Test Acer Predator Helios 500 – On sort l’artillerie

    Voir la note
    Nouveau test hardware ! Aujourd’hui, on vous présente le Acer Predator Helios 500, un PC gaming qui lorgne ici du côté des capacités, notamment avec un I9!
    Temps de lecture : 4 min.

    Il faut tout d’abord savoir que ce Acer Predator Helios 500 n’est pas vraiment comme les autres, puisqu’il est proposé dans une édition bleutée. Le code couleur de cette édition est assez rafraîchissant, et nous avons plutôt bien apprécié cette originalité du modèle.

    La taille de l’alimentation fait également que vous ne déplacerez le Acer Predator Helios 500 qu’à des moments exceptionnels. Cependant, avec une sacoche d’une bonne taille, et un support pour le porter, il est tout à fait utilisable dans ces conditions. Le fait que l’ordinateur soit un 15.6″ aide à sa mobilité.

    Tout pour la puissance de frappe

    Test Acer Predator Helios 500 - On sort l'artillerie 1

    Dès l’ouverture du carton, on retrouve l’aspect luxueux proposé par la marque. Le Acer Predator Helios 500 est protégé avec une seconde boîte, sobre et classieuse, reprenant la charte graphique de cette édition bleuté. Le Predator en lui-même donne un aspect massif dès le premier coup d’œil, on voit que l’on n’a pas affaire avec un petit PC. On retrouve sur le capot le logo de la division Predator de Acer, coloré en bleu. Vu son poids et sa taille, ainsi que celui de l’alimentation, on ressent à chaque instant son aspect solide.

    Concernant la connectique, on retrouve trois ports USB 3, deux port USB-c à connectique thunderbolt, un port ethernet ainsi que des prises jack. A noter ici que concernant les ports jack, vous retrouverez un port pour le micro et un pour le casque, ce qui est plutôt rare aujourd’hui. Dommage cependant de ne pas retrouver de port SD, ce qui semble encore être aujourd’hui un classique du PC. Il est de plus possible d’ouvrir le boîtier pour changer de RAM, mais également pour changer de disque dur si le combo HDD et SSD ne vous convient pas.

    Par rapport au duo clavier + trackpad, on pourra noter la plutôt bonne qualité du clavier en lui-même. Rétro-éclairé de façon entièrement personnalisable sur quatre zones distinctes, vous prendrez rapidement vos marques sur ce clavier qui est pour le coup bien conçu pour le jeu. Le pavé tactile est quant à lui plutôt réussi, les touches sont séparées et en dessous du pavé, permettant d’éviter quelques clics malencontreux. Tout ceci est au final assez logique quand on voit que nous sommes dans le haut de gamme de Acer

    La bête bleue

    Test Acer Predator Helios 500 - On sort l'artillerie 2

    Comme vous vous en doutez, ce Acer Predator Helios 500 fait partie de cette gamme d’ordinateurs portables « VR Ready ». Avec sa Nvidia Geforce GTX 1070 et ses 8 Go de mémoire vidéo, il vous sera difficile de le mettre à mal. C’est un PC qui, pour sa fonction principale, le gaming, ne vous fera jamais défaut, la carte graphique étant couplée avec un processeur Intel I9 de huitième génération. Nous avons essayé de pousser dans ses derniers retranchements ce Predator Helios, que ce soit en terme de jeu vidéo comme en graphisme, montage ou même production musicale, et la bête en a vraiment sous sa carcasse. La présence de la 1070 faisant ainsi une bonne partie du poids et de la taille de la machine, nécessitant la présence des deux ventilateurs entièrement programmables.

    Caractéristiques principales :

    • Nvidia Geforce GTX 1070 (8 go de mémoire vidéo)
    • Intel i9-8950HK (2,90 GHz six-coeur, turbo boost jusqu’à 4.40 GHz)
    • 16 Go de ram
    • 512 Go SSD + 1 To HDD
    • écran 17.3 pouces Full HD, Ips
    • 3 heures de batterie en multimédia

    Comme vous le voyez, c’est véritablement l’autonomie qui prend un coup dans cette configuration que tout joueur peut rêver. Une autonomie qui s’explique logiquement par les composants. L’écran, même s’il souffre quelque peu de sa luminosité, est une vraie force de l’ordinateur. Comme vous pouvez le voir, le choix de la couleur bleue de l’ordinateur ajoute un aspect sympathique et il est au final assez plaisant d’utiliser cet ordinateur au quotidien.

    Nous avons essayé le Acer dans les conditions les plus extrêmes. Le PC affiche jusqu’à 110 FPS de façon constante en ultra sur l’ensemble des jeux sortis aujourd’hui dans le secteur. Que ce soit sur Battlefield V, Darksiders 3, Total War Warhammer 2 ou encore The Witcher 3 et Quantum Break, rien à faire, la machine fonctionne. Le véritable point négatif de cet ordinateur est son autonomie. N’espérez pas une session de jeu sur batterie, l’ensemble ne dura pas plus de trois grosses heures. Mais cette faible autonomie reste logique au vu du poids du Predator, qui n’est pas fait pour être transbahuté lors de vos déplacements en train par exemple. Le tout étant proposé à moins de 2800€, cela commence à faire un gros budget pour un PC portable, mais raisonnable si vous le pensez comme un PC fixe qui vous durera pendant plusieurs années sans aucun soucis.

    Pour le prix proposé, ce Predator Helios de Acer est une machine de guerre qui vous conviendra pendant de longues années ! Un investissement sûr, un classique du PC portable gaming actuel.

    8.5 10

      Points positifs

      • Grosse configuration
      • Durée de vie fiable du PC
      • Du jeu à plus de 60 FPS tout le temps
      • Très peu de chauffe
      • Clavier et Trackpad de qualité

      Points négatifs

      • Un gros cadre autour de l'écran
      • Autonomie trop faible
      • Pas de carte SD

      Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

      A propos de notre notation

      0 Partages
      Partagez
      Tweetez
      WhatsApp