TEST. Animal Crossing Happy Home Designer – Les animaux de Nintendo se mettent à la déco

Voir la note

Après avoir incarné un simple villageois puis le maire d’une ville, la série Animal Crossing se diversifie encore plus en entrant dans le secteur de la décoration d’intérieur. On retrouve les petits animaux bien connus qui vous demanderont de l’aide pour s’installer dans la ville en pleine expansion.

Animal Crossing est une série de jeux de simulation de vie développée par Nintendo et sortie chez nous pour la première fois sur GameCube. Il a su conquérir le cœur du « grand public » et s’étendre sur toutes les consoles Nintendo mais plus particulièrement sur les consoles portables.

« We want you ! »

happy_home_designer

Contrairement aux autres opus, Animal Crossing Happy Home Designer est un titre très différent de ses prédécesseurs puisqu’il se concentre exclusivement sur la décoration d’intérieur. Cependant l’univers et les personnages sont bien présents et permettront d’appréhender un nouveau style de jeu dans un univers connu – ce qui est déjà un bon point.

Tout d’abord on vous demande de créer votre personnage de façon sommaire (sexe, yeux, cheveux…) ce qui va surement ravir les habitués puisque le dernier titre sur 3DS ne proposait plus cette fonctionnalité en début de partie. On rentre ensuite dans le vif du sujet. Vous êtes le nouvel employé engager par Nook immobilier pour décorer l’intérieur des maisons des nouveaux arrivants. En effet, Tom Nook souhaite développer la ville, il a donc besoin de main d’oeuvre. Voilà globalement la trame de fond de ce Animal Crossing qui ne casse pas trois pattes à un canard certes, mais qui n’est pas tellement pertinent pour ce type de jeu.

Dés votre arrivée dans l’entreprise du tanuki, vous êtes pris en main par Lou, une collègue qui vous apprend les rudiments de la décoration. Mais d’abord, elle vous fait visiter les locaux, à commencer par la cabine d’essayage où vous enfilez votre uniforme.

Sachez tout de même que la cabine permet aussi de personnaliser sa tenue et ses accessoires avec un large choix qui s’étoffe au fil du jeu. Vous disposez, de plus, d’un bureau ou vous pouvez sauvegarder mais aussi finir votre journée car oui, la gestion du temps n’est pas la même que dans un Animal Crossing classique.

Une décoration personnalisée pour chacun

happy-home-designer-2

Après ces petites préparations, on plonge dans le bain en s’occupant d’un client, premier d’une longue liste. Le schéma est à peu près le même à chaque fois, la personne nous donne un thème donné et l’on doit agencer la pièce en respectant ce paramètre même si pour le reste vous restez libre de vos choix.

Par exemple, on vous demandera d’être entouré de livres. On installera donc un papier-peint adapté, une petite bibliothèque et des livres disposés sur une table. Il n’est pas indispensable de respecter le thème à la lettre, un minimum d’éléments suffit amplement pour satisfaire le futur résident. C’est justement l’un des reproches que l’on peut faire au titre, c’est qu’il manque cruellement de challenge. Difficile de se louper tellement on nous facilite la tâche. En revanche, les joueurs prendront plaisir à laisser libre court à leur imagination pour disposer des meubles et autres fanfreluches. D’autant que le choix d’éléments est très large et le nombre d’objets augmente au fur et à mesure de votre progression.

Parfois, il vous sera même demandé de choisir le terrain pour construire la maison avant de la décorer tout en essayant d’être raccord avec la personnalité du client. Même chose quand on vous demande de construire la maison, vous avez le choix entre plusieurs types. Un château noir et sombre correspondra parfaitement à une gothique par exemple.

Dernière chose qui nous mâche un peu trop le travail est que l’on débarque dans la pièce avec déjà quelques meubles emballés appartenant à la propriétaire de la maison. Il suffit juste de les placer ensuite.

Ainsi, pour disposer tout ce bazar, le stylet et l’écran tactile font parfaitement l’affaire. La prise en main est intuitive, on navigue entre les différentes catégories (meubles, décorations murales, tapis…), et il y’en a vraiment pour tous les goûts. Il suffit de choisir un élément au stylet et de le poser dans la pièce qui est représenté par des petites cases sur l’écran tactile. Sachez que vous pouvez placer des objets absolument partout, à savoir sur le plafond, les murs et bien évidemment le sol d’autant que vous avez la possibilité de tourner la caméra à 360°.

Contenu et Amiibo

happy-home-designer-3

Même si l’un des gros soucis de ce Animal Crossing Happy Home designer est la répétitivité de ses objectifs, vous aurez parfois la possibilité de poser votre touche artistique dans des établissements publics grâce à Marie, l’employé de la mairie. En effet, il vous sera demandé parfois de vous occuper d’une école, d’un restaurant ou encore d’un hôpital. Et pour finir, vous pourrez même décorer l’extérieur d’une habitation en donnant un aspect verdoyant aux différents jardins du jeu.

On le sait, Nintendo mise de plus en plus sur les fonctionnalités avec les amiibo et ce Animal Crossing nous le prouve encore. En effet, grâce aux cartes NFC, il est possible d’appeler d’autres animaux pour les faire travailler dans les établissements précédemment cités, ou bien de recevoir de nouvelles requêtes via la hotline de la décoratrice d’intérieur. On rappelle tout de même que ce contenu supplémentaire n’est pas indispensable pour profiter pleinement du soft et a tout de même un prix ce qui peut en rebuter certains.

La patte Animal Crossing

happy-home-designer-2

Concernant les graphismes, on retrouve le même moteur que New Leaf qui était déjà très bon, et cela permet une cohérence pour les amateurs de la licence qui ne seront pas dépaysés. D’autant que l’on retrouve le design mignon de la série, mais il reste tout de même détaillé surtout pour les différents objets de décoration. Concernant la musique, on retrouve des thèmes joyeux avec des musiques déjà entendu et des nouvelles, rien à redire de ce côté là, l’ambiance correspond tout à fait.

On finit par les fonctionnalités online qui vous permettent de prendre des photos de vos œuvres et de les partager tout en notant celles des autres. Vous pouvez également participer à des concours de décoration, chouette option pour prolonger la durée de vie. Cependant, il manque une chose qui parait évidente, surtout pour un Animal Crossing. En effet, votre personnage ne dispose pas de sa propre maison et c’est fort dommage. On imagine que beaucoup auraient aimés pouvoir décorer en totale liberté selon ses propres goûts.

Animal Crossing Happy Home designer réussi plutôt bien son aventure vers un tout autre genre de jeu. Toutefois, il faut savoir à quoi s’attendre. Le titre plaira surement au grand public mais l’on regrette tout de même un manque de challenge et la redondance des objectifs. L’univers mignon des animaux apporte un habillage attirant au soft et on ne doute pas que les fans de la licence apprécieront ce nouveau genre.

6 10

Animal Crossing Happy Home Designer

Points positifs

  • Énormément d'éléments de décoration
  • L'univers Animal Crossing
  • Le gameplay au stylet

Points négatifs

  • Répétitif tout de même
  • Trop facile
  • Les amiibo : un plus un peu coûteux
  • Pas de maison à soi