TEST. Crash Bandicoot N. Sane Trilogy, le remaster de trop ?

Crash Bandicoot N. Sane Trilogy nous ramène 20 ans en arrière. Est-ce que le voyage vaut le coup ?

Crash Bandicoot, la mascotte de Sony de la fin des années 90 a marqué les jeunes esprits via un jeu de plateforme complètement déjanté, développé par Naughty Dog et édité par Sony. Crash est revenu sur PlayStation 4 en 2017 avec un bon coup de lifting pour son 20ème anniversaire. Comme dans vos souvenirs, vous prendrez le contrôle de Crash et devrez sauver votre petite amie Tawna des mains des scientifiques fous, le Docteur Neo Cortex et Docteur Nitrus Brio au travers des trois premiers épisodes. Alors ce remaster, aussi bien que dans vos souvenirs ?

Fidèle aux originaux

Crash Bandicoot N. Sane Trilogy_20171230111934

Cette trilogie n’est pas une simple copie des originaux, elle leur est fidèle. Les fans seront sans aucun doute agréablement surpris de re-découvrir le monde de notre héros anthropomorphe. C’est exactement le même univers, la même ambiance, et les mêmes niveaux. Le coup de lifting a réellement apporté un plus : Les couleurs sont vives à l’image du monde de Crash, la bande-son colle parfaitement à l’environnement avec des tams-tams qui feront vibrer vos enceintes, et les personnages, toujours aussi charismatiques, ont quelques pixels carrés en moins.

Arrivé au menu principal, vous aurez le choix entre commencer par l’un des trois premiers jeux, sortis respectivement en 1996, 1997 et 1998 sur PlayStation 1. Malgré les 20 ans d’écart, et si votre mémoire est bonne, vous verrez que le début du 1 commence sur N. Sanity Beach, la plage de la toute première île. Ce niveau sert de tutoriel et ne devrait pas vous poser trop de problème à compléter contrairement à quelques niveaux qui arrivent plus loin. Les musiques sont exaltantes et l’ambiance toujours aussi déjantée. Cependant, vous vous rendrez vite compte que de jouer avec les joysticks est assez difficile car on manque cruellement de précision lors des sauts. Il y a aussi quelques petits ratés lors de certaines phases de déplacement en véhicule.

Le jeu de plateforme ultime ?

Crash Bandicoot N. Sane Trilogy_20171230111903

Crash Bandicoot, c’est un jeu de plateforme avant tout. Les phases en véhicule ne sont pas si nombreuses que cela mais apportent une petite note de fraîcheur au gameplay de base, bien que frustrantes à souhait sur certains passages complètement ratés. Et justement, la partie plateforme va mettre vos nerfs à rude épreuve. Le jeu est très exigeant : chaque millimètre compte et le timing doit être impeccable pour venir à bout de n’importe quel niveau. De ce côté-ci, le gameplay reste fidèle aux jeux d’origines. Une formule qui fonctionnait très bien à l’époque où de nombreux jeux du même type cherchaient à se faire une place dans un marché en plein essor. Aujourd’hui, les jeux difficiles et les jeux de plateformes ont réussi à conquérir les joueurs et se faire une place au sein d’audiences bien précises. Rayman, Mario, et compagnie, tous ces jeux ont grandi avec nous et ont su mettre leur gameplay au goût du jour. Ce sont des jeux que l’on prend pour se détendre, pour tester son doigté, mais rarement pour s’énerver sur des parties trop compliquées. Ça, c’est pour Dark Souls. Bien sûr, certains jeux de plateformes plus adulte allient la difficulté au mode plateforme, comme Hollow Knight ou Shovel Knight. Mais Crash Bandicoot N. Sane Trilogy se situe où exactement ? Est-ce un jeu pour enfant avec toutes ses couleurs vives, une histoire simpliste, et un humour particulier ? Ou bien est-ce pour adulte, dû à une difficulté extrême de compléter les niveaux de mid et end-game ?

C’est bien là le problème où l’on se dit que, malheureusement, Crash Bandicoot n’a pas évolué avec son temps. Le gameplay est toujours celui des années 90. Rigide et exigeant au point de s’arracher les cheveux. De plus, Crash met un léger temps à réagir entre le moment où vous appuyez sur le bouton et le moment où il est censé bouger. Ce bug joue sur la précision et le timing des sauts, et vous fera souvent perdre sans que vous ayez le temps de faire quoi que ce soit. Vous aurez le choix entre jouer avec les joysticks ou avec la croix directionnel. Cette dernière est bien plus précise mais vous devrez sûrement vous réhabituer à jouer avec. On regrette vraiment que la jouabilité ne soit pas au goût du jour, pour pouvoir profiter d’une nouvelle expérience sur un jeu ancien.

“C’était mieux avant”

maxresdefault

Cependant, le level design est bien sûr toujours au top, et chaque niveau recèle de surprises et de sessions de plateformes plus dingues les unes que les autres. C’est un retour en enfance assuré, ou bien une première occasion de se lancer sur les jeux de plateformes pour les plus jeunes.

Ce remaster de Crash Bandicoot joue beaucoup sur l’aspect nostalgie. De se dire que “C’était mieux avant” et avoir l’occasion de le vérifier par soit même nous pousse à racheter ces jeux qui ont baigné notre enfance. Le jeu vous ravira sur les premiers niveaux et vous rappellera le bon vieux temps. Mais les souvenirs laissent vite place à la frustration car aujourd’hui, on fait bien mieux en jeux de plateformes. Les jeux exigeants sont très satisfaisants mais ici, c’est une difficulté artificielle liée à l’ancienneté du gameplay.

Toutefois, les fonctionnalités online raviront les joueurs compétitifs. Vous pourrez tenter d’obtenir les meilleurs scores sur les niveaux, ainsi que collecter toutes les caisses et découvrir les niveaux cachés pour vous mesurer aux joueurs du monde entier.

Crash Bandicoot: N. Sane Trilogy est un remaster des plus sympathiques remis au goût du jour graphiquement mais malheureusement pas au niveau du gameplay. Le prix attractif des trois jeux en un est sans aucun doute un très bon argument de vente. Si la difficulté ne vous fait pas peur, et que vous êtes prêt à passer outre quelques petits bugs ici et là, vous retomberez en enfance et profiterez pleinement des aventures de Crash. Mais si vous êtes sensibles au manque de précision lors des sauts et le manque de contrôle pendant les phases en véhicules, vous aurez vite fait de ranger la boite au fond du placard. Parfois, certaines choses feraient mieux de rester de simples souvenirs.

La note de l'auteur

Crash Bandicoot N. Sane Trilogy est beau, coloré, et déjanté. Avec un prix très séduisant et tout l'aspect nostalgique du titre, il est difficile de passer outre. Sachez tout de même qu'il faudra un certain temps pour s'habituer au gameplay rigide de la fin des années 90. Le jeu que l'on a connu étant gosse paraissait tout autre car il collait bien à l'air du temps. Aujourd'hui, les avancées techniques dans le jeux vidéo ont permis d'améliorer la jouabilité de n'importe quel jeu. C'est dommage que Crash n'en ait pas profité.

Alison V.
b
Note du panda
7 10

Crash Bandicoot N. Sane Trilogy

Points positifs

  • Excellente bande son
  • Visuellement attrayant
  • Les niveaux sont comme dans nos souvenirs
  • 3 jeux pour 30 euros

Points négatifs

  • Latence entre la manette et le personnage
  • Les phases de déplacement en véhicules sont laborieuses
  • Une exigence qui devient une difficulté bien trop grande sur certains niveaux
  • Un gameplay qui n’est plus de notre époque

Ce test a été réalisé à partir d'une version commerciale