Test Blair Witch – La sorcière est de retour à Burkittsville

  • PC
  • Xbox One
Voir la note

Une balade en forêt plutôt mouvementée.

Le studio polonais Bloober Team, à qui l’on doit notamment Layers of Fear, décide de nous replonger dans l’univers de Blair Witch à l’occasion des 20 ans du film Project Blair Witch. Annoncé lors de l’E3 2019, nous découvrions un jeu à l’ambiance pesante, qui annonçait quelque chose de très intéressant. Reste donc à savoir si la promesse a été tenue.

L’histoire prend place dans la forêt de Black Hills, deux ans après la disparition de plusieurs étudiants dans ce même endroit. Cette fois, c’est Peter Shannon qui aurait disparu dans ces bois soi-disant hantés par une sorcière. Notre protagoniste Ellis, ex-flic qui doit se racheter d’on ne sait quoi, décide de partir à la recherche du jeune garçon avec ses anciens collègues. Mais la nuit ne va pas tarder à tomber et certains événements deviennent de plus en plus inquiétants.

Conditions de test : Test réalisé sur PC sur une partie complétée en environ 6h. Les différentes fins proposées ont été réalisées également.

Une histoire banale qui tourne mal

Blair -Witch

Comme dit précédemment, nous sommes dans la peau de Ellis, un ancien policier qui semble avoir pas mal de problèmes avec lui même. Ce dernier propose son aide à ses anciens collègues afin de retrouver le jeune disparu et par la même occasion, montrer aux autres qui ont tort de le prendre pour un incapable. Mais Ellis arrive tard, et tout le monde est déjà parti dans la forêt. Notre personnage s’équipe alors de son talkie-walkie, sa torche et son chien avant de pénétrer dans la forêt de Black Hills.

Vous l’aurez remarqué, l’histoire de Blair Witch n’a rien de bien original. Un héros légèrement torturé par on ne sait quoi, et une entrée dans des lieux hostiles. Le récit de base pour un titre horrifique. Ce qui marque dans le jeu, c’est surtout son ambiance. Une vaste forêt avec des paysages étonnement variés qui, de jour propose une balade assez agréable, mais de nuit nous met dans un réel inconfort. Vous ne cesserez d’entendre des bruits tout autour de vous, avec l’impression d’être vulnérable et de ne pouvoir vous cacher nulle part. Ajoutez à cela les hallucinations de Ellis et le malaise est total.

La où le titre marque un point, c’est dans son habilité à varier entre phase de recherche en zones ouvertes et les « couloirs », qui ne nous laissent pas le choix du chemin. Les phases ouvertes mettent même parfois à rude épreuve notre sens de l’orientation, puisqu’il est très facile de se perdre dans cette immense forêt. Ce qui peut parfois devenir ennuyant si cela se produit trop souvent, aucun indice ne nous permet de nous remettre sur la bonne voie. Il faut donc s’apprêter à chercher son chemin ou alors prêter attention constamment aux chemins que vous pratiquerez.

Autant dire que le voyage ne sera pas de tout repos et n’oublions pas dans tout cela les ennemis. Ceux-ci apparaissent sur votre chemins au moment où vous ne vous y attendez pas. Un tracas de plus, qui vous mettra mal à l’aise durant votre exploration à n’importe quel moment. Heureusement, vous disposez de quelques outils afin de ne pas sombrer dans la folie. Avec vous, vous aurez une torche qui servira bien plus qu’à simplement éclairer votre chemin. Un talkie-walkie, un téléphone et une caméra.

Et tous ces petits objets ne servent évidemment pas rien. Vous pourrez utiliser votre téléphone pour recevoir divers messages et appels, pareil pour le talkie-walkie, mais vous aurez également la possibilité de les utiliser comme vous le voulez. Et ça, c’est une très bonne chose.

A aucun moment vous n’aurez l’impression que le jeu vous force à utiliser les objets au moment propice. Vous aurez le choix d’appeler les personnes de votre répertoire lorsque que vous le souhaitez ou d’essayer de contacter de nouveaux channels avec votre talkie-walkie. Et puis, pourquoi pas lancer une partie de Snake sur son téléphone au beau milieu de bois hantés ?

Good boy

Blair -Witch

Ellis n’est pas seul dans ces bois, il est accompagné de son fidèle compagnon Bullet. Et, en plus d’être une simple source de compagnie afin de ne pas perdre la tête, ce bon toutou a une réelle utilité. En effet, le chien aide et pas qu’un peu.

Il sera là quand on aura besoin de lui et il faudra vous en occuper correctement afin que son comportement ne change pas vis-à-vis de vous ! Alors pensez à le rassurer quand il a peur, le caresser quand c’est un bon chien, le gronder lorsque c’est nécessaire et, pourquoi pas, lui donner une petite friandise pour le récompenser.

Bullet est un réel atout à vos recherches. Vous pouvez lui donner des ordres en fonction de vos besoins. Par exemple, si un objet se trouve dans un endroit inatteignable pour vous, l’animal se faufilera à votre place pour récupérer celui-ci. Il peut également pister des odeurs si vous lui faites renifler quelque chose, ou encore vous ramener différentes choses bien utiles à vos recherches.

Mais, en plus de vous aider à trouver des indices, Bullet vous permettra de vous défendre. Les ennemis que vous rencontrerez dans cette aventure ne sont pas facilement repérables. Il sera alors question de confiance et d’attention à votre compagnon car il vous montrera où se trouvent les monstres.

Mais Bullet n’est pas la seule bonne idée du titre, vous aurez à votre disposition également une caméra. Cet objet se fait de plus en plus fréquent dans le genre survival horror, mais Bloober Team aici réussi à se démarquer des autres avec une utilité toute particulière pour celle-ci.

Il ne s’agit pas seulement de pouvoir voir dans les endroits les plus sombres avec cette caméra, mais bien de pouvoir visualiser des cassettes dévoilant les événements passés, ce qui nous permettra de mettre pause au moment adéquat afin de trouver des indices dans le présent. Un élément très bien exploité durant l’aventure, puisqu’il faudra penser à se repasser certaines cassettes afin de trouver un moyen d’avancer. En dehors de cela, nous avons aussi la possibilité de voir des choses invisibles pour notre héros, un gros atout pour nous encore une fois.

Tout était calme, quand soudain

Blair -Witch

Blair Witch est un jeu d’ambiance, c’est sûr. L’action n’est pas énormément présente, il y a peu d’affrontements contre des ennemis. Mais le rythme du titre horrifique reste malgré tout très bon. Le début est très calme, on s’imprègne des lieux et on s’immerge peu à peu d’une atmosphère de plus en plus bizarre. La nuit tombe finalement et le rythme commence à accélérer, et la panique monte en même temps.

Notre personnage va alors réagir en fonction de l’environnement, sa respiration devient plus forte et il va interagir avec Bullet selon les événements. Tout devient très vite stressant, voir très pesant. Le sound design n’arrange en rien les choses et vous deviendrez très vite paranoïaques ! Mais Blair Witch nous permet tout de même de prendre une pause si cela devient vraiment insoutenable. Les différents objets (talkie-walkie, téléphone, chien) nous donnent l’occasion de couper ces moments intenses.

Le final du jeu est quant à lui très étonnant puisque celui-ci va mettre à rude épreuve votre sang froid. Les scènes s’enchaînent sans vous laisser souffler une minute. Un final très réussi, qui fait monter la pression à son maximum et qui rend totalement fou !

Mais parfois nous sommes sorti de cette pression sans que l’on ne le veuille. En effet, il suffit de se perdre quelques minutes pour que cette ambiance tombe vite à l’eau puisqu’on finit par s’y habituer. Ou encore, par exemple, certaines des portes ou autres passages ne sont pas adaptés à notre passage et nous bloqueront, ce qui à répétition (et cela arrive très souvent), devient réellement énervant pour le joueur.

Cliquez ici pour acheter Blair Witch sur GOG.com

Blair Witch est un jeu dont l’ambiance et l’atmosphère cauchemardesques sont le réel atout. Il arrive à jongler entre moment très calme de recherche et moment de stress et de pression qui ne nous laisse pas une seconde tranquille. Bullet, notre compagnon à pattes est une vraie bonne idée, il aide vraiment tant dans la recherche que dans les affrontements. Les objets utilisables quand on le souhaite donnent une vraie sensation de liberté de la part du jeu et permet de casser les moments parfois trop longuets. En bref, Blair Witch plaira énormément aux adeptes de jeux d’ambiances complètements immersifs, mais risque d’en laisser certains sur leur faim.

L'avis de l'auteur

Blair Witch décide de rester dans la même lignée que le film. Une ambiance stressante et pesante qui nous rend complètement parano. Il y a des défauts et le jeu ne plaira sûrement pas à tout le monde dû à son manque d'action, mais l'expérience reste intense et bien flippante. Le jeu est rempli de bonnes idées et est original dans son genre.

ohkammy
b
Note du panda
7.5 10

Blair Witch

Points positifs

  • Une direction artistique étonnament bonne
  • Une ambiance pesante
  • Bullet qui est vraiment utile
  • La caméra qui donne un aspect intéressant
  • Une dernière heure intense

Points négatifs

  • Quelques bugs
  • Le chien qui peut parfois être idiot
  • S'égarer en forêt devient vite énervant

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation

0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp