TEST. Pokkén Tournament – Les Pokemon sur le ring

Voir la note

Alors que l'on fêtait les vingt ans de Pokémon il y a quelques semaines, un certain Pokkén Tournament arrive dans nos contrées sur Wii U ce 18 Mars 2016. Habitués ces derniers temps à ne voir que des opus Nintendo 3DS façon RPG ou Dungeon RPG, on se retrouve ici avec un jeu de combat en temps réel. Mais est-ce que ces derniers sont suffisamment jouissifs et est-ce que le choix d'adapter nos Pokémon préférés dans un jeu de combat pur et dur s'avérait être une idée du Tonnerre ?

Depuis le 18 Mars 2016, Pokkén Tournament est la nouvelle adaptation vidéoludique des Pokémon sur Wii U. Loin de la formule habituelle nous demandant de tous les attraper, ce nouveau volet veut plutôt que vous les combattiez tous ! En effet, nous avons ici droit à un véritable jeu de combat en temps réel avec tout ce qui va avec.

Le combat commence maintenant !

Pokkén tournament Test screen 1

Pokkén Tournament est donc un jeu de combat pur et dur où le scénario se limitera seulement à incarner un dresseur de Pokémon qui va tenter de devenir le plus fort dans la ville de Serrum. Cela étant dit, vous allez commencer par créer votre avatar, personnage féminin ou masculin avec de très faibles possibilités de personnalisation… En tout cas, c’est ce que nous avons cru au départ mais finalement, il en est tout autrement !

En effet, si vous allez vite vous dire « Pourquoi créer un personnage si on a droit qu’à quelques coupes de cheveux et ce, sans même pouvoir en choisir la couleur ? ». C’est très simple, dans Pokkén Tournament, vous allez remporter après chacun de vos combats de l’argent. Cette monnaie vous servira à pouvoir acheter un grand nombre de coiffures, de coloris, de vêtements ou encore d’accessoires, bref, de quoi assouvir les amoureux de fan service.

Mais ce n’est pas tout, ces fameuses options personnalisables pourront également être obtenues en se servant de vos Amiibo utilisables cinq fois par jour afin de remporter un objet ou un titre. A noter que les titres apparaissent en dessous de votre nom et par exemple, on trouve millionnaire et pour l’obtenir, il suffit d’atteindre le million en terme de pièces d’or ! Enfin, des récompenses de customisations peuvent aussi être acquises d’une manière aléatoire, tout dépend de votre chance, ou encore, en progressant dans le mode de jeu Ligue Ferrum. Pour ce dernier, nous y reviendrons plus tard.

Bref, votre dresseur ou dresseuse aura accès dès le départ à, presque, tous les Pokémon, c’est à dire : Carchacrok, Dracofeu, Dimoret, Suicune, Lugulabre, Roussil, Mackogneur, Ectoplasma, Jungko, Braségali, Pikachu, Lucario, Gardevoir, Pikachu Catcheur et enfin, le grand « méchant » qu’il vous faudra par la suite débloquer : Shadow Mewtwo ainsi que Mewtwo en version normale.

Cela fait donc quatorze Pokémon (seize en comptant les deux Mewtwo) et qu’on se le dise, c’est relativement peu quand l’on sait qu’il existe actuellement plus de 700 de ces petits monstres. Même si le casting est varié et qu’ils ont tous différentes statistiques et manières d’être joués, les joueurs exigeants et passionnés de Pokémon ne pourront peut-être pas le pardonner.

Pourtant, ils seront tous spécialisés dans divers domaines comme la technique, la puissances tandis que d’autres Pokémon seront tout simplement équilibrés. De plus, de nombreuses techniques et coups sont disponibles et le gameplay est assez riche voire même, plutôt compliqué pour le jeune public. Mais nous n’en sommes pas là pour le moment et une chose est sûr, on peut avoir le sentiment de rester sur notre faim devant ce casting assez faible et pourtant, travaillé en terme de technique au sens propre du terme.

Pokkén Tournament, seulement seize Pokémon mais avec un gameplay aux petits oignons

Cela étant dit, il faut reconnaître une chose, Pokkén Tournament est vraiment joli et retransmet parfaitement l’univers des Pokémon. On s’extase devant nos petites bêtes plus ou moins adorables et lorsque les quelques cinématiques du jeu interviennent, il faut avouer qu’elles sont plutôt très belles et qu’elles mettent leur petit effet.

Même traitement de faveur pour les arènes qui sont très immersives et varient les plaisirs pour la rétine. De plus, elles sont en nombre puisque l’on en compte tout de même dix-neuf ce qui est vraiment plus qu’honorable. Du côté des musiques, elles sont assez faibles et ont tendances à s’effacer pour laisser place aux bruitages et Pokémon intervenant sur le champ de bataille, néanmoins, ces derniers sont réussis et nous transportent réellement dans la peau d’un dresseur et plus particulièrement, du Pokémon au cente de l’arène.

Puisqu’en effet, Pokkén Tournament nous met dans la peau d’un dresseur de Pokémon et le jeu tient à nous faire vivre les affrontements en temps réel que peuvent vivre les Pokémon et leurs dresseurs dans la série animée. Il faut avouer que c’est à la hauteur des espérances à un point près, l’absence de réelle scénario et d’aventure.

Si Pokkén Tournament semble convaincant sur ces points-là, la réelle question que l’on se pose, c’est : l’est-il également dans son gameplay et du côté de sa durée de vie. Eh bien, ce sont les deux prochains points que nous allons voir ensemble en commençant pour la jouabilité.

Un Pokémon trop technique ?

Pokkén tournament Test screen 2

S’il y a bien une chose qui surprend, c’est lorsque l’on se plonge dans le didacticiel du jeu. Il est clair que le public visé touche beaucoup de générations différentes et on en déduit que les enfants auront peut-être plus de mal à suivre. Enfin, tant que ces derniers ne vont pas en mode online avant une certaine maîtrise du jeu, cela devrait aller. De plus et il faut l’avouer, de très nombreux tutoriaux sont disponibles en mode entraînement pour apprendre à utiliser les nombreuses techniques de nos Pokémon.

Car oui, plutôt que de proposer un gameplay comme on a l’habitude de voir pour ce genre de jeux, c’est à dire des commandes simples à la Super Smash Bros ou un Digimon All Star Rumble, on se retrouve ici avec un résultat approchant la technique d’un Tekken ou encore, d’un Street Fighter. Inédit pour le genre mais tout simplement logique lorsque l’on sait que les p’tits gars derrière le jeu ne sont autres que les développeurs de la licence Tekken et Soul Calibur… Et franchement, ce mélange est particulièrement réussi.

Tout d’abord, pour déplacer votre Pokémon, vous allez pouvoir le faire à l’aide du joystick du gamepad ,peu pratique et manquant de précision, nous vous conseillons d’opter pour la croix directionnelle beaucoup plus facile d’utilisation. Cela peut vous paraître surprenant et pourtant, nous avons vraiment eu la sensation d’être beaucoup plus à notre aise.

Cela étant dit, outre les commandes classiques pour attaquer de loin au au corps à corps ou en sautant. Vous pouvez utiliser la croix directionnelle en laissant appuyer haut ou bas pendant une attaque. La première permet de neutraliser vos adversaires qui sauteront pour vous attaquer par les airs tandis que l’autre vous fera attaquer à même le sol afin de faire chuter le Pokémon adverse. Pour briser les gardes et faire plus de dégâts, les coups pourront également être chargées en laissant la touche d’attaque appuyée. Evidemment, cela nécessite plus de temps qu’une simple attaque et c’est à vos risques et périls.

Un rapport de force est également présent pour permettre de créer un triangles des attaques l’emportant sur d’autres. Pour être plus explicite, entendez par là que les attaques d’empoignements soit, B+Y, l’emportent sur les contre-attaques X+A et ces dernières font la différences face aux attaques normales à savoir : Y,X et A.

Pokkén Tournament est l’habile mélange entre les innoncents Pokémon et l’aspect technique d’un Tekken ou d’un Soul Calibur

Ensuite, certains de ses mouvements et compétences permettront de changer de phase de combat. En effet, il existe celle appelée terrain où vous contrôlerez votre Pokémon dans un environnement avec une vue 3D. Ensuite et après une technique ou un coup particulier, il se peut que la phase bascule en mode duel et là, c’est une vue 2D avec des déplacements de gauche à droite et des affrontements encore plus nerveux en prévision.

De plus, il faut savoir que suivant la phase, le panel de coups de vos Pokémon va différer et qu’il est donc indispensable de connaître vos compétences sur le bout des doigts. Outre ce changement, la caméra change d’angle de vue et forcément, cet enchaînement entre les phases de terrain et de duel apporte un vrai dynamisme aux combats.

Autrement et si le casting de Pokémon pouvait paraître faiblard pour laisser place à une approche technique en matière de jeux de combat, Pokkén Tournament tente tout de même d’en apporter un peu plus par un moyen des plus simples. En effet, vous pouvez faire appel, une fois sa jauge remplie, à un Pokémon qui vous apportera son aide un court instant pendant le combat. Cela peut être pour augmenter temporairement votre force d’attaques, pour infliger une perte de vitesse à votre adversaire ou encore, pour infliger des dégâts. Bref, il y a beaucoup de possibilités.

De plus, sachez que les Pokémon en question sont en fait des duos et qu’avant chaque combat, il faudra choisir lequel vous voudrez utiliser pendant le premier round. Une fois ce dernier terminé, vous pourrez à nouveau choisir pour le second au cas où les effets du premier Pokémon ne vous auraient pas apporté le résultat escompté.

Enfin, comme dans tout bon jeu de combat qui se respecte, on trouve bien évidemment des attaques spéciales ! Pour se faire, il faut charger votre jauge de synergie et une fois qu’elle est pleine, appuyer sur L et R permet d’activer votre transformation. Une fois bien énervée, appuyer à nouveau sur ces deux touches lancera l’attaque dévastatrice. Attention tout de même, si vous manquez l’adversaire, vous ne pourrez plus activer cette fameuse attaque avant la prochaine synergie.

Vous l’avez compris, Pokkén Tournament vise clairement la cours des grands avec un gameplay se rapprochant un maximum des jeux de combat demandant réflexion, technique, stratégie et talent ! Nous sommes bien loin des jeux habituels où il suffit de marteler une touche pour massacrer votre ennemi. Non non, ici et en mode en ligne plus particulièrement, cela causerait votre perte face à un joueur confirmé et maîtrisant son Pokémon et ses compétences.

Pokkén Tournament vous accordera également un coach apportant ses conseils au combat mais aussi, des stratégies vous créant des bonus. En effet et au fil de l’avancement de l’aventure, vous débloquerez de nombreuses stratégies à équiper sur votre coach. Ces dernières servent, entre les rounds d’un affrontement, à vous faire profiter d’un bonus comme par exemple : Remplissage intégral de la jauge de Pokémon de soutien ou encore, votre synergie augmente plus vite ! Bref, un petit plus plutôt pratique qui peut vous donner une chance de remporter le deuxième round d’un combat.

D’ailleurs, il faut savoir que votre coach est elle-aussi personnalisable par des tenues que vous débloquerez pendant votre épopée. Au moins, coach et élève pourront, si vous le désirez, être vestimentairement assortis !

Un jour, je serai le plus… fort !

Pokkén tournament Test screen 3

Après chaque combat avec un Pokémon, Pokkén Tournament vous récompensera par des points d’expérience et de l’argent. Le premier va permettre au Pokémon en question de prendre un niveau et de se voir munir d’un point de compétence à placer pour qu’il devienne plus fort. Pour se faire, vous avez le choix entre son attaque, sa défense, sa synergie et enfin, la compétence de stratégie. Au cas où, ne vous inquiétez pas, en retournant au village, vous pouvez re distribuer les points. Du côté de l’argent, comme on le disait, cela sert simplement à débloquer les très nombreux éléments fan service.

Au-delà d’un mode combat solo et entraînement, on trouve la ligue Ferrum où vous allez pouvoir affronter une IA pas folichonne au début histoire de vous mettre dans le bain et qui, par la suite, vous donnera du fil à retordre. Encore une fois, cela pourra peut-être s’avérer difficile pour les plus jeunes. Néanmoins, plusieurs ligues de différentes couleurs seront présentes et il vous faudra monter dans le classement afin de découvrir Shadow Mewtwo, Mewtwo et pour empocher un max de récompenses. Cela devrait donc vous prendre un bon petit moment.

Pokkén Tournament, un avenir dans l’eSport ?

Si vous en voulez encore, le mode affrontement local avec un ami est disponible. Ce dernier pourra utiliser aussi bien le combo Wiimote + Nunchuk que la manette Wii U. Alors que certains jeux forcent l’utilisation de la fameuse manette, ici, on peut faire sans ce qui n’est pas plus mal.

Autrement, on vous avait parlé des titres au tout début qui sont placés sous votre pseudonyme et qui représente, en gros, les succès à obtenir dans les jeu. Eh bien, ils sont très très nombreux et si vous accrochez au jeu, ce sont de très nombreuses heures qu’il va falloir passer avant de mettre la main sur ces tout ceux qui existent !

La dernière partie à aborder est très certainement la plus intéressante puisqu’il s’agit du multijoueur. Eh bien oui, dans un jeu aussi technique, c’est clairement une excellente chose de le retrouver. Le matchmaking est d’ailleurs bien fait puisqu’il vous permet d’affronter des joueurs de votre niveau. Ensuite, vous allez progresser et gagner des places dans le classement et le but est bien évidemment de devenir le dresseur de Pokémon le plus fort du monde ! D’ailleurs, cet aspect technique dans la maniabilité ne nous étonne pas que le jeu ait été orienté eSport et franchement, on a hâte de découvrir des pros s’affronter.

Rassurez-vous tout de même, si vous ne voulez pas la jouer compétition, un mode classique vous fera affronter d’autres joueurs et ce, simplement pour le plaisir de s’affronter. Enfin, vous êtres prévenus dès le lancement du mode multijoueur que quitter une partie vous octroiera une pénalité ce qui est, plutôt logique pour respecter les autres joueurs et c’est une excellente chose qui, on l’espère, fera réfléchir les joueurs à deux fois avant d’éteindre la console.

Pour conclure, Pokkén Tournament est une idée de tonnerre et son approche technique flirtant avec Tekken ou Soul Calibur était un pari risqué qui s’est avéré réussi à nos yeux. Plutôt joli dans son ensemble avec des Pokémon apportant un gameplay exigeant, varié et dynamique grâce aux phases de terrain et de duel, le soft nous gâte. Néanmoins, avec un scénario absent, un casting faible mais qui s’avère pourtant riche en technique et des musiques un peu effacées, Pokkén Tournament concède quelques faiblesses. M’enfin, le nombre d’arènes disponibles, la possibilité de personnaliser son dresseur et de toujours pouvoir débloquer de nouveaux éléments est un vrai plus qui nous accroche au gamepad. Par la suite, le mode en ligne pourrait s’avérer être une très bonne expérience et les combats entre joueurs confirmés promettent du lourd. De plus, affronter un ami avec une deuxième manette est possible ce qui est plus qu’appréciable. Pokkén Tournament est donc une excellente adaptation et nous sommes bien contents qu’elle ait été adaptée sur consoles et qu’elle soit parvenue jusqu’à chez nous ! Bah oui, à la base, Pokkén Tournament n’est qu’un jeu disponible seulement dans les bornes d’arcade japonaises. 

L'avis de l'auteur

Pokkén Tournament m'a beaucoup plu dans le sens où c'est carrément kiffant d'avoir un jeu Pokemon doté d'un gameplay pensé de la même manière qu'un Tekken ! Les combats s'enchaînent et sont donc très techniques. Si j'affiche de bonnes impressions, je serais plus déçu par rapport au fait qu'il y a peu de personnages jouables et un véritable manque de modes de jeu. Au-delà de ça, je valide clairement l'expérience vidéoludique et cette approche vraiment plaisante.

Alexandre Mistral Play4Fun
b
Note du panda
6 10

Pokkén Tournament

Points positifs

  • Ligue Ferrum...
  • Gameplay technique et varié...
  • Phases duel et terrain
  • Beaucoup de récompenses de personnalisation
  • Un max d'arènes !
  • Jouable à deux
  • Mode en ligne

Points négatifs

  • ... mais un réel scénario manquant
  • ... au détriment d'un casting faible
  • Des musiques un peu absentes

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation

0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp