TEST. Oh…Sir!! The Insult Simulator – Quand Shakespeare décide de vous mettre en PLS !

  • PC
  • Android
  • iOS
Voir la note

N’avez vous jamais rêvé de pouvoir régler vos différents de la manière la plus classe qui soit ? Oubliez les duels à l’épée et autres joutes aussi futiles que dangereuses soient-elles car la beauté et la gloire du combat ne se trouvent pas dans le sang et la sueur mais dans la satisfaction d’avoir pu asséner un coup fatal à votre adversaire… A grand coup d’insultes !

Parce que les insultes, c’est plus fort que toi !

Oh Sir

Non non, ceci n’est pas une blague ! Oh…Sir!! The Insult Simulator est bel et bien réel et le titre provocateur réalisé par le studio Vile Monarch, vous promet des affrontements sans queue ni tête, mais toujours avec un certain charme à la British. Malheureusement à notre grand regret, le jeu n’a pas encore reçu de traduction Française et est uniquement disponible dans sa langue natale, à savoir, en Anglais.

Oh…Sir!! The Insult Simulator n’en est pas à son premier coup, loin de là. Cet insult’em up avait déjà fait parler de lui durant l’amJam de 2015 dans une édition assez modeste, mais encore disponible à ce jour de manière totalement gratuite sur leur site dédié mais aussi via Steam et Itunes !

Ce premier opus s’inspirait largement du sketch du perroquet des Monty Python où un commerçant en animalerie avait joué un mauvais tour à son client en lui ayant vendu un perroquet mort ! Le pauvre client, mécontent, est donc revenu voir le vendeur qui, bien évidemment, en a profité pour continuer à le mener en bateau…

Ainsi, fort de son succès, Oh…Sir!! s’est vu offrir une nouvelle version complètement améliorée, à savoir, Oh…Sir!! The Insult Simulator ! Le titre s’est entre autres enrichit avec un mode Tournoi contre l’ordinateur avec des situations cocasses, des environnements variés et des protagonistes de tous horizons mais aussi un mode multijoueur hors ligne et en ligne. A noter que les joueurs PC peuvent également affronter ceux sur smartphone. En bref,  Oh…Sir!! The Insult Simulator s’est fait une seconde beauté et est prêt à en découdre avec vous ou avec vos amis !

C’est l’heure du duel !

oh sir personnages

Le principe est simple sur le papier, deux opposants s’affrontent en face à face, tous deux ont pour but de mettre leur adversaire à terre via un vocabulaire bien garni. Le tout se déroulant au tour par tour via un listing de sujets, compléments, et verbes divers.

Et c’est a partir de là que les choses se compliquent… Au commencement vous devrez sélectionner un personnage parmi les sept challengers disponibles, dont deux additionnels (merci aux licences Serious Sam et Shadow Warrior). Chacun d’entre eux possède un vocabulaire qui lui est propre et viendra donc enrichir vos insultes, mais, attention car votre avatar a aussi des faiblesses ! Certains sujets peuvent être douloureux, voir assez violents et seront décisifs ou non selon si vous êtes capable d’avoir un coup d’avance sur votre adversaire !

Par exemple, MR J. Shufflebottom est un adepte de la mode, le critiquer sur son apparence le dérangera sensiblement plus que si vous décidiez d’insulter sa pauvre mère ! De même que Mrs Maggie ne supportera pas que vous lui rappeliez qu’elle risque de passer l’arme à gauche à tout instant. En gardant cette information en tête vous serez en mesure de mieux vous défendre et aussi de faire de jolis combos !

Ta mère peut être trouvée dans Pokémon-Go et elle utilise toujours Windows Vista

Des combos ? Comment ça ? Mais de quoi parle-t-il… Et bien la réponse est assez simple cher lecteur. Tout fonctionne via une grille centrale. Cette dernière vous proposera à chaque manche tout un tas de morceaux de phrases que vous devrez choisir avec soin afin de concocter la pire insulte possible à balancer à votre opposant.

Vous pourrez y trouver des sujets tels que « Ta mère » ou encore « Votre chapeau » voir même « Cette fichu boutique d’animaux » ! Mais ce n’est pas tout, des compléments et d’autres morceaux de phrases farfelues s’y trouveront et vous devrez choisir à chaque début de tour l’un d’entre eux pour construire votre insulte, tour après tour.

Bien entendu et en respectant le principe expliqué plus haut, si vous connaissez vos faiblesses vous pourrez empêcher votre adversaire de prendre le mot qu’il convoite et ainsi le mettre dans de beaux draps, le forçant à choisir autre chose et dans le pire des cas, le voir annuler sa phrase et perdre un tour à votre profit !

Venant s’ajouter à cela, la contrainte de temps deviendra assez souvent le facteur déterminant du sens que prendront vos dires, car en effet, vous ne disposerez que de 15 secondes par tour pour faire votre choix dans le listing disponible à l’écran. Le principal problème et atout de ce système est que de ce fait le tableau risque de se vider (trop) rapidement…

Le respect ? On le cherche encore…

oh sir 2

Pour contrer cette éventualité, vous aurez a votre disposition le système de thé à consommer, qui est un second panneau de choix vous étant uniquement destiné et contenant des tournures de phrases vous étant propre. Je m’explique. Votre tasse de thé contient deux tournures de phrase aléatoires, pouvant aller du simple verbe, sujet ou complément en passant par des morceaux de phrase correspondant uniquement au caractère de votre personnage ! Ainsi, Serious Sam pourra vous envoyer a la figure un « BOOM BEBE » ! En guise de « Finish Him ».

Notez bien que ces extras comptent comme une pioche dans le tableau principal, si vous décidez toutefois de les utiliser. Ce qui vous fera passer un tour. En cas de panne de thé, sachez que vous pouvez recharger la tasse une fois par manche et qu’elle se rempliera de nouveau automatiquement à chaque nouvelle manche.

On avait dit pas les mamans !

Il faut bien avouer qu’insulter votre interlocuteur parce que ce dernier a pris votre place dans le train et l’achever en lui faisant bien comprendre que s’il accepte de vous céder sa place vous n’en voudrez même pas parce qu’il a, je cite, « posé son gros cul dessus », ou encore, intimider votre adversaire au point de le faire craquer et qu’il endossera avec joie le meurtre de la personne que vous venez d’assassiner parce qu’il estime que sa défense était si pitoyable qu’elle mérite d’être punie, ça n’a pas de prix.

Oh..Sir the Insult Simulator est un titre amusant et provocateur qui risque de vous tenir en haleine environ dix heures afin de pouvoir débloquer tous les environnements et tous les personnages. Car en effet, vous disposerez aussi du choix du cadre dans lequel vous « combattrez » modifiant ainsi l’introduction et la conclusion de votre duel. Cependant sa durée de vie pourrait très vite passer la barre de l’infini avec une rejouabilité sans fin avec des amis ou contre des bots en dehors du mode Tournoi. On regrette toutefois une bande sonore pas assez présente en dehors du doublage des personnages et des effets spéciaux, mais là où le titre se rattrape, c’est sur sa direction artistique atypique et haute en couleur.

A partir de là, vous avez tous les ingrédients nécessaires afin de vous mettre sur le coin du nez avec vos amis ou l’ordinateur au cas où les amis vous feraient défaut !

Oh..Sir!! The insult Simulator est l’un de ces jeux qui font parti de la catégorie « OVNI ». On ne sait pas trop dans quelle case les ranger et on ne s’attend jamais vraiment à quelque chose du genre mais le constat est là. On a dans nos mains un titre furieusement drôle pour peu que l’on se prête au jeu du cirque qu’est son petit univers. La touche d’humour Anglophone est bien présente en dehors du fait que le jeu soit malheureusement uniquement disponible en Anglais et on espère y voir apparaître de nouveaux protagonistes rapidement afin de continuer à faire durer le plaisir !

8 10

Oh…Sir !! The Insult Simulator

Points positifs

  • Un vocabulaire fleuri entièrement doublé...
  • Des tournures de phrase abracadabrantesques !
  • Un concept drôle et stratégique
  • Encore meilleur avec un ami
  • Cross-Plateformes (Jouable sur les même serveurs)
  • Disponible pour moins de 2€

Points négatifs

  • ... Mais qui manque de diversité !
  • Uniquement en Anglais !