Test Boîtier d’acquisition Startech.com – Une bonne alternative ?

    Voir la note

    Aujourd’hui, nous vous présentons le tout nouveau boîtier d’acquisition de Startech.com qui offre notamment une connectique en USB-C.

    Difficile aujourd’hui de s’y retrouver parmi l’ensemble des boîtiers de captures. Que ce soit le Elgato ou le Avermedia, il y a maintenant de quoi faire pour toutes les bourses. Startech.com apporte aujourd’hui sa vision de ce genre de matériel, en proposant notamment un aspect multi-plateforme.

    Un boîtier simple d’aspect…

    Test Boîtier d’acquisition Startech.com - Une bonne alternative ? 1

    Le premier rapport avec la matériel est un peu décevant. Le carton d’emballage est simpliste au possible et le constat est similaire une fois ouvert. Le boîtier est simple, gris métallisé avec simplement le logo de la marque présent dessus. Bon point par contre du côté du Startech.com, on y retrouve l’ensemble des connectiques nécessaires : câble HDMI, USB-A et USB-C thunderbolt. Un bon point car si l’un des arguments de vente – la possibilité d’utiliser le USB-C – était en force, on ne peut qu’être ravi de voir une boîte au matériel plutôt complet.

    En plus de cela, le boîtier de Startech.com est vraiment solide ! C’est l’une des forces du produit, de proposer un matériel qui semble paré à toute épreuve. Cela peut être d’ailleurs un des éléments qui pourra peser dans la balance si vous souhaitez un boîtier solide et fiable.

    Le boîtier d’acquisition de Startech.com propose un protocole utilisant la technologie UVC. Cette technologie permet l’aspect multi-plateforme du boîtier. Véritable plug and play, il vous suffira de le brancher sur votre pc ou votre mac pour qu’il soit utilisable. La différence du matériel de Startech.com est également de ne proposer aucun logiciel dédié. Ainsi, il est aisé de pouvoir utiliser le matériel.

    … Mais puissant dans ses capacités

    Pour l’occasion du test du boîtier, nous l’avons essayé sur plusieurs logiciels, plusieurs consoles et avec plusieurs configurations. Pour une utilisation en enregistrement pur, difficile de prendre à défaut ce boîtier d’acquisition de Startech.com. Comme vous pourrez le voir que ce soit sur la capture de Spyro ou de Red Dead Redemtion 2, la capture est de qualité et il a vraiment fallu le pousser pour voir quelques frames sauter. Concernant les réglages, et c’est une fois de plus un point fort, aucun réglage n’est nécessaire en dehors des paramètres de notre logiciel de capture. Ce boîtier s’adapte à tout, mange tout, et fonctionne à plein régime.

    Cependant, le manque de logiciel dédié peut perdre un peu les nouveaux venus dans le domaine. Le constat reste tout de même positif également en terme de streaming. Que ce soit via OBS ou Xsplit, le boîtier reste simple d’utilisation. Par contre, impossible d’utiliser le boîtier au-delà du 1080p . C’est dommage car au prix du boîtier, la concurrence propose sans mal des captations vidéo jusqu’à une résolution 4K. On aurait aussi aimé un logiciel dédié, comme on peut l’avoir chez certains de ses concurrents.

    Le nouveau boîtier d’acquisition de Startech.com est plutôt une belle réussite. Que ce soit par sa puissance, son matériel, son aspect multi-plateforme et plug-and-play ou son indépendance totale à n’importe quel logiciel propriétaire, tout ou presque lui réussit. Il est pour le coup ultra fiable si vous souhaitez un matériel costaud pour vos enregistrements et vos streams. Cependant, il ne faut pas avoir peur de dépenser car il est cher par rapport à la concurrence qui propose des boîtiers certes en plastique, mais pouvant aller jusqu’à une résolution 4K de capture.

    7.5 10

      Points positifs

      • Un boîtier solide
      • Connectiques disponibles
      • Facilité de configuration
      • Indépendance logicielle totale
      • Multi-plateforme

      Points négatifs

      • Limité au 1080p
      • Cher

      Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

      A propos de notre notation

      0 Partages
      Partagez
      Tweetez
      WhatsApp