TEST Apex Legends – Un Battle Royale très propre mais qui manque de contenu

Voir la note

Respawn Entertainment se jette dans le Battle Royale non sans préparation.

Aussitôt annoncé, aussitôt sorti. Malgré les fuites peu avant, Respawn Entertainment et EA ont surpris tout le monde avec la sortie d’un nouveau Battle Royale en Free To Play sur PC, PS4, et Xbox One. Pas de pataquès au niveau de la communication comme nous en avons l’habitude (coucou Anthem), le titre sort et est jouable. Il semble que ce pari ait fonctionné si l’on en croit le million de joueurs atteints en seulement huit heures. Est-ce que la création de ce nouveau Battle Royale valait le coup de laisser de côté Titanfall ?

« Apex ça glisse »

En effet, selon Eurogamer, Apex Legends est le résultat d’un gros changement de direction de la part de Respawn. Alors que tout le monde pensait que le studio travaillait sur Titanfall 3, on sait aujourd’hui que ce n’était pas du tout le cas. Drew McCoy (producteur principal) explique à Eurogamer qu’il voulait que « le jeu parle pour lui-même » plutôt que de convaincre les fans de Titanfall à travers une communication lourde. On peut dire que la manœuvre est plutôt habile car nous sommes devant quelque chose de propre dès la découverte, sans les alphas et autres bêtas tests qui peuvent faire décroître l’intérêt que l’on a sur la durée. Malgré tout, on peut aussi dire qu’il est sorti un peu vite tout de même concernant certains aspects que nous allons voir.

Apex Legends est donc un Battle Royale jouable uniquement en escouade de trois joueurs. On rappelle que le principe est d’être le dernier survivant après être parachuté sur une grande zone ouverte. Il s’inspire de nombreux gros succès pour donner un mélange qui fonctionne plutôt bien. On pense évidemment à Fortnite pour tous les aspects du genre, mais aussi à Overwatch dans son gameplay et ses personnages. Prenons d’abord le gros succès d’Epic Games avec lequel on retrouve énormément de similitudes à commencer par l’interface du menu principal avec notre avatar. On se demande même pourquoi il n’y a pas de danses tellement la ressemblance est frappante. On sait aussi que Apex aura son « Battle Pass » (divisé en 4 saisons) qui permet d’avoir du contenu supplémentaire (uniquement cosmétiques). On retrouve aussi le code couleur presque à l’identique des différents items à savoir : blanc, bleu, violet, et jaune. La seule différence est que les armes ne sont pas hiérarchisées de cette façon et c’est bien mieux comme ça. Car non content de pomper Fortnite ouvertement, Respawn a surtout su rendre leur bébé très accessible. C’est surtout sur ce point (qui explique en partie le succès de Fortnite) qu’Apex Legends fait très fort. 

Sans être un habitué des Battle Royale (ou en les touchant à de très rares occasions comme votre serviteur), on rentre vite dans le rythme des parties. La prise en main est rapide et on comprend rapidement les bases grâce à un tutoriel simple et efficace (5 minutes à peine). La carte est également facile à appréhender grâce à un level design astucieux. Certains la trouveront trop petite comparée à ce que l’on trouve sur le marché, mais cette taille réduite permet au contraire de ne pas se perdre tout seul au beau milieu de nulle part comme ça peut être souvent le cas ailleurs. Les glissades (très fun au passage), les tyroliennes, et les ballons où l’on grimpe pour se propulser sur une courte distance permettent de dynamiser les déplacements. On a ainsi rarement l’impression de courir un long marathon jusqu’à une mort certaine. Même au niveau de ce que l’on ramasse, on ne se perd pas dans l’inventaire à faire constamment le tri pour savoir quelle arme est meilleure ou quel accessoire on doit privilégier. Il est par exemple impossible de ramasser un casque ou une armure plus faible que celle que l’on possède déjà.

Call of Legends

Le gameplay d’Apex Legends est une sorte de mélange entre Overwatch et Fortnite, voici le meilleur résumé que l’on peut faire pour le décrire. Même dans son modèle économique, il rassemble tous les moyens de gagner un bon gros tas de biftons. La boutique pour acheter différents cosmétiques mais aussi des « lootbox ». On précise évidemment que rien ne permet d’être avantagé dans le jeu, et que tout le contenu peut s’obtenir gratuitement. Seulement vous vous en doutez, il faut jouer un bon paquet d’heures et plus encore. En outre, il dispose d’un troisième ingrédient qui pèse beaucoup dans la balance, avec des mécaniques de FPS parfaitement rodées. On sent le savoir-faire des anciens d’Infinity Ward responsables des meilleurs Call of Duty pour une majorité de fans. On ajoute à cela les « légendes », les personnages du jeu ayant différentes capacités uniques, et on obtient un cocktail savoureux qui justifie en sus que l’on nous impose ce système d’escouade. Nous avons par exemple Gibraltar qui fait office de Tank, Lifeline la « healeuse » ou encore Wraith qui est un mélange entre l’espion de Team Fortress 2 et Symmetra d’Overwatch. Là encore rien de bien compliqué, chaque champion possède une capacité passive, une capacité active et une capacité ultime.

Apex Legends offre un équilibre parfait entre la performance individuelle et le jeu en équipe. Ce dernier point est d’ailleurs intelligemment mis en avant via de bonnes idées. Tout d’abord avec le largage qui s’effectue en équipe avec un leader qui décide de où et quand l’on doit sauter, puis via un système de signaux rapides très bien pensés qui rappellent ceux de League of Legends. Ainsi, sur la dizaine d’heures que l’on a passé en jeu, dont la moitié avec des inconnus, il était rare que nos coéquipiers fassent cavalier seul. On apprécie également ce système pour récupérer un allié et le faire revenir dans le jeu même en cas de mort.

Le soft de Respawn fourmille de petits détails qui rendent l’expérience agréable. Toutefois, il n’échappe pas à quelques manques qui se ressentent rapidement. Tout d’abord, en ce qui concerne le lore. La cinématique d’introduction nous met l’eau à la bouche mais ne propose rien de plus. On rappelle que Apex se place dans le même univers que celui de Titanfall, on aurait donc aimé une exploitation plus prononcée. En parlant de Titanfall justement, l’absence de parkour et titans, que certains pointent du doigt (et qui est tout à fait légitime néanmoins), est une excellente chose. D’ailleurs, les développeurs se sont expliqués à ce sujet lors d’une interview avec PC Gamer. En gros, trop de mécaniques différentes ruineraient cet équilibre entre la stratégie du jeu d’équipe et le talent individuel. En revanche, on note un gros manque de contenu pour une sortie, même en dehors des clous. Huit légendes (dont deux à « acheter ») passent encore à la limite, mais on aurait tout de même attendu une carte supplémentaire et un ou deux modes de jeu en plus. Difficile toutefois d’être exigeant pour un jeu en Free to Play surtout quand il est prometteur. Cerise sur le gâteau, nous sommes face à l’un des plus beaux jeu du marché Free to Play sans parler des serveurs qui tiennent parfaitement la route.

Apex Legends est une bonne surprise et sûrement l’un des Free to Play les mieux réussis de ces derniers temps. « Encore un Battle Royale » peut-on déjà entendre, mais force est de constater que Respawn Entertainment a mis les moyens pour faire quelque de chose de soigné. Il ne révolutionne pas le genre, mais il prend suffisamment d’idées un peu partout pour rendre le tout parfaitement harmonieux et plaisant. Contrairement à de nombreux concurrents de Fortnite, ils ont beaucoup travaillé la simplicité du soft pour le rendre accessible sans pour autant le rendre simpliste. On espère seulement que le studio a prévu de rapidement ajouter du contenu. En tout cas, le « sacrifice » de Titanfall 3 n’aura pas été vain. 

La note de l'auteur

N’étant pas de base un grand fan des Battle Royale, et trouvant le mode Blackout de Call of Duty un peu chaotique, Apex Legends m'a agréablement surpris. Mis à part le contenu un peu faiblard, j'ai peu de choses à lui reprocher. Même s'il est Free to Play, Respawn a soigné le titre sur presque toutes les coutures, et je salue surtout son côté accessible à différents niveaux. Il reste tout de même profond avec la synergie des personnages et le jeu d'équipe. On s'amuse un minimum même en solitaire avec des joueurs trouvés au hasard. De plus, le modèle économique est honnête et transparent pour le coup.

Haseo
b
Note du panda
8 10

Apex Legends

Points positifs

  • Un cocktail réussi d'éléments de plusieurs gros succès (Fortnite, Overwatch, Call of Duty)
  • On comprend toutes les bases simplement et rapidement
  • Une carte bien construite où l'on bouge aisément
  • Un bon équilibre entre jeu d'équipe et plaisir individuel
  • Le savoir-faire de Respawn en matière de FPS est présent
  • Les légendes qui ont chacun leur style de jeu
  • Gratuit avec un modèle économique honnête

Points négatifs

  • Le lore Tintanfall sous-exploité
  • Un gros manque de contenu pour un lancement (modes et cartes surtout)

Ce test a été réalisé à partir d'une version commerciale

A propos de notre notation