Test Expeditions Rome – Beau comme la rencontre fortuite du péplum et du T-RPG

8
Membre Actugaming.net

Par

L’avis des lecteurs

Partagez votre avis (0)

Cinq ans après Expeditions Vikings, les développeurs danois de Logic Artists présentent leur nouveau titre qui emmène cette fois le joueur dans l’univers de la Rome antique. Édité par THQ Nordic, le titre se présente sous la forme d’un T-RPG avec des combats au tour par tour agrémenté de phases de gestion et de conquête.

Dans Expeditions Rome, vous incarnez un jeune légat contraint de fuir Rome après l’assassinat de son père par un opposant politique. Vous trouverez refuge auprès du Consul Lucullus, un vieil ami de la famille qui vous aidera à prendre le commandement de votre légion. Apprenez à maîtriser l’art du combat, faites évoluer vos personnages via des arbres de compétences et gérer votre armée comme vous l’entendez au travers trois campagnes militaires, en Asie mineure, en Afrique et en Gaule.

Conditions du test : Nous avons rédigé cette review après une vingtaine d’heures de jeu. Le PC que nous avons utilisé possède une RTX 3060, 16GB de RAM et un processeur i5-10500H.

Salve, Caesar

Expeditions rome combat

Le titre permet de découvrir la république romaine sous un jour nouveau. Votre route croisera celle de personnages historiques tels que le futur empereur Jules César, l’orateur Cicéron et l’écrivain Caton. Bien sûr, le jeu prend certaines libertés dans le traitement des faits historiques mais il est sympathique d’interagir avec ces personnalités célèbres.

Le gameplay alterne entre des combats au tour par tour, des batailles de légions et des phases de gestion. Les affrontements au tour par tour sont les plus funs. Vous dirigez une petite escouade de guerriers pour mener des missions souvent particulièrement délicates. La réflexion sera de mise pour venir à bout de vos adversaires et le système de classes, particulièrement bien pensé, amène une véritable profondeur dans les combats tactiques.

Chaque personnage appartient à une classe et possède un arbre de compétences qui lui est propre. Le princeps est un combattant solide manipulant l’épée et le bouclier alors que le veles est plutôt un guerrier de l’ombre cherchant à prendre ses ennemis à revers. Le saggatarius manie l’arc et maintient ses adversaires à distance. Enfin, le triarus possède des compétences multiples ; son rôle de support va du médecin au porte-étendard. Les objets tactiques comme les bandages, les javelots ou les bombes portent bien leur nom et leur utilisation permet souvent de renverser le cours de la bataille.

Au cœur du Sénat romain et de ses intrigues

Expeditions rome fiche perso

Pour les néophytes, la prise en main peut prendre quelques heures. Clairement, Expeditions Rome n’est pas un jeu où l’on fonce sans réfléchir. Il faut apprendre à jongler avec les points d’action, les armures, les différents types d’attaques et les très nombreuses altérations d’état. Mais le plaisir que vous pourrez en tirer est à la hauteur de l’investissement exigé.

Les combats sont passionnants : atteindre son but après avoir mis au points différentes tactiques est particulièrement jouissif. De plus, ces phases de combat au tour par tour ne sont pas redondantes et se limitent rarement à l’affrontement bête et méchant ; les objectifs sont variés. Ainsi, vous pourriez ainsi être amenés à incendier des navires ou à voler un trophée olympique.

Entre ces phases de combat, vous aurez l’occasion de découvrir le background de vos compagnons et de mener à bien quelques quêtes annexes. Votre comportement et vos décisions auront des conséquences sur vos proches (et l’opinion qu’ils ont de vous, ce qui peut amener des bonus ou des malus sur le champ de bataille), sur votre légion et sur l’histoire de Rome elle-même. Choisirez-vous la voie de la diplomatie ou imposerez-vous votre vision par la force ?

Autant d’esclaves, autant d’ennemis

Expeditions rome carte

La gestion de votre légion et les conquêtes constituent le deuxième axe du gameplay d’Expeditions Rome. Au fil des campagnes, vous découvrirez trois régions. Vous devrez explorer et conquérir différents secteurs afin de collecter des ressources et d’installer des avant-postes aux endroits stratégiques tout en gardant un œil sur l’économie locale (vivres, remèdes, esclaves). Cette phase de conquêtes se joue principalement sur la carte et demeure malheureusement très basique.

La plus grande faiblesse du titre réside certainement dans les combats entre armées qui n’ont pas beaucoup d’intérêt. Votre personnage n’est jamais à la tête de la légion : c’est un Centurion de votre choix qui mènera l’assaut. Lors de ces phases, le joueur reste assez passif car les affrontements se résument à quelques choix tactiques dépendant de cartes tirées aléatoirement. En préparant correctement votre armée, vous maximiserez vos chances de victoire mais le hasard joue un rôle important.

Morituri te salutant

Expeditions rome dialogue

La création de personnages offre peu de possibilités, surtout au niveau de l’apparence. La modélisation est vraiment décevante. Le rendu est peu convaincant, même en poussant les graphismes au maximum ! Notons toutefois que vous aurez la possibilité d’incarner une femme, ce qui modifiera légèrement certains dialogues. Une femme guerrière, c’était peu courant dans la républicaine romaine !

Expeditions Rome s’adresse d’abord aux amateurs de jeux tactiques. Il faudra souvent vous creuser la tête pour trouver le moyen de vaincre vos ennemis. Si vous souhaitez pimenter encore un peu plus l’expérience, vous pourrez également choisir d’activer la mort permanente de vos personnages. Cependant, le titre de Logic Artists n’est pas fermé aux néophytes et peut se montrer relativement accessible grâce aux quatre modes de difficultés qu’il propose. Par ailleurs, un codex est accessible à tout moment et vous permettra de vous rafraichir la mémoire en cas de besoin.

Pour finir, soulignons que nous avons croisé plusieurs problèmes de traduction : quelques dialogues et fenêtres de textes n’étaient pas traduits, ce qui est gênant pour la dimension narrative qui se veut relativement simple mais efficace. Nous espérons que les développeurs corrigeront rapidement ce petit couac.

Acheter Expeditions Rome sur GOG.com

Même si Expeditions Rome s’adresse d’abord aux amateurs du genre (qui devraient trouver leur bonheur dans le mode difficile ou dément), il reste plutôt accessible aux joueurs souhaitant s’initier au T-RPG. Le titre de Logic Artists possède de nombreux atouts : les combats au tour par tour constituent probablement le point fort du jeu. Les missions sont variées et les arbres de compétences sont bien pensés. Malheureusement, la gestion de la légion et surtout les affrontements entre armées sont beaucoup moins passionnants. C’est bien dommage car il y avait matière à proposer quelque chose de vraiment sympathique.

Ce test a été réalisé à partir d'une version commerciale

  • Un thème peu courant et bien traité
  • Une durée de vie plus qu'honorable
  • Un scénario classique mais efficace
  • Des arbres de compétences stimulants
  • Des objectifs de mission variés
  • La modélisation des personnages dépassée
  • Quelques temps morts
  • Les combats avec la légion plats
  • Des problèmes de traduction
8
  • PC

Expeditions: Rome

A propos de notre notation

L’avis de la rédaction

Membre Actugaming.net

Je connaissais assez peu la série Expeditions avant de jouer à cet opus et j'ai passé un bon moment. Les RPG dans l'univers de la Rome antique sont rares. Prenons le temps de les apprécier !

Velaines
a
Note du panda
S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.