Test Zone of the Enders : The 2nd Runner – Mars – Quel remaster pour le jeu produit par Kojima ?

Voir la note

Sorti originalement en 2003, Zone of The Enders : The 2nd runner arrive aujourd’hui sur PS4 à l’occasion d’un nouveau remaster, que vauxt cette nouvelle version ?

C’est sous le nom de Anubis : Zone of the Enders que sort en 2003 le second épisode de la série Zone of The Enders. Produit par Hideo Kojima que l’on connaît principalement pour Metal Gear Solid et plus récemment le projet Death Stranding, le jeu faisant suite à un premier épisode sorti deux années plus tôt. Après une réédition HD sur PS3, le jeu arrive cette année sur PS4 avec un nouveau remaster, proposant notamment une résolution 4K sur PS4 et une version VR du titre.

Quoi se mettre sous la dent à propos de ce remaster ?

Test Zone of the Enders : The 2nd Runner - Mars – Quel remaster pour le jeu produit par Kojima ? 1

Qu’on le dise tout de suite, nous n’avons pas eu l’occasion d’essayer le titre en réalité virtuelle. D’après les retours que nous avons eus, le constat n’est pas aussi satisfaisant qu’il pourrait l’être, rendant le jeu plus lent qu’auparavant. Sinon, le jeu, proposé jusqu’à présent en HD et en 60fps sur PS3 passe à une résolution 4K à la fois sur PC et sur PS4. Le jeu est magnifique dans sa forme actuel, avec un travail autour des textures cel-shading du titre original.

Zone of The Enders, un jeu culte de la PS2

Test Zone of the Enders : The 2nd Runner - Mars – Quel remaster pour le jeu produit par Kojima ? 2

Prenant place six ans après les événements du premier épisode, Zone of The Enders : The 2nd Runner – Mars se place dans un XIIe siècle où la planète Mars est devenu l’objet des convoitises des humains. Un véritable conflit se prépare entre les humains nés dans l’espace et les Terriens. Nous incarnons Dingo Egret qui, durant une mission sur un satellite de Jupiter, retrouve l’orbital frame Jehuty qui deviendra son arme. Le réveil du mecha va l’amener en plein dans le conflit contre Aumaan, menaçant d’un combat contre le terrible Anubis et son runner. Avec une narration dense et rythmée, alternant séquences animées du niveau des meilleures productions japonaises, nous nous retrouvons véritablement plongé dans ce conflit géopolitique à l’échelle interplanétaire dans laquelle nous pensons n’être qu’un pion. Le jeu se raconte également via de nombreux dialogues de codex, tout comme du côté de notre bon vieux Snake.

En terme de level design, le jeu est constamment un créateur de moments uniques. Malgré son caractère très linéaire, tout le monde se souvient de tel gunfight, tel affrontement. On se retrouve à enchaîner les missions non stop, de la simple avancée vers un avant poste à une bataille contre des croiseurs. On se souviendra affronter un ennemi invisible avec l’aide de notre système ADA et ses indications. Dommage qu’un tel bonheur s’arrête si vite au bout de ces six heures de jeu et ses dix missions. Peu de choses sont véritablement présentes à se mettre sous la dent en dehors du jeu, ce qui est normal vu la linéarité de l’aventure, mais vous trouverez quelques extra missions et cinq modes de difficultés si vous cherchez plus de challenge après une première découverte du jeu et de son univers.

Avec ces six heures de jeu, Zone of The Enders : The 2nd Runner – Mars propose un jeu haletant scénaristiquement mais également lors de ses phases de gameplay. Reprenant les bases de son prédécesseur, le jeu vous proposera des gunfights haletants, vous permettant de nombreuses actions : coup au corps à corps, utilisation de votre fusil, coups spéciaux avec de nombreux tirs ciblés ou le lancer d’une énorme boule d’énergie. Il vous sera possible aussi d’attraper un ennemi pour vous en servir comme bouclier ou arme au corps à corps. Le Jehuty possède énormément de capacités défensives également comme un bouclier mais aussi un dash très puissant qu’il vous faudra apprendre à maîtriser afin d’éviter la pluie de missiles vous visant. Le jeu est ainsi très dynamique, dommage que la caméra souffre par moments à vous suivre et fasse ainsi perdre en lisibilité.

Zone of The Enders : The 2nd Runner – Mars est une suite marquante d’une série emblématique de la PS2. Si cette version PS4 sublime encore plus le jeu, en proposant des graphismes désormais en 4K, le jeu reste bien trop court mais haletant, et c’est pour cela qu’on vous recommande de tester une fois pour peu que vous aimez les méchas. (La notation ne prend pas en compte le mode VR que nous n’avons pas testé qui aurait fait varier la note de ± 0,5 point).

La note de l'auteur

Le retour d’un grand jeu sur PS4 est toujours un petit événement en soi. Si on aurait aimé avoir tout dans un seul package comme sur PS3, le jeu est toujours aussi prenant et sublime.

Antoinerp
a
Note du panda
7.5 10

Zone of the Enders : The 2nd Runner Mars

Points positifs

  • Un jeu culte
  • Sublime en 4K
  • De l’action non stop et des affrontements marquants
  • Une bande-son mythique
  • Une histoire prenante de bout en bout

Points négatifs

  • Un jeu toujours aussi court
  • VO absente et toujours des soucis d'adaptation en terme de sous-titre français
  • Vendu un poil cher quand même

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation