TEST. Star Fox Zero – Le retour du Star Wars-like du renard !

Voir la note
Après un Star Fox 64 3D sur Nintendo 64, Fox le renard et ses amis marquent leur grand retour sur la dernière console de salon en vogue de Nintendo, la Wii U. Intitulé Star Fox Zero et sorti chez nous le 22 Avril 2016, ce nouvel opus nous fait faire un retour dans l'espace sous ses airs de Star Wars et va tenter de nous procurer des sensations de pilotage ! Comment ? Tout simplement en tentant d'utiliser toutes les capacités du Gamepad mais est-ce que cela sera suffisamment convaincant et fait dans les règles de l'art ?

Sixième épisode de la licence Star Fox, Star Fox Zero sur Nintendo Wii U n’arrive pas seul dans nos contrées européennes puisqu’un certain Star Fox Guard sera également de la partie et nous l’avons d’ailleurs testé à cette adresse. A noter qu’il s’agit d’un jeu de type tower defense et que notre test de ce dernier arrivera dans les jours à venir. Mais revenons à nos renards avec ce Star Fox Zero qui permet à la licence de revenir sous les feux des projecteurs.

La question reste à savoir si le jeu saura conquérir le cœur des fans puisque rappelons-le, ce Star Fox Zero avait été annoncé lors de l’E3 2014 et dévoilé un an plus tard à l’E3 2015. On peut dire que le titre a pris son temps pour arriver mais quoi qu’il en soit, ça y est, Star Fox Zero est entre nos mains.

La guerre des étoiles

Star-fox-zero-et-star-fox-guard-9

Star Fox Zero est un shoot them up de type rail shooter et ce, comme les précédents volets de la licence à une exception près, car oui, il y a toujours une exception à la règle, le fameux Star Fox Adventures sur Gamecube. En effet, ce dernier était un jeu d’action aventure avec de nombreux codes tirés de la licence The Legend Of Zelda. 

Mais aujourd’hui, le soft qui nous intéresse, c’est Star Fox Zero et nous allons de ce pas parler de son scénario. Comme vous vous en doutez, c’est une nouvelle fois l’équipe Star Fox composée de Fox McCloud le renard et chef du groupe, Falco Lombardi le faucon, Slippy Toad la grenouille, Peppy Hare le lapin et bien d’autres encore que vous découvrirez ou redécouvrirez au fil de l’aventure à l’image de la charmante Krystal, pour ceux qui connaissent la licence.

Dans tous les cas, rassurez-vous, même s’il est forcément bien d’avoir joué aux cinq anciens opus ou de connaître un minimum l’univers et les personnages, l’histoire de Star Fox Zero est très bien expliquée et l’on comprend très vite ce qu’il se passe. Pour faire court, il y a cinq ans, le père de Fox James McCloud, Pigma Dengar et Peppy Hare ont été envoyés en mission sur la planète Venom. Sur cette dernière, notre trio formait l’équipe Star Fox et se sont retrouvés face à Andross, un scientifique fou.

Malheureusement et dès qu’ils ont mis les pieds sur les lieux, Pigma a trahit ses compagnons. Peppy est parvenu à s’en sortir grâce à James, qui est resté sur le front pour le lui permettre. En gros, notre ami James s’est sacrifié bien que personne ne sait ce qui lui est arrivé… C’est donc cinq ans plus tard qu’Andross tente d’envahir la galaxie et c’est notre ami Fox qui décide de reformer l’équipe Star Fox et de partir mettre un terme aux plans de cette compagnie machiavélique et sauver, une nouvelle fois, le système planétaire de Lylat.

Star Fox Zero, un univers tirant sa force directement de Star Wars

Du classique mais avec des voix françaises assez moyennes, sauvées par des personnages toujours aussi charismatiques. En tout cas, l’aventure a le mérite de nous tenir en haleine jusqu’à sa fin. De plus, l’inspiration tirée de l’univers de Star Wars se ressent énormément et elle semble particulièrement poussée dans cet opus. Notamment l’une des missions nous rappelant fortement l’attaque de l’étoile noire. Après, ce n’est qu’un avis personnel !

Mais ce n’est pas tout, les vaisseaux, les tirs et les nombreuses références proviennent toutes de la célèbre oeuvre de George Lucas. Tout ceci n’est évidemment pas un mal, d’autant plus que ce Star Fox Zero vise l’immersion et que la recette à ce niveau fonctionne plutôt bien mais nous y reviendrons.

Du côté des musiques, on retrouve les thèmes qui ont fait le succès de la licence et des morceaux mettant une sacrée ambiance dans ces batailles où l’action ne cesse quasiment jamais. En effet, les tirs des vaisseaux fusent dans tous les sens, les environnements sont animés avec des explosions par-ci par-là et le gameplay est très dynamique, d’autant plus qu’il faut sans cesse avoir l’œil sur son gamepad mais aussi, sur son écran TV ! Et oui, on a enfin le jeu qui se sert de quasiment toutes les possibilités qu’offrent le gamepad de la Wii U et ce, à l’aube de la NX… Mieux vaut tard que jamais comme on dit !

Le gamepad, c’est votre cockpit !

Star fox zero et star fox guard 14

Star Fox Zero a, comme on le disait, le mérite de faire appel aux capacités du gamepad en apportant une expérience extrêmement riche. En effet, votre écran TV vous permet de voir votre vaisseau à la troisième personne tandis que l’écran du gamepad vous installe confortablement dans votre cockpit. De plus, en faisant bouger ce dernier, vous déplacez le viseur de haut en bas et de droite à gauche. Attention, cette option fonctionne seulement à condition que le gyroscope soit activé et il est important qu’il le soit et on préfère vous le préciser car sinon, vous allez vraiment en baver. Pour vérifier, rien de plus simple, appuyez sur + et assurez-vous que votre gyroscope soit en mode : Toujours activé.

Qu’on se le dise, il va clairement falloir un gros temps d’adaptation avant de maîtriser tout cela parfaitement mais en tout cas, c’est vraiment jouissif une fois que l’on y est habitué. Mais la route pour devenir un vrai pilote va être longue et de ce fait, on se demande si le gameplay et les options de ce Star Fox Zero n’ont pas été trop gourmandes puisqu’une partie du public risque de lâcher le jeu à cause de la difficulté. Cette catégorie de joueurs risque en effet d’avoir souvent la frustration de ne pas arriver à faire ce qu’ils veulent et c’est vraiment dommage. Il faut vraiment persévérer pour pouvoir profiter et maîtriser ce gameplay très exigeant mais sacrément jouissif.

Pour ces raisons bien précises, on vous conseille avant de vous lancer dans l’aventure de passer par le mode entraînement pour apprendre toutes les bases du contrôle de tous les véhicules. On parle au pluriel car dans Star Fox Zero, vous combattrez aussi bien dans l’espace, dans les airs que sur la terre ferme et le gameplay changera pour chacun des véhicules.

Les bases de contrôle resteront plus ou moins les mêmes puisque le joystick gauche servira toujours à contrôler votre vaisseau et esquiver tandis que celui de droite servira à accélérer ou ralentir. On tire avec ZR et les missiles guidés se lancent avec R et de l’autre côté, on trouve ZL pour cibler. Le tout n’est pas forcément simple à prendre en main mais pour se faciliter la tâche et par exemple, faire demi-tour, on peut effectuer un looping en inclinant le joystick gauche vers le haut et celui de droite vers le bas en même temps ou plus simplement, en appuyant sur B.

Dans Star Fox Zero, votre canapé vous sert de siège de cockpit et le gamepad de volant

Ces contrôles concernent principalement le vaisseau de type Arwing qui peut, à l’aide du bouton A, passer en mode Walker pour les phases de combat sur la terre ferme. Ici les contrôles restent identiques sauf qu’au lieu d’être dans les airs, vous êtes au sol. Quelques petits changements sont notables comme par exemple, le joystick droit incliné vers le bas qui permet désormais de planer.

On trouve aussi le LandMaster pouvant se transformer en GravMaster avec la touche A pour voler. Attention tout de même, ce dernier, en session de vol, consomme la jauge de puissance et une fois vide, il repasse automatiquement en mode LandMaster. Enfin, le dernier véhicule aux allures d’hélicoptère se prénomme Gyrowind et il sera orienté vers les phases techniques et faisant appel à votre précision. C’est d’ailleurs, de loin, le plus facile à contrôler puisque ce dernier n’avance pas tout seul et vous obéit au doigt et à l’œil.

Particularités et pas des moindres pour le Gyrowind : déployer un petit robot utilitaire pour activer des mécanismes en les piratant, attraper des bombes, récupérer des trésors dans des endroits cachés et bien d’autres choses encore. A noter que ce petit robot se contrôle par l’intermédiaire du cockpit, soit du gamepad et qu’il restera accroché à votre vaisseau par une ficelle. Ainsi, lorsque vous mettez la main sur une bombe avec votre robot, vous pouvez la déplacer à l’aide du vaisseau et la faire tomber en plein sur les ennemis et cela s’avère vraiment très efficace !

Si l’on résume le gameplay de Star Fox Zero, l’écran de votre téléviseur servira à surveiller, à avoir une vue plus large et à voir où se situent vos ennemis et votre gamepad sera principalement utilisé pour viser et tirer sur les ennemis. La recette fonctionne quand même assez bien malgré un gameplay des plus difficiles à maîtriser et les moins courageux devront s’armer de patience.

S’il suffit de quelques heures pour clôturer l’aventure principale ce qui fait extrêmement peu, il y a de nombreux trésors comme des pièces et des médailles à récupérer dans les différents niveaux et il y a très clairement du challenge pour arriver à mettre la main sur tous les secrets. De plus, le mode entraînement propose également quelques défis même si, bien évidemment, ils sont moins intéressants que ceux du mode histoire. Enfin, finir le titre permet de débloquer un mode Arcade ainsi qu’un mode musique… Rien d’exceptionnel et si votre but est simplement de finir le jeu, le rapport/qualité prix sera très mauvais.

Heureusement, si les missions principales sont linéaires au premier run du jeu, elles ne le seront plus au second. En effet, d’autres chemins s’ouvriront à vous et réserveront là-aussi leur lot de secret ce qui est vraiment intéressant et qui rajoute de l’intérêt à lancer une nouvelle partie. Mais pour être franc, le gameplay est vraiment addictif et il est vrai que l’on se laisse très facilement tenter à repartir à l’aventure avec l’équipe de Star Fox.

Un Star Wars du pauvre ?

Star fox zero et star fox guard 11

Là où Star Fox Zero n’a pas pu s’en sortir, c’est sur les reproches par rapport à ses graphismes. Il est vrai qu’ils sont bien en dessous de ce que l’on pouvait attendre et qu’ils ne font pas forcément honneur à la Nintendo Wii U. Néanmoins, ces derniers ont le mérite d’être fidèles et pour être très franc, une fois en jeu, on en fait très vite abstraction car il faut avouer que le plaisir est assez immédiat en terme d’expérience de gameplay même s’il faut du temps pour réellement le maîtriser.

En gros, si vous recherchez des effets spéciaux et des graphismes qui en mettent plein la vue, il est clair qu’il faudra se tourner du côté d’un autre Shoot them up. Mais si, au contraire, vous êtres en quête d’un gameplay unique aux sensations fortes, Star Fox Zero est un choix de qualité.

Mais dans tous les cas, les stages sont très bien construits et offrent une expérience de jeu très appréciable. On visite différents environnements comme des bases ou même des canyons avec de la verdure et même s’il ne brille pas en graphisme, on apprécie la sensation de vitesse qui est toujours au rendez-vous. Bien évidemment, on trouve aussi des combats de boss sympathiques et il faut se l’avouer, cette courte aventure a le mérite de nous faire passer un bon moment.

Star Fox Zero, un shooter incitant le scoring !

D’ailleurs, Star Fox Zero vous attribuera un rang à chaque fin de mission et le but est bien évidemment d’obtenir le meilleur. C’est ici que le jeu frappe fort pour les amateurs de scoring qui seront aux anges. En effet, il n’est pas forcément aisé de réussir à obtenir les meilleurs scores en début de partie et décrocher la médaille d’or pour chacune des missions devrait vous prendre du temps.

Autrement, il faut savoir que Star Fox Zero vous propose également une expérience pour vivre les missions de l’aventure avec un ami. En effet, avec une manette Wii U pro controller ou le nunchuk et la Wiimote, un ami pourra contrôler le vaisseau sur l’écran de la télévision pendant que vous allez pouvoir viser et tirer par l’intermédiaire du gamepad. Bien évidemment, on aurait préféré une coop en local réelle mais étant donné les approches de gameplay du jeu, cela aurait été impossible. Ainsi, c’est toujours mieux que rien et cela reste une bonne idée de la part des développeurs.

Pour finir, il faut savoir que les Amiibo de la licence Star Fox sont utilisables. Alors que celui de Fox permet d’obtenir tous les Air Wings de nos héros favoris en mode rétro, celui de Falco est très intéressant… En effet, ce dernier vous débloque l’Arwing noir pour Fox qui a pour capacités spéciales d’augmenter la puissance de feu et de cibler deux vaisseaux ennemis en lieu d’un seul.

Star Fox Zero a donc été pensé dans les règles de l’art en ce qui concerne l’utilité du gamepad et de votre écran de télé. Malgré cela, il faudra être patient pour en maîtriser les subtilités et prendre un réel plaisir. Cette approche à la fois compliquée et perturbante ne plaira pas à tous et elle s’avère pourtant très franchement réussie et jouissive. Le soft n’échappe quand même pas à son problème qui n’a jamais su trouver de solution, ses graphismes bien en dessous de ce que l’on est en droit d’attendre. Néanmoins, on peut faire l’impasse assez facilement grâce à un univers fidèle, une ambiance au top du top et bien évidemment, ce gameplay aux petits oignons. On remarquera en tout cas tout de suite les voix françaises pas vraiment qualitatives et l’écran des crédits affichant une durée de vie plus que moyenne arrivera bien trop vite sur nos écrans. Heureusement, entre le scoring, les secrets à trouver et les routes différentes dispersés dans les niveaux, on revient sur le jeu assez facilement pour prolonger l’expérience et le jeu voit sa durée de vie fortement augmentée. Evidemment, on jubilera aussi devant la variété proposée du gameplay grâce aux différents véhicules et on regrettera tout de même un vrai mode deux joueurs en écran scindé. Cela étant dit, Star Fox Zero divisera les joueurs, c’est sûr… mais il s’agit-là tout de même d’un très bon jeu qui vous fera vivre une expérience unique. A vous de voir si la formule vous ira puisqu’elle n’ira clairement pas à tout le monde. 

La note de l'auteur

Star Fox Zero m'a franchement enchanté. Tant pis pour les graphismes et je dis un grand oui quant à la maniabilité. Après plusieurs sessions de jeu, on finit par maîtriser et il est clair que cela fait plaisir de voir un jeu qui cherche enfin à utiliser les capacités de la Wii U. Que cela soit clair, vous le détesterez peut-être... Pour ma part, je l'ai franchement adoré et je regrette surtout qu'il soit si court, dommage !

Alexandre Mistral Play4Fun
a
Note du panda
5 10

StarFox Zero

Points positifs

  • Ambiance au top...
  • Gameplay recherché, efficace et utilisant le Gamepad...
  • Univers fidèle et passionnant
  • Variété des véhicules et du gameplay
  • Des niveaux bien construits
  • Des chemins différents dans les niveaux
  • Les secrets à trouver
  • L'incitation au scoring

Points négatifs

  • ... Malgré des voix françaises moyennes
  • ... Mais difficile à prendre en main
  • Graphiquement trop faible
  • Pas de vrai multi en écran scindé
  • Bien trop court
0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp