TEST. Harvest Moon : La Vallée Perdue sur 3DS

Voir la note

Harvest Moon : La Vallée Perdue sur 3DS est le premier titre de la série à être développé par les américains de Natsume et non par l’habituel studio Marvelous Entertainment. Comme à l’accoutumé, vous serez amenés à gérer un complexe agricole avec moult activités à effectuer.

Dans Harvest Moon : La Vallée Perdue sur 3DS, vous commencez d’entrée de jeu par choisir le sexe de votre personnage ainsi que sa date d’anniversaire, ensuite l’histoire prend place pendant une terrible tempête de neige que votre avatar subit de plein fouet. Heureusement, vous êtes très vite secouru par un petit lutin des récoltes qui vous parle de la Vallée Perdue et de l’hiver éternel qui frappe cet endroit. Comme nous sommes tous des bons samaritains, c’est avec plaisir que l’on accepte d’aider le lutin à restaurer le cours normal des saisons. Pour cela, il va falloir redonner des forces à la Déesse des récoltes en réveillant les autres lutins. Vous devez donc redonner vie à la nature en cultivant la terre, en élevant des animaux, et j’en passe… L’un des points important est aussi de ramener les gens dans cette vallée déserte. Vous pouvez ainsi nouer des liens d’amitié avec les différents passants que vous croisez, voir même trouver l’amour si votre relation est assez forte. Il est difficile de juger un titre qui ne compte pas du tout sur son scénario pour briller, mais on aurait aimé tout de même que les différents dialogues soient moins creux.

Passons maintenant au gameplay agricole qui caractérise la licence, toutefois on commence par noter l’ajout majeur de cet opus, à savoir, le modelage du terrain selon nos envies. Vous disposez d’une grande carte que vous pouvez aménager sur plusieurs niveaux. Il est possible de creuser ou créer des montagnes grâce à la terre à l’image de Minecraft. En plus d’être pratique pour aménager des voies, vous pouvez laisser parler votre créativité (limité certes). Rapidement, vous avez en main les différents outils nécessaires pour commencer votre exploitation agricole, cependant le gros défaut du jeu est qu’il est affreusement lent à démarrer. Vous commencez par des choses simples comme de l’agriculture. On laboure, on sème des graines, on arrose, et on récolte. Puis, d’autres activités viennent s’ajouter comme l’élevage d’animaux, la pêche, le travaille à la mine… Le problème est que le démarrage est très éprouvant puisque l’on se retrouve à faire pratiquement la même chose tous les jours en attendant de pouvoir débloquer de nouvelles possibilités. De quoi mettre votre patience à rude épreuve.

La vie au grand air

harvestmoonlavalleeperdue (2)

Tout de même, une fois que l’on avance un minimum dans le jeu, on commence à apprécier la diversité des tâches proposées même si au bout d’un moment, on peut s’en lasser. Sans avoir la rigueur d’un Farming Simulator, le titre s’apprécie grâce à son ambiance posée. Il faut gérer les produits agricoles pour les revendre aux meilleurs prix afin d’acheter plus d’infrastructure pour améliorer votre ferme et être de moins en moins dépendant des boutiques. Pour cela, il est nécessaire de chercher les bonnes personnes qui apparaissent à un certain créneau horaire dans la semaine pour vendre et acheter ce dont vous avez besoin ou répondre à leurs requêtes, ce qui est un peu énervant surtout qu’il n’y a pas de ville à explorer pour les trouver directement. Les journées passent vites et il faut faire attention à ne pas se coucher trop tard sous peine de tomber malade, ce qui augmente votre fatigue et vous rend moins productif. On remarque que, contrairement aux opus précédent, l’inventaire ne pose plus de problème et il n’y a plus aucun risque de le voir sans arrêt plein.

Harvest Moon : La Vallée Perdu est le premier titre de la série à profiter de graphismes entièrement en 3D, mais ne profite bizarrement pas de la 3D de la console (mise à part avec l’item des jumelles pour observer). D’autant plus que visuellement, on est tout juste à la limite de l’acceptable, les graphismes en 2D ont beaucoup plus de charme en comparaison. Pour ne pas être entièrement négatif, on apprécie les effets météos de même que la modélisation des animaux, cultures…, avec un design mignon qui plus est. Pour accompagner notre dur labeur vidéoludique, de belles musiques sont là pour nous garder détendus.

Harvest Moon : La Vallée Perdue plaira aux amateurs de jeux calmes et sans prise de tête qui aiment, par exemple, des titres comme Animal Crossing. Pour une première, le studio Natsume s’en sort bien, mais n’émerveille pas pour autant. La lassitude pourra vite vous gagner surtout si vous n’êtes pas assez patient. Pour ceux voulant un peu plus d’action, il reste les spin off Rune Factory.

6 10

Harvest Moon : La Vallée Perdue

Points positifs

  • La personnalisation du terrain
  • Différentes activités variées
  • Les musiques

Points négatifs

  • Il faut beaucoup de patience pour en profiter
  • Peut lasser
  • Les PNJ creux