TEST. Casque The G-Lab Korp 400 – Une belle surprise abordable

    Voir la note

    Si la marque de G-Lab ne vous dit peut-être rien, ce n’est pas spécialement une surprise. L’équipementier français s’est lancé seulement en 2016 et propose des accessoires principalement destinés aux joueurs. La vocation de l’entreprise française est d’offrir d’excellents compromis à des prix abordables sans pour autant lésiner l’aspect qualitatif. Le Korp 400 fait partie des produits récents de l’accessoiriste, voyons un peu ce qu’il a dans le ventre.

    The G-Lab Korp 400, un casque 7.1 charmant

    casque-the-g-lab-korp-400 (1)

    L’un des derniers produits du côté de The G-Lab, c’est le Korp 400, un casque destiné aux joueurs. Compatible PC et PlayStation 4, il s’agit d’un micro-casque supra-auriculaire qui pourra se brancher simplement en USB à vos appareils préférés. Une fois le paquet entre les mains, on peut noter un packaging sobre mais plutôt sympathique. On y retrouve toutes les informations nécessaires pour se familiariser avec son contenu et l’on peut apercevoir une première partie du casque.

    Une fois déballé, on le prend entre nos mains et l’on remarque qu’il est un peu lourd (460 grammes). Malgré tout, on reviendra dessus après, mais son poids ne sera pas signe d’inconfort. Uniquement disponible dans un coloris noir, le casque prend assez de place et se veut plutôt massif. Il est entièrement en plastique pour ce qui est du contour ou de l’arceau et arbore un revêtement en simili-cuir pour les parties qui recouvrent notre crâne et nos oreilles.

    Le cordon est de très bonne qualité puisqu’il est tressé et mesure quant à lui 2,3 mètres, ce qui est déjà respectable. Mais petit cadeau en prime, une rallonge de deux mètres est également de la partie et permettra aux joueurs les plus éloignés de leur console, de ne pas être embêtés par la distance et jouer en toute circonstance. On apprécie forcément ce geste de la part de l’équipementier. Par ailleurs, une télécommande est bien disponible sur le cordon et fait le café. Elle remplit bien ses fonctions mais on pourrait très clairement lui reprocher son côté toc, bon marché.

    Le Korp 400 s’adapte à toutes les morphologies. Grâce à son système de double arceau, il se pose facilement sur toutes les têtes et on ne le ressent pas vraiment. Il ne donne aucune sensation de lourdeur et l’on peut passer plusieurs heures avec sans pour autant être embêté. Les coussinets, qui sont à mémoire de formes, s’adaptent eux aussi à nos oreilles et intègrent une mousse pour amplifier le confort. Bref, si à première vue, on ne sait pas trop quoi en penser, on est rapidement agréablement surpris et laisse déjà une très bonne première impression.

    Une qualité auditive respectable

    casque-the-g-lab-korp-400 (7)

    Mais passons aux performances de ce Korp 400. Parce que si son design général reste important, il n’en reste pas moins le casque que l’on utilisera pendant des heures. Et la partie sonore n’est pas en reste. Les bruits et retours sonores sont très bons et l’on sera rapidement surpris par l’excellente spatialisation. Les bruits environnants sont très bien modélisés et le Korp 400 peut se targuer d’offrir un aspect sonore très réussi. Les graves sont assez bien retranscrits et il est même possible d’activer des vibrations pour certains bruits plus forts, de quoi ajouter un peu plus d’immersion à nos parties. L’option est bien sûr désactivable mais cela permet de rajouter un peu d’originalité.

    Indéniablement, il s’agit ici d’un casque pour joueur. Le rendu sonore est plus que respectable et il est difficile de trouver mieux, si ce n’est aussi bien, sur le marché au même prix. Néanmoins, si le Korp 400 est avant tout destiné aux sessions de jeu, il est loin d’être aussi bon pour d’autres fonctions. Dans le cadre d’une utilisation domestique, notamment pour écouter de la musique ou regarder une série, on ressent immédiatement les différences. Le casque n’est pas optimisé pour ce genre d’écoute, les basses ne sont pas assez fortes, la spatialisation est en retrait, les aigus loin d’être optimisés.

    Côté microphone, celui-ci n’est pas rétractable et c’est un peu dommage pour une utilisation plus classique du casque. Le son émis n’est pas non plus excellent et c’est sans aucun doute son plus gros point noir. Il sature rapidement si celui-ci est trop près de votre bouche et n’arrive pas à correctement ajuster votre voix en cas de fluctuation de timbre ou de rythme. Le rendu reste acceptable mais la qualité est bien en deçà du reste, et c’est bien dommage, surtout au vu de la belle surprise générale du casque.

    Le casque The G-Lab KORP 400 est disponible à 59.99€ à cette adresse.

    Le Korp 400 est une très bonne surprise. Clairement destiné à vos sessions de jeu, il n’offrira cependant pas un rendu sonore convaincant pour les autres utilisations (musique, film…). Néanmoins, c’est avant tout un casque gamer, et il le fait très bien. Arborant de très bonnes finitions, il dégage une excellente spatialisation du bruit et une qualité audio plus que respectable. Bien que perfectible sur certains points, notamment sur la qualité de son micro un peu en retrait, le Korp 400 s’inscrit tout de même dans nos recommandations. C’est un excellent compromis pour les budgets un peu plus serrés et offre un très bon rapport qualité/prix.

    L'avis de l'auteur

    J'ai été agréablement surpris par ce Korp 400. Esthétiquement proche de certains casques SteelSeries, ce casque de The G-Lab est très clairement une belle surprise. Pour les petits budgets, je ne saurais que trop vous le conseiller, à condition de ne l'utiliser que pour le jeu, la musique n'étant clairement pas son fort.

    Julien
    a
    Note du panda
    8 10

      Points positifs

      • Très bon rapport qualité prix
      • Esthétique globale réussie
      • Confort immédiat et aucune gêne sur le long terme
      • Un excellent son en jeu avec une bonne spatialisation des bruits environnants

      Points négatifs

      • Quelques faiblesses du côté micro
      • Les ambiances musicales, c'est pas son truc

      Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

      A propos de notre notation