Test Blade & Soul : Revolution – Un MMO fidèle à la licence de NCsoft mais parfois trop poussif

6.5
Membre Actugaming.net

Par

Alors qu’en Asie le marché est très fourni, les MMORPG sur mobiles sont encore assez peu nombreux chez nous. Netmarble est d’ailleurs l’un des acteurs majeurs puisqu’ils proposent de nombreux titres sur le marché mondial avec des titres comme The Seven Deadly Sins Grand Cross ou encore A3 Still Alive. Avec Blade & Soul : Revolution, les Coréens proposent une version mobile sur iOS et Android du célèbre MMO PC de NCsoft. Le titre est en outre disponible en free to play, et après une preview il y a quelque temps, nous donnons notre verdict.

Conditions de test : Nous avons joué une vingtaine d’heures à la version Android sur appareil OnePlus 7 Pro sachant que nous avions déjà à peu près le même nombre sur le serveur test fourni par Netmarble.

Une histoire sombre mais façon MMO

blade soul revolution test 04 1

Si vous ne connaissez pas la licence, l’histoire de Blade & Soul : Souls tapera malheureusement souvent à côté. Il s’agit d’un MMO sur mobiles mais qui se joue comme les MMO traditionnels sur PC. A savoir que l’histoire se résume à un flot constant de quêtes à base de chasse à l’ennemi et de récoltes de ressources. Avant de vous lancer, vous devez d’abord créer votre avatar parmi 4 races puis entre 5 classes disponibles : Maitre des lames (l’épéiste classique), Maitre des éléments (grosso modo le mage), Destructeur (les tank), invocateur, et maître de kung-fu. Vous pouvez aussi le personnaliser avec quelques éléments comme la coiffure, la carrure, les yeux…

Vous êtes rapidement projetés dans l’école d’arts-martiaux Hongmoon sous une atmosphère paisible et bon enfant qui change du tout au tout après une attaque de la Rose Noire qui va vous amener sur le chemin tortueux de la vengeance. Bien que sympathique à suivre, l’histoire ne sera clairement pas l’une des forces du titre. En revanche, on salue le travail de Netmarble qui retranscrit fidèlement l’ambiance de la licence.

On croise énormément de personnages secondaires que l’oublie assez vite, le manque de variété dans le chara-design n’aidant pas, mais Blade & Soul Revolution brille heureusement ailleurs avec notamment de jolis graphismes sur mobiles et un système de combat particulièrement efficace.

Un gameplay et un univers riche

blade soul revolution test 01 2

Grâce au moteur Unreal Engine 4, Blade & Soul Revolution nous offre énormément de biomes différents, des zones vastes et plus généralement des graphismes assez beaux sur smartphone. Encore une fois, l’univers de NCsoft fait mouche en particulier sur le bestiaire et les boss. On apprécie également les nombreuses options graphiques qui permettent de mettre en avant ses préférences techniques tout en adaptant facilement la configuration à son appareil.

Les MMO coréens ont cette réputation d’offrir des gameplay dynamiques et maîtrisés, et celui-ci ne fait pas exception avec un système de combat basé sur les combos de compétences. Cela demande un certain sens du timing puisque le déclenchement d’une attaque en active une autre sur la même touche tactile pendant quelques secondes et ainsi de suite. Sans oublier que l’on doit également esquiver les attaques ennemies en prenant de la distance ou en passant derrière en pressant une simple action.

De plus, les tutoriels expliquent très bien comment aborder tout ce qu’il faut assimiler au fur et à mesure de la progression. Les animations sont assez impressionnantes, et comme pour la preview notre préférence va pour le maître du kung-fu qui se démarque avec son système de contre et d’attaques au corps à corps. Même si l’on activera les fonctions automatiques pour le farm de monstres ou quelques quêtes secondaires inintéressantes, il se démarque de beaucoup d’autres jeux du genre assez passif où l’on peut tout faire en auto d’où l’importance d’un gameplay complet ici.

Du côté des microtransactions ?

blade soul revolution test 07 3

Si vous faites partie des « joueurs free to play » ou petits dépensiers, bon nombre d’aspects du jeu vous sembleront longs à développer, spécialement en phase de end-game. Prenons par exemple l’équipement dont l’amélioration peut échouer (et briser l’objet que l’on doit ensuite réparer) ou encore le changement des statistiques des protections avec des pierres que l’on doit utiliser pour verrouiller les meilleures avant de retenter un roulement. Que ce soit pour les équipements, les vêtements ou les familiers, le titre contient beaucoup trop de mécaniques à base de gatcha pour s’y retrouver facilement. Le grind est malheureusement trop important même pour un jeu mobile en free to play.

Si vous ne comptez pas dépenser, vous pouvez abandonner l’idée d’atteindre des sommets en PVP, malgré le tout le PVE reste assez sympathique d’autant que le titre regorge de choses à faire. Quête journalières, donjons journaliers, donjons et défis de clan, des events… Si en plus vous aimez compléter un tas de succès, vous allez être servi puisque Blade & Soul Revolution fait presque de la démesure à ce niveau-là.

Blade & Soul : Revolution possède ce parfum des MMO d’antan avec une construction qui ne ressemble pas vraiment aux titres mobiles actuels. Netmarble a tout de même su parfaitement l’adapter à ce support tout en restant fidèle à la licence de NCsoft. Il profite ainsi d’une esthétique soignée et de jolis effets qui permettent d’ailleurs de sublimer le système de combat qui reste le gros point fort du jeu. Malheureusement, ses nombreuses mécaniques de gatcha et le grind trop poussif pourront en décourager certains.

Ce test a été réalisé à partir d'une version commerciale

  • De jolis graphismes
  • Un système de combat jouissif
  • Enormément de contenu PVE et PVP
  • Netmarble respecte bien la licence Blade & Soul
  • L'histoire anecdotique
  • Trop de mécaniques à base de hasard et de gatcha
  • Même pour du free to play le grind est trop important

L’avis de la rédaction

Membre Actugaming.net

Etant maintenant habitué aux jeux mobiles Netmarble, je suis assez admiratif de la qualité des jeux mobiles qu'ils développent avec des production où le joueur ne reste pas passif devant son écran et peut vraiment prendre en main son jeu. Cependant, il s'agit sans doute de l'un des systèmes de monétisation les plus agressifs de la compagnie. Certes, on peut toujours en profiter en tant que joueur F2P mais le grind est vraiment intense.

Haseo
c
Note du panda
S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.