TEST. God Eater 2: Rage Burst – La suite avec le sang de Fenrir !

Voir la note

Après notre test de God Eater Resurrection qui est offert gratuitement avec God Eater 2: Rage Burst, nous allons faire le tour de cette seconde aventure faisant directement suite au premier épisode. Alors, que vaut God Eater 2: Rage Burst sur PlayStation 4, PC et PS Vita et surtout, parvient-il à gommer les défauts qui nuisaient encore à Resurrection ?

Tout d’abord, sachez que God Eater 2: Rage Burst est disponible dans nos contrées européennes sur PlayStation 4, PC et PS Vita et qu’il s’agit de la suite directe de God Eater Resurrection. De plus, pour tout achat de God Eater 2: Rage Burst, God Eater Resurrection est offert et comme il s’agit du premier opus, on vous recommande vivement de commencer par ce dernier histoire de découvrir le scénario depuis le début.

Cela étant dit, ceux qui n’ont pas encore lu le test de God Eater Resurrection, on vous invite à le découvrir à cette adresse et à faire attention aux futurs éventuels spoils des écrits qui vont suivre. A noter également, pour faire compliqué, que God Eater 2: Rage Burst est un remake de God Eater 2 ! Quelle histoire, ce sera plus simple avec God Eater 3 qui pourrait être bientôt annoncé, regardez donc cet article !

Une affaire de SANG

God Eater 2 Rage Burst test 4

God Eater 2: Rage Burst prend place trois années après la trame scénaristique de God Eater Resurrection. Ce qu’il est important de savoir, c’est que vous ne pouvez pas récupérer votre personnage utilisé dans le premier opus. Ici, vous incarnez une toute autre personne qui se joindra aux forces du SANG, une organisation sous le joug de celle que vous connaissez déjà : Fenrir.

Ainsi, l’aventure commence de la même manière avec un test pour voir votre compatibilité en tant qu’utilisateur des célèbres armes appelées God Arcs. Une fois cela fait, une série de missions tutoriels viendront vous aider à apprendre les bases avant de vous lâcher dans la chasse aux monstres.

Bref, du côté du spitch du scénario, une pluie écarlate a déclenché une véritable pandémie que l’on connaît sous le nom de peste noire. Toutes les personnes contaminées sont certaines de mourir. C’est pour cela qu’existe la filiale de Fenrir : Le Sang. Cette dernière enquête, combat les célèbres Aragami qui menacent la planète et elle doit trouver un moyen de sauver le monde de toutes ces menaces.

God Eater 2: Rage Burst propose une ambiance plus sombre !

Comme d’habitude, on a droit à une histoire intéressante et qui nous amène à découvrir de tout nouveaux personnages de la licence. Effectivement, se retrouver dans le Q.G du SANG, la filiale de Fenrir, nous permet de rencontrer un tout nouveau lot de personnages charismatiques. Vous découvrirez par exemple un certain Julius Visconti qui, avouons-le, dégage une classe monstre ! Bref, encore un charmant lot de personnages inspirés qui rajoute une certaine plus-value pour les joueurs en quête d’histoire. Bien évidemment, il y aura aussi des visages familiers, rassurez-vous !

Comme le premier épisode, God Eater 2: Rage Burst propose des textes entièrement en français et un doublage anglais de qualité. Les ferus de voix japonaises seront tout de même déçus de constater qu’elles sont encore une fois absentes. En tout cas, l’ambiance, le scénario, les personnages et tout ce qui se dégage de cette suite nous ont paru beaucoup plus sombre ce qui n’est en tout cas pas un mal.

Ainsi, vous devrez encore une fois créer un personnage avec des options de customisation qui seront identiques à celles que vous aviez dans God Eater Resurrection ! D’ailleurs, vous allez vite vous en rendre compte mais les deux jeux sont extrêmement similaires en terme de contenu. Si on peut souvent considérer cela comme un défaut et tout de suite crier à la fainéantise des développeurs, ce n’est pas tout à fait vrai.

On prend les mêmes et on recommence !

God Eater 2 Rage Burst test 9

Effectivement, si God Eater 2: Rage Burst ne semble pas apporté beaucoup de nouveautés depuis God Eater Resurrection, c’est parce que God Eater Resurrection est une version améliorée de God Eater Rage Burst premier du nom et qu’il tire toutes ces nouveautés de God Eater 2: Rage Burst ! Est-ce clair ou on vous a déjà perdu ? (rires)

Pour faire simple, God Eater Resurrection contient quasiment toutes les nouveautés de God Eater 2: Rage Burst car les développeurs voulaient très certainement que ceux qui découvrent la licence puissent profiter d’un jeu au top ! Et ce, même s’il est sorti avant.

Pour cette raison, difficile de repartir dans un lot d’explications de gameplay, de possibilités et tout ce qui va avec ! Pour cette raison, on vous conseille vivement de lire le test de God Eater Resurrection présent ici pour découvrir tout ce qu’il est possible de faire. De plus et si vous voulez découvrir l’histoire depuis le début, on ne pourra jamais trop vous rappeler de commencer votre session de jeu par Resurrection !

Bon, concernant le gameplay pur et dur, il y a quand même des nouveautés puisqu’elles sont liées à l’organisation du SANG mais pour ces dernières, nous y reviendrons juste après. D’abord, on tient à souligner les petits changements agréables que nous retrouvons dans ce God Eater 2: Rage Burst.

God Eater 2: Rage Burst, le SANG amène quelques nouveautés sympathiques !

Premièrement, la jouabilité est un petit peu améliorée. En effet, si la caméra est toujours aussi capricieuse, on remarque tout de même que les mouvements du personnage sont un peu améliorés. Par exemple, il est désormais possible de sauter en l’air et de dasher ! Cela vous paraît peut-être simple mais essayez de faire la même chose dans le premier et vous verrez que ce n’est pas possible.

De plus, on parlait de la complexité à appréhender toutes les possibilités de gameplay dans Resurrection, cette suite rectifie un peu le tir en proposant des tutoriaux en vidéo pour apprendre les différents mouvements possibles. Bon, on ne va pas se le cacher, tout ce qui est personnalisation, balles et autres éléments, cela reste toujours difficile d’en comprendre immédiatement toutes les subtilités. Néanmoins et étant donné que si vous vous attaquez à God Eater 2: Rage Burst, c’est que vous avez retourné Resurrection dans tous les sens, vous ne devriez pas avoir trop de problème à saisir les possibilités.

Au-delà de ça, on découvre un jeu graphiquement plus soigné sans qu’il ne fasse exploser les capacités de votre PlayStation 4 mais nous avons tout de même là un God Eater un peu plus joli. Les différences sont peut-être encore peu notables au niveau des décors mais l’expérience et l’exploration sont bien meilleures. Néanmoins, on aurait pu apprécier un travail plus poussé à ce niveau et des changements réellement notables !

On notera aussi des menus et une interface aux couleurs plus foncés rappelant le côté un peu plus sombre du scénario. Au-delà de ça, on a trouvé que cela rendait les menus plus clairs et plus agréables.

Quoi de neuf ?

God Eater 2 Rage Burst test 6

Si vous avez désormais pu découvrir le gameplay et les possibilités présentés dans le test de Resurrection à cette adresse. Le SANG apporter du… sang neuf ! Blague à part, le scénario vous apprendra que les êtres compatibles au SANG, dont vous faites partie, sont capables de déchaîner des artes de sang !

Cela permettra d’activer une incroyable attaque dévastatrice lorsque votre jauge de SANG sera pleine. Un vrai plaisir pour les yeux et elle se révèle être extrêmement importante lorsque vous affronterez des Aragami puissants. Une bonne chose donc !

Ensuite, cet opus permet aussi de looter des God Arts sur les monstres qui ne seront pas utilisables pour vos personnages. La raison est simple, c’est parce que ces derniers devront être équipés sur vos vrais God Arts ! Cela permet en effet de rajouter des skills passifs à vos armes et de pouvoir encore mieux diriger, orienter et créer des build pour votre héros. A noter que vous pouvez également fusionner armes et skills afin d’avoir vraiment une liberté totale.

God Eater 2: Rage Burst vous offre God Eater Resurrection, une aubaine !

Autrement, si vous vous demandez où est passé le Rage Burst de Resurrection, il est désormais appelé Blood Burst afin de mieux coller à la trame scénaristique avec cette histoire de SANG ! Pour rappel, le Rage Burst est provoqué lorsque vous vous servez de la compétence Prédateur de votre arme et vous obtenez temporairement un bonus de stats pour mieux terrasser les ennemis. Il en va de même pour le système très complexe des balles qui portent elles-aussi le nom de balles de sang.

Autrement, la bande-son et l’ambiance sont toujours aussi réussies et on notera une musique beaucoup moins agaçante dans le nouveau Q.G ce qui est franchement bien plus agréable. Cela permet de profiter pleinement de toutes les possibilités.

Concernant la durée de vie, elle est toujours aussi qualitative avec une possibilité de rejoindre des parties en multijoueur avec un total de trois autres amis. Ainsi, on peut aussi bien décider de parcourir l’histoire seul ou à plusieurs et il en va de même pour la chasse aux monstres et aux matériaux.

Enfin et tout comme Resurrection, God Eater 2: Rage Burst propose des fonctions Cross Play et Cross Save ce qui est plus qu’appréciable. Malheureusement et encore une fois, pas de cross-buy proposé. Une chasse aux monstres façon Monster Hunter-like à la sauce Otaku à consommer partout où vous allez donc !

God Eater 2: Rage Burst continue de nous narrer l’histoire des God Eaters dans un univers plus sombre, une histoire plus travaillée et avec quelques nouveautés intéressantes liées à la filiale de Fenrir que l’on appelle le SANG. Graphiquement, le jeu est meilleur sans que cela saute aux yeux et les possibilités de personnalisation et d’orientation de votre personnage sont plus présentes que jamais. On regrettera l’absence des voix japonaises pendant que l’on jubilera devant les textes intégralement en français. On peut le dire, God Eater 2: Rage Burst est bel et bien meilleur que God Eater: Resurrection et ce, sans faire perdre de l’intérêt au premier volet qui reste tout de même passionnant et ce, rien que pour son histoire. De plus, le rapport qualité/prix est clairement favorisé par la présence de God Eater: Resurrection qui est offert dès l’achat de God Eater 2: Rage Burst ! En somme, c’est la transaction parfaite pour tous ceux qui adorent le concept de Monster Hunter mais qui trouvaient que ce dernier manquait de profondeur scénaristique, de personnages charismatiques et de fan service ! Un soft qui conviendra à tous les fans d’anime et de manga.

La note de l'auteur

God Eater 2: Rage Burst est une suite qui peine toujours au niveau de la caméra mais qui apporte de meilleurs graphismes, une suite scénaristique et pleins de petits ajouts qui sont vraiment sympathiques. En plus de cela, en vue du prix peu élevé et du premier opus Resurrection offert, c'est clairement l'offre idéal pour se mettre à la licence et si vous aimez comme moi les Monster Hunter, vous ne devriez pas trop avoir de mal à succomber à cette licence.

Alexandre Mistral Play4Fun
s
Note du panda
7.5 10

God Eater 2: Rage Burst

Points positifs

  • Un portage qualitatif un peu plus beau...
  • Un tutoriel vidéo mais...
  • Durée de vie toujours aussi correcte...
  • ... Qui est encore amplifiée par le multijoueur solide
  • Un scénario encore plus travaillé !
  • Resurrection est offert avec ce God Eater 2: Rage Burst
  • Gameplay complet et addictif
  • Intégralement traduit en français
  • Les personnages du SANG sont aussi charismatiques
  • Toutes les features liées à la filiale du SANG
  • Une interface plus claire !

Points négatifs

  • ... Qui paraîtra encore trop daté pour certains
  • ... Le jeu reste toujours difficile à appréhender
  • Voix japonaises encore absentes
  • Caméra encore difficile à gérer
  • Aspect répétitif