Test Call of Duty Modern Warfare 2 – Le renouveau de la Saga ?

8
Membre Actugaming.net

Par

L’avis des lecteurs

Partagez votre avis (0)

Comme à chaque fin d’année, nous avons le droit à notre énième jeu de la licence populaire Call of Duty. En cette année 2022, c’est au tour de Modern Warfare 2 de faire son entrée, en étant la suite du reboot de la franchise Modern Warfare sorti en 2019. Treize ans après la version originale qui est considérée par beaucoup comme étant le meilleur Call of Duty ayant jamais existé avec Black Ops II, est-ce que ce nouveau Modern Warfare 2 arrive à la cheville de sa version originale sortie sur PlayStation 3 et Xbox 360 ?

Conditions de Test : Nous avons joué au jeu sur PlayStation 5 pendant une vingtaine d’heures afin de compléter la campagne, et jouer au multijoueur jusqu’à débloquer notre premier camouflage en or, le tout à partir d’une version envoyée par l’éditeur.

Un vrai blockbuster américain

Call of duty mw2 ghost

La campagne de Call of Duty Modern Warfare 2 se passe après les événements survenus dans l’opus précédent de 2019. On assiste au retour de la team la plus iconique de Call of Duty, la Task Force 141 – composée par le légendaire Captain Price, le sergent Gaz, le cultissime Ghost, et l’arrivée de notre petit Soap – qui fait face à une Guerre Mondiale contre le terroriste Hassan.

Nous avons assisté à l’une des meilleures campagnes scénarisées de la licence Call of Duty. En effet, l’histoire est prenante du début à la fin avec des retournements de situations inattendus à l’instar de la version originale, et nous n’avons pas vu les six heures passer, car oui, il faut compter environ 6h pour terminer l’histoire de ce Call of Duty Modern Warfare 2. Cela peut paraître court pour certains et certaines d’entre vous, mais cela correspond aux standards d’une campagne solo pour un jeu de type FPS tel que Call of Duty.

Le retour de nos personnages légendaires fait forcément plaisir, d’autant plus que nous avons un petit penchant pour Ghost et il n’y a pas à dire, il est beaucoup plus charismatique que dans le premier Modern Warfare 2, et en soit, c’est un peu le même compliment pour tous les autres membres de la Task Force 141.

La Campagne nous plonge dans des missions spectaculaires qui n’ont aucune limite dans le grandiose, surtout celle de la course poursuite dans le désert, et celle où nous devons nous enfuir en étant seul et désarmé avec comme seul moyen de défense, le craft. Car oui, il y a certaines missions où nous devrons trouver des ustensiles pour nous confectionner des moyens de défense, comme des mines, des molotov, ou encore des fumigènes.

Nous avons également affaire à un climax final des plus ingénieux dans sa construction du level design et des idées de gameplay, en tout cas pour ce qui concerne la licence Call of Duty. En effet, sans trop en dire, vous devrez faire face à un ou plusieurs ennemis avec encore une fois comme seules armes, votre cerveau et les matériaux que vous trouverez pour vous aider à vous défendre.

En ce qui concerne l’intelligence artificielle, elle est un peu plus intelligente qu’avant car elle va par moment tenter de vous contourner, mais la majorité du temps elle reste aux fraises et il sera facile d’en venir à bout. Côté technique, nous n’avons eu aucune chute de framerate durant nos différentes sessions sur PlayStation 5, le nouveau moteur de la licence fait plaisir pour nos petits yeux car les graphismes sont vraiment magnifiques et la mission à Amsterdam peut en témoigner. De même pour l’éclairage, qui est à son paroxysme dans les missions de nuit.

Pour finir avec la campagne de Call of Duty Modern Warfare 2, restez bien jusqu’au bout du générique de fin car une petite surprise s’y cache, et elle pourrait bien faire plaisir aux joueurs et aux joueuses de l’époque qui ont fait les campagnes des anciens Modern Warfare. 

Une évolution du Multi ?

Call of duty mw2 menu

Le principal argument pour celles et ceux qui achètent un Call of Duty réside dans le multijoueur, et chaque année on espère que le prochain COD aura un bon multi. Cette année on est clairement sur du très moyen à notre plus grand désarroi. En effet, nous avons le droit à des cartes qui peinent à sortir du lot car premièrement il n’y en a pas beaucoup, et deuxièmement elles sont pour les trois quarts très moyennes, en plus de tourner toujours sur les mêmes cartes. Le système de vote de map nous manque beaucoup.

Côté matchmaking, on est sur du très correct car les parties s’enchaînent relativement vite et nous n’avons pas eu de problèmes au niveau des serveurs pour le moment. Par moment, ça va tellement vite que nous n’avons même pas le temps de changer notre arsenal dans le hub, et nous sommes obligés de le faire directement en pleine partie. Seul problème depuis plusieurs opus, le SBMM qui gâche un peu tout car si vous êtes relativement fort, vous tomberez contre des joueurs et joueuses de votre niveau et c’est un peu frustrant de ce côté-là. Elle est loin l’époque où on tombait contre n’importe quel type de joueur. 

Ensuite, les nouveaux modes de jeu ne sont pas des plus passionnants, le mode 3e personne c’est marrant une partie et après cela devient lassant, tout comme le mode invasion qui se joue en 20 vs 20 mais avec des bots, ainsi que le mode K.O et libération de prisonniers qui manquent de fun. De fait, c’est ce qui manque à Call of Duty de nos jours, des modes funs comme à l’ancienne avec un jeu d’armes, un infecté, ou un cailloux et bâtons pour ne citer qu’eux.

Ainsi, on ne va pas y passer des heures et des heures, et on se contentera de retourner sur les modes classiques de la licence comme la MME, la domination, ou encore, le point stratégique. D’autant plus que les modes hardcore ne sont toujours pas disponibles dans le jeu. Seule la co-op est un peu intéressante car elle nous permet de prolonger l’expérience de la campagne solo, mais actuellement il n’y a que trois missions disponibles.   

Outre les modes de jeu, les sensations manette (ou clavier) en main sont très bonnes, seul petit bémol, la Dualsense est un peu en retrait car seule la gâchette droite (R2) a une petite résistance. Cela dit, y a un très bon time to kill ce qui est vraiment agréable car, on est sur un très bon équilibrage de la vie comme dans l’opus précédent de la franchise Modern Warfare. Par contre, les mouvements sont un peu lents et lourds, mais heureusement maintenant on a la possibilité d’escalader les murs/murets ce qui dynamise un peu le gameplay en donnant des opportunités plus ouvertes pour enchaîner les kills.

En ce qui concerne l’armement, nous avons une grande variété au niveau des armes et la customisation de ces dernières est toujours aussi excellente, le seul bémol est le fait d’être obligé de jouer avec des armes différentes pour débloquer certains accessoires. Des personnes vont assurément trouver ça frustrant, tandis que d’autres vont apprécier le fait de devoir changer d’arme si elles veulent débloquer un accessoire en particulier. Ceci dit, le sound design des armes est vraiment bon, on sent vraiment la puissance quand on tire avec un sniper et le petit bruit quand on fait des kills et vraiment satisfaisant pour nos oreilles. 

Par contre en ce qui concerne le menu du jeu, celui-ci est un vrai brouillon. En effet, c’est très compliqué dans les premières heures pour s’y retrouver. Cela demande un vrai temps d’adaptation car le menu n’est pas clair et donne vraiment cet aspect brouillon car on a trop d’informations regroupées au même endroit ce qui rend compliqué la lisibilité de ce dernier et pourra en perdre plus d’un.

La ruée vers l’or

Camouflage or mw2

Pour la dernière partie de notre test, nous allons nous concentrer sur un élément important et phare de Call of Duty, la personnalisation des armes et de son cultissime camouflage or. En effet, la manière de procéder a légèrement changé cette année. 

Désormais, il faut monter les 4 défis attitrés à une arme pour débloquer son camouflage en or, et pour ça il faut aussi monter l’arme en niveau. Pour obtenir le camouflage ultime il faudra par contre, comme dans tous les Call of Duty, débloquer l’or sur toutes les armes du jeu, ce qui sera très long. 

Le déblocage des skins est nettement plus simple qu’avant, d’autant plus que si vous débloquer un skin attitré pour une arme vous l’avez également pour toutes les autres. Mais il n’y a pas à dire, le camouflage or est vraiment très réussi sur cet opus.  

De notre côté, nous trouvons ce système bien plus amusant qu’avant et beaucoup plus intuitif ce qui aura forcément pour effet de pousser d’avantages de joueurs et de joueuses à se mettre dans la quête de la ruée vers l’or sur ce Call of Duty Modern Warfare 2.

Call of Duty Modern Warfare 2 réussit l’exploit de faire quasi aussi bien que son opus précédent, avec juste l’effet de surprise en moins car on est sur une suite spirituelle. Cela ne l’empêche pas de posséder l’une des meilleures campagnes solo de toute la franchise Call of Duty, en plus d’avoir un multijoueur plus que solide, même si l’absence de certains modes de jeu iconiques se fait ressentir sur l’expérience globale, et ce n’est pas les deux ou trois nouveaux modes de jeu qui vont nous casser notre routine.

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

  • L'une des meilleures campagnes solo de la franchise
  • La Task Force 141 plus iconique que jamais
  • Des missions spectaculaires avec un excellent climax
  • Un nouveau moteur qui fait plaisir pour nos rétines
  • Un multi qui fait le café...
  • ... Mais qui manque de modes de jeu intéressants
  • Une IA toujours un peu aux fraises
  • Un menu un peu brouillon
8
  • PC
  • PlayStation 4
  • PlayStation 5
  • Xbox One
  • Xbox Series X | S

Call of Duty: Modern Warfare 2 (2022)

A propos de notre notation

L’avis de la rédaction

Membre Actugaming.net

Grand joueur de Call of Duty depuis le premier Modern Warfare, j'ai énormément apprécié mon expérience sur ce reboot de Modern Warfare 2. J'ai vraiment adoré la campagne solo qui m'a scotché du début à la fin, et je m'éclate comme un petit fou sur le multi comme à l'ancienne. Le seul problème du multi est clairement son manque de modes de jeu, pas de jeu d'armes, de cailloux et bâtons, d'infectés, ou encore, de modes hardcore, et c'est bien tristoune.

Striklight
a
Note du panda
S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 Commentaire
plus de votes
plus récents plus anciens
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Dreik
Dreik
20 jours plus tôt

Clairement c’est un jeu (pour sa campagne solo uniquement) que je ferai, s’il déboule un jour sur le game pass. A défaut je ferais l’impasse, car quand je vois que des call of qui datent pourtant de plusieurs années maintenant et qui sont encore vendus à 60 balles, comme modern warfare qui date pourtant de 2019 et bien non merci, car il n’est pas question que je mette ce prix là dans un jeu démat (sur PC), d’autant plus que seul le solo m’intéresse et que cette franchise n’est pas… Lire plus »

Dernière modification 20 jours plus tôt par Dreik
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.