Test Under Night In-Birth EXE: Late – UNIEL pour les intimes

Voir la note

Aujourd'hui, rares sont les jeux de combat qui nous en font devenir accro et que l'on peut caractériser comme très bons. Mais pire encore, il est encore moins commun d'avoir d'excellents jeux en Europe issu des salles d'arcade japonaises. Under Night In-Birth EXE:Late fait partie de ces deux catégories : Un jeu drôlement addictif et incroyablement bien mené qui franchit nos pauvres contrées Européennes. Alors amateurs de jeux de combat en 2D tout droit issus de l'archipel nippone, ce titre s'adresse à vous.

Derrière un titre quelque peu original, Under Night In-Birth EXE: Late est un jeu de baston en 2D sorti il y a maintenant près de trois ans dans les salles d’arcade japonaises. Développé par les célèbres créateurs de la saga Melty Blood, le studio s’est ensuite décidé à nous sortir une version sur consoles fraîchement remaniée avec deux nouveaux personnages et un lourd rééquilibrage pour donner naissance à cet épisode « EXE:Late ».

UNIEL, de son petit nom, retrouve certaines ressemblances à sa source d’inspiration ou à ses autres concurrents. Non, non, vous n’êtes pas en train de jouer à un BlazBlue, mais bien à un jeu au trait visuel ressemblant à Melty Blood, en bien plus mature et urbain. Ainsi, on se retrouve avec un titre graphiquement plus que correct, avec des personnages haut en couleur et joliment dessinés. Le design est à la fois soft et épuré tout en apportant une touche personnelle qui permet à l’opus d’avoir une dimension plus qu’appréciable visuellement.

La nuit donne naissance à beaucoup de choses…

Under Night In Birth EXE Late

Un des points forts du jeu se situe au niveau de son roster très complet. Même si une quinzaine de personnages jouables n’est pas excessif, c’est largement suffisant pour faire son choix. De plus, chacun d’entre eux possède un gameplay différent et une personnalité qui lui est propre sans pour autant tomber dans le cliché. Hilda, Hyde, Nanase, chaque personnage est unique et offre un éventail de possibilités important. UNIEL se paye même le luxe, inconsciemment ou non, de taper dans l’archétype utilisé dans les très bons Street Fighter ou encore dans la série de Guilty Gear. Tout le monde en prend pour son grade, de quoi satisfaire un bon paquet d’amateurs.

Une fois le premier combat lancé, les techniques de jeu peuvent paraître un peu rigide, difficile à prendre en main. Toute personne n’ayant jamais joué à un jeu de combat de ce style risque d’avoir un peu de mal à appréhender l’opus au risque de le trouver mou. Cependant, tout néophyte des jeux d’arcade saura rapidement trouver sa place et prendra son pied en quelques instants. De plus, il ne faudra pas longtemps à un nouveau joueur pour prendre en main le soft, celui-ci étant à la fois accessible et propice à se perfectionner.

Yiiiiihaaaa !

Under Night In Birth EXE Late1

Derrière un bande-son des plus entraînantes et qui déchire, le joueur aura le droit à tous les modes de jeux auxquels nous sommes habitués dans le genre : Un mode Score Attack, un Survival, un Versus et j’en passe. Petit bas qui blesse, c’est au niveau des stages qui peuvent paraître un peu trop simplet avec une intrigue alambiquée. Mais vous allez me dire, on ne se focalise pas sur le mode arcade pour son histoire ou ses éléments. Nous, on veut taper.

Mais dans tous ces modes de jeu, l’un d’entre eux prime et mérite qu’on l’applaudisse. Et pas qu’un peu s’il vous plait. Le mode multijoueurs assurent et offre des services en ligne incroyablement stables. Un matchmaking rapide et des combats en toute fluidité, ce genre de prouesses qui peinent à subsister sur tous les jeux de combats.

Alors oui, certes, Under Night In-Birth EXE: Late n’en reste pas moins un titre qui s’adresse à un public assez restreint, avec son style de combat en 2D et son aspect typé japonais, mais il demeure cependant très bon en la matière, et signe une excellente note dans son genre.

Là où les très bons jeux de combat peinent à pointer le bout de leur nez, Under Night In-Birth EXE:Late excelle dans son domaine. Rapidement addictif, ce jeu de combat saura satisfaire aussi bien les néophytes des boutons d’arcade que les joueurs épicuriens en quête de nouveautés. Avec un visuel et une palette graphique sobre et élégant, Under Night In-Birth EXE:Late s’offre même le mérite de n’avoir que très peu de défauts. A vous de voir si ce style peut vous plaire.

L'avis de l'auteur

UNIEL est un bon titre que je ne saurais que trop conseiller aux amateurs de jeux de combat.

Julien
b
Note du panda
8 10

Under Night In-Birth EXE : Late

Points positifs

  • Roster chouette et complet
  • Mécaniques accessibles
  • Beaucoup de contenu
  • Les services en ligne incroyablement stables
  • La bande-son qui déchire
  • Graphismes épurés et plus que jolies
  • Addictif et nerveux une fois pris en main

Points négatifs

  • ... mais qui peut sembler mou au premier abord
  • Intrigue alambiquée
  • Des stages tristes et sans variétés

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation

0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp