TEST Whisper : Ari la cavalière intrépide – Une aventure pleine de défauts

Voir la note

L’aventure avec un petit a…

Il est temps pour nous de monter à cheval et de prendre part aux aventures de la célèbre monture Whisper. Le jeu est tout droit tiré de la série de films du même nom, mais aborde une toute nouvelle histoire. La licence à l’origine allemande aura connu un véritable succès auprès des adeptes de l’équitation. Nous avons eu rapidement le droit à plusieurs adaptations en France avant de la voir arriver sous forme de jeu vidéo, éditée et publiée une nouvelle fois par Just For Games. Nous sommes donc au second épisode après une sortie éclair en 2018, et nous revoici un an plus tard pour de nouvelles aventures à cheval. On ne va pas bouder notre plaisir vu le peu de choix aujourd’hui dans le même genre, tu nous manques Alexandra… Ce test a été réalisé sur PlayStation 4 Pro.

Ari la cavalière mal à l’aise à cheval…

Whisper : Ari la cavalière intrépide

Nous incarnons ici la jeune Ari, petite fille au caractère bien trempé. Même si ce personnage reste totalement inédit à la série, ne vous inquiétez pas, le casting reste bien connu des fans. On y retrouvera de nombreux protagonistes présents dans les films et l’univers semble respecté. Les connaisseurs seront peut-être déçus de ne pas incarner Mika, personnage principal de la licence. En effet, celle-ci connaît quelques désagréments dès le début de l’aventure. Tout commence avec un incendie survenu en Andalousie,  et cet événement plongera l’adolescente dans un profond coma. Malgré tout, elle vous accompagnera tout au long de votre quête afin de vous aider. On comprend rapidement qu’Ari dispose d’une liaison toute particulière avec la célèbre rousse et qu’elle n’est pas ici par hasard. Vous l’aurez compris si vous avez regardé les adaptations cinématographiques, cet épisode est en réalité une suite du dernier film en date.

Dans un monde aussi ouvert que celui-ci, la profondeur de jeu n’a vraiment pas été exploitée et c’est ce que l’on lui reprochera le plus.

Nous sommes de retour au ranch Kaltenbach, habituellement tenu par la grand-mère de Mika. Seulement, peu de temps après notre arrivée tout va très vite basculer. Le domaine passe naturellement entre les mains de la sévère Isabelle. Les méthodes empruntées par la nouvelle propriétaire vont rapidement mettre Ari hors de contrôle. Nous allons donc décider de sauver Whisper de cette situation en s’enfuyant à travers les vastes étendues verdoyantes hors de l’établissement. C’est ici que tout commence, vous allez ensuite enchaîner tout un tas de quêtes dans ce monde ouvert malheureusement bien vide. Il faut savoir que ce titre s’adresse avant tout aux fans de la série ou même des amoureux de petites histoires équestres. Le jeu reste très restreint dans ses actions et possibilités.

Murmure, le cheval intrépide !

Whisper : Ari la cavalière intrépide

Une fois livré à nous-même dans cet environnement assez grand finalement, le sentiment de liberté reste tout de même amer. Nous ne sommes jamais vraiment libres, les quêtes s’enchaînent à toute vitesse. Cela pourra plaire aux plus jeunes par exemple, permettant ainsi de ne jamais vraiment s’y perdre. Pour d’autres, cela pourrait paraître un poil emprisonnant. Le jeu profite d’un terrain de jeu vraiment appréciable par son level-design et sa grandeur. Malheureusement, les espaces sont bien trop vides et il ne se passe absolument rien dans ces plaines ensoleillées. Il est vrai tout de même que l’ambiance est agréable et on pourrait vite se croire en vacances chez papy et mamie. Les nuits sont sublimes et la présence d’un cycle jour/nuit leur fait honneur. Ce qui était loin d’être gagné quand on voit la qualité des textures. Tous les éléments apparaissent au dernier moment et il ne faut vraiment rien regarder de trop près. C’est tout de même dommage avec un tel moteur graphique comme l’Unreal Engine 4.

Si l’environnement n’a pas eu toute l’attention de ses développeurs, il en est de même avec la mise en scène. Le visuel couplé à la physique des personnages n’est franchement pas une réussite. Les personnages sont mal modélisés et n’ont rien à voir avec leur image d’origine visible lors des dialogues. Alors notons tout de même que le titre est entièrement traduit en français et que les doublages sont réussis. C’est un véritable plus quand on sait que l’oeuvre est adressée aux plus jeunes. Pour le reste, c’est compliqué. En effet, on va par exemple nous demander de fuir avant que l’on se fasse attraper. Une fois le dialogue terminé, votre poursuivant vous regarde et attend sagement votre fuite. Autrement dit, pour l’immersion on repassera plus tard. Espérons que les plus jeunes n’y fassent pas attention, au pire cela aura le mérite de les faire rire.

Qui a dit que le cheval c’était génial ?

Whisper : Ari la cavalière intrépide

Parlons un peu du cœur du jeu, les excursions à dos de canassons. Une fois les premières heures passées, vous serez libre de monter à cheval et d’y descendre à tout moment. Vu la taille conséquente de notre aire de jeu, Whisper est le bienvenu. Pour cela il sera possible de le siffler pour qu’il vous rejoigne. Enfin, soyons plus précis, le terme exact serait se “téléporter”. Lorsque vous appuyez sur la touche, peu importe où votre camarade se trouve, il va apparaître comme par magie. C’est tout simplement incroyable de voir ça aujourd’hui. On nous avait prévenu que Whisper était rapide mais là on n’était clairement pas prêt. Encore une erreur technique à rajouter à la longue liste déjà en place. Au-delà de ce couac, une fois sur votre monture ce n’est pas mieux malheureusement. Il est assez difficile de manier le cheval qui comme on le laisse penser, est une véritable tête de mule. On prendra pour exemple la difficulté à franchir un obstacle à l’aide d’un saut qui la plupart du temps pétrifie le cheval sur place.

Les espaces sont bien trop vides et il ne se passe absolument rien dans ces plaines ensoleillées.

Pour ce qui est du contenu, c’est très maigre et assez expéditif dans l’ensemble. Les missions se ressemblent en grande partie où il suffira de ramener un objet ou passer à travers de nombreux points de passage. Vraiment rien de passionnant en soi. Certaines missions se voient même être parfois maladroites à cause d’un gameplay trop approximatif. Une nouvelle mécanique entre en scène avec pour accessoire un arc. Celui-ci permet plusieurs actions tout au long de votre aventure. Cependant, la mécanique reste très mal exploitée et aucun risque n’est vraiment pris. Dans un monde aussi ouvert que celui-ci, la profondeur de jeu n’a vraiment pas été exploitée et c’est ce que l’on lui reprochera le plus. Finalement, Whisper ne dispose pas grand chose de plus que son nom et le titre s’inscrit clairement dans le domaine du fan service. Objectivement le jeu est d’un plat sur toute la ligne, mais pourrait sûrement faire le bonheur des fans de la première heure. Ceux désireux de retrouver l’univers de Mika et Whisper.

Ari ne fera malheureusement pas partie des meilleures adaptations de la licence. Le jeu est clairement une déception et dans son ensemble ne dispose d’aucune qualité suffisante. Un monde ouvert aussi grand n’est vraiment pas un bon choix quand on ne dispose pas d’autant d’ambitions derrière. On ne saura que conseiller d’attendre un petit peu avant de passer à la caisse si vous souhaiter à tout prix vivre les aventures de Whisper. Espérons tout de même que le titre va bénéficier de quelques ajustements d’ici là.

La note de l'auteur

Bon prenons un peu de recul... N'étend pas du tout fan de la licence, j'ai souhaité tout de même avoir une approche de ce point de vue. Je comprend très bien qu'un fan apprécierait le jeu simplement en voyant l'univers qu'il aime tant. Cependant, les justesses techniques sont beaucoup trop nombreuses. Je n'ai jamais vraiment réussi à me plonger dedans, sans-cesse remonté à la surface à cause de certaines coquilles techniques. Même pour un joueur ne cherchant qu'une simple petite aventure à cheval, ce n'est franchement pas un premier choix. On attendra la suite en film plutôt...

DubZ
c
Note du panda
4 10

Whisper : Ari la cavalière intrépide

Points positifs

  • La VF appréciable de bout en bout
  • Monde ouvert...
  • Scénario cohérent et intéressant...
  • Saura convaincre ses fans, certainement

Points négatifs

  • Techniquement affreux (foire au clipping et alliasing)
  • ... Mais bien vide
  • ... Avec une mise en scène vraiment horrible
  • Les animations complètement foireuses
  • Maniabilité à cheval parfois têtue
  • Impossibilité pour Ari de courir... Horrible lors de certains passages
  • Quêtes se résumant à chercher des objets ou à passer des points de passage
  • Un prix (à sa sortie) qui profite clairement de l'aura de la licence

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation