Test Resident Evil 0 HD – Replongerez-vous dans l’horreur ?

Voir la note

Un an après le premier volet qui aura eu droit à 3 coups de jeune, Capcom continue de réexploiter ses anciens chefs d’œuvres sur nos plateformes de dernière génération. Si Resident Evil est une franchise qui voit son essence se perdre d’opus en opus, les développeurs tenteraient-ils de rattraper le coup ? Voyons cela de plus près…

L’année dernière, nous vous faisions retour de la troisième réitération du premier opus de Resident Evil. Episode mythique de tous les temps, il a eu le mérite d’être sacrément réussi pour un remaster, puisque l’on a pu replonger dans une aventure qui proposait une immersion totale avec des graphismes remaniés pour notre petit plaisir ! Et voilà maintenant, 2016, c’est l’année de Resident Evil. Déjà 20 ans maintenant et durant cette belle année, Capcom compte bien ravir les fans en proposant divers opus remasterisés, mais surtout la préquelle Resident Evil 0 dont nous allons parler maintenant, qui était anciennement exclusive aux machines de Nintendo.(D’ailleurs, où est la version Wii U?)

Pour un bref topo, vous plongerez aux commandes de Rebecca Chambers, l’infirmière de l’escouade Bravo chez les S.T.A.R.S et Billy Coen, jeune homme soupçonné criminel. Alors que la rencontre entre nos deux protagonistes se fera de manière assez brève, vous aurez pour la toute première fois dans la saga, l’opportunité de jouer deux personnages à tour de rôle. Vous pensez que cela s’avère difficile ? Pas si sûr finalement !

Seriez-vous prêt à affronter une nouvelle fois le Virus T ?

Test Resident Evil 0 HD - Replongerez-vous dans l'horreur ? 1

C’est bon de revoir un des épisodes les plus mythiques du Survival-Horror au top de sa forme. Capcom nous refourgue un petit bijou graphique totalement aux couleurs de 2016 à l’instar de son prédécesseur HD, et ça fait plaisir ! Parmi les nouveautés, elles restent nombreuses face à l’initial épisode sorti sur GameCube en 2003, mais maigres face au dernier remaster en date. Parmi celles-ci, comptez donc l’affichage en 16/9 qui est dans la mesure de remplacer celui d’origine qui n’est plus tellement adapté à nos télévisions d’aujourd’hui. Cependant, il y a du bon et du mauvais dans ces deux formats : l’affichage 16/9 vous offrira un rendu zoomé sur le 4/3, vous offrant non pas une image floue, au contraire, mais une caméra mouvante qui peut parfois vous masquer quelques petits éléments de votre champ de vision. Le rendu 4/3 lui sera le mode d’affichage totalement original, mais vous imposera des bordures noires sur le bord de l’écran, faute à nos téléviseurs de l’époque. A vous de faire votre choix, mais il est à noter que le support 16/9 offre un rendu de très belle qualité à l’instar du prédécesseur HD !

En seconde nouveauté, on y notera également un mode de déplacement appelé « remake », sobrement intitulé ainsi puisqu’il y sera exclusif. Tout comme Resident Evil HD également, celui-ci vous offrira un déplacement plus aisé, en course permanente avec la possibilité d’appuyer sur une touche pour marcher. Les puristes apprécieront rester en mode classique, tandis que les novices auront peut-être plus de facilité avec le mode Remake ! Enfin, on peut voir l’ajout du chargement manuel pendant une session de jeu. Plus besoin de faire la combinaison à partir du menu, viser et appuyer sur la touche appropriée vous permettra de recharger entièrement votre arme ! A condition que vous ayez les munitions qui vont avec, héhé…

Mais les deux nouveautés sur lesquelles l’accent a été mis chez Capcom, ce sont les tenues et le fameux mode Wesker. Pour ces premières, on ne se cache rien hein, une dizaine de tenues pour Rebecca contre un peu moins pour Billy, ça aurait pu être sympa… si elles étaient réussies et gratuites. Bien que les tenues réalisées et soumises au vote par les fans soient proposées gratuitement à tous ceux qui auront participé au fameux challenge sur le site de Capcom, les meilleures seront réservées au passage à la caisse ! Ainsi pour 9.99€, vous pourrez vous acquérir 6 costumes de Rebecca, qui sont généralement des anciens qu’elle a déjà porté dans Resident Evil premier du nom, et 2 tenues exclusives pour Billy, dont une directement issue du personnage Cody dans Street Fighter. Autant vous dire qu’à ce prix-là, on se contentera simplement des t-shirts offerts pour ceux qui auront participé au concours…

Quant au mode Wesker, on est entre l’espoir et le désespoir. D’abord, à quoi sert-il ? Véritablement, à pas grand-chose puisqu’en clair, Capcom vous propose de retracer l’aventure principale avec Rebecca et Wesker, qui remplacera donc Billy, mais en effectuant exactement le même scénario. L’effort chez Capcom n’a pas été grandiose, mais on saluera le petit geste apportant un brin de nouveauté dans cette remasterisation. Dans ce mode, Wesker sera dans la possibilité d’user des capacités qu’apporte le virus Uroboros (présent dans Resident Evil 5). Parmi elles, on y compte le Shadow Dash, qui sera sa course rapide, ainsi que le Regard Mortel qui est une onde d’énergie chargée au préalable contre les zombies. Pour l’efficacité, il n’y a pas de doute, ça l’est ! Rebecca de son côté aura droit à une tenue en adéquation avec Wesker et… c’est tout. On restera donc sur notre faim sur ce mode qui reste réservé aux mordus de l’ex-capitaine des S.T.A.R.S et de la campagne de Resident Evil 0. Le désespoir réside sur le doublage… car Wesker garde hélas la voix de Billy.
On notera par ailleurs que la bande-son du jeu n’a semble-t-il pas été touchée.

Un plongeon 13 ans en arrière…

Test Resident Evil 0 HD - Replongerez-vous dans l'horreur ? 2

Ce fameux passage dans le train au début n’est un secret pour aucun fan de la licence. Resident Evil 0 HD regorge de lieux assez cultes et plutôt pensé pour le clin d’œil aux autres opus sortis à cette même époque. Si l’on y retrouve le train qui reste propre à cette remasterisation, les lieux que sont le manoir, endroit cachant le laboratoire d’Umbrella et une usine rappelant un chouïa le troisième opus confirment bien qu’une inspiration avec les opus sortis précédemment a été réfléchie.

L’histoire par ailleurs, aura le mérite d’être accessible à tout le monde étant donné que comme son nom l’indique, Resident Evil 0 est une préquelle à la franchise. Cependant, on marche toujours à la même allure, et comme dans de nombreux Resident Evil de l’époque, il n’y a pas véritablement de rebondissement ou d’éléments croustillants dans ce volet.

L’élément clé de cet opus restera ni plus ni moins la coopération. Ahh, quelle belle nouveauté à sa sortie ! Resident Evil 0 fera partie des jeux en coopération, mais se jouant seul. En effet par l’intermédiaire d’un seul bouton, vous aurez la possibilité de switcher de personnage à tout moment. Ah non par contre, vous n’aurez pas de mode en ligne ou d’écran splitté ! Mais l’avantage, c’est que Rebecca et Billy auront des attributs spéciaux. En effet, de par son gabarit, Billy sera plus résistant et pourra déplacer des objets plus lourds. Il jouera le rôle du « protecteur, attaquant » tandis que Rebecca sera jouée en retrait afin de soigner son acolyte, grâce à son aptitude à confectionner des herbes et autres objets clé pour progresser dans l’aventure.

Avec cette coopération, vous aurez également droit à de nouvelles flopées d’énigmes, pensées pour être réalisées à deux. Grâce aux ordres que vous pourrez donner à votre partenaire, à savoir « Suis moi » et « Attends » et grâce à la possibilité de switcher de personnage à tout moment, vous serez dans la capacité d’effectuer des énigmes, que vos deux acolytes soient dans la même pièce, ou non, et qu’on se le dise, les énigmes restent digne d’un volet Resident Evil. Clefs, déplacements, horloge, code… Bienvenue dans l’univers de Shinji Mikami.

La difficulté réside toujours sur l’inventaire. Celui-ci s’élève à 6 places pour chaque personnage, et vous devrez vous arranger avec partenaire pour garder le plus de place possible afin de ramasser les objets important à la progression. Attention, de nombreuses armes prennent même 2 places ! Par ailleurs, contrairement aux trois premiers volets déjà sortis, Resident Evil 0 ne propose pas de coffre d’armes. Si vous souhaitez déposer un item pour le récupérer plus tard, vous devrez tout simplement le jeter par terre puis revenir sur vos pas pour le récupérer en cas de besoin. Rien que pour ça, veillez à avoir bonne mémoire pour vous souvenir où vous avez laissé vos objets ! Le partage et la gestion seront donc les clefs de la réussite dans cet opus, qui se révèle être également l’un des Resident Evil faisant encore parti de l’ère du Survival Horror.

Est-il recommandé de revenir aux origines ?

Test Resident Evil 0 HD - Replongerez-vous dans l'horreur ? 3

Resident Evil 0 HD n’est à vrai dire pas indispensable pour apprendre l’histoire de la saga. Cependant, il vaudra largement le coup pour ceux qui souhaitent approfondir leurs connaissances après avoir terminé le premier remaster sorti en Janvier dernier. Pour ceux s’étant offert l’Origin Collection qui sera disponible ce 22 Janvier même, le prix proposé vaut évidemment le coup à condition que vous soyez préparés aux défauts que contenaient ces vieux opus.

Les deux remasterisations contiennent les mêmes soucis, qui sont rares, c’est à avouer. Mais pour les plus jeunes d’entre vous qui n’auront pas connu Resident Evil à ses meilleurs débuts, ce sera un élément qui vous rebutera d’office : les déplacements sont clairement différents d’aujourd’hui et difficile à prendre en main pour la première fois. Pas de panique en revanche si vous voulez faire comme les habitués, c’est-à-dire jouer en classique, la prise en main sera tout de même rapide et bien plus intuitive une fois maîtrisée. On applaudira la remasterisation sur PC qui monte jusqu’à 60 FPS constant, mais on huera par ailleurs les versions consoles Xbox One et PS4 qui se limitent strictement à 30fps. Très triste quand on sait qu’il est parfaitement envisageable de proposer un tel rendu sur les machines de dernière génération avec ce type de jeu…

Pour les habitués et nostalgiques que vous êtes, Resident Evil 0 HD se révèle tout autant impressionnant que le prédécesseur remasterisé et devrait mériter sa place dans votre ludothèque si vous en êtes fan. Cette préquelle fait honneur aux trois premiers volets qui ont été la révélation du genre Survival-Horror de l’époque, avec un inventaire difficile à gérer, une ambiance lugubre et glauque et toujours plus d’énigmes et d’ennemis que l’on aimerait pas croiser dans la rue ! Le jeu regorge de frayeur, et contient une bande son relativement correcte – même si l’on aurait apprécié que celle-ci subisse un léger coup de jeune -.

En revanche, et là nous en venons au point noir de cette remasterisation, la qualité des cinématiques laisse à désirer. Si le jeu ainsi que les cinématiques dites « in-game » sont entièrement remasterisées, celles réalisées en image de synthèse semblent avoir été moins poussées et sont bien plus moches que le jeu original. Nous n’y retrouvons qu’une simple compatibilité au 16/9 ainsi qu’une toute petite retouche pour donner un contenu homogène, mais qui se différencie grandement du résultat in-game. A notre désastre, on y aperçoit un petit grain flou, rendant l’image moins nette que le jeu original et on n’appréciera pas trop la modélisation 3D de ces cinématiques, toujours jolie et agréable évidemment, mais trop vieille et moins belle que le jeu.

La note s’applique tant bien au jeu qu’à la qualité de la remasterisation. Resident Evil 0 HD, c’est un classique à refaire les yeux fermés si vous n’avez pas pu y reposer la main depuis sa sortie. 2003, ça remonte pas mal mine de rien, et Capcom a fourni un super boulot une nouvelle fois. On regrettera cependant qu’il n’y ai pas de raccourcis pour passer notre partenaire d’attaque à retrait, ou que les temps de changement de personnages restent un peu long. Et puis, pourquoi ne pas avoir fait profiter des 60 FPS sur consoles aussi ? Mis à part ces petits défauts, nous sommes en droit d’applaudir Capcom sur la retouche graphique de cette remasterisation, et attendons maintenant vivement le remake du deuxième opus tant attendu. En attendant, n’hésitez pas à franchir le cap, vous pouvez céder à la touche 2016 de ce Resident Evil 0 sans soucis si vous vous sentez prêt !

8 10

Points positifs

  • Le survival renaît de ces cendres
  • Les 60 FPS sur PC...
  • Les machines à sauvegarde, culte !
  • La coopération offline mise en avant
  • Magnifique remasterisation
  • Les tenues en DLC...

Points négatifs

  • Le mode wesker
  • ...contre 30 fps sur consoles
  • Cinématiques un peu floues
  • ...qui restent relativement cher (9.99€)
0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp