développeurs ont eu l’ingénieuse idée de reprendre l’esprit d’équipe du film. Les pouvoirs se complètent et il faut parfois user plusieurs personnages pour avancer. Violette devra par exemple user de son champ de force en englobant Flèche pour que celui-ci se mette à courir à toute vitesse et actionner un mécanisme. Leur mère quant à elle, pourra s’étendre et créer des plateformes pour que les autres passent.

Au compteur, ce sont plus ou moins 200 personnages que l’on peut incarner. Ils se débloquent alors soit en récompense d’objectif, soit en ouvrant des petits sachets, comparables à l’ouverture de packs sur d’autres jeux comme FUT de FIFA 18. On retrouve évidemment tous les personnages des deux films (mention spéciale à Edna) mais une petite surprise vous attend. Le studio a ajouté plusieurs personnages issus de divers autres films Pixar comme Dory ou encore Russell. Débloqués juste avant l’obtention d’une brique rouge, cela fait tout de même son petit effet et cela reste agréable de retrouver des invités de marque comme ces derniers. Evidemment, ils ont aussi leurs propres caractéristiques.

Ah Lucius, tu arrives juste à temps pour la glace

Les indestructibles

A côté de la campagne principale, vous serez rapidement transporté dans la ville du jeu. Même s’il est possible de partir directement dans la mission suivante, la ville invite le joueur à la parcourir et à y dénicher de nombreuses choses. Elle est complètement ouverte et il y a énormément de choses à réaliser comme collecter des briques dorées, accomplir de petites missions, faire des courses contre-la-montre… Mais ce n’est pas tout. En tant que super-héros, c’est à vous de lutter contre le crime.

Un peu à la manière d’une version édulcorée de GTA, il sera possible de parcourir la ville et de mettre fin à divers crimes. La ville est divisée en plusieurs quartiers et il faudra d’abord nettoyer le secteur d’une menace (des voleurs, des pyromanes etc.). Une fois que c’est accompli, il restera toujours des criminels occasionnels qui voleront le portefeuille de quelqu’un par exemple. Bien que le tout soit optionnel, cela donne un prétexte pour vous faire participer et ne pas trop se sentir sans rien faire. Il sera même possible de réaliser des cascades à bord des différents véhicules.

La partie construction n’a absolument pas évolué d’un iota. On se retrouve avec des objets à casser et certains sont à reconstruire pour avancer dans le niveau. La construction à choix multiples fait aussi son retour, quoique toujours aussi limitée et la seule réelle nouveauté réside dans la construction à plusieurs. Il faudra alors récupérer plusieurs pièces dans le niveau puis une fois le quota nécessaire atteint, il suffit de se rendre sur la plateforme de construction et une scénette se lance où il faudra marteler une touche pour assembler un énorme objet. Il faudra alors switcher entre les différents personnages et faire en sorte que la jauge de chacun reste au plus haut.

Rien de bien révolutionnaire même si construire quelque chose avec ce système est plutôt grisant. Constat tout aussi mitigé du côté des affrontements qui n’apportent rien. Le système reste classique et facile à prendre en main, idéal pour passer un bon moment. Mais les coups manquent de répondant et avec la pléiade de super-pouvoirs mis à disposition, il y a avait peut-être moyen de rendre le tout plus attractif. Seule la super-attaque, réalisée en martelant la touche d’action lorsqu’elle est disponible, a quelque chose de palpitant.

Côté technique, LEGO Les Indestructibles n’a pas non plus de quoi être fier. Même si la réalisation en elle-même est impeccable, on souffre de certains ralentissements lorsque l’écran est surchargé et le titre a même droit à des soucis de synchronisation labiale. Cela reste dans la lignée des précédents jeux LEGO même s’il aurait été appréciable de voir une mouture Switch un peu mieux optimisée.

LEGO Les Indestructibles se repose sur ses acquis repris des précédents jeux de la série. Loin de révolutionner le genre, il n’en reste pas moins un excellent divertissement en famille ou entre ami(e)s. Fun, amusant, accessible, c’est une référence idéale pour de la coop sur le canapé. On regrette quand même que l’histoire se boucle aussi vite et qu’il n’y ait aucune réelle profondeur. Le studio TT Games nous avait pourtant sorti quelques titres originaux lorsqu’il est question de creuser sur l’histoire. Reste à voir ce que donnera leur prochain jeu. Bref, un nouveau LEGO avec ses qualités et ses défauts, dans l’univers des Indestructibles.

 
La note de l'auteur

Je suis un grand adepte des jeux Lego et sans surprise, je suis toujours autant charmé par cette adaptation des Indestructibles. Bon, on ne va pas se mentir, c'est ni plus ni moins une copie des dix autres précédents jeux Lego : répétitif à souhait, objectif que l'on connaît déjà, gameplay similaire, bref. Mais retrouver notre super-héros dans une aventure jouable en local, ça reste toujours une valeur sûre.

Julien
b
Note du panda
6 10

Lego Disney/Pixar Les Indestructibles

EUR 54,99

Acheter

LEGO Les Indestructibles

Points positifs

  • Familial, marrant et détendu, bref, un jeu LEGO
  • La palette de super-pouvoirs
  • Pas mal de références aux autres productions Pixar
  • L'univers des deux films Les Indestructibles sur un seul jeu
  • Beaucoup de choses à faire et à explorer en ville

Points négatifs

  • Toujours sans réelle nouveauté et tout autant répétitif, bref, un jeu LEGO
  • Les temps de chargement qui s'éternisent
  • Parfois techniquement faible, notamment sur Switch
  • On a connu des jeux LEGO plus stimulants pour les affrontements

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation